Dany Dusausoit, Beloeil (BE) à nouveau intraitable en 2010!

Située à quelques kilomètres de la frontière française, la ville de Beloeil est surtout connue pour son château qui appartient à la Maison de Ligne, une des plus vieilles familles de Belgique, toujours restée fidèle aux terres Hennuyères.

Depuis la fusion des communes, Beloeil est devenue une entité qui regroupe les villages d’Aubechies, Basècles, Beloeil, Ellignies-Sainte-Anne, Grandglise, Quevaucamps, Rameignies, Stambruges, Thumaide et Wadelincourt.
Cette région pittoresque est caractérisée par ses nombreux plans d’eaux, ses forêts mais surtout par la mer de sable et sa réserve naturelle, un des rares endroits du coin où de nombreux promeneurs aiment bénéficier de sa fraîcheur lors des températures caniculaires.

Mais revenons-en à nos moutons… Inutile de préciser que si j’en viens à parler de Beloeil, c’est que quelque chose là-bas, autre que la brasserie Dubuisson qui y produit la Bush, m’y a attiré. En fait, niveau colombophilie, quelqu’un y a frappé fort dans ce coin là…très fort même. Depuis trois saisons, Dany Dusausoit défraie littéralement la chronique. Une victoire nationale, deux victoires zonales, des victoires interprovinciales, des victoires provinciales, au CFW, des constatations ‘à la mitraillette’ dans des contingents importants et j’en passe… Oui, Dany trône désormais en tant que référence provinciale, et même plus, tant son évolution s’est avérée fulgurante. Une sanction sans appel pour la concurrence qui, chaque semaine, se contente des ‘restes’ laissés par le citoyen de la rue de Mons. Rarement en Wallonie, quelqu’un avait pu connaître pareille ascension en si peu de temps. Il fait partie intégrante du paysage et tout le monde a bien du s’y faire, Dusausoit s’est installé et compte bien y rester !

Le cyclisme à la base
Ancien coureur cycliste amateur (il fût même professionnel durant une saison), Dany s’est reconverti dans le milieu puisqu’il tient aujourd’hui un magasin de vélo à son domicile. On peut largement affirmer que le cyclisme a joué un rôle prépondérant dans sa réussite en colombophilie. A tout point de vue. Via son ami Michel Olivier d’Anvaing, ancien coureur pro et aujourd’hui colombophile, il est entré en contact avec Joost De Smeyter de Melden, ancien vainqueur international de Perpignan ’03 avec le ‘Joost’, pigeon qui fit plus tard florès chez Eric Limbourg en produisant par exemple 5 jeunes différents qui remportèrent un top 7 semi-national, national ou international rien qu’en 2006 ! Cela, c’était pour l’anecdote… Très vite, Joost & Dany sympathisèrent et ce dernier obtint la promesse de Joost de venir chercher des œufs. Plutôt orienté vers le fond, De Smeyter avait cependant introduit des demi-fonciers après avoir été chambré par la concurrence ! En effet, lors de leur finition, ses pigeonniers en dur retenaient encore trop d’humidité ce qui fait qu’il ne remporta pas un prix lors de sa première année de jeu. Piqué à vif, il leur promit des représailles sportives pour l’année suivante et c’est ainsi qu’il se mit à la recherche du meilleur afin de remettre l’église au milieu du village. Aussitôt dit, aussitôt fait !
L’année suivante, il explosa la concurrence avant de se diriger comme prévu vers le fond. Dany a pu puiser dans cette source en venant chercher des œufs d’abord, leurs parents ensuite. Nous voici 4ans plus tard et aujourd’hui, tout le monde en Belgique, et même plus loin, connaît le nom Dusausoit. Sa réussite, il l’attribue à 100% aux pigeons De Smeyter.
Enfin, Dany a constaté qu’en cyclisme comme en colombophilie, beaucoup de gens s’emmêlent les pinceaux lorsqu’ils tendent à se baser sur le nombre de kilomètres parcourus pour juger leur état de forme ou celui de leur colonie. L’évolution d’une course/d’une étape sera toujours influencée par le même facteur : les conditions météorologiques, et ce tant en colombophilie qu’en cyclisme. Et Dany de me faire remarquer que ses pigeons ont beaucoup plus soufferts des Orléans de juin avec les vents de nord-nord est que du Châteauroux national fin mai qui se déroula à une vitesse supérieure à 1.700 m/min (qui est un exemple parmi tant d’autre).
C’est ainsi que pour juger si il peut continuer à ‘tirer sur la corde’ de ses voiliers, il prend en compte le temps de vol total plutôt que le kilométrage de l’étape. C’est une nuance que bon nombre d’amateurs n’ont pas encore compris et pourtant, elle est d’une importance capitale !
Un autre parallélisme pouvant être fait avec le cyclisme se trouve au niveau de la récupération de ses voiliers, qu’il compare volontiers à la sienne lorsqu’il courait lui-même. Dany a en quelque sorte adapté cela pour ses pigeons. Il sait ce dont il avait besoin et évite donc de faire du chichi. Etant sur la brèche presque chaque semaine, ses pigeons ont besoin d’une récupération saine et rapide. Les gens qui, comme lui, jouent leurs pigeons tous les weekends sont tributaires de cette dernière s’ils veulent les voir briller au concours.
Voici comment il procède, et cela n’a rien de chinois : Au retour, des électrolytes dans la boisson, suivi d’acides aminés et de protéines, à chaque fois dans la nourriture, de sorte à reconstituer le plus rapidement la fibre musculaire.
Mais attention, le dosage est toujours calculé en fonction du temps de vol et pas des kilomètres et si l’étape est même trop facile, pas besoin de leur en administrer. Parfois, moins on en fait, mieux c’est… En pratiquant de la sorte, il n’y a pas de surplus et on n’encrasse pas inutilement le foie et les intestins. Un point que j’avais décidé d’aborder lors de notre rencontre et pour lequel mon hôte a joué franc jeux, m’expliquant en détail les rudiments de sa méthode. Merci à lui.

Préparation & méthode
Tous les pigeons sont accouplés fin novembre. Les veufs élèvent les jeunes des reproducteurs et Dany peut comme cela baguer deux tournées de ses reproducteurs à 15 jours d’intervalles. Les meilleurs veufs élèvent leurs propres jeunes mais alors on veille à ce qu’ils soient accouplés à une femelle ‘de classe’. 100 jeunes sont ainsi bagués dans le courant du mois de janvier.
Pour 2011, l’effectif total sera porté à 46 voyageurs (12 vieux, le reste de yearlings), moitié mâle & moitié femelle.
On pratique en quelque sorte le veuvage total, mais il n’y a pas de pigeonnier central (dit d’accouplement). C’est un peu une continuité du système de la porte coulissante pratiqué avec les jeunes. En semaine, les femelles résident sur des perchoirs de sorte à éviter un maximum les accouplements, dans un compartiment contigu à celui de leurs partenaires.
En saison, les volées débutent le mardi seulement et ont lieu dès 6h30 du matin pour les femelles, alors que les mâles prennent la relève directement après…
La saison sportive rime également avec la pleine saison ‘cycliste’ si bien que Dany n’a parfois pas assez des 24heures disponibles dans une journée pour faire tout ce qu’il a à faire. Il arrive donc régulièrement que les vieux voyageurs ne volent qu’une fois par jour.
‘S'ils sont dans le rythme et que l’on ne doit pas courir contre le temps pour qu’ils attrapent leur condition, cela n’a aucune incidence sur les prestations.’
Les équipes sont coupées en deux (petit & grand demi-fond) de sorte à participer à la majorité du programme. Les mâles alternent généralement petit & grand demi-fond tandis que les femelles enchaînent plus facilement les concours de grand demi-fond, surtout lorsque leur condition est optimale.
La nourriture se compose d’un mix de plusieurs mélanges commerciaux. En début de semaine, ils reçoivent un mélange dépuratif/diète pour passer plus tard à un mélange plus riche (du sport) et ce toujours en fonction de la prise en main. Cela ne doit être ni trop ni trop peu. Le schéma de nourriture est préétabli mais il n’est pas toujours respecté à la lettre vu que l’on tient toujours compte des conditions de vols précédentes, de la forme, etc. Tous ces facteurs sont pris en considération et l’on agit en fonction d’eux. Des vitamines sont données en milieu de semaine, toujours sur la nourriture pour une meilleure absorption. Côté médical, ils reçoivent une cure de deux jours de Ronidazole suivie d’une autre de Soludox durant deux jours également.
En saison, les rappels sont réguliers vu la fréquence à laquelle ils séjournent dans les paniers. A noter qu’après un séjour prolongé dans ces derniers, ils reçoivent directement une cure à leur retour et passent généralement par le petit demi-fond la semaine suivante.

La jeune génération
Les pigeonneaux volent quotidiennement sur l’heure de midi.
Ceux-ci sont occultés de mars à juin mais ne sont pas éclairés par après, tout simplement parce que Dany n’a pas remarqué de changement dans les prestations lorsqu’ils sont soumis à l’éclairage. La jeune génération est exploitée à fond mais on se montre un peu plus large dans la sélection concernant les jeunes. Plus on monte de catégorie, plus on est sévère ! C’est ainsi que des pigeons qui auraient fait le bonheur chez certains ont disparus ici, notamment des pigeons avec des tops 100. ‘Il n’y a pas de secret…’.
Cette année cependant, on n’a pas trop eu le choix. Les pertes ne l’ont pas épargné si bien que l’on a du en quelque sorte ‘boucher les trous’ afin d’assurer un avenir à la colonie. Les jeunes sont joués avec la porte coulissante et sont séparés dés les premiers signes d’accouplement. Ils reçoivent parfois un petit coup de panier en semaine, généralement le mercredi puisque c’est le jour de congé de Dany mais c’est loin d’être une règle.
Depuis 3ans, Bourges et Argenton sont des étapes sur lesquelles il est coutumier de voir des oiseaux de la rue de Mons à la tête du résultat. A-t-on à faire à un spécialiste ? Sans aucun doute. Mais il ne s’arrête pas la. Les prestations, généralement l’œuvre de la génération 2008, ont surtout démontré que Dany a eu le nez fin lorsqu’il décida d’introduire les De Smeyter. Le premier élevage fut directement un succès puisqu’on lui doit des prestations telles que :

Bourges II national ’08 – 41.783 jeunes : 6, 45, 46, 68, … etc
Bourges II zonal ’08 – 16.504 jeunes : 1, 9, 10, 15, … etc
Argenton national ’08 - 25.583 jeunes : 69, … etc
Bourges I national ’09 – 22.499 yearlings : 34, 40, 45, 223, 224 … etc
Bourges I zonal ’09 - 10.535 yearlings : 3, 4, 7, 62, 63, … etc
Issoudun interprovincial ’09 – 5.842 yearlings : 4, 5, 9, 12, 16, 22, 48, … etc

Cette génération a continué de plus belle en 2010 en remportant des top 100 ici et là lors des grands rendez-vous nationaux de demi-fond. On peut clairement l’affirmer : il s’agit ici de LA révélation du grand demi-fond belge !!
Et notre homme n’a même pas du attendre le fil des années pour ajouter à son palmarès la consécration suprême : une victoire nationale qui tomba l’année passée sur le concours d’Argenton face à 23.921 jeunes avec la plus grande vitesse de 35.340 pigeons. ‘Pas mal’… c’est le moins que l’on puisse dire !

Principaux voyageurs

- ‘Spartacus’(BE 08-9000669)

Père : ‘De Stag’ (BE 06-4195913). Joost De Smeyter, directement mis à la reproduction par ce dernier et provenant de chez Charles Vanlenker.
Il est le grand père de ‘La petite rousse’ 15e national Châteauroux 18.251 yearligns ’10 (voir plus bas).
Mère : ‘Robine’ (BE 06-4361879), fille du 7e semi-national Châteauroux Robert Declercq.
Après des débuts prometteurs en tant que jeune, la saison 2010 s’est avérée être celle de la consécration pour ce superbe mâle écaillé. Jugez plutôt :

2008 :
22/06 Creil 38/357
29/06 Ecouen 108/346
05/07 Orléans 19/373
19/07 Orléans 27/540
26/07 Bourges 290/1.033
02/08 Toury 58/316
09/08 Argenton 1/660, 57/9.884 Zone b, 69/25.583 Nat
16/08 Toury 12/333
23/08 La souterraine 6/506,
06/09 Guéret 15/317,
10 prix de 11 engagements, 6x par 10

2009 :
01/05 Etampes 32/508
06/06 Orléans 20/389
13/06 Châteauroux 45/322
25/07 Bourges 20/202
01/08 Bourges 5/98
8 prix de 12 engagements, 3x par 10

2010 :
11/04 Noyon 68/462
18/04 Pont 3/553
25/04 Ecouen 11/573
08/05 Toury 3/1.494
15/05 Orléans 14/1.047
22/05 Bourges 3/130, 28/1.309, 44/2.253, 122/6.573, 318/22.476 Nat
29/05 Châteauroux 4/158, 19/805, 57/1.496, 63/4.706 CFW
12/06 Châteauroux 1/186, 2/757, 2/1.406, 1/4.255 CFW, 17/17.109 Nat
26/06 Argenton 5/151, 6/369, 26/511, 59/1.020, 31/1.134, 60/2.762 CFW
10/07 Bourges 16/105

-Serena’ (BE 08-9000644)

Père : ‘918/06’ (BE 06-4382918)
Mère : ‘543/01’ (BE 01-3164543)
Deux pigeons à nouveau de chez Joost De Smeyter mais pas d’informations relatives à leur pédigree.

2008 : 5 prix dont Toury 25/316
2009 :
21/05 Bourges 3/712, 9/1.759, 7/773
30/05 Issoudun 8/358, 9/506, 10/1.117, 22/5.848 interprovincial
06/06 Orléans 6/389 p.
13/06 Châteauroux 1/536, 4/755, 9/1.545
20/06 Dourdan 97/438 p.
27/06 Argenton 11/178, 160/1.623
18/07 Orléans 4/246 p.
25/07 Bourges 6/202, 38/604, 49/1.043
01/08 Bourges 7/98, 13/253, 29/425

2010 :
17/04 Pont 68/554 p.
24/04 Ecouen 13/573 p.
08/05 Toury 32/1.494 p.
15/05 Bourges 36/1.073 p.
29/05 Châteauroux 24/158 p.
05/06 Orléans 12/693 p.
12/06 Châteauroux 2/186, 9/757, 13/1.406, 27/4.255 CFW, 142/17.109 National
10/07 Bourges 16/105
17/07 Orléans 10/264

- ‘Raoul’ (BE 09-9020486). La perle du pigeonnier, le futur leader par excellence de la colonie !

2009 :
04/07 Toury 9/218
08/07 Orléans 29/376
25/07 Bourges 1/197, 8/977, 9/1.905, 752/37.357 National
01/08 Lorris 13/430
2010 :
17/04 Pont 78/535
08/05 Toury 7/974
15/05 Orléans 1/830
22/05 Bourges 1/142, 1/1.540, 6/4.906 CFW, 5/7.942 Zone b, 7/17.138 Nat
12/06 Châteauroux 34/157
04/07 Pont 19/268
10/07 Bourges 9/249
17/07 Orléans 1/263
24/07 Bourges 1/146, 15/1.128, 51/4.903 CFW, 63/5.139 Zone b, 147/14.145 National

Père : ‘203/06’ (BE 06-9001203), un propre frère de ‘Bourgeske’ De Smeyter, et donc fils de l’accouplement ‘King Charles’ x ‘Queen Charles’ de chez Vanlencker, également grand parents de ‘La petite rousse’ (voir plus bas).
Mère : ‘La blanche tête’ (NL 08-5820913), une directe Harm Vredeveld, propre sœur de la 1er Arras NPO 11.406. C’est une fille de ‘Silversun 069/04’, un fils de ‘Silverman’ accouplé avec la femelle de son super couple. ‘Silversun’ était accouplé avec la ‘112/04’, propre mère donc de la 1er NPO Arras, elle-même fille du ‘269/99’ qui remportait 1er Chimay 2.860 & 1er Chantilly 2.559.

- ‘La petite rousse’ (BE 09-9020405)

Père : ‘817/06’ (BE 06-4195817), un propre frère de ‘Spartacus’ (dont on parle ci-dessus) puisqu’il est issu du couple ‘De Slag’ x ‘Robine’.
Mère : ‘299/06’ (BE 06-9001299), à nouveau une sœur de la ‘Bourgeske’, issue du couple ‘King Charles’ x ‘Queen Charles’ et donc cette ‘299/06’ est une propre sœur du père de ‘Raoul’ !!

2009 :
04/07 Toury 29/218
18/07 Orléans 55/376
01/08 Lorris 25/430
05/09 Guéret 6/91
6 prix de 12 engagements

2010 :
8 prix dont Châteauroux 1/120, 1/544, 1/755 prov, 2/1.432 interprovincial, 4/4.056 CFW, 15e national 18.251 yearlings.

Père : ‘817/06’ (BE 06-4195817), un propre frère de ‘Spartacus’ puisque c’est un fils du couple ‘De Slag 913/06’ x ‘Robine 879/06’.
Mère : ‘sœur Bourgeske’ (BE 06-9001299), un des premiers œufs acquis en 2006. Son père est le ‘King Charles 474/05’ tandis que sa mère est la ‘Queen Charles 888/99’, parent donc de ‘Bourgeske’.

Comme vous pouvez le constater, l’épine dorsale de cette colonie, en tout cas des leaders de l’équipe de voyageurs, provient majoritairement des croisements entre les descendants des couples ‘De Slag’ x ‘Robine’ et ‘King Charles’ x ‘Queen Charles’. Avec un taux de réussite aussi élevé, Dany a sans doute trouvé la formule la plus simple vers le succès. Le futur nous en apprendra plus sur les capacités et le potentiel que renferme ce croisement.

Résultats 2010
Ils vous serviront à juger de la véritable valeur de cette colonie. Outre le grand demi-fond, Dany s’est également illustré de bien belle manière en petit demi-fond. Vous devez savoir que, chaque semaine, il y affronta des colonies de la trempe de Pierre de Geyter d’Ogy (d’ailleurs 4e champion national petit demi-fond ‘10), De Munter & Fils de Zaarlardinge (5e champion national petit demi-fond ’10), Lenny Vanderlinden de Parike (2e champion national petit demi-fond ’08), etc…la liste continue ! En bref, une des ententes les plus compétitives du pays !!

11/04/2010 Noyon 120km
462 Vieux
3-6-21-46-49-59-68-111   8/12
428 juniors
2-3-4-6-7-8-9-10-17-18-25-27-28-33-34-35-38-39-40-46-48-50-51-61-82-91-26/36

18-04-2010
Pont ST Maxence :161km
553 vieux :3-5-11-20-27-43-44-46-68-102-125 (11/12)
535 juniors :2-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-16-17-25-27-29-33-34-41-59-62-64-72-
73-76-78-79-82-90-114-117-(31/36)

25/04/2010
Ecouen 193km
573 vieux :
9-11-13-20-24-34-77-93-98-120   10/12
516 juniors :
2-4-7-8-9-19-20-21-26-29-43-44-46-50-57-59-66-91-95-107-136-137-   22/33

Toury du 08/05/2010
1494 vieux :
3-17-27-32-38-50-56-103-110-111-224-309    12/12
974 Yearling :
4-7-11-13-19-24-25-30-34-41-51-55-56-64-65-66-69-75-94-97-102-107-111-
128-167-175-186-188 28/36

Orléans du 15-05-2010
1047 Vieux :
9-14-23-36-127-178- 6/6
830 Yearling :
1ex-1ex-11-12-14-19-20-21-84-88-95-96-102-131-212-216-220-17/18

Bourges du Tournaisien 15-05-2010
183 Vieux :
4-8-10-57     4/6
73 Yearling :
5-7-11-12-18-22-6/15

Bourges du 22-05-2010 National (local)
130 vieux :
1-3-5-10-16-23-43-44     8/10
142 Yearling :
1-2-3-4-6-7-8-10-11-12-14-15-17-19-20-23-25-27-36-39-41-42-43 23/31
Derby Hainaut
2.253 vieux : 15-44-68-188- etc 8/10
1.540 yearlings : 1-3-9-14-25-46-52-75-78-86-91-94-110-140- etc 21/31
CFW
6.573 vieux : 50-122-184-519- etc
4.906 yearlings : 6-12-39-46-77-170-174-274-282-313-330-335-379-468- etc
National
22.476 vieux : 123-319-504- etc
9.146 vieux (zone b) : 68- etc
17.138 yearlings : 7-18-76-99-211-483-511- etc
7.942 yearlings (zone b) : 5-12-56-64- etc

Orléans du 22-05-2010
648 Vieux : 50-51     2/2
601 Yearling : 86   1/2

Châteauroux du 29/05/2010
158 vieux :2-3-4-5-13-19-24-44-47     9/10
120 Yearling :1-2-3-5-6-9-14-18-23-27-28-31-32-35-36-38-39   17/31
Derby Hainaut
1.491 vieux : 29-55-57-64- etc 9/10
1.429 yearlings : 2-5-16-62-69-88- etc 13/31
CFW
4.706 vieux : 25-60-63-72-255- etc
4.056 yearlings : 4-7-24-128-141-194-338- etc
National
20.330 vieux : 313- etc
18.725 yearlings : 16-26-209- etc

Dourdan du 29-05-2010
610 vieux :6-60    2/2
726 Yearling : 0/1

Orléans du 05-06-2010
693 Vieux :11-12-40-68-100-114     6/7
732 Yearling :22-32-37-56-63-72-74-90-111-184-208-214- 12/15

Châteauroux :du 12-06-2010
186 Vieux :1-2-3-6-9-13-26-36-41     9/9
157 juniors :1-2-3-5-6-9-11-12-14-18-21-24-26-34-36-38    16/22
Derby Hainaut
1.406 vieux : 2-13-20-45-63-92- etc 9/9
1.761 yearlings : 10-11-24-31-51-109-142-157- etc 16/22
CFW
4.255 vieux : 1-27-43-96-146-227- etc
5.077 yearlings : 25-31-75-90-128-317-409-450- etc
National
17.109 vieux : 17-142-200- etc
22.718 yearlings : 130-146-389-464-

Orléans  du 26-06-2010
519 vieux :24-46-53-79        4/4
526 Yearling :22-32-38-52-66-83-91-100-104-109-113 11/12

Argenton du 26-06-2010
151 vieux :2-4-5-51       4/8
204 Yearling : 1-2-5-12-14-22-28-40-50-57  10/19
Derby Hainaut

1.020 vieux : 25-56-59- etc 4/8
1.687 yearlings :53-76-113-153-167- etc 8/19
CFW

2.762 vieux : 27-59-60- etc
4.194 yearlings : 72-101-150-213-243-358- etc

Toury du 10-07-2010
325 Vieux :11-29    2/3
313 Yearling : 1-13-25-29-34-56-69-85-88     9/13

Bourges du : 11-07-2010
105 Vieux : 1-3-4-8-16      5/5
86 Yearling : 2-3-5-6-7-8-14-15-20-23-     10/11

Bourges du 25-07-2010
185 Vieux : 21-23-       2/4
146 Yearling :1-4-12-15-22-29-31-32-36-45-48     11/12
153 pigeonneaux :8-19-33-34-41-44-50    7/19
Derby Hainaut
1.128 yearlings : 15-48- etc 8/12
CFW
4.903 yearlings : 51-176- etc
National
14.145 yearlings : 147- etc
5.139 yearlings : 63- etc

Argenton du 09-08-2010
148 pigeonneaux : 1-2-3-5-6-8-12-14-16-29-44      11/17
Derby Hainaut
1.543 pigeonneaux : 14-16-25-66-73-98- etc 11/17
CFW
6.036 pigeonneaux : 35-41-57-234-266-360- etc
National
22.442 pigeonneaux : 157-182-260-1067-1199-1652-
10.816 pigeonneaux : 43-53-76-357-411-581-

Toury du 14/08/2010
536 Pigeonneaux :1-7-10-24-36-37-52-55-62-128   10/15

Dany, il va être difficile de faire mieux que ce que tu viens d’accomplir en 3 saisons. Mais, vu ta détermination et ta philosophie mais surtout au vu de la qualité qui peuple tes installations, nous ne serions pas étonné de te retrouver en haut de l’affiche à nouveau. Gageons que les constatations mitraillettes dont tu as le secret viendront encore ‘perturber’ la saison de tes concurrents les plus proches. Cette évolution fulgurante ne peut être que l’œuvre des grands. Tu en fais désormais partie. Félicitations.