Zoeken

Nicolas Bascourt (Braine-le-Comte, BE) une colonie en état de grâce depuis la mi-juin!

Et ce n'est pas peu dire! Avec pas moins de 3 top 10 nationaux en l'espace d'une semaine et 7 top 100 en trois semaines, la colonie Bascourt a fait figure de révélation au sein des valeurs sûres des concours de fond de notre pays! Un juste retour des choses...

... car après avoir tout consacré à la colombophilie, vivre ce genre de moment n'est que la parfaite rançon de tout les sacrifices effectués jusqu'ici. Tout a commencé le 23 juin sur le coup de 16h25 lorsque son mâle écaillé baptisé 'Thom Pouce' se fit officialiser au retour de Montauban. Longtemps resté en tête il se fera finalement battre pour 'échouer' à la 4ème place nationale. S'ensuivit alors le weekend du 30 juin avec une super constatation sur Bordeaux et le premier weekend de juillet avec Brive & Libourne au programme, deux concours où il remporte à nouveau des prix de tête et plusieurs citations dans le top 100 national. En terre wallonne, la colonie Bascourt est clairement la colonie à battre à l'heure actuelle. Ces trois dernières semaines plaident en tout cas en sa faveur:

23/06 Montauban prov 809 vieux: 1, 9, 16, 57, ... 9/19
      Montauban Interprov 1.510 vieux: 1, 18, 34, 115, ...  9/19
      Montauban National 6.822 vieux: 4, etc
30/06 Bordeaux National 4.971 vieux: 4, 8 & 2/4
07/07 Brive prov 1.083 vieux: 2, 100, ... 5/7
      Brive Interprov 1.999 vieux: 2, 140, 185, ... 5/7
      Brive National 11.128 vieux: 38, ...
07/07 Libourne prov 623 yearlings: 3, 5, 14, 22, 30, 34, ... 8/20
      Libourne Interprov 1.207 yearlings: 6, 8, 24, 41, 65, 72, ... 8/20
      Libourne National 7.958 vieux: 41, 48, 96, ....

Nicolas, 30 ans cette année, débuta la colombophilie au début des années 2000. Après avoir pratiqué l'athlètisme au haut niveau, il décida curieusement de se mettre au sport colombophile après s'être intéressé aux pigeons de chairs élevés par son papa. Il débuta tout naturellement par les concours de vitesse et il remporta d'ailleurs plusieurs citations dans les championnats nationaux, notamment grâce à son 'Rambo' qui fut classé dans les as pigeons vitesse. La colonie repose alors majoritairement sur les Robert Morrier de Hacourt. Vers 2005, il tente un premier essai dans le fond en enlogeant des yearlings peu à leur avantage sur St Vincent. Il y remporte sa part de prix et la machine est alors définitivement lancée. Il réalise alors plusieurs introductions lui permettant d'allonger le tir, notamment une tournée d'oeufs chez Eric Limbourg avant de s'adresser ensuite à Jos Thoné qui lui conseille alors d'aller puiser dans sa succursale numéro 1, la colonie de Henry & Guy Baerts de Grazen. C'est là qu'il y acquiert les meilleures lignées notamment celle du 'Lucky Joe' si bien que les Baert forment aujourd'hui le socle principal de la colonie puisqu'on les retrouve à 50% dans la colonie de Braine-le-Comte. Ajoutez-y également des Georges Carteus et des Deno-Herbots (dont le 'Gladiator', 7e national Limoges chez Bascourt) et vous obtenez les principales lignées du cheptel.
La colonie est composée de 32 vieux veufs et de 20 vieilles femelles accouplées aux reproducteurs. Après la saison, tous les voyageurs sont remis en ménage et peuvent rester ensemble jusqu'en octobre, toujours sur des oeufs de craies. Ils sont ensuite séparés pour que la mue puisse suivre son cours et le prochain accouplement n'aura lieu qu'aux alentours du 15 mars, toujours pour un couvage d'une durée 6 jours. La saison pourra alors commencer!
Concernant les yearlings, ces derniers sont joués au célibat. Les sexes sont séparés dés le début et remis ensemble avant l'enlogement, un peu comme le système de la porte coulissante chez les jeunes. Les 15 couples de reproducteurs élévent en moyenne 80 pigeonneaux. Les jeunes mâles sont dégrossis mais les femelles participent parfois aux nationaux. A noter que tous les jeunes mâles qui restent à la fin de la saison sont conservés. La sélection ne débute donc qu'à l'âge d'un an. Les yearlings doivent remporter le plus de prix par 10 possible, ceux qui ne réussissent pas sont envoyés sur Libourne, Narbonne et Tulle en guise de dernier test.
A partir de 2ans, les choses sérieuses commencent! Nicolas joue ses pigeons par équipe et un plan est établi dés le début de la saison. Certains pigeons participent successivement à Limoges, Cahors, Brive, Souillac et Tulle. Ici aussi un maximum de prix par 10 est requis.

- 'Thom Pouce' (BE 10-9067432)

2012:
07/05 Angerville 277/855 vieux
19/05 Orléans 324/2342 vieux
26/05 Bourges 446/2414 vieux
23/06 Montauban 1er provincial 809 p.
                1er Interprov 1.510 p.
                1er Interprov 1.430 p.
                2e CFW 2.222 p.
                4e national 6.809 p.
2011:
Collégien 1/239 p.
Nanteuil 9/726 p.
Orléans 8/347 p.
Orléans 31/1.588 p.
Laon 10/453 p.
Argenton 77/344 p.
Tulle National 85/6.345 p.

Pedigree
Père: 'Mâle Limbourg' (BE 06-9082751), acquis comme oeuf chez Eric Limbourg, fils du 'Bleu Joost' (fils du mondialement célèbre 'Joost', 1er International Perpignan 2003 chez Restiaen-De Smeyter, par la suite reproducteur exceptionnel) accouplé sur la 'Fille Iron Man'. 'Iron Man' était un des meilleurs voyageurs chez Limbourg avec 1er As Pigeon Provincial Fond '01.
Mère: 'Femelle Baerts' (BE 07-9038471), achetée comme oeuf chez Guy Baerts, succursale de Jos Thoné. Elle est consanguine sur le 'Kleine Molenaar' puisque ses parents sont tous deux petits-enfants de ce super pigeon de fond qui fut 7e As Pigeon National en 2000. A noter également que la mère de cette 'Femelle Baerts' est une propre fille du 'Little Joe', 9e International Marseille 20.786 p. et pigeon le plus emblèmatique de la colonie Baerts.

N'oublions pas de préciser que ce couple forme en quelque sorte le couple d'or chez Bascourt puisqu'ils ont déjà produit le 60e national Châteauroux '10, le 59e semi-national Châteauroux '09, etc.

La réussite de toute une famille
Livreur de mazout pour une firme spécialisée, Nicolas enchaîne les heures de travail. Il essaie cependant de travailler un maximum durant l'hiver afin d'être libre durant la saison. Actuellement, il est par exemple en congé depuis le mois de mai. Mais lorsque ce n'est pas le cas, il peut compter sur l'aide appréciable de toute sa famille pour assurer au mieux la gestion quotidienne de sa colonie. C'est sa mère qui est préposée au soin. Elle s'occupe des volées, nettoie, prépare les pigeons pour les concours et reporte les appareils. Sa femme et sa soeur mettent également la main à la pate en assurant les entraînements en cas de besoin ou encore en s'occupant du côté administratif de la colonie. Enfin, n'oublions pas son père qui fut d'une précieuse aide lors de la construction des colombiers. Il a réussi à reproduire à l'identique les pigeonniers d'une firme spécialisée !
Par le biais de cet article, Nicolas tenait à remercier toute sa petite famille pour leur aide. Il n'y a pas de doute, à Braine-le-Comte, la colombophilie se pratique en famille! N'est-ce pas la plus belle chose qui puisse arriver à un colombophile?

Nous tenons à vous féliciter pour l'ensemble de vos résultats 2012... et qui sait si la récolte ne s'améliorera pas encore lors des prochaines semaines?

Reacties

Félicitations a tout l'équipe !!!

Guy Baerts

felicitations Nicolas bravo

Un grand merci à toi Guy.
Merci beaucoup J-P!
Bonne fin de saison à vous.
A bientôt

Félicitations bonne fin de saisons

Bonjour Monsieur Bascourt, je suis journaliste à La Nouvelle Gazette dans la région du Centre et j'aimerais réaliser un article avec vous sur votre passion sur les pigeons.
Pourriez-vous me passer un petit coup de fil ou m'envoyer un petit SMS afin que je prenne contact avec vous.
Voici mes coordonnées: 0479/85.80.23.
Merci d'avance.