Rechercher

La colonie Thibaut-Boons (Sombreffe, BE) sur le toit du sport colombophile belge !

La saison 2014 réalisée par la colonie de Sombreffe est probablement la meilleure de toute depuis les débuts de la colonie dans le courant des années '90. Un double titre de champion national, un pigeon Olympique (et quel pigeon), ... rien n'aura été en mesure de stopper cette colonie vers les sommets nationaux et internationaux!


La famille Thibaut au complet sur la plus haute marche du podium.

Avant toute chose, place à la série de titres remportés en 2014:

Championnats nationaux RFCB

1er As Pigeon National Petit-Demi-Fond Vieux RFCB ('Niko')
1er Champion National Petit Demi-Fond Vieux RFCB
3e Champion National Grand Demi-Fond Vieux RFCB 
4e As Pigeon National Grand Demi-Fond Vieux RFCB ('Lola')
9e As Pigeon National Petit Demi-Fond Yearlings RFCB ('424/13' - fils de Niko)

Olympiades de Budapest 2015

1er Pigeon Olympique Cat A ('Niko')
1er Pigeon Olympique Cat H ('Lola')
2e Pigeon Olympique Cat H ('373/12')


Championnats LCB

1er As Pigeon Petit Demi-Fond ('Niko')
2e As Pigeon Grand Demi-Fond ('Lola')
3e As Pigeon Petit Demi-Fond ('424/13' - fils de Niko)
3e Champion Grand Demi-Fond
5e Champion Petit Demi-Fond
6e As des As National ('Lola')

Quelle démonstration! Très peu de colonies belges peuvent se vanter d'avoir jamais réussi un tel tour de force. La domination fut totale, c'est le moins que l'on puisse dire. C'est le résultat d'un travail acharné opéré depuis des lustres, 365 jours par an, 7 jours sur 7. Et dire que les meilleurs pigeons avaient été vendus fin 2012... moins de deux ans plus tard, la colonie Thibaut-Boons sera montée deux fois sur la plus haute marche du podium national. Là où certains ne retrouvent jamais le niveau qui fut le leur avant de procéder à une vente totale, il semble que la colonie de Sombreffe soit encore même meilleure qu'avant. Même ce sérieux handicap n'aura eu raisons des projets sportifs de Jean-Marc. Cela n'est possible que grâce à deux facteurs: un management pointilleux et des pigeons de qualité exceptionnelle. Le reste, c'est du bla bla.  

Et pourtant la saison avait bien mal commencé... en effet, durant la 3e semaine d'avril, Jean-Marc décide de lancer sa saison et d'enloger ses pigeons sur La Ferté. Les convoyeurs prennent en charge les pigeons et se rendent sur place. Là, des voleurs viennent opérer leurs méfaits et 'visitent' la cargaison chargée dans les camions... des pigeons s'échappent en pleine nuit. Les retours sont clairsemés et laborieux. Au final, Jean-Marc laissera plusieurs pigeons sur le carreau. Ceux qui regagnèrent leurs pénates après avoir été lâchés en pleine nuit ne retrouvèrent jamais la condition durant la saison. Et dire que des pigeons comme 'Niko' ou encore 'Lola' se trouvaient dans les paniers ce jour là... Une catastrophe certes, mais qui aurait pu être bien pire!
 

Niko & Kimi à 9 ans d'intervalle

Ah, ces fameux as pigeons... ceux-là même que l'on considère comme des géniteurs en puissance avant même qu'ils aient franchis le pas de la porte d'un colombier d'élevage... Ce sont des pigeons qui font tout simplement rêver et qui donnent de la joie à leurs heureux propriétaires. La satisfaction de remporter un titre d'as pigeon national est probablement la plus grande qui soit. Là où les vainqueurs nationaux réalisent un coup d'éclat d'un jour à un autre, parfois suite à une brillante carrière, parfois pas, les as pigeons sont quant à eux considérés comme les meilleurs de leurs pairs car ils seront restés les plus forts après 3, 4, 5 ou 6 concours (selon la discipline qui fut la leur), et ce durant la même année. C'est donc une joie moins intense et moins soudaine qu'une victoire nationale car on a le temps de calculer au fil des semaines... et aussi de déchanter. Mais elle n'en est pas moins jouissive. Surtout pour Jean-Marc car 'Niko' remporta son 5e et dernier prix nécessaire pour son titre lors du dernier concours autorisé pour le championnat! Quel suspense!
Et dire que c'est déjà le 2e titre d'as pigeon national de Jean-Marc, après celui remporté par 'Kimi' en 2005! Après son sacre national, 'Kimi' s'est révélé comme étant un géniteur de talent, en étant notamment à la base d'un... pigeon Olympique pour le compte de la famille Herbots. Et, malgré son jeune âge et le fait qu'il vient à peine de stopper sa carrière sportive, 'Niko' est bien parti pour l'imiter. Vous pourrez le constater un peu plus bas dans ce reportage. Avant cela, faisons connaissance avec ce fameux as pigeon:

 

'Niko' (BE12-8009313)


C'est un véritable phénomène qui remporte cette année le titre de 1er As Pigeon National Petit Demi-Fond Vieux RFCB. En effet, le 'Super 13', rebaptisé depuis lors 'Niko', se classait déjà 4e As Pigeon National Petit Demi-Fond Yearlings RFCB, échouant d'un cheveux au podium national. Il présentait déjà un palmarès exceptionnel avec 2 victoires pas moins de 6 top 10. Mais que dire de 2014! Sa domination fut simplement incroyable. Il était intouchable, hors d'atteinte, ... bref, vous l'aurez compris, un véritable merle blanc! Son palmarès en 2014:

2014:
10/05 Lorris 10/1.040 p.
17/05 Gien      2/856 p. (*)
24/05 Gien      9/572 p.
31/05 Gien    2/1.286 p. (*)
14/06 Salbris 1/1.166 p. (*)
21/06 Lorris    1/814 p. (*)
28/06 Gien     20/734 p.
26/07 Lorris    1/325 p. (*)
(*) = concours renvoyé pour le titre national
2013:
1er As Pigeon Provincial Petit Demi-Fond RFCB
3e As Pigeon Europa Cup Brno
4e As Pigeon National Petit Demi-Fond RFCB
12/05 Jouy       2/353 p.
01/06 Gien       5/784 p. (*)
08/06 La Ferté   1/922 p. (*)
15/06 Gien      33/574 p. (*)
22/06 Gien       2/712 p. (*)
06/07 Gien       2/676 p. (*)
13/07 Pithiviers 1/220 p.
Cliquez ici pour consulter son pedigree.

Soit un coefficient de 0.907%, pas loin du record du genre. Avec ses deux années de présence au top, 'Niko' entrait forcément en lice pour un classement Olympique. Et c'est évidemment ce qu'il se passa après la saison puisqu'il représenta notre pays en tant que 1er Pigeon Olympique belge pour la Catégorie A. Une consécration suprême, tant pour le maître que pour le pigeon, bien que le premier cité commence tout doucement à les collectionner avec trois participations consécutives après Poznan, Nitra et maintenant Budapest. La classe! 
Si les performances sportives de l'as pigeon sont remarquables, ses références à la reproduction n'en sont pas moins incroyables elles aussi! 'Niko' n'aura pas tardé à prouver la supériorité de sa génétique, c'est un euphémisme. Voyez plutôt:

 

 ‘424/13’ (fils de 'Niko')

9. As Pigeon National Petit Demi-Fond Yearlings RFCB
3.  Gien         1.438 p.
4.  Lorris         837 p.
4.  Nanteuil       219 p.
4.  Lorris         199 p.
6.  Lorris         354 p.
10. Gien           449 p.
11. Gien         1.275 p.
12. Gien           546 p.
15. Salbris      1.288 p.
59. Bourges nat 10.141 p.

Dans certaines situations, cela ne sert à rien d'en rajouter. Comme c'est ici le cas.
 

Du petit au grand demi-fond

Après 'Niko', c'est 'Lola' qui prend place au sein de la hiérarchie de la colonie Thibaut-Boons. Elevée hors de deux pigeons présents dans la vente totale de 2012, cette superbe femelle conclut sa saison en beauté en se classant 4e As Pigeon National Grand Demi-Fond Vieux RFCB. Dans son pedigree, on retrouve encore le spectre de 'Kimi' puisque sa mère n'est autre qu'une propre soeur de ce dernier. Comme quoi... la pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre!
 

‘Lola’ (BE12-8009438)

Ses meilleurs résultats en 2014

1er As Pigeon Provincial Grand Demi-Fond RFCB
4e As Pigeon National Grand Demi-Fond RFCB
12e Bourges nat        - 8.005 p. (*)
12e Argenton nat       - 3.671 p. (*)
38e Argenton nat       - 7.691 p. (*)
74e La Souterraine nat - 7.176 p. (*)
11e Montluçon prov     - 1.035 p. (*)
1er Nanteuil 335 p.
2e Laon 223 p.
(*) = résultats renvoyés pour le championnat national

Cliquez ici pour consulter son pedigree.

Enfin, comment ne pas conclure ce reportage sans avoir un mot pour cette femelle fantastique baptisée 'Audrey'. Il s'agit de la mère de 'Niko'. Outre son illustre fils, cette reproductrice cinq étoiles, achetée lors de la vente totale de feu Pros Roosen, a également élevé d'autres excellents sujets. C'est une petite-fille de deux pigeons légendaires de Pros, soit le 'Flits' et le fameux 'Freddy'. Depuis son arrivée à Sombreffe, cette femelle a démontré toute l'étendue de son talent à la reproduction. Elle a non seulement donné 'Niko' mais comme vous pourrez le constater un peu plus bas, elle a également produit d'autres sujets de très grande qualité!


'Audrey', une reproductrice cinq étoiles.

Le '403' est un pigeon issu du même couple que 'Niko'. Tout comme son frère, il s'agit d'un excellent voyageur:

- ‘Le 403’ (BE12-8009403)

04/05 Gien      28/1.390 p.
31/05 Gien       1/1.286 p.
14/06 Salbris   11/1.166 p.
21/06 Lorris       2/814 p.
30/06 Gien        21/734 p.
02/08 Bourges     14/603 p.
      National 447/8.005 p.


Et comme pour prouver à tous qu'elle est bel et bien une poule aux oeufs d'or, 'Audrey', avec un autre mâle, est également mère de deux cracks qui, en 2014, auront portés haut les couleurs de la colonie namuroise en 2014:
 

- ‘Le 410’ (BE13-8021410)

2.  Gien    1.438 p.
3.  Salbris 1.288 p.
6.  Lorris    199 p.
22. Gien    1.114 p.
57. Gien    1.275 p.


- ‘Le 409’ (BE13-8021409)

3.  Gien      792 p.
10. Gien    1.438 p.
13. Salbris 1.288 p.
49. Lorris    837 p.

 

2014, une année en or à tout point de vue

Vous l'aurez compris, la saison 2014 fut vraiment riche en émotion. Les pigeons de la colonie ont non seulement triomphé sur leurs terres, mais 2014 restera également comme l'année des 'premières grandes références' pour le compte de la colonie. Il faut dire que, jouant en champion depuis une grosse décennie, les pigeons de Jean-Marc ont la cote et plusieurs amateurs ont donc décidé d'introduire des sujets au sein de leur propre colonie et ce afin d'augmenter le niveau de leurs résultats. Détail important : ces colonies se trouvent un peu partout en Belgique, et pas seulement dans la région namuroise. Voici quelques exemples :

- Hugo Vlaeminck: l’homme aux multiples victoires provinciales en Flandre Orientale. En 2014, il remporte le 1er national zone/2e national Poitiers avec une 50% Thibaut-Boons puisque son père, un frère de ‘Jade’, a été acheté lors de la vente totale de la colonie Thibaut-Boons en 2012.

- Michel Hovens: fidèle ami de Jean-Marc, Michel ne joue chaque année que ses pigeonneaux, et ce par manque de temps et de place. Cette succursale Thibaut-Boons (avec en grande partie la lignée du ‘Pros’) remporte deux classements aux championnats nationaux en 2014 avec le 7e As National Vitesse RFCB ainsi que la 7e place au Championnat National Vitesse Pigeonneaux RFCB.

- Monseu-Miller: En 2014, la colonie luxembourgeoise se classe 6e As Pigeon National Vitesse Pigeonneaux grâce à un sujet 50% Thibaut-Boons. La mère du pigeon n’est autre qu’une propre fille du ‘Pros’.

- Goemare José & Gustave: Les deux frères de la région de Tournai remportent le 5e As Pigeon National Vitesse Yearlings RFCB en 2014. Leur père, un direct Thibaut-Boons, fit les beaux jours de la colonie il y a quelques années en remportant notamment 5 premiers prix. Placés à la reproduction après sa carrière sportive, il donne déjà pleine satisfaction. L’année dernière, son fils remporte 5 premiers prix dans des contingents compris entre 102 et 598 pigeons, ce qui lui permettra donc de se classer 5e As Pigeon National. Un autre 50% Thibaut-Boons remporte quant à lui 13 différents top 10 en 2014. Bref, une introduction qui vaut de l’or !

- Adrien Mirabelle: La mère du 10e As Pigeon National Petit Demi-Fond Yearlings est une directe Thibaut-Boons. Plusieurs autres voyageurs ayant remporté des victoires et des prix de tête descendent de pigeons acquis chez Thibaut-Boons. 

Meilleurs résultats 2014

07/06 Châteauroux prov – 454 vieux : 1, 3, 5, 8, 27, 41 (6/8)
Iprov – 775 p. : 1, 3, 5, 8, 30, 47 (6/8)
21/06 Montluçon prov – 695 yl : 1, 3, 23, 46, 80, 102 (6/8)
Iprov – 1.371 yl : 1, 3, 26, 115, 152 (6/8)
19/07 Bourges Iprov – 722 yl : 1, 17 (2/2)
02/08 Bourges Iprov – 603 vieux : 1, 2, 4, 14, 24, 29, 51, 56, 65, 129 (10/11)
02/08 Bourges Iprov – 1.015 jeunes : 1, 73, 92, 128, 161, 176, 203, 276, 297 (9/15)
16/08 Argenton  Iprov – 440 vieux : 1, 12, 19, 47, 57, 147 (6/8)
16/08 Argenton Iprov – 783 jeunes : 1, 14, 32, 33, 65, 67, 68, 110, 177 (9/16)
28/08 La Souterraine Iprov – 694 jeunes : 1, 2, 3, 4, 10, 17, 25, 49, 87, 90, 110, 180 (12/14)
07/09 Guéret  Iprov – 197 vieux : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 14, 15, 16, 24, 28 (11/13)


Top 100 nationaux

5.  Guéret 2.429 vieux
12. Bourges 8.005 vieux
12. Argenton 3.671 vieux
21. Guéret 2.429 vieux
27. Guéret 2.429 vieux
38. Argenton 7.691 vieux
39. Guéret 2.429 vieux
46. Guéret 2.429 vieux
56. Guéret 2.429 vieux
59. Bourges 10.141 yearlings
65. Bourges 30.180 jeunes
74. La Souterraine 7.176 vieux
78. Bourges 8.005 vieux

Après avoir été souvent critiqué, Jean-Marc est resté fidèle à sa philosophie et n'aura finalement répondu qu'avec sa meilleure arme: sa colonie. En hiver, les discussions vont bon train et certains se sentent pousser des ailes en critiquant à tort et à travers. Mais au fur et à mesure que les jours s'allongent, les 'champions d'hiver' s'éclipsent pour laisser la place à ceux qui répondent avec leurs résultats. Jean-Marc fait partie de cette dernière catégorie.
De sa modestie qui le caractérise, notre ami reste finalement les pieds sur terre et continue d'être celui qu'il a toujours été: un homme affable, calme et généreux. Bref, la marque des grands champions. Les vrais. Félicitations Jean-Marc!

Commentaires

Ik had u graag persoonlijk gefeliciteerd - vorige week aan de deur geweest maar u was niet thuis - maar dan toch langs deze weg van harte proficiat gewenst.

Luc en Nada Klaps, Genk

Bonjour , avec les Eugene Simon !
Bonne saison 2015 chez vous