Rechercher

Van Ouwerkerk-Dekkers (Brasschaat, BE): Meilleur pigeon de Belgique sur Barcelone 2 & 3 ans et 4 victoires provinciales en 2019

Une année exceptionnelle: voilà comment on pourrait décrire la saison 2019 du tandem Van Ouwerkerk-Dekkers de Brasschaat. Après des victoires provinciales sur Agen (vieux et yearlings), St-Vincent et Perpignan, la saison a pris une dimension encore plus spéciale grâce à l'exploit du Poco Barcelona.


Jacques, Irene et Vincent Van Ouwerkerk-Dekkers

Le sympathique tandem Van Ouwerkerk-Dekkers de Brasschaat (au nord d'Anvers) est connu pour ne participer exclusivement qu'aux concours de fond. Jacques a toujours été passionné par les longs cours et ce n'est donc pas une surprise de retrouver chaque année des étapes comme Barcelone, Perpignan, St-Vincent,... à leur programme.

Jacques et Irene ont pu compter sur l'aide de leur pigeon de base, Mr. St-Vincent. En 2007, ce crack remportait le 1. Nat. St-Vincent (Irun) dans 8.967 yearlings. Ces dernières années, sont descendants ont vraiment pris le pouvoir au sein de la colonie. Ce n'est donc pas étonnant de le retrouver dans le pedigree des 4 vainqueurs provinciaux de l'année dernière dont 2 fois en tant que grand-père!

La consanguinité à grande échelle nécessite du sang frais

Jacques n'hésite pas à cultiver au maximum la consanguinité avec ses meilleurs pigeons. Il est d'ailleurs un adepte convaincu de ce type d'accouplement et il a pu en apprécier les mérites tout au long de sa carrière. Il y a environ 5 ans, Vincent, un des fils de Jacques et Irene, est venu les rejoindre dans l'aventure colombophile. Il a alors dû apprendre les bases de A à Z. Et l'une des premières conclusions de Vincent, c'est qu'une souche travaillée fortement en consanguinité a tôt ou tard besoin de sang frais. En 2014, ils ont alors décidé qu'il était temps d'ajouter du sang frais dans la colonie. Mais la grande question était: où? Une question qui vaut son pesant d'or, surtout lorsque vous jouez vous-même à un haut niveau. Se mettre à la recherche de meilleurs pigeons n'est donc pas toujours chose aisée.

Finalement, Jacques et Vincent se sont rendus chez Jelle Jellema. Le courant est alors très bien passé, tant avec les pigeons Jellema qu'avec l'amateur en personne. Au niveau de la vision du jeu, ils sont d'ailleurs sur la même longueur d'onde et c'est en partie pour cette raison que Jacques et Vincent ont décidé de se rendre à Nijverdal pour acquérir du renfort. Ils ont ainsi introduit des pigeons de la lignée de Jade et Kleine Jade qui ont donc été placés dans le colombier de reproduction de Brasschaat afin d'y être croisés avec la base existante. Et ce fut un succès!

Ils ont aussi introduit la lignée du Daan, 1. Internat. Agen yearlings en 2013 chez Jos Pepping, à nouveau avec succès. Le vainqueur provincial d'Agen dans la catégorie des vieux est ainsi un petit-fils du Daan.

Poco Barcelona: Meilleur pigeon de Belgique sur Barcelone 2 et 3 ans

Pour Jacques, Vincent et Irene, Barcelone est le grand rendez-vous de la saison. Cette année, tout a pris une dimension encore un peu plus spéciale grâce au Poco Barcelona BE15-6023299. Ce crack de l'épreuve catalane s'était déjà classé dans le top 100 national de l'épreuve en 2017 et en 2018. Il a été enlogé en grande condition pour l'édition 2019 du concours et Vincent était persuadé que le crack de la maison était capable de remettre le couvert et de réaliser une nouvelle performance de grande classe en vue de parfaire son classement sur Barcelone.


Le Poco Barcelona, au top pour la troisième année consécutive sur l'étape catalane.

Ce fut un moment sensationnel lorsque le Poco Barcelona est rentré à la maison en remportant le 5e national. "J'ai directement eu la chair de poule", se rappela Vincent sur le moment. "De plus, nous avons également remporté le 6e national Barcelone face aux 7.301 pigeons le même jour et ce avec une demi-soeur du Poco Barcelona."

Cliquez ici pour consulter le pedigree du Poco Barcelona.

4 victoires provinciales

Le tandem Van Ouwerkerk-Dekkers a donc réussi la performance de remporter 4 victoires provinciales en 2019. Sur le très difficile Agen, alors qu'ils jouaient à une des distances les plus importantes du pays, ils ont réussi à remporter le doublé provincial, soit avec les vieux et les yearlings. L'occasion donc de vous présenter ces deux vainqueurs provinciaux.

St-Vincent

Le pigeon qui remporte la victoire dans les 389 vieux chez Jacques, Vincent et Irene porte la bague BE16-6037074. La colonie remporte également le 2e prix provincial et à la 12e place, ils classaient déjà 6 pigeons, tandis qu'au 20e prix, on en comptait 10! Une super prestation d'ensemble donc, en plus de la victoire provinciale. Au final, ils remportent 33 prix de leurs 51 engagés! Le vainqueur provincial de St-Vincent, BE16-6037074, est un petit-fils de Mr. St. Vincent.



(Toutes les photos prises à l'occasion du reportage ont été réalisées durant la période de mue)

Cliquez ici pour consulter le pedigree du BE16-6037074, vainqueur provincial de St-Vincent.

Le doublé sur Agen

Sur Agen, on a pas relâché la pression. La famille Van Ouwerkerk-Dekkers remporte la palme provinciale, tant chez les vieux que chez les yearlings! Chez les vieux, le vainqueur n'est autre que le BE16-6176617 qui remporte le premier prix contre 468 vieux.


Le vainqueur est cette fois un petit-fils du Daan de Jos Pepping. Sa mère est une fille de Daan, BE15-6100001. Cette fille du Daan est aussi une petite-fille de Mr. St. Vincent. C'est donc le parfait exemple de la réussite de ce type de croisement. Car en effet, on retrouve la vieille sorte Van Ouwerkerk du côté paternel.

Cliquez ici pour voir le pedigree du BE16-6176617, 1. Prov. Agen vieux.

Chez les yearlings, la victoire est remportée par Close One BE18-6026804. Au national, il termine à une belle 2e place dans 4.644 pigeons, d'où son nom. Hasard ou pas, il est lui aussi le fruit d'un croisement entre la lignée du Daan et la souche maison
Son père est le NL14-1837460, fils d'un frère de Daan et d'une fille de Daan.
Du côté maternel, on retrouve la souche maison avec en toile de fond Mr. St. Vincent et la mère du Poco Barcelona. Bon x bon, une méthode qui semble toujours marcher.


Cliquez ici pour voir le pedigree du BE18-6026804, 1. Prov. Agen yearling.

Perpignan

Enfin, la dernière victoire provinciale de la saison a été remportée sur Perpignan face à 450 vieux. C'est un mâle qui porte la bague BE14-6178722 et il a devancé un autre pigeon de la colonie, le BE14-61149972, qui remporte donc le deuxième provincial. Ce mâle est un autre petit-fils de Mr. St. Vincent. A noter que tant du côté maternel que du côté paternel, on retrouve le New Poco BE02-6509105, qui remportait lui-même le 16. Nat. Perpignan 3.954 p. en 2003. Celui-ci n'est autre qu'un pur produit de la souche Van Ouwerkerk-Dekkers.


Cliquez ici pour consulter le pedigree du BE14-6178722, 1. Prov. Perpignan vieux.

Miss Maurice

Au classement 'Knock Out Competition' du South Africa Million Dollar Pigeon Race (SAMDPR), la femelle Miss Maurice IHU19 S 014359 de Maurice & Martin O Donnell remporte la première place. Elle remporte ainsi la coquette somme de $44.000. Miss Maurice est une 100% Van Ouwerkerk-Dekkers. Le pedigree de la mère de ce pigeon, Poco Barcelona 299-15, peut être consulté ici.



Avec le gros panier

Le tandem Van Ouwerkerk-Dekkers est connu pour enloger beaucoup de pigeons à chaque concours. En effet, Jacques, Irene et leur fils enlogent au local de Sint-Job où il vaut mieux ne pas passer après eux à la table d'enlogement. "C'est notre choix de jouer avec autant de pigeons. Mais je tiens à souligner que c'est en réalité normal puisque nous sommes un trio et que nous disposons tous de notre propre colombier, même si nous ne jouons que sous un nom. Si nous nous rendons au local avec 150, il peut y en avoir par exemple 60 à moi, 60 à Vincent et 30 à Irene" expliqua Jacques. "De plus, nous avons beaucoup de choix lors de la sélection après la saison. Qu'il s'agisse ou non d'une saison difficile, nous pouvons toujours placer la barre haute."

Le fait qu'ils disposent chacun de leur propre colombier (donc 3 au total) provoque finalement un enthousiasme dont ils ne se passeraient plus. "Oui, il y a en quelque sorte une rivalité saine entre nous. Mais parfois, ça peut être dur dans le feu de l'action. Dans mon cas, c'est d'ailleurs parfois un peu trop dur", avoua Jacques.

Suivi médical: "de 5000 euro par an à 1100 euro"

A Brasschaat, les choses ont radicalement changé sur le plan médical ces dernières années. "Nous croyons beaucoup au fait que les pigeons de grand fond doivent être résistants de façon naturelle. Evidemment, c'est pratiquement impossible de jouer sans médicament de nos jours, mais nous avons quand même limité l'utilisation de ceux-ci dernièrement. Il y a quelques années, nous dépensions au moins 5000 euro par an dans les frais de vétérinaire et médicaments (vaccinations inclues), maintenant nous sommes plutôt à 1100 euro par an", continua Jacques. "C'est donc une réduction substantielle, en partie provoquée par Kristof Mortelmans (Ranst, BE), le vétérinaire avec qui nous travaillons. C'est un homme agréable qui vit près de chez nous et avec qui le courant est directement bien passé", conclu Jacques.

Le futur

Avec l'arrivée de Vincent, la colonie s'est totalement redynamisée. "Je pense que je vis ça autrement", expliqua Vincent. "Pour papa, c'est plus une passion, un hobby dont il est fou depuis sa plus tendre enfance. Chez moi, c'est venu bien plus tard." Pourtant, Jacques, Vincent et Irene sont toujours animé par la même passion. Ils souhaitent constamment s'améliorer, continuent toujours de se poser des questions mais pourtant, les résultats sont toujours au rendez-vous. Mais au vu de la qualité que nous avons pu voir dans leurs installations, nous sommes convaincus que la machine n'est pas prête de s'arrêter!