Rechercher

Le tandem Derwa-Luxem (Herent, BE) devrait-il changer de nom après sa victoire nationale d'Issoudun?

Derwa-Luxem-Paulien devrait être le nom de cette colonie. En effet, l'impact que cette femelle a eu sur le développement du tandem Derwa-Luxem est inestimable.


Invictus, le énième super descendants de Paulien

En état de grâce

Il y a plusieurs semaines, une de ses filles, Pricilla, remportait la victoire zonale de Guéret, devenant ainsi par la même occasion la énième descendante de Paulien à se distinguer à l'échelon national. Mais Albert ne savait pas encore qu'un de ses nombreux petits-fils, Invictus, allait monter sur la plus haute marche du podium national en ramenant la palme lors du concours d'Issoudun. Il a non seulement devancé les 16.614 pigeonneaux participant mais il a aussi été le plus rapide des 22.285 pigeons engagés sur Issoudun.
On retrouve le sang de Paulien tant du côté du père que du côté de la mère. Le père d'Invictus est un propre fils de Paulien, tandis que les parents de la mère sont deux petits-enfants de Paulien. Cliquez ici pour consulter le pedigree d'Invictus.
En 2011, Paulien faisait à noouveau parler d'elle puisque c'est la mère du 'Zoon', un pigeon qui faisait partie de l'équipe qui a permi à Albert d'être sacré 1er Champion National Yearlings RFCB. Cette année, c'est une fois de plus une fille de Paulien qui se classera au Championnat National des As Pigeons Grand Demi-Fond RFCB. En outre, cette femelle est la soeur de nid du père d'Invictus qui, en 2013, s'est constitué un palmarès à vous couper le souffle. Jugez plutôt:
Montluçon nat.: 636e de 21827 pigeons
Guéret nat.: 4e de 15007 pigeons
Argenton nat.: 16e de 22463 pigeons
Blois Union Brab. : 4e de 1717 pigeons

Cliquez ici et ici pour consulter le palmarès de cette femelle
 

La chance combinée à la main du maître

On a déjà entendu à maintes reprises que la chance était un facteur important dans le sport colombophile. C'est pareil pour Albert Derwa. A l'origine, Paulien avait été élevée pour Paul Huls (Zonhoven,BE). Suite à ses activités professionnelles bien remplies, ce dernier n'a jamais su venir chercher Paulien. Qu'à cela ne tienne, Albert lui a vite réservé un casier au colombier de jeu et elle s'est révélée être une des meilleures voyageuses de la colonie. Pour la victoire nationale d'Invictus, une petite dose de chance a également été nécessaire tout en étant combinée à la maîtresse gestion du colombophile. Etant donné qu'il n'y avait que 17 femelles pour 14 mâles dans le pigeonnier des jeunes, Albert décida d'y placer deux vieux mâles. Un de ces deux mâles a voulu s'emparer du casier d'Invictus. Mais ce dernier ne s'est pas laissé faire et, aidé quelque peu par la main d'Albert, il a réussi à défendre son territoire. La motivation était suffisante pour partir au concours. Et après cinq heures, cinq minutes et cinq secondes de vol, Albert pouvait savourer: le 1er National Issoudun était dans la poche.

La prudence est un maître mot

Si vous aviez cherché le nom de Derwa sur les trois premiers nationaux pour pigeonneaux de 2013, vous auriez fait choux blanc. Issoudun était en effet le premier concours national sur lequel les pigeonneaux de la colonie ont été engagés. "Je n'ai pas beaucoup de pigeons, seulement 10 veufs, 18 femelles et environ 70 jeunes dont 35 sont toujours là à l'heure actuelle. La prudence est donc de mise. Je ne joue pas pour les championnats, je peux donc passer facilement mon tour en cas de mauvais temps," expliqua Albert. Il a donc dû patienter jusqu'à Issoudun, une distance relativement courte (482 km) avec une météo favorable (surtout pour le vent) pour pouvoir lancer sa jeune génération dans le bain.

Suivi médical

Albert suit un schéma médical strict qu'il ne modifie jamais. Alors que la tendance actuelle est de limiter autant que faire se peut l'usage des médicaments, Albert pratique de façon contraire. Les pigeons sont traités chaque année contre la paratyphose. Cette année, les pigeons ont même été vaccinés contre cette maladie pour la première fois. Pour les têtes, il a traité une première fois avec Soludox et concernant la tricho, il a administré une cure de 7 jours à ses pigeons environ 3 semaines avant le début de la saison. Par la suite, les pigeons sont traités pendant deux jours toutes les trois semaines. Les yeux des pigeonneaux sont nettoyés chaque semaine avec des gouttes Linco Spectin. Au fur et à mesure de la saison, il change en utilisant celles des vétérinaires Raf Herbots et Vincent Schroeder. Certains trouveront cela un peu trop poussé mais, après tout, ce sont les vainqueurs qui ont toujours raison.

Toujours les mêmes

Avec la victoire d'Albert, on peut se poser la question suivante: comment font-ils? On peut également donner toujours la même réponse: toujours de bons pigeons à la base. Chez Albert, on retrouve les pigeons de Gommaire Verbruggen, frères Herbots, Paul Huls, feu Maurice Voets, Flor Vervoort et, plus récemment, Rik Hermans et Koen Minderhoud. Deuxième règle: une sélection draconienne. Sa philosophie, il la doit aux membres du tandem Thomas-Paris (Kessel-lo, BE). Ils sont venus chez Albert en 1976 alors qu'il venait de commencer à jouer. Des 35 pigeons qu'Albert leur avait demandé d'examiner, seul un a réussi les tests. Et des 6 jeunes qu'Albert acheta chez Thomas plus tard, seuls 3 ont pu rester. Ce  fut alors le début d'une superbe carrière dans le sport colombophile. Une carrière qui n'est pas encore terminée. Que doit-on encore attendre du futur?


 

Commentaires

Ik denk dat Derwa gewoon heel eerlijk is en niet extreem veel afwijkt van wat zijn mede kampioenen doen op het medische vlak. Wel mooi dat er nog melkers zijn die gewoon durven zeggen, dat ze flink wat medicijnen hebben moeten gebruiken om hun prestaties mede mogelijk te maken. Ja, ik waardeer dat wel en zou zelfs daarom al voor zo'n man kiezen, als ik bv 'n koppel eitjes wilde kopen Smile

Berke, zie dat ge Paulien dan ook op den hoklijst zet of ge hebt weer zever !!!!

Dikke proficiat !

grtz
Ulrich

Superklasse!!!!!

grtz

Matthias

Excellent

Good luck

Give a lot of Credit to Valentine Muller, Koshing, Bavaria ! Check the pedigree of PAULINE and INVICTUS. His birds have had a major impact in USA, England and Austrailia. The Stamvater my have been the best breeding cock in Janssen history.

CONGRATULATIONS to Derwa-Luxum !

Here is the CHAMPION, in HERENT!!! Every year the best pigeons from a famous fancier ALBERT
BEST WISHES

For decades now Derwa-Luxem is in the Elite of pigeon breeders. His consistency in successes made him one of the best in the world. We hope that he will keep up the great job and continue surprising us all with every of his achievements. Albert and Francine are two very lovely people and we consider ourselves lucky to have met them in person. We feel proud for them with everything new we hear about them. Greetings from Greece.