Rechercher

Van Dijck-Van Dijck (Begijnendijk, BE) remportent le 1er Nat Limoges 17.731 Yearlings

Le ‘Pruts’ vient de propulser Luc Van Dijck de l'anonymat le plus total à la reconnaissance nationale grâce à sa superbe victoire remportée sur un des concours phares de notre pays, le Limoges des yearlings. Le vainqueur s'est chargé de rendre hommage au frère de Luc, deuxième membre du tandem et malheureusement décédé le mois dernier.

Luc: 'Dommage que mon frère Rudi n'est plus là pour profiter de ce moment unique. Son surnom, c'était ‘pruts’, raison pour laquelle j'ai directement baptisé le vainqueur de Limoges de la sorte…'. C'est par ces mots que le nouveau vainqueur national débuta notre conversation, la voix pleine d'émotion. Luc a constaté son vainqueur à 13h54 pour une distance de 666,819 Km à la vitesse moyenne de 1518,95 m/min.
Le déroulement du concours de Limoges a été normal bien que les pigeons aient dû faire face à une météo changeante, les nuages de pluie du dimanche étant venus jouer les troubles-fête. Lundi, toute la France baignait dans le soleil mais des nuages sont rapidemment apparus au dessus de notre pays afin de nous gratifier de leurs pluies, une habitude récurente cette saison. Néanmoins, ce concours de Limoges a connu un déroulement très régulier puisque les prix n'ont pas tardés à être distribués. Comme on peut le constater, lorsque les pigeons tiennent leur ligne, ce ne sont pas les quelques pluies qui apparaissent sur les derniers kilomètres qui vont les déranger.

Couronnement d'une superbe saison

Une victoire nationale ne tombe jamais du ciel et ici, elle peut être considérée comme la cerise sur le gâteau. Luc et Rudi ont débuté la saison avec 16 couples de voyageurs joués au veuvage total. Ces derniers n'ont jamais la possibilité de couver, ni avant la saison, ni après. Luc trouve cela néfaste pour les femelles. Si vous les stimulez à construire un nid, les pigeons s'accoupleront plus vite. Luc travaille dans le secteur du bâtiment et à partir de février, il entraîne ses voyageurs lors de chaque weekend afin de les préparer pour la nouvelle saison. Chaque weekend, ils peuvent passer une nuit ensemble… un rituel qu'il répète durant 6 à 7 semaines consécutives de sorte à ce que ses pigeons s'approprient bien leur casier. Lors du premier concours de la saison, ils ne peuvent pas se voir avant le départ. Au retour par contre, ils peuvent rester ensemble jusqu'à la fin de l'après-midi. Lors du concours de Bourges, ils ont pu se voir durant quelques minutes avant le départ mais le résultat fut insatisfaisant. Après ce concours, Luc remarqua que le rythme des volées était plus soutenu et cela a abouti à des résultats remarquables. Pour Bourges, ils sont restés ensemble entre 30 minutes et une heure. Au retour, ils ont pu se dorloter jusqu'au lendemain matin. Les femelles participent chaque semaine à un concours de 500 Km (avec un concours plus court de temps en temps) alors que les mâles sont enlogés toutes les 2 semaines. Avant le Limoges des yearlings, leur dernière étape fut donc le concours national d'Argenton organisé par la RFCB.
Après un concours, les pigeons ne s'entraînent qu'à partir du lundi mais ce n'est pas une règle générale. Mais dès mercredi, les volées s'intensifient, en général 1 heure avec l'aide du drapeau. 'Même chose chez les mâles qui font leurs volées quotidiennes avec les jeunes mâles, cela les stimule' expliqua Luc. Habituellement, les pigeons s'entraînent durant 1 heure ou 1h30. Au début de la semaine, ils reçoivent tous un mélange dépuratif, suivi d'un repas 100% sport, un repas 100% Gerry-plus et un repas 100% super diet. Le dernier jour, les pigeons reçoivent un mélange veuvage composé de 3 firmes différentes. Au retour, les pigeons boivent du Belgasol de la firme Belgica De Weerd ainsi que de l'huile d'ail et de la levure de bière sur les graines. Lundi, ils reçoivent la poudre de condition rouge (composée de vitamines et de minéraux) du Dr. Mariën et le dernier jour Optimix et gel (Herbots) sur la nourriture. Avant le début de la saison, les pigeons se voient administrés une cure de 7 jours contre la ‘tricho’. Trois bonnes semaines plus tard, les pigeons reçoivent à nouveau une cure de 7 jours contre les maladies de la tête avec ‘Soludox’. Depuis lors, ils n'ont plus reçus aucun médicament tant dans l'eau que sur les graines. 'Tant que les pigeons se trouvent sur le haut du résultat et que les prestations sont bonnes, il n'est pas nécessaire de traiter à nouveau', nous confia Luc.

Composition de la colonie

A ce moment, la colonie est composée à 80% sur les pigeons de son ami Eric Goovaerts de Baal, un super amateur de demi-fond contre qui peu de personnes du coin savaient rivaliser à l'époque, ajouta Luc. Lorsque Goovaerts a dû se séparer de ses pigeons pour raison familiale, Luc acheta l'ensemble de ses reproducteurs et la plupart d'entre eux forment encore la base actuelle de la colonie. Depuis lors, il s'est procuré des pigeons chez la famille Herbots, Dirk Van Dijck, Luc-Bart & Jurgen Geerinckx afin de les croiser sur sa souche. Il y a au total 17 couples de reproducteurs, 16 couples de voyageurs et environ 60 pigeonneaux bagués. Il en reste actuellement 43. Le weekend dernier, ceux-ci ont remporté deux 2 premiers prix sur Pithiviers et le weekend d'avant, c'était un 4e Prov de Blois contre 3.838 pigeons… cela promet pour les concours nationaux qui arrivent à grande vitesse.
Sur Limoges, Luc avait engagé 7 yearlings et 4 d'entre eux ont remporté leur prix. Face au 130 pigeons enlogés au local, il remporte le 1er, 16e et 19e prix mais un 4e pigeon sera également dans les prix (d'après les annonces téléphoniques) avec, à la clef, la victoire nationale de 17.731 yearlings. Jettons maintenant un oeil au palmarès 2012 du vainqueur national:

-‘Pruts’ BE11-6221613

Limoges Nat. 17.731 YL 1  (666,819 Km)
Momignies       656 p. 27 (117,622 Km)
Momignies       302 p. 47
Pithiviers      403 p. 68 (366,722 Km)
Pithiviers      473 p. 138
Montlucon       404 p. 37 (544 Km)
       Nat.  22.875 p. 698

Ce magnifique mâle bariolé provient de la vieille sorte de Luc Van Dijck, avec les pigeons d'Eric Goovaerts à la base. C'est un produit consanguin sur le couple de base de Goovaerts formé par le 'l'Ecaillé 859/98’ x ‘femelle Willy Meuris 290/90’
Père: Ecaillé Witpen  BE08-2016257 Eric Govaerts… fils du ‘ 2036913/2007 Bleu plume blanche 913 BE07-2036913 (fils du couple de base ‘Ecaillé 859/98 Jan Diels x femelle Willy Meuris 290/90’) x ‘femelle 365’ BE05-2171365 provenant de chez Patrick van Hoof de Keerbergen.
Mère: ‘Femelle plume blanche’ BE08-2016285 Eric Goovaerts… fille du 'Blauwen 037’ BE06-2080037 (petit-fils du couple d'or) x ‘Ecaillée 117’ BE06-2080117’ Eric Goovaerts (provenant de 2 pigeons de chez Hugo Vandeputte)

Félicitations Luc!

Admin comments: 
translation asap