Rechercher

Roberto Panza (Ans, BE) est 3eme Champion Général National RFCB 2012!

Roberto Panza, un nom qui claque comme un coup de fouet dans le ciel de la colombophilie liégeoise. En effet, qui, dans cette région, ne connait pas le sympathique ansois?


De gauche à droite: Etienne & Frank Devos, F & J Vandenheede & Roberto Panza!

Impossible de passer à côté des prestations remarquables de ce champion all round. De 80 à 1000 km, les pigeons de ce contremaître chez Arcelor Mittal accumulent les victoires et autres accessits. S’il est un championnat exigeant, c’est bien le Championnat National Général de la RFCB. On se doit de briller dans chaque catégorie si on veut avoir la moindre chance de s’y classer en ordre utile. Nous retrouvons, cette saison, Roberto Panza sur la troisième marche du podium de ce dernier, après F & J Vandenheede et Etienne Devos.

C’est loin d’être une surprise pour beaucoup d’amateurs liégeois qui ont pour habitude de se frotter à une colonie Panza qui tient le haut du panier pendant toute la saison et sur toute la ligne de vol. La colonie repose sur des origines de premier plan avec entre autres les  Herbots, Deno-Herbots, Bruwier, Ancia, Corswarem, Fauche, Janssis, Van Hee et Mathoul. On retrouve au voyage une équipe composée de 56 couples d’adultes (joués au veuvage total) et d’environ 150 pigeonneaux. Chez Roberto, les pigeons doivent voyager d’un bout à l’autre du calendrier. Il faut gagner ses graines, et ce, saison après saison.

Un simple coup d’œil sur le palmarès de l’infatigable '77' vous en convaincra :

- 'La 77' (BE09-1012177)

Père: 1053305/08 Herbots X Mathoul
Mère: 1053320/08 Bruwier X Van Hee/Janssen (sœur du 1er Provincial Tulle)

2009 : 14 Prix et 4505 Km/prix
Chimay 37/749, Vervins 51/612, Laon 38/612, Soissons 39/456, La Ferté 56/424, 
Melun, 26/250, Chimay 13/603, Nanteuil 32/330, Bourges 1er Provincial /1504, 
Orléans 61/1296, Argenton 18/656, Dourdan 157/688, La Souterraine 114/477, Guéret 13/405

2010 : 14 Prix et 5972 Km/prix
Soissons 26/195, La Ferté 23/321, Nanteuil 23/381, Collégien 3/219, Melun 2/330, 
Châteauroux20/424, Issoudun 25/1328, Châteauroux 20/424, La Châtre 35/796, 
Montluçon 25/424, Châteauroux 82/456, Bourges 16/704, 
Argenton 39/212, Guéret 1er Provincial / 192

2011 : 16 Prix et 5694 Km/prix
Philippeville 23/108, Chimay 47/353, Momignies 20/323, Vervins 224/1294, 
Laon 25/315, Nanteuil 221/1521, Melun 53/1933, Gien 163/1968, Châteauroux 7/824, 
Issoudun 259/1731, La Châtre 260/1326, Argenton 14/235, Châteauroux 80/612, 
Vierzon 4/129, La Souterraine 4/85, Guéret 4/104

2012 : 14 Prix et 6524 Km/prix
Vervins 304/1260, Melun 100/1324, Orléans 332/1118, Nanteuil 141/910, 
Bourges 371/1944, Limoges 20/759, Agen 6/293, St-Vincent 20/191, Narbonne 35/409, 
Nanteuil 95/365, La Souterraine 27/142, Guéret 1er Provincial/97, Momignies 5/60, Momignies 20/164.

Les pigeons d’une telle trempe sont aussi rares que les merles blancs. Un pigeon toujours en top santé et qui pointe dans toutes les conditions et sur toutes les distances. Jamais à bout de souffle cette '77' ! Roberto n’est pas vraiment un adepte des théories de toutes sortes. Nous avons ici affaire à un réaliste pour qui seuls les résultats comptent.

Les prix qui ont permis de remporter  cette splendide et méritée 3e place sont les suivants:

St Vincent Nat   - 716 de 5.374 p.
Narbonne   Nat   - 458 de 6.583 p.
Limoges    Iprov - 108 de 3.838 p.
Montélimar Nat   - 19  de 6.718 p.
Orange     Reg   - 18  de   349 p.
Libourne   Nat   - 154 de 7.975 p.
Bourges    Prov  - 33  de 1.438 p. 
Argenton   Prov  - 7   de   757 p.
Nanteuil   Prov  - 1   de 1.437 p.
Gien       Prov  - 15  de 1.762 p.
Angerville Prov  - 37  de 2.169 p.

En province de Liège, on le retrouve en tête de nombreux championnats. Si Roberto remporte une masse considérable de prix, il se montre également très habile dans le choix de ses premiers marqués. Champion à Burenville pour la troisième saison consécutive, mais aussi Champion de la Basse Meuse, de la Fédération de Rocourt et de l’Indépendante de Liège, Roberto se comporte en véritable cannibale, jamais rassasié de victoires.

Gageons que la colonie de ce jeune (44 ans) et talentueux amateur fera encore parler d’elle dans les prochaines années.  Et pourquoi pas à nouveau au niveau national ?

Commentaires

Felicitations monsieur roberto Wink