Rechercher

Stijn & Jeroen Rans (Wijgmaal, BE) remportent la victoire internationale sur Barcelone face à 16,051 pigeons

Ils avaient déjà remporté deux victoires nationales sur Pau et Perpignan en 2017: les frères Rans viennent de remettre le couvert la semaine dernière sur Barcelone. Il s'agit donc de leur troisième victoire nationale en à peine 2 ans. C'est aussi la première victoire internationale pour ce tandem de Wijgmaal, une commune du Brabant Flamand.

Déjà la troisième victoire nationale

Le traditionnel concours international de Barcelone, considéré par beaucoup comme la reine des étapes internationales, s'est donc déroulé la semaine dernière. Ce fut à nouveau un concours particulièrement difficile, principalement à cause des conditions climatiques que les pigeons ont dû affronter. Tous les pigeons ont ainsi volé en dessous de la barre des 1,000 m/min. D'ailleurs, le vainqueur, 'Ace 63' (il a depuis lors été rebaptisé 'Jef') BE16-2051063 réalise la vitesse moyenne de 944.61 m/min, soit une avance de près de 75 m/min sur le deuxième, ce qui représente donc presque deux heures! Une performance inégalable.

Il s'agit déjà de la troisième victoire prestigieuse pour Stijn & Jeroen puisqu'ils avaient déjà remporté le 1er National Pau et le 1er National Perpignan il y a deux ans. Cliquez ici pour en savoir un peu plus. Ils viennent donc d'ajouter le 1er (inter)national Barcelone à leur palmarès le week-end dernier, eux qui avaient déjà remporté plusieurs prix de tête sur la classique catalane au cours des années précédentes. Ils ont accroché une victoire nationale sur pas moins de 3 des 7 concours internationaux de grand fond que compte le calendrier belge, ce qui rend leur palmarès unique. Les deux frères sont en train de gravir les échelons à grande vitesse, même s'ils savent déjà qu'il sera très dur de continuer à améliorer leur palmarès.

Ace 63 (Jef) BE16-2051063 - 1er International Barcelone (16,051 pigeons)

Le vainqueur de cette édition particulièrement difficile de Barcelone est donc le 'Ace 63', un superbe mâle bleu qui disposait déjà d'un sacré palmarès. Voici les prix remportés par ce champion en 2018:

35e  National Perpignan (3,966 pigeons)
81e  National St-Vincent (2,758 pigeons)
391e National Cahors (6,356 pigeons)
3e As Pigeon Provincial Grand Fond RFCB

Et en 2017:

287e National Jarnac (5,117 pigeons)
214e Interprov. Aurillac (1,797 pigeons)

Avec Barcelone, il vient donc d'ajouter une prestigieuse ligne à son palmarès:

1er International (16,051 pigeons)
  1er National (7,312 pigeons)

Le père du vainqueur, c'est 'Eddy' (BE14-2324365), un pigeon de chez Eddy Fabre qui a été placé directement à la reproduction au vu de ses origines. Le père du 'Eddy' a en effet remporté le 57e National Barcelone (12,612 pigeons) en 2007 et est lui-même un fils de 'Apollo', un terrible voyageur de feu Gaston Devooght qui avait remporté e.a. le 41e National Castres, le 96e National Marseille ainsi que le 140e National Marseille.

La mère du vainqueur est une petite-fille du couple Montauban x Barcelonaduivin (Jos Verstappen). La 'Barcelonaduivin' a remporté le titre de 1er As Pigeon International Barcelone entre 2007 et 2012 et s'était classée 2e et 7e au fameux Primus Interpares.

Le vainqueur dispose donc d'un solide pedigree et vous pouvez le consulter en version complète en cliquant ici.

Depuis sa victoire, le 'Ace 63' a été transféré dans les prestigieux colombiers de reproduction de la colonie Batenburg - Van De Merwe (Klaaswaal, P-B) où il viendra renforcer une équipe forte de plusieurs autres vainqueurs de Barcelone. A noter que le 'Ace 63' a été rebaptisé 'Jef'.

Un brillant futur

Avec une victoire internationale et trois victoires nationales à leur palmarès remportées en à peine deux ans, ce tandem est devenu l'une des colonies vedettes des concours internationaux de grand fond et tout le monde sait désormais qu'il faudra compter sur eux pour la victoire finale lors de n'importe quel concours de grand fond. D'ailleurs, des concours comme Narbonne ou Marseille pourraient bien avoir leur place au sein de leur palmarès et nul doute qu'il s'agit probablement du prochain objectif des deux frères. Ils ont donc remporté 3 des 7 concours internationaux que compte le calendrier et c'est déjà plus que ce que 99% des amateurs sont capables de gagner. Inutile de dire qu'à Wijgmaal, le moral est au beau fixe. D'ici là, Jef a déjà rejoint la colonie Batenburg - Van De Merwe aux Pays-Bas. Peut-être que les futurs descendants de Jef remporteront l'édition 2022 du concours de Barcelone.