Rechercher

Marcel & Gunter Vercammen (Vremde, BE) 1° Nat. Montluçon 22.672 yearlings et plus rapide de 40.104 pigeons

Victoire au millimètre, car c'est avec une différence de seulement 3 secondes que Marcel & Gunter Vercammen remportent la victoire nationale dans la catégorie yearling sur le concours de Montluçon. Leur pigeon vainqueur est aussi le plus rapide des 40.104 engagés!

Constatée à 13h57’16” pour une distance de 554,846 Km, bon pour une vitesse moyenne de 1470,70 m/min, ‘Spirit’, la pigeonne de Marcel & Gunter Vercammen, remporte la victoire nationale de Montluçon, juste au nez et à la barbe de la formation Van Hove-Uytterhoeven de Putte dont le pigeon vole à une vitesse moyenne de 1470,49 m/min, bon pour la 2° place nationale… mais aussi le 4e national avec leur deuxième constaté. Le pigeon de Rene & Patrick Vervloesem est venu s'intercaller entre les deux pour finalement terminer à la 3e place nationale!

Triomphe de ‘Spirit’

Marcel & Gunter Vercammen ont débuté la saison 2012 avec 14 veufs (mâles) et 12 femelles de jeu. Les deux sexes sont joués au veuvage classique et donc, avec des partenaires restant à la maison. Les mâles sont joués sur les concours de demi-fond de l'Union d'Anvers, les femelles sur les classiques de grand demi-fond, voir certains concours de fond. La femelle victorieuse, baptisée ‘Spirit’, est un jeune du 3e tour de 2011. Comme pigeonnelle, elle a simplement été entraînée, avancement de la mue oblige, et n'a pas été plus loin que Quiévrain, raison pour laquelle Marcel & Gunter avouent l'avoir maintenu à cette distance. Elle avait donc très peu d'expérience mais elle a largement montré toute l'étendue de son talent à ses débuts en 2012, notamment sur les concours de Noyon et Melun. Ses propriétaires ont alors hésité à l'enloger pour Bourges… ils ont finalement choisi une classique provinciale ce qui, à l'époque, lui correspondait le mieux vu son niveau d'expérience. Elle rata complètement ce concours pour ne regagner Vremde que le lendemain mais son état de fraîcheur au retour en disait long. Après une semaine de repos, elle prit la direction de Châteauroux pour participer au concours provincial. Elle prouva qu'elle avait gagné en maturité puisqu'elle remporta le 7e prix provincial. Une semaine plus tard, elle était dans le panier en direction de Montluçon… le reste de son parcours, vous le connaissez déjà... une victoire nationale au bout du chemin!

-"SPIRIT"   BE11-6044135

29/04 Noyon               767 YL 44
12/05 Melun             2.131 YL 77
09/06 Châteauroux Prov  2.478 YL 7
17/06 Montlucon   Nat  22.672 YL 1

Elle est également la plus rapide de 40.104 pigeons. Dans son pedigree, on retrouve les vieilles gloires de la colonie Marcel & Gunter Vercammen avec la lignée du fameux ‘Rapido’, du ‘Kleine' mais aussi du ‘Tornado’, croisés sur de nouveaux courants sanguins. Elle provient d'un produit consanguin sur le ‘Den 58’ (un fils du ‘Gommaire 706/03’-lignée Kletskop x ‘Geschift 42’), accouplé sur ‘Petit-fils Den 58’ x ‘Fille Den 58’, avec

Père: ‘Dicky’ BE09-6249893… directement passé à la reproduction, c'est un fils de la super ‘Blue Ace’ bague BE08-6143915, une femelle qui a remporté les résultats suivants:

En 2009: 
Noyon             521 p. 7
Etampes         2.843 p. 16
Etampes         2.376 p. 12
Bourges Prov    4.376 p. 2
        N.Zone 10.535 p. 11
        Nat    22.499 p. 67
Bourges Prov    3.293 p. 1
        Nat    16.535 p. 11
En 2008:
1° As pigeon Demi Fond Pigeonneaux 
Marne           1.319 p. 2
Pithiviers        875 p. 3
Melun           1.456 p. 13
Marne           2.172 p. 14
Pithiviers      1.728 p. 23

Cette ‘Blue Ace’ est une fille du ‘Tornado 502/05’ (propre fils de ‘Rapido’) x ‘Maxima’ (fille du  ‘Kleine’). Du côté du père, ‘Dicky’ est un petit-fils du ‘Den 58’.

Mère: ‘Laat 891’ BE09-6249891… propre soeur de ‘Ella’, super femelle avec 4° Dourdan 1.482 p., 7° Dourdan 1.036 p., 19° Dourdan 1.835 p., 36° Dourdan 2.198 p., et fille du super reproducteur ‘Den 58’ 658/04 x ‘Gastona 064/08’, une directe Gaston Van de Wouwer, petite-fille de son super ‘Kaasboer’.

La colonie est basée sur les pigeons de René Verdonck (origine Jos Van Den Bosch), Karel Meulemans, Flor Van Loock (fils ‘Orleans’ ainsi qu'une fille du ‘Super Vaal’), Frans Van Beirendonck (achat du ‘Kleine 459/98’, un petit-fils du ‘Bosduif’ qui fut 3° As Pig Nat), Van Hove-Uytterhoeven (lignée ‘Golden Boy’ ainsi que via l'achat de ‘Cupidoke’, 17° Nat Argenton), Gaston Van de Wouwer (lignée ‘Kaasboer’)…  Ils ont également pu compter sur la formation de deux couples de base à savoir “Zilveren”830/93 x “Schoon Genopt”726/93 et “Kleine Cupido”037/90 x “Chana”257/95! Si vous voulez avoir plus d'informations sur la formation de leur colonie, vous pouvez le faire en consultant le reportage réalisé après la victoire provinciale de Bourges en 2009.

Les femmes au pouvoir

Chez Marcel & Gunter Vercammen, les dames sont au pouvoir, une tendance qui s'affirme de plus en plus pour les concours de grand demi-fond! Leurs femelles ont été accouplées vers la mi-janvier et ont pu élever un couple de jeunes. Vers le début avril, elles ont été remises en ménage afin de couver durant 5 jours... une période qui est aussi synonyme de remise en route. Normalement, elles volent deux concours de grand demi-fond ou de fond d'affilée avant de recevoir une semaine de repos, lors de laquelle elles volent tout de même un Quiévrain. Cette étape n'est pas vraiment considérée comme une étape en soit mais bien une sorte de rituel puisqu'elles ont l'occasion de retrouver leur mâle, ajouta Marcel. Si on ne procèdait pas de la sorte, les femelles s'accoupleraient probablement entres elles. Il se peut également qu'elles participent à 3 concours d'affilée (de 500-600 Km) mais seulement si les conditions de vols sont faciles. Sachez également qu'il y a toujours l'une ou l'autre femelle en réserve à la maison afin de participer chaque semaine au grand demi-fond.

Les prochains concours au programme sont Argenton et Limoges (yearlings)… après quoi elles seront divisées en 2 équipes différentes et accouplées à 2 semaines d'écart afin de préparer les concours nationaux de Bourges II jusqu'à celui de Guéret, et ce afin de toujours avoir une équipe à disposition sur une position de nid idéale pour participer à ces concours. Quand elles sont jouées au veuvage, elles peuvent voir leur mâles durant 30 minutes avant l'enlogement alors qu'au retour, les couples restent ensemble jusqu'au soir plus ou moins. Si le concours a été dur, les retrouvailles peuvent être prolongées jusqu'au lendemain. Le début de la semaine, elles ne s'entraînent pas beaucoup mais au fur et à mesure que le jour de l'enlogement approche, elles s'eloignent durant 15 à 20 minutes au moins et terminent leur volée autour du pigeonnier. Marcel sait alors si ses pigeons sont en condition ou pas. Selon Marcel, des pigeons qui participent chaque semaine à des concours de 500 Km ne doivent pas forcément s'entraîner dur pendant la semaine… mais des pigeons qui s'éloignent du pigeonnier alors que le jour de l'enlogement approche, c'est un signe de forme qui ne trompe pas!

Côté nourriture, Marcel & Gunter utilisent les mélanges Vanrobaeys tandis que les produits complèmentaires utilisés sont ceux de la firme Röhnfried, les électrolytes sont ceux d'Avipharm, les vitamines Gervit-W, et RO-200 comme mise en condition. Avant la saison, les pigeons reçoivent une cure de 5 jours contre la ‘tricho’, ainsi qu'une petite semaine de Soludox contre les problèmes de tête. Il y a deux semaines, Marcel s'est rendu chez le vétérinaire pour une visite de contrôle, et les voyants étaient au vert. Les pigeons étaient sains et visiblement en condition. C'est en tout cas ce que la victoire nationale de Montluçon laisse envisager.

Leur colonie est composée d'une vingtaine de couples de reproducteurs, alors qu'ils élèvent en général entre 100 et 120 pigeonneaux. … Sachez cependant que plusieurs pigeons sont tués chaque année à cause des lignes à haute tension qui se trouvent à quelques mètres du pigeonnier. Actuellement, il reste environ 80 pigeonneaux dans les installations. Ces jeunes sont divisés en 2 groupes et sont joués avec la porte coulissante. Le premier groupe est obscurci jusqu'à la fin mai, leur objectif étant le concours national de Bourges fin juillet. C'est alors que le 2e groupe entre en piste. Ceux-ci ont été obscurcis jusqu'à la mi-juin. Ce groupe vole quant à lui le reste des concours nationaux. Le premier est déjà très bien entraîné et les pertes ont été limitées puisqu'il reste à ce jour 45 des 48 pigeonneaux. Ce dimanche, ils participaient pour la première fois à Noyon et ils ont d'ailleurs remporté le 1° prix… c'était une mise en bouche avant la victoire nationale remportée durant l'après-midi.

Marcel & Gunter Vercammen ne sont pas du genre à participer aux concours en enlogeant une masse de pigeons. Ils privilégient plutôt les pigeons de top qualité, sévérement sélectionnés pour participer aux classiques nationales. Dans le passé, ils ont déjà remporté des victoires importantes comme le 1° Prov Bourges, 2° Prov Bourges etc… Ils ont été proche d'un coup d'éclat à de nombreuses reprises et cela s'est finalement matérialisé le weekend dernier avec le 1° National Montluçon, la cerise sur le gâteau. Le champagne pouvait alors couler à flot!

Admin comments: 
translation asap