Zoeken

Dieter Ballmann (Amel, BE) - Dans le top 10 Européen des colonies de Grand Fond !

Depuis maintenant une bonne décennie, la colonie Ballmann est un des fleurons de la colombophilie wallonne. En 2011 encore, Dieter a remporté pas moins de 4 top 10 nationaux dans les concours de fond !

Depuis toujours, la province liégeoise est une terre de fonciers en tout genre, qu'ils soient adeptes des 'simples' concours de fond ou des concours marathons. Les colonies ou, mieux encore, les pigeons de légende y ont été légions. On se souvient par exemple de feu Ernest Gurnay, célèbre colombophile de l'après guerre qui fit construire des installations magnifiques sur le toit de sa maison à Verviers, installations réaffectées au jeu bien plus tard par feu Henry Mornard qui y remporta le 1er prix International de Perpignan il y a maintenant plusieurs décénnies. Il y eu également le célèbre 'El Torro', champion du monde Versele Laga pour le compte du tandem Kaelen-Broers de La Calamine dans les années '90, ou encore 'L'exceptionnel', As Pigeon National Fond RFCB chez J & T Bruwier de Bolland. Tout cela fait maintenant partie de l'histoire mais ils trônent pour toujours au panthéon de la colombophilie liégeoise. 

Dieter Ballmann est actuellement le digne successeur de ces colonies championnes et il leur fait honneur lors de chaque concours internationaux dans lesquels ses pigeons sont désormais crains par les plus grands amateurs flandriens ou autres. De fait, depuis le début du nouveau millénaire, les pigeons Ballmann ont souvent fait parler la poudre sur les concours marathons. Dieter se concentre uniquement sur les longs cours, des concours durs et justes, des concours où la situation géographique joue un rôle beaucoup moins important qu'en vitesse ou en demi-fond par exemple. La vitesse ou le demi-fond parlons-en: a Amel, ces créneaux ne constituent qu'un passage obligé avant d'arriver aux nationaux de fond. De toute façon, ces disciplines sont très peu populaires dans les cantons de l'est, question de densité colombophile ou de... tempérament tout simplement. Lorsque le virtuose d'Amel se 'pointe' au local d'enlogement, vous pouvez être sûrs que les pigeons présents dans ses panniers sont au top et sont tous capables de venir créer l'exploit. Rien n'est effectivement laissé au hasard. Cela constitue sans aucun doute la différence entre un amateur normal et un amateur qui joue pour gagner. Dieter fait partie de ces derniers. Si peu de gens le connaissent de vue, son nom n'en est pas moins devenu célèbre au fil de ces dernières années. Son palmarès national en est la cause principale:

  • 1 National Perpignan 2004             6.489 pig.
  • 2 National Pau 2009                        1.984 pig.
  • 3 National Barcelona 2007           12.612 pig.
  • 3 National Marseille 2011               3.179 pig.
  • 4 National Perpignan 2005             7.611 pig.
  • 5 National Montélimar 2011           8.040 pig.
  • 6 National Beziers 2003                 6.336 pig.
  • 7 National Marseille 2011               3.179 pig.
  • 8 National Barcelone 2003           11.785 pig.
  • 9 National Barcelone 2011           12.170 pig.
  • 10 National Montauban 2007         6.187 pig.

Soit, 11 top 10 nationaux depuis 2003 avec un top 10 tout les 4 ans en moyenne sur Barcelone !

Barcelone, justement! C'est sans aucun doute l'étape qui fascine le plus notre ami. Ces dernières années, Dieter s'est ainsi mué en l'un des plus grands spécialistes européens de l'étape catalane. Les chiffres ne mentent jamais. Il ne reste donc plus qu'à les citer:

De 1994 à 2011, Dieter a enlogé 143 pigeons sur Barcelone et 100 d'entre eux y ont remporté un prix, soit une moyenne de 78% de prix en 18 années de participation! En 2007, il y remportait 8 prix de 8 engagés avec le 3e national à la clef et il répéta l'exploit du 100% en 2007 avec 7 prix de 7 engagés! Enfin, cette année fut également une toute bonne cuvée avec un superbe 6 sur 7, le premier pigeon remportant le 9e prix national. 
A vous de tirer les conclusions qui s'imposent!

Pour en arriver à une telle régularité, vous devez possèder des oiseaux de grande qualité. Les pigeons de tête dans les concours marathons doivent nécessairement se détacher et voler seul contre les éléments durant de nombreuses heures. Onze top 10 nationaux, cela ne peut être une coincidence. Etant partisan des concours marathons, Dieter a forcément adapté sa méthode en conséquence. Son principe de base est relativement simple : ''Un marathonien doit à tout prix se familiariser avec son futur travail et pour se faire, il doit acquérir progressivement de l'expérience.''
Alors que ces derniers temps la tendance est plutôt de plonger directement les yearlings dans le grand bain, on a choisi une toute autre voie à Amel.
''Vu ma position géographique, je peux prendre part aux concours luxembourgeois. Mes yearlings sont donc engagés là-bas ainsi que sur quelques concours interprovinciaux. Ils participent à une dizaine de concours jusqu'à 650 kilomètres. La particularité de ces étapes, c'est que les contingents regroupent plusieurs milliers de pigeons alors que les colombiers sont clairsemés ici et là. Les pigeons doivent donc nécéssairement se détacher et voler seuls s'ils veulent rejoindre leur pigeonnier. De ce fait, ils acquièrent suffisamment d'expérience pour leur futur job sans être brusqués. J'ai de toute façon pour habitude de jouer mes pigeons jusqu'à un âge avancé, ce qui est donc parfait pour moi.''
A préciser cependant que les yearlings sont joués au célibat. Dieter estime en effet que c'est une année de gagnée pour le reste de leur carrière étant donné que le veuvage 'use' quelque peu les pigeons. Cela lui aura d'ailleurs permi de remporter la 3e place nationale de Barcelone avec un pigeon âgé de 7ans.

Si les choses deviennent un peu plus sérieuses à l'âge de 2ans, la véritable carrière des pigeons Ballmann ne débutent réellement qu'à 3 ans:
''C'est en effet à cet âge là qu'ils prennent part aux étapes que j'apprécie tout particulièrement, à savoir Barcelone et Perpignan. Je ne veux pas dire que les concours qu'ils volent avant ne sont pas importants à mes yeux mais ces deux concours là constituent mon objectif principal. En fait, je considère mes 2 ans comme des pigeons encore perfectibles et pas tout à fait prêt pour les classiques internationales. Du moins, je préfère leur faire acquérir encore un peu d'expérience. A cet âge là, ils se familiarisent avec le travail de dur labeur en volant la ligne du Rhône avec Montélimar et Orange avant de conclure sur Marseille ou Narbonne. Ces concours se déroulent souvent dans des conditions pénibles avec de la chaleur et le mistral qui s'en donnent à coeur joie. Je trouve que c'est un excellent test et, pour une fois, ici nous sommes bien mis! Et puis je crois surtout que la ligne du Rhône forge vraiment les meilleurs pigeons.''
Et on ne saurait lui donner tort ! Cette année-ci, il remporte le 5e prix National Montélimar ainsi que le 3e et le 7e prix National de Marseille à chaque fois avec des 2ans.

Niveau méthode, les choses sont aussi simples que possible. Les voyageurs sont en fait accouplés deux fois avant la saison: la première fois en janvier, la deuxième fois en avril, toujours avec un couvage de 10 jours à la clef, jamais d'élevage (du moins avant le début de la saison). Le premier entraînement à lieu en avril et lorsqu'ils rentrent, les femelles ont été retirées. Les mâles reprennent alors le nid jusqu'à abandon définitif et le veuvage peut alors commencer. Cela permet d'observer une montée en forme progressive de sorte à ce que les pigeons atteignent leur pic de forme courant juillet. ''Parfait pour mes objectifs!'' Le pigeonnier de jeu y est également pour quelque chose. Les vieux résident en effet dans le grenier et la fée de la forme se manifeste bien souvent lors de la montée des températures. Dieter ne se séparerait de ses pigeonniers secs pour rien au monde. ''J'observe souvent des différences de condition entre mes vieux, qui y résident, et les yearlings et les pigeonneaux, logés dans un pigeonnier de jardin.''

Après avoir épluché les informations reçues pour pouvoir écrire cet article, j'ai pu me rendre compte que notre ami germanophone disposait de deux géniteurs de classe internationale, c'est-à-dire des géniteurs dont les descendants se distinguent au voyage jusqu'en quatrième génération. Il s'agit en fait du '820/94' et du '707/94'. Ces deux pigeons ont fécondé leurs oeufs jusqu'à un âge avancé mais ils ont cependant rendu l'âme au cours de l'année dernière. Au cours de leur carrière de reproducteurs, ils ont été croisés avec des pigeons de chez Berthus Wijnacker (P-B), Nouwen-Paessen, feu Jules Flagothier, Emiel Denys, Yvon Deneufbourg et enfin les P. et Dr. H.P. Brockamp (All).
Le résultat ? Une colonie ultra performante! Détail important: ces deux pigeons sont des... frères de nid! Commençons avec le premier des deux, le '820/94':

- Le '820/94' (BE 94-1006820)

Ce géniteur exceptionnel est un des rares pigeons à avoir su produire deux vainqueurs nationaux différents, dans deux des concours les plus attendus de l'année qui plus est à savoir le 1er National Brive 22.026 p. en 2001 et le 1er National Perpignan 6.849 p. en 2004 !
De plus, et c'est un atout majeur lorsqu'on parle de 'top reproducteur', le 1er National Brive 2001 a été remporté dans une autre colonie (chez Joseph Schmitz de Baelen). S'exporter ailleurs avec une égale réussite: n'est-ce pas ce qui sépare les géniteurs d'exception des autres ?

Côté pedigree, ce '820' provient du '197/88' qui remporta durant deux années d'affilée le 1er local sur Barcelone. Ce dernier était issu d'un croisement sur la lignée du 'Witslager' de Descender x Paul Gilmont, ancien vainqueur international de Barcelone. Sa mère était la '909/88' chez laquelle on retrouve la lignée du 'Supercrack Crusson' x Paul Gilmont à nouveau.

Côté référence, un livre serait plus à même de recenser la totalité des prix remportés par ses descendants en deuxième, troisième et même quatrième génération! Voici un aperçu des meilleurs résultats.

- Il est père de:
1er National Brive 22.026 p. '01
1er National Perpignan 6.849 p. '04
10e National Montauban '07
8x top 100 National & International depuis 2000
15x top 250 National & International depuis 2000

- Il est grand-père de:
17e National Béziers '04
19e National Marseille '09
7x top 100 National & International depuis 2004
15x top 250 National & International depuis 2004

- Il est arrière grand-père de:
2e National & 9e International Pau '09
7e National & 23e International Marseille '11
14x top 100 National & International depuis 2008
27x top 250 National & International depuis 2008

C'est sans conteste un des secrets les mieux gardé de notre royaume! Le rendement de sa descendance depuis 2008 est simplement incroyable quand on sait que cela ne concerne que les concours de longues distances (une dizaine par an, pas plus). C'est probablement l'une des meilleures lignées de marathoniens au monde. La preuve que nous avons à faire à une lignée supérieure prend encore plus de sens quand on sait que le frère de nid du '820', le '707/94', est lui aussi un géniteur hors pair!

- Le '707/94'

- Il est père de:
3e National & 15e International Marseille 2011
4x top 100 National et International 2001
9x top 250 National et International depuis 1999

- Il est grand-père de:
5e National Montélimar '11
4x top 200 National depuis 2005

- Il est arrière grand-père de:
4e National & 24e International Perpignan '05
17e National Montélimar '08
5x top 100 National & International depuis 2005
13x top 100 National & International depuis 2004

A noter que le '820' et le '707' sont également les propres frères des pigeons suivants:
  28e National Limoges  '92
105e National Narbonne '94
132e National Barcelone '94
196e National Barcelone '95
220e National Narbonne '93

Malgrè ces références gargantuesques sur les concours les plus durs au monde, les descendants de cette souche sont également capables de voler la tête dans des concours de  grand demi-fond, voir même de vitesse... à condition que les conditions soient très dures avec des vitesses faibles et de hautes températures. Ce sont à n'en pas douter leurs conditions de prédilection. Le pigeon qui reflète à merveille cette caractéristique est le fameux 'Avignon', un pigeon classé 11e As Pigeon National Grand Fond RFCB avec un 2e national de Pau en '09, capable de remporter un 1er prix à St Dizier.

Même si au fil du temps Dieter a acquis des origines prestigieuses, on peut en conclure que sa base la plus solide provient tout simplement de son propre pigeonnier puisque ces deux frères ont été élevés hors d'un ancien voilier Ballmann. Comprenez donc bien que Dieter n'a pas du courrir bien loin pour devenir propriétaire d'oiseaux de qualité supérieure, non. Il les avait tout simplement à la maison! Nul doute qu'avec ses talents de colombiculteur et de soigneur hors pair, plusieurs paliers devraient encore être franchis! Et dire que notre homme n'est âgé que de 42 ans! Cela lui laisse encore beaucoup de marge pour s'améliorer, ce qui fait de lui un des colombophiles les plus prometteurs d'Europe, probablement le nouveau 'coming man' ! Nos sincères félicitations pour ces années de maîtrise et bon vent pour la suite!

Reacties

Sincères félicitations c'est magnifique , bonne continuation pour 2012

ALAS, TOO LATE FOR A NEW BOOK RECENTLY PUBLISHED BUT CONGRATUALATIONS TO THE PIGEONER!
A New Publication

The Thoroughbred Racing Pigeon
by Liam Ó Comáin
Although for health reasons forced to leave the sport the Irish writer, Liam Ó Comáin, who gave to the English language a new word ‘Pigeoner’ has written a book about the sport. Entitled ‘The Thoroughbred Racing Pigeon’ with the sub-title ‘Modern European
Masters Of Long Distance And Marathon Pigeon Racing’.
Its contents includes an introduction to the sport for the non-fancier plus a scientific study of management. In addition an Appendix includes introductions into a number of strain founders such as Aarden, Van Wanroy, Braakhuis, etc,.
However the bulk of the book deals with articles on 61 modern European masters at the
Long and marathon distances. The countries of the latter includes Scotland, France, England, Holland, Ireland, Wales, Belgium, Germany, etc,.
The Appendix also includes articles on the great producer ‘The Silver Fox’ whose blood permeates some of the greatest racers and breeders not only in Europe but around the world. There is also an article on the pigeon scribe, Jim Emerton, whom many consider one of the best marathon pigeoner’s to have raced into the island of Britain.

Although no longer racing the author in this publication reveals his love for the sport and especially his love for our racing thoroughbreds. And known as a champion of pigeon racing throughout the world especially at the long and marathon races his book is a valuable contribution and its contents will add to the thought of those fanciers who seek to development the sport throughout the planet especially at the longer distances.

Priced modestly at seven pounds sterling the book is a must for the sport.
Published by the London based publisher-Publish Nation (www.publishnation.co.uk) Publish Nation,3Grenville Court, Lymer Avenue, London SE19 1LR.(ph.0208 265 5930).
And distributed by the United States based- Lulu.com at 3101 Hillsborough. St., Raleigh,
Nc27607,USA.
It can also be ordered via the Internet: http://www.lulu.com/product/paperback/the-thoroughbred-racing-pigeon/18897349?Product

Whar are the origen of your pigeons?
Leon Jansz ,Canada