Rechercher

Levi van der Weijden (Hoogkarspel, P-B) remporte le 1er international Narbonne avec Lady Impossible

Levi van der Weijden a réalisé une performance pour le moins surprenante sur Narbonne en obtenant la plus grande vitesse des 19,182 pigeons engagés.


L'équipe: Ewout, Jaap et Levi van der Weijden accompagnés de leur soigneur, Con van Eikeren

Levi van der Weijden

La colonie Levi van der Weijden est formée par Jaap, son fils Ewout et son petit-fils Levi. Ils sont bien assistés par leur soigneur Con van Eikeren, responsable des soins apportés aux pigeons. Ewout était âgé de 16 ans lorsqu'il recueilli un pigeon perdu et ce fut le début de la grande aventure. Il s'est alors construit un petit pigeonnier, le premier de son incroyable carrière dans le village de Hoogkarspel. Ewout dirige les bureaux de la société de transport maritime P&O à Amsterdam. Son père, Jaap, travaille comme financier dans les bureaux de la société de son fils. Auparavant, ils étaient à la tête d'une colonie basée à Hoorn, près des bureaux de l'entreprise. C'est là qu'ils décidèrent de se spécialiser vers le grand fond en 2004. Ils avaient déjà un beau palmarès à leur actif avec notamment un premier provincial Bergerac (8e national de 12,124 pigeons). Ils déménagèrent finalement à Hoogkarspel, dans les installations actuelles, en 2008. Le fils d'Ewout, Levi, commença alors à s'intéresser de plus en plus aux pigeons et il fut décidé de jouer sous son propre nom, soit Levi van der Weijden. De nombreux pigeonniers sont depuis lors sortis de terre et ils participent désormais à l'entièreté du programme de la ZLU depuis 2014. Ils sont aidés par Con Van Eikeren pour les soins de la colonie.

Narbonne

Les pigeons de Narbonne ont été lâchés le samedi à 08h00 avec un jour de retard. Pas moins de 19,182 pigeons furent engagés sur le plan international. Le samedi soir, les Van der Weijden ont consulté les arrivées sur PIPA. Ils constatèrent que les premiers pigeons néerlandais étaient tombés après 09h00. Ils étaient alors temps d'aller au lit et il fut convenu de se lever de bonne heure le lendemain. Le réveil fut fixé à 04h45. Ils regardèrent alors une nouvelle fois les arrivées et furent debout à 05h45. Ewout ouvrit les rideaux et remarqua un pigeon assis sur le toit du pigeonnier. Il comprit alors que c'était un pigeon de Narbonne et les minutes qui suivirent furent d'anthologie. La bague caoutchouc fut retirée et placée dans le constateur manuel pour le contrôle. L'excitation était à son comble et il y eut un moment de confusion lorsque l'appareil électronique ne reconnu pas la bague électronique. Ewout se souvint alors que les pigeons avaient été enlogés manuellement car ils avaient connus un problème avec les bagues électroniques avant l'enlogement. Et c'est finalement un de leur pigeon qui réalisa la plus grande vitesse. Constatée à 05h57 après avoir parcouru 1075km, elle réalise la vitesse moyenne de 1183 m/min.


NL14-1847294 Mission Impossible, 1er International Narbonne 19,182 pigeons

Mission Impossible

Le vent soufflait de secteur ouest et les premiers pigeons sont arrivés dans la province du Limbourg néerlandais. Les chances étaient donc minces de voir un amateur vivant au nord des Pays-Bas remporter la victoire. Mais c'est finalement la femelle yearling baguée NL14-1847294 de Levi van der Weijden qui remporta la victoire. C'est la raison pour laquelle elle a étéb baptisée Mission Impossible. Elle était issue d'un groupe de tardifs entraînés pour la première fois au printemps de cette année. Elle participa d'abord à plusieurs concours de vitesse et de demi-fond avant d'être engagée sur le concours de Souppes sur Loing (550 km). Il avait d'abord été décidé de la jouer sur le concours de fond organisé au départ de Châteauroux mais vu l'annulation de ce concours, elle fut enlogée sur un concours de demi-fond avant de voler deux concours de vitesse sur Hank (120 km). Apparemment suffisant pour être dans le bon rythme au vu de sa performance sur Narbonne. Le père de Mission Impossible est le NL08-1358145 Fils Betuwekoppel. Ce pigeon provient de chez Gerrit Veerman (Volendam, P-B) et est un fils du meilleur couple de reproducteur de Gerrit, le Betuwe pair. Ce couple a déjà produit un 9e national Perpignan et un 15e national Barcelone. La mère de la lauréate provient quant à elle chez Nico Volkens (Bergen, P-B). Cliquez ici pour consulter le pedigree de Mission Impossible.


NL08-1358145 Fils Betuwekoppel, père de la 1ere International Narbonne 2015

Résultat général

Les autres pigeoins engagés sur Narbonne ont répondu à l'attente: 5 des pigeons engagés par Levi Van der Weijden se sont classé dans le top 206 du résultat ZLU, remportant au passage le 1er, 17e, 134e, 152e et 206e au niveau national face à 5.538 pigeons. La deuxième constatée, une femelle baguée NL14-1847259, remporte donc le 17e national après avoir été constatée à 07h19, prouvant que la victoire internationale n'est pas un hasard pour cette colonie. Le père de la deuxième constatée provient de chez Nico Volkens tandis que la mère est baguée Peet Solleveld (Maasdijk, P-B). Cliquez ici pour consulter le pedigree du 17e nat. Narbonne.


NL14-1847259, 17e National ZLU Narbonne 2015 (5.338 pigeons)

Le futur

Les propriétaires de cette colonie ont de grandes ambitions. Con Van Eikeren soigne les pigeons durant toute l'année, avant qu'Ewout ne commence à s'occuper des voyageurs au mois d'avril. Con s'occupe alors des autres pigeons de la colonie, même s'il est toujours disponible pour donner un coup de main. Il conduit par exemple les pigeons au vétérinaire de la colonie, Hans van de Sluis. Un check-up est réalisé chaque semaine. Il s'occupe aussi d'aller lâcher les pigeons en semaine. Les pigeons formant l'équipe de jeu sont majoritairement basés sur les lignées de Nico Volkens (Bergen, P-B) et Sam de Jong (Heemskerk). Ce dernier a fondé sa colonie sur les Oostenrijk/Van der Wegen/Muller ou encore Theelen. Ewout considère ces souches comme une souche de pigeons à part, le nord des Pays-Bas volant à chaque fois les plus grandes distances sur chaque concours international. Sa victoire remportée sur Narbonne prouve qu'il a raison.

Prendre du bon temps

A Hoogkarspel, on aime profiter du sport colombophile en famille mais aussi entre amis. Ewout en était cette année à son 8e Barcelone, un concours qu'il considère comme étant unique. Désormais, sa victoire internationale de Narbonne lui donnera aussi de bons souvenirs.

Commentaires

Félicitations.
et bonne continuation
Salutations.