Zoeken

Victor Andot (Visé, BE) remporte le national d'Argenton chez les vieux avec un super pigeon classé 3eme au Pipa Ranking grand demi-fond

Lorsque j’ai appris l’excellente nouvelle de la victoire nationale de Victor Andot, j’ai immédiatement saisi l’opportunité qui m’était offerte de me rendre chez lui pour vous le présenter.

A la rencontre de Victor…

Notre homme est âgé de 58 ans. Jovial et sympathique, Victor est responsable du secteur alimentation au Delhaize de Seraing. Président du Cercle de l’Est, une association de colombophile du sud du pays qui organise divers championnats, il est d’un abord facile et ne fuit jamais la discussion ni les responsabilités. Pour vous donner un exemple de sa popularité en terre liégeoise et au-delà, lors de ma visite, son téléphone n’a cessé de sonner, tant ses nombreux amis voulaient le féliciter pour cette performance. On peut effectivement parler d’exploit. Une victoire en province de Liège sur un concours national de grand demi-fond reste extrêmement rare.

Une des meilleures colonies de la Basse Meuse

La Basse Meuse est une région de la province de Liège qui se situe entre la ville de Liège, en Belgique, et la ville de Maastricht aux Pays-Bas. Victor est installé à Visé. C’est son père qui lui a transmis le virus de la colombophilie. C’est vers l’âge de 10 ans qu’il a commencé à s’intéresser aux voiliers de son paternel avant de délaisser tout cela pour entamer une brève mais intense carrière de coureur cycliste. A 20 ans, il suspend le vélo dans sa remise et prend sa première licence colombophile. Nous sommes en 1991. Il est rapidement aidé par des colombophiles du coin mais c’est sa rencontre avec le tandem Gregoire-Julemont de Wandre qui sera déterminante pour la suite de son histoire. C’est désormais le papa qui devient le second de Victor. Il peut également compter sur l’aide de son ami de toujours, Gilles Sauveur, par ailleurs présent lorsque je me suis rendu à Visé en ce 21 juillet, jour de fête nationale.

La colonie est basée sur les Gregoire-Julemont, Robert Morrier, Cerfontaine, Feu André Laurent, Streel, Delbushaye, Zecchinon…

Victor s’est rapidement imposé dans le demi-fond, remportant plusieurs victoires provinciales, puis il prit la décision d’allonger la distance avec quelques pigeons du regretté André Laurent de Lasne et des amis Streel de Vreren. En 2005, il monte sur la troisième marche du podium sur le concours de Narbonne. La victoire est remportée par la colonie Streel.

Libourne 2016

En juillet 2016 vient le concours de Libourne. Victor officialise son pigeon à la vitesse de 1392 m/min. Un yearling qui est resté 4 minutes sur le toit… Ce qui lui coutera la victoire remportée par les frères Desbuquois… C’est un pigeon issu d’un croisement Streel (lignée 1er national Narbonne) X Laurent (lignée du Tarbes, comme ceux qui font les beaux jours chez Delbushaye en ce moment). Beaucoup se seraient lamentés d’être privé de la victoire de cette manière. Quatre longues minutes d’attente, vous imaginez… Cela doit sembler des heures. On sait tous ce que c’est. Mais ici, c’est pour une victoire nationale ! Victor ne s’est pas plaint. Il a profité de la deuxième place, est resté philosophe et a fêté ça avec ses potes. C’est tout lui, on ne le changera pas… Et c’est bien ainsi ! Il a su attendre son heure et elle est venue avec brio.

Méthode et soins

En début de saison, les pigeons se voient inoculés le vaccin obligatoire contre la paramyxovirose. C’est le seul vaccin que les pigeons reçoivent. Les veufs sont placés deux fois sur couvage de 10 jours avant le début de saison. Sur le deuxième couvage, ils sont traités contre la trichomoniase puis environ toutes les six semaines, ils recevront ¼ de flagyl comme rappel de cette cure. A la fin des 10 jours de couvage, ils partent aux concours et au retour, ne voient que leur femelle.

Les pigeons ne sont pas forcés. A partir de 450 km, ils ne voyagent plus que toutes les deux semaines. Pour y parvenir, ils se voient servir une fois par semaine de la Naturaline et tous les jours de la semaine, de l’Avidress de Rohnfried, à l’exception du jour de l’enlogement où ce produit est remplacé par des électrolytes. Au retour, les graines sont humectées de levure de bière liquide.

Point de vue alimentation, on augmente progressivement la qualité des repas au fur et à mesure de l’approche du concours. Le dépuratif de début de semaine fait place à un mélange sport de la marque Hoebregts à partir du mardi ou mercredi, progressivement, avec un ajout de petites friandises. Au retour des volées, Victor leur donne quelques cacahuètes avec du chanvre, pour augmenter leur désir de rentrer au bercail.

Les jeunes ne constituent pas une catégorie à laquelle on prête de l’attention. Seules quelques femelles sont jouées en demi-fond. Ils ne sont pas obscurcis et sont joués de manière naturelle.

Argenton 2018

Le vainqueur de cet Argenton 2018 dans la catégorie des vieux est un véritable crack. Le 486/16 est une véritable petite bombe en main. Un magnifique paquet de muscle au plumage soyeux avec un caractère de guerrier.
Quand on examine son pedigree, on voit que ce n’est pas un hasard:
Son père est le 1002896/11. Un fils du Roberto Morrier reçu par feu Michel Fryns. Il fût le meilleur voyageur du pigeonnier entre 2004 et 2007.
Sa mère 1110750/14 est une fille du 50 de Cerfontaine Michel. Un pigeon que Victor a reçu de Michel en 2011. Il a remporté plusieurs victoires provinciales en demi-fond avant d’être vendu à Taïwan. C’est un pigeon d’origine Nibus Julien de la lignée du Rapide.
Cliquez ici pour consulter son pedigree.

Son palmarès :

C’est un jeune issu de la troisième tournée en 2016. Il fût juste dégrossi comme jeune. En yearlings il ne s'est pas beaucoup montré. Il ne s’est jamais classé sur des concours à un jour de panier. Puis il a véritablement explosé. Jugez plutôt :

1. Argenton national    -  5.682 p. '18
1. Argenton nat zone    -    825 p. '18
   218. National        - 11.823 p.
3. Châteauroux prov     -    189 p. '18
6. Châteauroux nat zone -  1.904 p. '18
   108. National        - 18.799 p.
13. Andrezel provincial -  2.456 p. '18
13. Fay provincial      -  1.633 p. '18
41. Andrezel provincial -  1.554 p. '17
376. Auxerre provincial -  1.515 p. '18

Encore merci pour l’accueil et le moment agréable passé en ta compagnie, celle de ta compagne et ton ami Gilles. Félicitations de la team Pipa.