Rechercher

Nouveau départ pour Tom & Marnik Van Gaver (Moortsele, BE) et déjà le 1er national Brive de 4.412 yearlings!

Recommencer pratiquement à zéro et remporter une victoire nationale dès la première année: il y a pire comme départ! C'est ce que viennent de réaliser Tom & son père Marnik Van Gaver en remportant le premier national Brive dans la catégorie des yearlings.

1er national après une vente totale l'hiver dernier

Tom Van Gaver a beau avoir 31 ans, il n'est pas né de la dernière pluie. Le sport colombophile, il l'a dans la peau et ses premiers pas au pigeonnier datent de son enfance puisque son père était un amateur redouté dans la région. Aujourd'hui, il le pratique de façon intensive et ce depuis plusieurs années. Il s'est fait connaître du grand public grâce à ses superbes résultats remportés sous le nom De Vroe-Van Gaver (DVV Pigeons), soit e.a. 1er national Jarnac de 4.559 pigeons 2015 ou encore 1er Champion National Fond RFCB 2016. Mais Tom souhaitait jouer en famille et a donc décidé que la meilleure chose à faire pour lui serait de jouer en tandem avec son père, raison pour laquelle toute la colonie qu'il gérait avec ses deux associés (DVV Pigeons) fut vendue sur PIPA à la fin de l'année 2017.
S'en est suivie une longue période de travail puisque toutes les installations ont été remodelées: des casiers automatiques ont été installés, le pigeonnier des reproducteurs a été refait de fond en comble, des volières ont été installées devant plusieurs pigeonniers et un nouveau colombier réservé aux pigeonneaux a été construit. En plus de cela, Tom & Marnik ont également sécurisés les lieux en installant des clôtures et des caméras tout au long des installations.
Restait ensuite à peupler ces pigeonniers ultra modernes de pigeons capables de remettre cette jeune colonie sur les rails. Tom s'est ainsi rendu chez plusieurs amateurs réputés afin d'y acquérir des renforts qui seront évidemment soumis à rude épreuve, sa devise en colombophile étant d'ailleurs la suivante: 'élever beaucoup, jouer beaucoup, tuer beaucoup'. Ainsi, des pigeons des amateurs suivants ont été introduits: feu Raf Den Haese, Bart Geerinckx, Sam Bostoen, Davy Tournelle, Rudi Den Haese, PEC, Adrien Mirabelle, Jan Pappens, Davy Neyrinckx, Norbert & Stefaan Ally, Rik Cools, Yves De Witte, Jo Bauters ou encore Philip De Maeseneer. Grâce à ses excellentes relations en Chine, Tom a également pu élever avec plusieurs tops pigeons achetés par ses amis et provenant de colonies comme Annick Goeteyn, Gaby Vandenabeele, Frederik Everaert et Paul Bellaert.

Dans ce contexte, la saison 2018 représentait donc un énorme challenge puisque Tom & Marnik disposaient d'une cinquantaine de mâles yearlings sans expérience puisqu'ils ont à peine été débloqués l'année de leur naissance. Vu l'ambition de leurs managers qui ne jurent que par les nationaux, c'était loin d'être gagné pour revenir au premier plan cette année. Les débuts furent compliqués et après plusieurs concours préparatoires, les pigeons furent lancés dans le grand bain en participant à six concours d'affilée au dessus de 400-500 kilomètres. Evidemment, soumettre d'aussi jeunes pigeons à un tel régime ne s'est pas fait sans casse mais père & fils y voyaient plutôt une sélection permettant d'éliminer les plus faibles. Quoi qu'il en soit, ce fut apparemment une préparation idéale avant le premier grand test de la saison sur Brive... où Tom et Marnik ont prouvé qu'avec des pigeons de qualité, une bonne condition et des soins adaptés, tout était possible.

Quelle préparation pour le vainqueur national?

Les veufs (seuls des mâles joués au veuvage composaient l'équipe de jeu 2018) ont été accouplés le 04 décembre et ont pu élever un couple de jeunes avant d'être séparés. Les pigeons ont ensuite été vaccinés contre la paramyxo et les poquettes par son vétérinaire Frederick Oosterlinck. Courant février, les pigeons ont reçu une cure contre la paratyphose. Ensuite, les premiers entraînements ont eu lieu début mars. Avant les premiers concours, les pigeons sont remis en ménage et peuvent rester ensemble 14 jours. Début avril, les pigeons ont ensuite pris part à la compétition en participant à 3 concours de vitesse, 1 de demi-fond et 6 de grand demi-fond (voir plus haut). La semaine avant l'enlogement de Brive, les pigeons ont reçu une semaine de repos mais ont tout de même été entraînés à 60 kilomètres le vendredi. Si l'on pouvait résumer la méthode pratiquée par les Van Gaver, on en concluerait qu'elle est exigeante et taillée pour les pigeons les plus robustes. Les autres? Ils ne font pas long feu à Moortsele.
En ce qui concerne la nourriture et les produits complémentaires, sachez que les Van Gaver font confiance aux mélanges Beyers et qu'ils utilisent également beaucoup de produits complémentaires de toutes les firmes présentes sur le marché (Herbots, Schroeder Tollysan, Rohnfried, MAPP Products, Backs, Ropa, De Weerdt & Vanhee).
Leur philosophie est de faire en sorte d'amener les pigeons à 100% avant la saison, notamment au travers de ces produits complémentaires. Ensuite, le pigeon qui présente le moindre signe de faiblesse est irrémédiablement éliminé.

Brive

Comme expliqué plus haut, Brive était en quelque sorte le premier gros test de la saison pour l'équipe des yearlings de la colonie Van Gaver. Au total, pas moins de 35 mâles yearlings y avaient été engagés et le résultat réalisé par la jeune colonie de Moortsele prouve qu'ils ont encore de beaux jours devant eux.

Brive national (provisoire) 4.442 yearlings:
1-11-22-42-46-68-96-162-164-174-243-252-622-654-747-749-866-869-884-972-1002-1095 (22/35)

Cliquez ici pour consulter le pedigree du 11e national.

Cliquez ici pour consulter le pedigree du 22e national.

Cliquez ici pour consulter le pedigree du 42e national.

Cliquez ici pour consulter le pedigree du 46e national.

'Raf' ramène la victoire nationale à Moortsele

Pour remporter la victoire nationale avec votre premier marqué de 35 pigeons, il faut vraiment avoir vu juste ou bien c'est que vous disposez peut-être d'un pigeon fantastique. 'Raf' (qui doit son nom en mémoire de feu Raf Den Haese de chez qui il est issu) était en tout cas le pigeon favori de Tom. Il se distinguait des autres par son comportement au colombier et il s'était porté maître d'une petite planchette adossée à la porte de l'un des compartiments.

Tom: 'Avant son décès survenu il y a quelques mois, j'étais vraiment devenu très proche de Raf. Dans le courant de l'année 2017, j'avais déjà comme plan de jouer à mon compte mais je ne disposais pas de beaucoup de jeunes mâles. Raf ne jouant que les femelles, je lui ai demandé s'il ne pouvait pas me vendre plusieurs jeunes mâles afin que je puisse les jouer chez moi. J'ai finalement pu en acquérir 19 dont le vainqueur national. Actuellement, il en reste 8 dans mon équipe de jeu et j'en suis fort satisfait. Je tiens évidemment à dédier ma victoire à Raf et j'espère que de là où il est, il profite autant que moi de ma victoire nationale. Ce qui est vraiment remarquable, c'est que je rêvais de remporter une telle victoire avec un pigeon de Raf, si possible avec le 'Raf' puisqu'il s'agissait de mon pigeon favori. Aujourd'hui, mon rêve est devenu réalité.'

- 'Raf' (BE17-4163570)

1. Brive national   -  4.412 p. '18
5. Blois local      -    170 p. '18
   75. Provincial   -  2.480 p. 
16. Bourges I loc   -    350 p. '18
   772. National    - 19.133 p.
55. Châteauroux loc -    490 p. '17
   671. Nat Zone    -  6.198 p.
...

Cliquez ici pour consulter le pedigree de 'Raf'.

En conclusion

Félicitations à Tom & Marnik pour cette magnifique victoire nationale, premier chapitre d'une nouvelle histoire qui, on l'espère, s'écrira en lettre d'or. Mais avec l'ambition, la volonté et le talent dont père & fils font preuve, combiné à une colonie reposant sur des lignées ayant déjà fait leurs preuves, nul doute que les Van Gaver s'apprêtent à marquer les esprits de la meilleure façon qui soit.