Rechercher

Rutger Rittersma (Groningen, P-B) réalise un début de rêve avec le 1er & 3e international Agen vieux face à 23.539 pigeons

Participer pour la première fois à un concours international et remporter directement le 1er et le 3e international face à 23.539 vieux: c'est un rêve d'enfance devenu réalité pour Rutger.

Rutger avec la lauréate Miss Possible

Notre ami Rutger (35) avait préparé superbement bien ses pigeons pour son premier concours international. Alors que, durant l'hiver, ses amis l'avaient traité de fou lorsqu'il avait émis le souhait de participer au concours international de Bordeaux/Agen, il a tout de même mis son plan à exécution. Un plan qui lui donna finalement un résultat exceptionnel.

Au total, 23.539 pigeons ont été lâchés dans des conditions excellentes à Agen avec deux jours de retard sur la date de lâcher initiale, soit le dimanche à 8h40. Parmi ceux-ci, on retrouvait le couple formé par No Mercy (NL08-1962771) x Miss Possible (NL08-1962728). En compagnie d'une dizaine d'autres pigeons de la colonie de Rutger, ces pigeons avaient été préparés exclusivement pour ce concours. Ils ont été engagés sur un jeune de sept jours, la meilleure façon d'enloger les pigeons si vous enlogez le couple d'après le vainqueur international. Ils ont dû parcourir 1.099 km pour regagner leur colombier de Groningen.

1er et 3e international Agen 2013

Rutger, qui observa les premières annonces sur internet dimanche soir, a eu un bon feeling. Il avait engagé ses meilleurs pigeons et pensait bien pouvoir constater un pigeon dans la nuit. Au vu des plus grandes vitesses réalisées plus au sud, il est resté au poste jusque 1h50, après quoi il décida d'aller dormir dans le canapé tout en mettant son réveil à 4h30. Cependant, il fut impossible de trouver le sommeil et Rutger se réveilla finalement. Il s'est levé et aller inspecter le pigeonnier vers 3h40. C'est alors qu'il remarqua un pigeon sous sa table de jardin, pigeon qui fut surpris par l'arrivée de Rutger. Le pigeon s'est alors envolé dans l'obscurité et est allé se poser sur le toit du garage. Rutger, qui était évidemment nerveux, alla réveiller sa femme, Janneke, afin qu'elle le calme. Il mit son cache-poussière et se redirigea au pigeonnier afin de faire rentrer le pigeon tant bien que mal. Quelques minutes plus tard, il inscrivit d'une main tremblante la contremarque (H08) sur un bout de papier. Le pigeon, sa femelle baptisée 'Miss Impossible', venait de se faire officialiser à 3h51''30. Elle réalisait alors la vitesse moyenne de 1.279 m/min et devançait ainsi tous les pigeons du lâcher. Remis de ses émotions, il constata alors son deuxième pigeon, 'No Mercy', à 5h46''27. Ce dernier se classera finalement 3e international. Un moment inoubliable pour ce colombophile qui a rejoint nos rangs en 1995.

A gauche Miss Possible et à droite No Mercy 

Tout comme son partenaire, la lauréate internationale a participé cette année à 6 étapes de vitesse-, 1 de demi-fond- et 1 de fond avant son exploit. Elle a engrangé environ 2.400 km. Deux semaines avant son triomphe, l'accent était mis sur le repos et la préparation. Les pigeons ont été entraînés une fois par les soins de Rutger. Ils étaient alors fins prêts.

Miss Possible provient de deux pigeons que Rutger a acheté sur internet. Le père est un mâle de Cor De Heijde (NL02-2320343) hors de la lignée du Perpignan x Diamantje, tandis que sa mère, qui se nomme 'Vicky' (NL07-1546053), est une petite-fille du 1er national St.-Vincent 2005 et consanguine sur le 'Witstaart'. Cette femelle qui remporte le 1er international Agen est une véritable boule de muscle. Elle provient d'une excellente lignée puisqu'en 2012, sa demi-soeur, la NL11-4705469, remportait le 6e national Ruffec Secteur 4 (921 km)contre 3.654 pigeons.

Son mâle, 'No Mercy' provient du premier pigeon de grand fond de Rutger, 'De Oude Van der Wegen' (NL95-1123240) x consanguine femelle Ohran (NL03-2168088). Il avait jusque là remporté 6 prix sur 7 engagements dans les concours de grand fond. Cliquez ici pour le pedigree du 3e international Agen: No Mercy.

La colonie de Rutger est composée d'une vingtaine de couples joués au naturel (19 vieux et 21 yearlings). Ses couples de reproducteurs sont au nombre de 9 et ils élèvent environ 40 jeunes par an. "Rien de plus. La classe de mes pigeons doit faire la différence face aux concurrents", ajouta Rutger.

Cette victoire a donc été remportée par un amateur relativement jeune à la tête d'une colonie de petite taille. Il adopte une mentalité de gagnant, tout comme ses pigeons qui ne connaissent pas le mot ''abandonner''. Nous présentons à Rutger et à sa famille nos sincères félicitations!

Commentaires

Onvoorstelbaar mooi.
Proficiat.

Hoi Rutger,
Van harte gefeliciteerd met deze prachtige overwinning, je hebt de critici het nakijken gegeven er wordt altijd tegen aangeschopt dat wij als overnachtspelers en dan vooral de morgenlossingen van de ZLU geen enkele kans hebben, ik zeg als alles mee zit en de goede duiven wij net zoveel kans hebben als in het zuiden. Dit pakken ze je niet meer af deze pracht prestatie geniet er maar van.
Als oud-stadjer en nu wonend in Muntendam heel veel succes in je verdere duivenloopbaan.
Heb zelf een mee naar Barcelona die denk ik loodzwaar wordt en wie weet een prima duif is mee, hopelijk net als vorig jaar ook een mee en pakte toen de prijs verste afstand 1 op 10.
Groet,
Sije Pijl

Van harte gefeliciteerd Rutger,

Ik denk dat je de Noordelijke marathonspelers een flink boost in de rug hebt gegeven met je eclatante overwinning.

Zit er een overeenkomst in het voor je beroep vangen van de muskusrat en het zo goed spelen met de marathonduiven..? Want blijkbaar heb jij een neus voor succes met moeilijke dieren..!

Mvg

Klasse Rutger proficiat !

Van harte Rutger, Een droom van elke liefhebber,geniet ervan.

Loading ...

Loading ...


Loading...