Rechercher

Raf Den Haese (Moortsele, BE) réalise chaque année de grosse saison avec son équipe de femelles

Les femelles de jeu de Raf volent chaque année la tête sur les nationaux, preuve que les femelles savent prester au top durant plusieurs années.

Interviewer Raf Den Haese, c'est toujours assez cocasse. Comment fait-il pour préparer ses femelles chaque semaine afin de remporter des prix de tête presque continuellement? Comment fait-il pour motiver ses 'femmes' comme il se plaît à les appeler? Alors que de nombreuses personnes fantasment sur ses résultats et se demandent quels petits trucs il utilise afin de maintenir le niveau de ses prestations, Raf balaie tout cela d'un revers de la main. Sa réaction est simple: "Je suis simplement un amateur entièrement dévoué à mes pigeons et je fais preuve de beaucoup de bon sens". Raf soigne très bien ses pigeons, il s'assied volontairement au milieu de son colombier pour observer ses protégés mais lorsque c'est l'heure de vérité, il se montre sans pitié. Que ce soit au niveau de la discipline ou de la sélection. 

Une maison se construit sur de solides fondations, c'est la même chose en colombophilie

Sans une bonne souche, c'est impossible de bien jouer durant plusieurs années. Au début de la saison, les femelles partent toutes les semaines. Une fois la première partie de la saison achevée, elles partent toutes les deux semaines (Argenton, Poitiers, Vierzon, etc.). C'est chaque année la même chose. Sans qualité, c'est impossible. Et au sein des colombiers de la Rollebaan à Moortsele, la qualité est un maître mot. Lors de notre visite, nous avons pu l'apprécier. Les pigeons sont solides, le plumage est d'une douceur incroyable et les pigeons tombent bien en main. Nonante pourcent de ses pigeons descendent des sujets acquis chez Eric Limbourg (Brussegem, BE), rapidement complétés par des pigeons de son ami Eric Hofman (Scheldewindeke, BE), une colonie qui possède elle aussi beaucoup de sang Limbourg. Plus récemment, il a effectué un élevage en commun avec les frères Desbuquois (Kapelle-op-den-Bos, BE), une colonie que l'on ne présente plus dans les étapes de grand fond. C'est surtout la lignée du Slappe (BE05-4033597) et de sa femelle de base, la Blue Erika (BE05-4402403), qui produit les pointeurs. Le Slappe est un 100 % Limbourg qui vola lui-même le 9e national Bourges de 11.875 p. et le 47e national Tulle de 5.676 p. Blue Erika, qui est une fille du Blue Ace de Limbourg, a quant à elle produit 2 vainqueurs nationaux différents: 1er national La Souterraine 2009 et 1er national Argenton 2011.

Il y a peu, Raf a acquis un super pigeon chez Eric Limbourg. Il s'agit du 'Fils d'Eagle Ace' (BE11-2205912), un propre fils du fameux 'Eagle Ace', un super voyageur et reproducteur, accouplé ici sur une fille du 'Favoriet Marseille' (Marcel Aelbrecht). Ce renfort de choix sera évidemment accouplé sur les meilleures reproductrices de la colonie. Cliquez ici pour consulter le pedigree du Fils Eagle Ace (BE11-2205912).


Cliquez ici afin de voir le collage en plus grand format.

La discipline de Raf

La discipline est un maître mot chez notre ami. Les pigeons de Raf sont drillés au maximum et réagissent à sa voix. Ils sont également drillés avec un petit bâton. Cette discipline leur est imposée dès le sevrage et il se montre très strict à ce sujet. L'équipe est relativement petite car Raf aime aussi s'octroyer un peu de temps libre. Malgré tout, la pratique de notre hobby requiert beaucoup de temps et d'investissements, raison pour laquelle les pigeons doivent se plier au programme de Raf. La colonie repose sur 5 couples de reproducteurs principaux. Elles ne sont d'ailleurs jamais déformées. Leurs oeufs sont souvent repassés à des nourriciers. L'équipe de jeu est quant à elle composée de 16 femelles qui élèvent avant saison. Une dizaine de femelles sont aussi conservées en cas de coup dur. Une petite équipe de mâles participe également aux concours mais la priorité reste pour les femelles. 

Les pigeons sont remis en ménage le 25 mars afin de couver 2 jours et d'être ensuite séparés. Durant la journée, les femelles peuvent rester dans une petite volière. Elles rentrent au pigeonnier pour la nuit et dorment sur de petites chapelles. Au début de la saison, elles volent une fois par jour durant une heure environ. En saison, elles volent une fois par jour le lundi et le mardi pour passer à deux entraînements quotidiens le mercredi. Avant l'enlogement, elles peuvent voir leur mâle durant un court laps de temps. Au retour, elles peuvent par contre rester ensemble un peu plus longtemps. 

Les mélanges utilisés sont très légers (Beyers Vandenabeele, un mélange pauvre en protéines). Du mardi jusqu'au mercredi soir, elles sont nourris à volonté avec un mélange mue. Le jeudi, on retourne au mélange Beyers Vandenabeele complété avec du maïs et beaucoup de petites graines.

Nous allons maintenant vous révéler les 'secrets' de Raf! Le jour du retour, Raf prépare une mixture avec du lait, de l'eau et beaucoup de sucres (sucre de canne, sucre candi, jamais de sucre blanc). La nuit qui suit, les sucres sont dissout dans l'organisme du pigeon et ce mélange est servi jusqu'au lendemain. De cette façon, les pigeons sont complétement nettoyés et emmagasinent par la même occasion des réserves suffisantes pour le prochain vol. Le résultat est spectaculaire: le plumage est doux, les chairs sont bien roses et le risque d'infection est limité. On ajoute du vinaigre de pomme une fois par semaine. Les cures sont proscrites, ici on adopte une approche 100% préventive. Les fientes sont analysées toutes les semaines et on ne traite contre la tricho qu'en cas de besoin. Les pigeons qui restent en volière sont occasionnellement traités contre la coccidiose. Auparavant, les pigeons étaient traités contre la paratyphose, ce qui n'est plus le cas actuellement. Les jeunes sont quant à eux vaccinés contre les poquettes.

Avant d'être enlogés à la société, les jeunes sont entraînés une dizaine de fois par le maître des lieux. Les voyageuses sont entraînées cinq fois environ avant de partir à Noyon puis de voler Blois pratiquement toutes les semaines jusqu'à la fin de la saison. Les femelles qui cherchent à s'accoupler sont irrémédiablement retirées de l'équipe.

Une partie des meilleures femelles de Raf

Elske (BE09-4022040)

Cliquez ici pour consulter les résultats d'Elske de 2010 jusqu'à 2013.

Cliquez ici pour consulter le pedigree d'Elske.

Madame (BE08-4061030)

Cliquez ici pour consulter les résultats de Madame en 2009, 2010 et 2011.

Cliquez ici pour consulter le pedigree de Madame.

Daisy (BE09-4022031)

Daisy n'a voyagé qu'une saison avant d'être placée directement à la reproduction. Elle a donné raison à son propriétaire puisqu'elle est devenue mère de plusieurs bons pigeons. Cliquez ici pour consulter les résultats de Daisy.

Cliquez ici pour consulter le pedigree de Daisy.

De solides références, vous en conviendrez. En général, les meilleures femelles sont placées à la reproduction après quatre années de voyage. C'est la preuve que, grâce à une bonne origine et à une bonne santé, la carrière de ces dames peut durer. De quoi donner tort à ceux qui pensent que la carrière sportive d'une femelle est finie après quelques années seulement.

Comme nous avons pu le constater lors de notre visite, la condition des pigeons est bonne et leur santé l'est tout autant. Guidé par sa motivation, Raf nous réserve probablement de belles choses pour 2014 du côté de Moortsele!