Rechercher

Mr. Bourges Karlo Van Rompaey (Sint-Truiden, BE) remporte deux victoires nationales en 2015 et de nombreux prix de tête sur le plan national

Karlo Van Rompaey s'est illustré de bien belle manière ces derniers temps: il a ainsi remporté pas moins de 69 top 100 au cours des trois dernières années, ainsi que 23 top 5 provinciaux en 4 ans. Un palmarès qui satisfait évidemment ce jeune et talentueux amateur qui ne se contentera pas de moins.

Echanges de pigeons avec Verreckt-Ariën

Karlo a contracté le virus colombophile via son grand-père, Jos. Durant son enfance, il passait toutes ses vacances dans les colombiers de son grand-père, avant de commencer à détenir des pigeons en 1988, au domicile de ses parents. Son amour des animaux l'a également poussé à suivre des études de vétérinaire, études qu'il termina en 2004. En 2005, il rend hommage à son grand-père en remportant le 1er national Bourges avec le BE03-5181206, un pigeon qui fut plus tard baptisé Jos.

Exactement dix ans plus tard, l'étape de Bourges à de nouveau sourrit à Karlo puisqu'il a remporté deux victoires nationales l'année dernière: 1er Nat. Bourges I 2015 face à 18,864 vieux avec Prima Dora et 1er Nat. Bourges II 2015 face à 14,449 yearlings avec Hattrick, qui reçut ce nom puisque c'était la troisième victoire nationale de Karlo. Ces deux victoires nationales découlent d'une décision que notre ami a pris en 2010. C'est l'année lors de laquelle Karlo et le tandem Verreckt-Ariën (Karlo était alors en charge du suivi de leur colonie) décidèrent d'échanger des pigeons entre eux. Un an plus tard, le tandem a succès de Tessenderlo a fini par se séparer mais il fut décidé avec Pascal Ariën de garder les pigeons échangés au sein des installations de St-Trond. La souche Van Rompaey semble être parfaite pour croiser sur les pigeons Verreckt-Ariën. C'est comme cela que Karlo a remporté ses deux victoires nationales de la saison sur Bourges: les deux vainqueurs sont issus à 50% des lignées Verreckt-Ariën, les 50% restant étant des Van Rompaey.


Karlo et sa femme Inès après la victoire sur Bourges II l'été dernier

Trois couples de reproducteurs exceptionnels

La plupart des résultats remportés à Saint Trond ont été remportés avec des pigeons issus de croisements Van Rompaey et Verreckt-Ariën. La majorité des succès reposent autour de trois couples de reproducteurs, eux-mêmes formés autour de ces croisements.

Lange Leon (BE11-5035753) x Crême au Beurre (BE09-5000270)

Le Lange Leon est un petit-fils du couple de base de Verreckt-Ariën: Dikke Lowet (BE97-6499247) x Lang Lowet (BE97-6499255). Ce mâle noir est donc un direct Verreckt-Ariën. Son nom fait référence à son père, Leon 096/96, un pigeon qui est père de plusieurs premiers prix provinciaux mais aussi grand-père de nombreux pointeurs sur le plan national, et notamment un 1er National Argenton. Cliquez ici pour consulter le pedigree du Lange Leon. Du côté de la mère, Crême au Beurre est une petite-fille du Jos, 1er National Bourges 2005. Cliquez ici pour consulter le pedigree de Crême au Beurre.

Lange Leon et Crême au Beurre ont produit de nombreux bons pigeons. Ils sont ainsi devenus parents de:

BE13-5008097

  3e Nat. Châteauroux 12,005 p.
 38e Nat. Nevers 11,579 p.
 72e Melun 1,700 p.
122e Orléans 1,460 p.

Après avoir remporté des résultats prometteurs, cette femelle s'est malheureusement perdue sur le dernier concours de la saison, Guéret.

BE13-5008250

Ce mâle a remporté plusieurs prix de tête dans les concours nationaux, et notamment trois top 50:

  9e Nat. Châteauroux 5,884 p.
 41e Nat. Guéret 9,815 p.
 46e Nat. Tours 3,947 p.
116e Nat. Argenton 4,498 p.
699e Nat. La Souterraine 9,136 p.
881e Nat. Bourges 24,019 p.

En 2014, il se classe également à la 4e place du PIPA ranking des meilleurs pigeons belges dans les concours nationaux de grand demi-fond (7 prix).