Szukaj

Articles les plus lus de 2015: un deuxième adieu à une légende et les répercussions d'un concours catastrophique (2e partie)

Hier, nous vous avons présenté la première partie des dix articles les plus lus de 2015. Voici la seconde partie reprenant les cinq articles les plus lus cette année sur PIPA.

Cliquez ici pour regarder la 1ere partie des articles les plus lus de 2015.

5. La légende Georges Carteus est parti pour un monde meilleur

Tout comme Etienne Devos au début de l'année, Georges Carteus a perdu son combat contre la maladie en novembre. Mister Perpignan, comme il était souvent appelé, s'est construit une souche de pigeons capables de vaincre dans toutes les disciplines. Mais ce sont surtout les concours de fond et de grand fond qui avaient sa préférence. Il y a d'ailleurs remporté des victoires nationales sur Limoges et Perpignan. Son nom restera à jamais gravé dans les annales du sport colombophile et nul doute que les descendants de la souche Carteus continueront à s'illustrer dans les années à venir.

4. Succès au rendez-vous pour la dixième édition du Derby Arona

C'est en mars qu'a eu lieu la finale de la dixième édition du Derby Arona. Tout comme les années précédentes, PIPA était de la partie. L'attrait pour ce one loft race était grand comme le prouvent les nombreuses visites sur l'article publié à cet effet. Cette édition jubilée a été tout simplement parfaite. En effe, la plupart des participants de la finale 2015 sont rentrés à bon port et, avec la Team Leyen-Paloma Belgique, la Belgique remporte la victoire finale.

3. Les amateurs attendent avec impatience l'explication de la RFCB suite à la catastrophe de Châteauroux

Le huit août 2015 restera à jamais gravé comme un jour noir dans l'histoire du sport colombophile belge. Après un lâcher dans des conditions exécrables, les pigeons sont restés sur place à tourner en rond. Un signe avant-coureur d'un déroulement pénible, ce qui fut confirmé en fin de journée: à peine quinze pourcent des pigeons étaient de retour chez eux au soir du premier jour de vol. Il aura fallu attendre 21 heures le lendemain, soit le dimanche 9 août, pour officialiser la clôture du concours national.

Les amateurs ayant participé étaient furieux et attendaient une explication de l'organisateur, la RFCB. Celle-ci n'est venue que quelques jours plus tard via un communiqué de presse que la plupart des amateurs belges auront sans aucun doute lu. La suite? La mise en place probable d'une commission de lâcher, même si personne au sein du Comité Sportif National ou au sein de l'Assemblée Générale ne semble vouloir prendre de telles responsabilités. C'est pourquoi dorénavant, la décision de lâcher un concours national organisé par la RFCB sera prise par trois personnes: le président du Comité Sportif National Dirk Schreel, accompagné d'un mandataire francophone et d'un mandataire néerlandophone.

2. La catastrophe illustrée sur une carte

Après des retours plus que compliqués et des pertes énormes, tous les amateurs se posaient la même question: où sont passés les pigeons? Nous avons tenté de vous donner quelques éléments de réponses grâce à une carte. En fait, nous avons donné l'opportunité aux amateurs à qui on avait signalé des pigeons de placer sur une carte la ville dans laquelle leur(s) pigeon(s) avai(en)t été signalé(s). C'est sans surprise que la plupart des pigeons ont été retrouvés en France et en Belgique mais ce ne fut pas les seuls pays concernés. On a en effet constaté que plusieurs pigeons se sont dirigés vers d'autres directions puisque certains ont été signalés en Suisse ainsi que dans le centre de l'Allemagne. D'autres ont par contre été plus loin: des pigeons de Châteauroux se sont ainsi retrouvés en Irlande et en Hongrie! 

1. Le sport colombophile belge vit ses heures les plus sombres suite au concours national de Châteauroux

Il fallait s'y attendre: la catastrophe de Châteauroux a largement été relayée dans les médias du pays. Alors que la commission de lâcher n'était encore qu'une simple piste de travail, la fin de saison de plusieurs colonies fut compromie suite au déroulement catastrophique du concours. Ils furent nombreux à terminer la saison plusieurs semaines avant la date prévue. Pas étonnant de retrouver pas moins de 160 réactions postées au bas de l'article publié sur PIPA à propos du concours catastrophe de Châteauroux. Pour beaucoup, l'année 2015 est devenue une année noire d'un jour à un autre. Nous espérons pouvoir vous présenter un sujet beaucoup plus positif que celui-ci à la première place de notre classement de l'année prochaine.