Rechercher

Les frères Dechamps (Hargnies, FR) mettent le feu sur Barcelone!

Exceptionnel, fantastique, éblouissant: la presse colombophile utilise fréquemment toutes sortes de superlatifs pour caractériser les résultats de l'une ou l'autre colonie. Mais entendons-nous bien: la performance que nous allons aborder dans ce reportage est pratiquement UNIQUE dans l'historique du sport colombophile!


Mickael & Anthony Dechamps.

Les frères Dechamps étaient loin d'être des inconnus et pourtant leur nom ne sonnait pas familier à toutes les oreilles d'Europe. Pourtant, suite à l'arrivée magistrale de leur Barcelone 2017, leur nom passe désormais à la postérité. ''J'ai reçu des coups de fil d'un peu partout, même des Pays-Bas. Je ne mesure pas encore ce qu'on vient de réaliser, là il faut que je redescende. C'est seulement en voyant tous les messages de félicitations que je me dis que ça doit être énorme.''
Enorme, c'est le mot. D'après les premières estimations, 17 des 25 engagés se classeront dans le top 500 international. Car oui, vous l'avez bien lu, les frères Dechamps ont réussi la prouesse de constater 17 de leurs 25 engagés durant le second jour de vol, tout cela alors que le concours n'avait pour ainsi dire pas encore réellement démarré puisqu'on évoquait seulement quelques arrivées clairsemées au début de l'après-midi.
''Sur le coup, on a pas trop compris ce qui nous arrivait. Et puis, vu qu'on est court point, on ne se rendait pas encore réellement compte de ce qui était en train de se passer.''
Après les minutes vinrent les heures st certains comprirent alors que la constatation des Dechamps allait devenir légendaire. Jugez-en par vous-même:

07/07/17 Barcelone - 17.094 pigeons lâchés à 09h05:
14h04''59, 09''12, 16h07''00, 45''05, 17h17''12, 32''28, 51''45, 18h49''08, 57''34, 19h02''32, 08''15, 44''52, 58''40, 20h28''14, 40''49, 45''36, 51''19, ...

Enorme, quand on connait le déroulement exécrable de ce concours mythique. D'ailleurs, on compare déjà l'édition 2017 (remportée à 882 m/min) aux éditions tristement célèbres de 1987 (victoire de Chrétien Vanoppen à 802 m/min avec un pigeon devenu encore plus légendaire par la suite) et de 1989 (victoire de Wim Coenen à 879 m/min).

Barcelone Internat - 17.094 p. : 38, 39, 115, 161, 202, 222, 252, 340, 348, 359, 367, 411, 
423, 452, 466, 471, 475, ... (19/25)
National - 3.152 p. : 5, 6, 15, 24, 33, 40, 48, 71, 76, 79, 82, .... (19/25)

Un grand merci à la lignée du 'Survivant'

Ceux qui connaissaient déjà les frères Dechamps avaient déjà plus que problablement entendu parler de la figure de proue de leur colonie: le 'Survivant'. Ce fantastique pigeon de grand fond était en effet devenu e.a. le meilleur pigeon européen de Barcelone pour la période 2012-2015 (soit 4 éditions), tout en ayant brillé en même temps sur une autre étape mythique du calendrier: Perpignan. Le 'Survivant' était lui-même issu d'un assemblage prestigieux puisqu'il s'agissait d'un descendant direct de plusieurs cracks de Barcelone tels que e.a. le 'Primus Inter Pares' ou encore le 'Jonge Favoriet (cliquez ici pour consulter le pedigree du 'Survivant').

Avec un tel matériel génétique, ce n'est donc pas une surprise que plusieurs des pigeons constatés tôt sur Barcelone 2017 soient apparentés à la lignée de ce super marathonien. Voyez plutôt:

- 'New Matthys' (FR14-260776 - fils du 'Survivant') -> 5e national 3.152 p. & 38e international 17.094 p. (cliquez ici pour consulter son pedigree)
- 'Barça Warrior' (FR14-260785 - frère du 'Survivant') -> 6e national 3.152 p. & 39e international 17.094 p. (cliquez ici pour consulter son pedigree)
Note: ce pigeon est le père du 81e international Marseille 8.037 p. '17 chez Jeremy Dehen
- 'Le Narbonne' (FR15-271351 - demi-frère du 'Survivant') -> 15e national 3.152 p. & 115e international 17.094 p. (cliquez ici pour consulter son pedigree)
- 'Le 133' (FR15-271333 - frère du 'Survivant') -> 68e national 3.152 p. & 339e international 17.094 p. (cliquez ici pour consulter son pedigree)

A l'analyse de ces pedigrees, vous comprendrez également que la réussite de la colonie Dechamps est également dûe à l'influence du reproducteur de base de la colonie, le '14 Carats', un pigeon de chez Eric Vittel de Grugies devenu père du 'Survivant' et présent dans le pedigree des 4 pigeons présentés ci-dessus. Il nous était impossible de conclure ce reportage sans mentionner ce géniteur d'exception.

La fin d'une ère

Il avait déjà prévenu tous ses proches et il ne reviendra pas sur sa parole: Barcelone 2017 sera le dernier concours d'Anthony Dechamps, cheville ouvrière de la colonie et véritable colombophile dans l'âme. Avec une vie professionnelle bien chargée et deux enfants en pleine adolescence, la pratique du sport colombophile lui était rendue très difficile ces derniers temps. Voilà déjà plusieurs années qu'il ne cessait de retarder l'échéance mais cette fois-ci, la décision avait déjà été prise en hiver et rien ne pourrait le faire renoncer à ses choix, pas même une performance inédite sur le concours de ses rêves. Anthony s'est donné à fond pour préparer ses pigeons, parfois jusqu'à la limite de ce qu'il était encore prêt à leur consacrer. On sait désormais jusqu'où son abnégation lui a permis d'aller. Il peut désormais sortir par la grande porte, la toute grande. Il nous reste cependant une chose à préciser: Anthony ne dit pas définitivement adieu au sport colombophile mais simplement à plus tard, lorsque le feu sacré apparaîtra à nouveau.

Nous présentons à Anthony & à Mickael nos sincères félicitations pour cette magnifique performance qui leur permet également de sortir par la grande porte avec le respect de tous leurs pairs. Nos félicitations!

Loading ...

Loading ...


Loading...