Rechercher

Les 3e & 4e génération des descendants de Tiësto et de Torres dominent le concours d'Argenton II chez Davy Tournelle (Rummen, BE)

La saison a été pénible pour tout le monde. Le vent ne cesse de souffler au nord/nord-est et les températures sont à chaque fois proches des 30 degrés. Les pigeons repoussent sans cesse leurs limites et chaque concours amène son lot de pertes.

Du sang et de la sueur

Les pigeons les plus faibles se sont perdus d'eux-mêmes, incapables de résister aux conditions de vol dantesques et même les meilleurs pigeons ont du mal d'émerger. Les plus grands champions sont sur leurs dernières réserves. D'après les prévisions, le concours d'Argenton II du 21 juillet allait être un énième concours difficile avec des températures bien au-dessus des 25°C et à nouveau un vent de face. Equitable pour tout le monde. Sur ce concours, la colonie de Davy Tournelle réalise un super résultat.

En excellente forme

Ce n'est un secret pour personne: les pigeons de Davy Tournelle peuvent réellement aller au-delà de leurs limites alors que beaucoup de pigeons ont craqué cette saison. Les résultats remportés par les (arrières)petits-fils/filles de Torres & Tiësto sur Argenton II parlent d'eux-mêmes. Davy savait que son équipe était en excellente condition mais personne n'aurait imaginé qu'il réaliserait un tel résultat, pas même lui. Il remporte en effet les 3e, 4e & 14e national, soit 3 yearlings dans le top 20 contre 8,651 yearlings tandis que chez les vieux, il se classe 11e, 24e et 64e, soit trois top 100

Tiësto & Torres, 3e & 4e génération

Il y a plusieurs années déjà, Davy a remporté plusieurs prix sur la scène nationale avec des descendants de Torres, un fils de son pigeon de base Tiësto. Torres a gagné le 1er National Châteauroux 4,690 pigeons, et fut probablement le meilleur pigeon de demi-fond belge durant la période de 2009 à 2012. Cependant, sa descendance (jeunes comme petits-enfants) semble être au même niveau que leurs illustres ancêtres. Sur Argenton II, ses pigeons ont véritablement excellé.

Tinneke BE17-2058221

Le meilleur pigeon actuel de la colonie porte le nom de Tinneke. Son palmarès comptait déjà le 2e Interprov. Chevrainvilliers et le 2 Prov. Blois mais elle a fait encore plus fort il y a quelques semaines sur Argenton II, avec le 1er Prov. de 1,253 p. et le 3e National de 8,588 pigeons.


Tinneke, 1er prov. - 3e nat. - Argenton II

Le père de Tinneke est un arrière petit-fils de Tiësto. Du côté paternel, la grand-mère est Thasja, également mère du 1er Nat. La Souterraine 4,669 p. La mère de Thasja est Safira, 3e As Pigeon National GDF RFCB en 2009. Du côté maternel, le grand-père n'est autre que le fameux Torres dont nous avons déjà parlé plus haut. La grand-mère maternelle, Rosie, compte un 1er Prov. Montluçon à son palmarès. Cliquez ici pour consulter le pedigree de Tinneke.

Jewel Torres BE17-2058073

Le deuxième pigeon constaté par Davy est également classé en pleine tête: à peine deux minutes après l'arrivée de Tinneke, ce fut au tour de Jewel Torres de se faire officialiser, bon pour le 2e provincial et 5e national. Ce pigeon est apparenté à Torres & Tiësto du côté maternel. La lignée de Tiësto est présente deux fois dans le perdigree de Perfect Jewel, la mère de Jewel Torres. Cliquez ici pour consulter le pedigree de Jewel Torres.


Jewel Torres, 2e prov. - 5e nat. - Argenton II

BE17-2058344

Les arrivées des pigeons d'Argenton se sont espacés les unes entre les autres mais le concours fut loin d'être facile: cinq minutes après l'arrivée de Tinneke, Davy a constaté son troisième yearling: la 344/17. Elle se classe ainsi 7e provincial & 14e national. Cela démontre à nouveau la grande valeur des lignées de Torres & Tiësto au sein de la colonie Tournelle, d'autant plus que Tiësto apparaît à trois niveaux: d'abord du côté paternel puisque son père n'est autre que Tiësto's Best. Ensuite, on le retrouve du côté maternel comme arrière grand-père. Il est important de préciser que la 344/17 avait déjà remporté le 2e Soissons 743 p. et le 5e Soissons 1,189 p., ce qui montre qu'elle disposait déjà d'un palmarès. Cliquez ici pour consulter le pedigree du 344/17.


344/17, 7e prov. - 14e nat. - Argenton II

Marlyn BE16-2114004

Marlyn est l'exception à la régle: on ne retrouve ni Torres ni Tiësto dans son pedigree. Elle remporte le 11e National Argenton de 5,82 vieux. Par contre, elle est apparentée au BE99-2042329 du côté maternel, pigeon de base de la Team Tournelle et père du fameux Olympic Roadrunner, que l'on retrouve aussi dans le pedigree de Tinneke. Elle est également apparentée aux lignées principales de Niels Broeckx du côté paternel. Cliquez ici pour consulter le pedigree de Marlyn.


Marlyn, 4e prov. - 11e nat. - Argenton II

BE16-2114078

Le mâle 078/16 avait déjà remporté le 16e provincial Blois 1,681 p. et le 167e nat. Argenton. Il vient d'ajouter le 7e prov. et le 24e nat. Argenton à son palmarès. Son pedigree ne laisse planer aucun doute: Tiësto est son grand-père maternel et sa grand-mère, Fleur, fut la femelle attitrée de Tiësto pendant des années. Ce pigeon dispose également du sang d'une autre colonie belge fortement réputée: M. & G. Casaert. Cliquez ici pour consulter le pedigree du 078/16.


078/16, 7e prov. - 24e nat. Argenton II

Magnifique

Ce n'est qu'après avoir vu la constatation de Davy Tournelle que nous avons réalisé que l'équipe engagée sur cette étape avait réalisé une impressionnante performance. Davy Tournelle a classé 50% de ses yearlings dans le top 1447 du concours contre 8,588 pigeons. Cela veut dire que 7,024 des 8,588 pigeons engagés ne figuraient pas encore sur le résultat. Voici un récapitulatif du résultat remporté par les yearlings:

3-5-14-95-143-166-175-268-269-280-353-469-672-679-681-827-876-936-1206-1370-1447-1564-1695-1877-1971 (25/45)

Chez les vieux, la constatation est encore plus impressionnante, Davy classant 50% de son équipe alors que 5,044 des 5,682 pigeons engagés ne figuraient pas encore sur le résultat. Voici une vue d'ensemble du résultat:

11-24-64-101-109-123-155-253-261-320-363-447-451-522-598-638-668-713 (18/31)

La femelle qui remporte la 64e place chez les vieux est également apparentée à Tiësto. Cliquez ici pour consulter son pedigree.

Un brillant futur

La colonie Tournelle connaîtra probablement un brillant futur, surtout si l'on prend en compte les premiers résultats remportés par la jeune génération et notamment la victoire sur Soissons (205km). Remettre un concours au lendemain à cause des mauvaises conditions? Les pigeons de Davy Tournelle n'y sont pas opposés.