Zoeken

Olivier Flamand (Noirchain, BE) - 2e national Bourges 14.571 yearlings !

Le 28 juillet dernier restera à jamais gravé dans la mémoire d'Olivier puisque son 'Dijon' l'a propulsé sous les projecteurs de la colombophilie belge !

Olivier, 43 ans, est entré en contact pour la première fois avec les pigeons grâce à son beau-père, pur vitessier dans l'âme. Il lui arrivait de lui donner un coup de main dans la gestion quotidienne de la colonie, assister aux arrivées, etc. A son décès fin des années '90, il déménagea à Bavay afin de reprendre une ferme mais son exil français ne dura pas très longtemps puisqu'il est revenu s'installer à Noirchain fin 2005... avec la ferme intention de reprendre des pigeons à son nom. Dès ses débuts en colombophilie, Olivier a fait appel à des origines plutôt locales puisqu'on retrouve à Noirchain des pigeons venant de chez René & Etienne Bourlard (Harveng), Claude Jeuniaux (Givry), Gaston Becquet (Haulchin), Jean Ramaut (Jemappes) ou encore Bernard Favart (Blaregnies). Toutes ces colonies se trouvent dans un rayon de 10 kilomètres par rapport à son domicile. C'est également un adepte de l'achat de bons qui représentent pour lui le moyen le plus simple et le plus intéressant de se procurer du renfort dans des colonies réputées. Les parents du 2e national ont ainsi été acquis comme tels chez les Bourlard et chez Surinx-Pletsers. On peut donc dire qu'il a fait bonne pioche!

La saison 2012 a débuté avec 26 veufs (9 vieux et 17 yearlings dont des tardifs), une quarantaine de pigeonneaux et cinq couples de reproducteurs. Tous les pigeons ont été accouplés vers la fin décembre et ont pu élever 2 jeunes. Lorsque ces derniers étaient suffisamment grands, les femelles ont été retirées avec un jeune et les mâles ont pu terminer le gavage du jeune restant. Ils n'ont plus été remis en ménage avant le début de la saison. C'est la première année qu'Olivier élevait des jeunes hâtifs dans le but de les jouer le plus possible. Vu le manque de place, les jeunes ne sont pas séparés et sont joués sur position en fonction des possibilités. Signalons au passage qu'il travaille comme employé communal à la commune de Frameries, ce qui lui permet de faire de rapides aller-retour à la maison pour lâcher ses pigeons.
Dans un futur proche, il tentera de se spécialiser sur les concours de la ligne du Rhône qui sont d'après lui 'les plus durs et les plus compliqués du calendrier national.'

- 'Le Dijon' (BE 11-9104679)

1er Dijon   - Provincial          612 p.
1er Dijon   - Semi-National     1,822 p.
Plus grande vitesse Dijon 5,305 pigeons
1er Bourges - Provincial        1,611 p.
1er Bourges - Interprovincial   3,387 p.
2e  Bourges - CFW               5,201 p.
2e  Bourges - National         14.571 p.
Deuxième plus grande vitesse Bourges 58,069 p.
55e Montluçon - Interprovincial 3,250 p.

Père: 'Ecaillé Surinx' (BE 08-5172946), acquis comme bon chez le tandem Surinx-Pletsers de Nieuwerkerken, hors du couple 'Ecaillé 746' ('73e Nat Vichy 11.278' x 'fille Dolle Jan') x 'Zitterke Asterix' ('Jonge Asterix' x 'Petite-Fille Artiest Houben'). A noter que le 'Jonge Asterix' est le reproducteur N°1 chez Surinx-Pletsers !
Mère: 'Ecaillée Bourlard' (BE 08-9084718), directe Bourlard R&E d'Harveng ('Petit-Fils Rocky De Roeck' x 'Soeur du méchant Bourlard')
(si vous voulez consulter le pedigree, cliquez ici)

Ce super crack avait montré à son propriétaire qu'il serait présent lors du plus grand rendez-vous de la saison. Olivier: 'J'ai pu remarquer que les pigeons montaient en forme lors des volées, ils tournaient tous autour du terril derrière la maison. Le 'Dijon' se démarquait du groupe puisqu'il volait systématiquement seul et partait dans des directions opposées. Il a confirmé sa bonne forme le dimanche suivant.'

Olivier, félicitations pour cette remarquable prestation et bon vent pour la suite de ta carrière!