Rechercher

Le trio Vollebregt (Poeldijk, P-B) remporte la victoire nationale de Barcelone aux Pays-Bas face à 6,909 pigeons

Ces trois amateurs (Wil (49), Geert (76) et le jeune Tonie (15)) de Poeldijk se concentrent uniquement sur les longues distances. Ce sont de véritables afficionnados du concours de Barcelone, le concours le plus important de la saison. Le weekend dernier, ils ont réalisé leur rêve: remporter le premier national du plus dur Barcelone de ces dernières années.

Wil nous présente Danique (propre soeur de 'Der Jan')

Les pigeons ont été lâchés vendredi matin à 9:30 pour un concours dantesque. Ce concours restera comme l'un des plus durs de l'histoire et seuls les pigeons les plus forts ont pu lutter pour la victoire. Geert, le patriarche, accompagné de son fils Wil et de son petit-fils Tonie, ont bien conscience de ce qui leur arrive. “Avant l'enlogement, j'ai pris mes pigeons en main et j'ai senti que cela serait un concours spécial pour nous. C'est la première fois que j'avais un tel feeling en enlogeant mes pigeons. Les prévisions annoncées étaient dures et on savait que la lutte serait difficile. Je ne demandais pas mieux" expliqua Wil. 

Samedi, les trois générations de la famille Vollebregt se mirent à attendre les 20 pigeons de la colonie engagés sur Barcelone. Leurs attentes étaient grandes. Wil et Tonie étaient montés sur le toit de leur garage. Geert se tenait quant à lui devant le pigeonnier. A 13h00, un pigeon est arrivé derrière les arbres et se posa directement sur la planche. “Nous avons dû attendre 10 secondes avant de savoir si c'était un pigeon de Cahors ou de Barcelone. Ce furent les 10 secondes les plus excitantes de ma carrière" nous expliqua le vieil homme. Wil nous raconta alors qu'il était tellement excité qu'il sauta du toit haut de trois mètres pour voir de quel pigeon il s'agissait. Ce pigeon, c'était 'Der Jan' (NL10-1606426), un mâle joué au veuvage et qui avait quitté la Catalogne la veille en compagnie des 25,832 autres pigeons. Il a été constaté à 13h02’26” et a parcouru les 1,190km à la vitesse de 927 m/min. L'après-midi fut terrible pour la famille. A la fin de la journée, ils pouvaient enfin fêter leur Premier National Barcelone 2013 Pays-Bas face à 6,909 pigeons.


Wil répétera-t-il son saut ?

Der Jan

Le vainqueur, Der Jan, a déjà quitté les colombiers de Poeldijk. Il provient de deux pigeons de leurs amis 'De Lupino’s', qui jouent sous le nom de Loek Gardien RBB (Maasdijk, P-B). Ce pigeon est aussi apparenté aux meilleurs pigeons de la vieille base du patriarche, Geert. 'Der Jan' a été baptisé comme tel en hommage à Jan Bronswijk. Sa mère est la 'De Kogel' (NL97-1398805), qui remporta 6 prix sur Barcelone dont les plus beaux datent de 2002 et 2003. 'De Kogel' est un petit-fils du légendaire Witbuik du tandem Batenburg (Klaaswaal, P-B) et il provient de Pierre Daenen (Tongres, BE) via son père. Wil pense d'ailleurs que Pierre Daenen a l'une des meilleures souches pour jouer Barcelone.

En 2003, Wil déclara que sa colonie n'était pas assez forte pour participer aux concours marathons. Il analysa alors les résultats des saisons précédentes et il remarqua alors que les pigeons de la colonie des Lupino’s étaient excellents dans ce type d'épreuve. Il décida alors de prendre contact avec eux et visita la colonie Lupino’s. Depuis lors, les deux colonies réalisent chaque année un élevage en commun et tout le monde est content du résultat, surtout après le premier national Barcelone 2013. Cliquez ici pour le pedigree de 'Der Jan', premier national Barcelone Pays-Bas 2013.

'Der Jan' n'est pas le seul pigeon de la colonie à s'être distingué durant ce concours. La colonie de Poeldijk a en effet constaté une propre soeur de 'Jan', la 'Danique' NL11-1663775 environ 90 minutes plus tard, soit à 14:32’38”, bon pour la 32e place nationale et 14e national contre 2,182 femelles.


Danique, 32e national de 6,909 pigeons

Avant l'enlogement, ils étaient confiants vis-à-vis de leurs et ils avaient raison: deux autres pigeons ont été constatés à 14:48 et 15:20 respectivement et ils remportent encore le 49e et le 96e national. Une superbe performance car aucun autre amateur n'a réussi à classer quatre pigeons dans le top 100 de cette épreuve. “Cela rend notre victoire encore plus belle, j'en suis vraiment fier" nous confia Wil. 

Les soins

Wil et Tonie soignent les pigeons la plupart du temps. Tonie soigne les yearlings et il aide son père lorsque celui-ci en a besoin. Wil gère en effet sa propre société “Sproeibedrijf Van Zijl & Vollebregt B.V.” Au matin, les pigeons sont soignés juste ce qu'il faut et en fin d'après-midi, ils passent plus de temps au pigeonnier. A noter que les pigeons peuvent boire et manger à volonté. Ils n'utilisent aucun schéma qui, au final, rend les choses encore plus compliquées. Cette année, la saison n'a débuté qu'au mois de mai, surtout à cause des faibles températures. En plus, le colombier n'était pas entièrement terminé. Ils ont en effet dû le modifier durant le mois de février et les pigeons n'ont pu sortir qu'à partir du mois d'avril. Ils ont participé à quatre concours en guise de préparation pour Barcelone, avec notamment des lâchers à Gand. Wil prend toujours son temps pour les entraînements puisqu'il lâche les pigeons un à un. 

Conclusion

Nous nous sommes assis au bar situé juste derrière le pigeonnier de la colonie victorieuse de Barcelone. Wil fêtait son anniversaire et il nous expliqua qu'il voulait se retirer de notre sport après avoir remporté un premier national de Barcelone. Heureusement, son fils Tonie a su le faire changer d'avis. Il lui a dit qu'il y avait quelque chose d'encore plus prestigieux que de remporter un premier prix national de Barcelone: le premier prix international. Ils espèrent donc remporter une nouvelle victoire au cours des saisons à venir.

Le trio Vollebrecht est don à la tête d'une magnifique équipe de jeu et nous sommes convaincus qu'ils pourront à nouveau lutter pour la victoire en 2014. Reste maintenant à Wil, Geert et Tonie de profiter de cette victoire nationale en attendant les différentes remises de prix de cet hiver. Sincères félicitations.