Rechercher

La Colonie Bodson–Ancia (Momalle, BE) remporte deux victoires nationales zone avec leur 'Papy Jack'

Les deux hommes terminent la saison en boulet de canon avec ces deux médailles d’or zonales sur deux des trois dernières épreuves du calendrier national de fond, ce qui est d'autant plus remarquable qu'elles ont été remportées par le même pigeon. Cela valait bien une petite visite en Hesbaye en la magnifique ferme restaurée de Mr Bodson.

Deux hommes complémentaires…

Ce qui frappe d’emblée à la rencontre des deux colombophiles, c’est leur évidente complémentarité. Ils se sont rencontrés pour la première fois en 2011, à l’initiative de René Marien, pour visiter les installations et trier les pigeons. Bernard s’y étant rendu avec son frère Pascal, des figures connues de la colombophilie liégeoise. Le courant passe et un accord est conclu entre l’homme d’affaire et le passionné. Ils joueront en tandem… Ils viennent donc de terminer leur 9eme saison et préparent activement la suivante…

Georges-Henry Bodson est âgé de 63 ans. Opticien de formation, il est à la base de la création de la chaîne de magasin Optica. Homme d’affaires passionné et ayant pour seul hobby la colombophilie, il ne dispose pas de suffisamment de temps et de savoir-faire pour s’y adonner pleinement comme il aime à se présenter. Il a pris sa 1ere licence à la RFCB en 1968, à l’âge de 13 ans. Bien qu’il n’y ait pas de colombophile dans sa famille, l’adolescent s’intéresse d’abord aux oiseaux et ensuite par l’intermédiaire des ouvriers de la ferme familiale, des saisonniers et des voisins, aux pigeons voyageurs. Puis vint le temps des études, des voyages, du mariage… et des affaires… avec une constante, partout où il posera ses valises, Mr Bodson aura des pigeons. En 2004, il reprend la ferme familiale de son oncle. Il va y installer de magnifiques pigeonniers.

Bernard Ancia est, quant à lui, âgé de 65 ans. Enseignant à la retraite, il est bien connu dans le microcosme colombophile liégeois, bien qu’il ne participe plus aux concours depuis 1994. Il obtient sa première licence la même année que son comparse, en 1968. Fin préparateur, il s’intéresse particulièrement aux concours de vitesse et de demi-fond.

Roger Vereecke et le Flying…

Jeune colombophile, Georges-Henry Bodson assiste fréquemment au retour des pigeons chez son ami Roger Vereecke… Une légende de la colombophilie internationale qui nous a malheureusement quitté en 2018. Un palmarès incroyable, une dynastie colombophile qui aura duré 1 siècle. Créée par Jerôme Vereecke en 1914, Roger cèdera sa colonie à Mr Bodson en 2014. A Momalle, on perpétue l’héritage que l’on essaie de faire fructifier selon les principes immuables du maître de Deerlijk: un élevage en consanguinité avec l’apport de l’un ou l’autre pigeon issu de colonies du top. On trouve ainsi les Michel Dhalluin, Daniel Aerens, Jean Delstanche, Dieter Ballmann, Feu Jean Brico, Leroy Frères et Dubois Michel (Fr) ami de G-H Bodson. On peut ainsi admirer, à Momalle des descendants du Kleine Barcelona, du Tarbes, du Baron, du Cahors, la lignée des formidables Felix… En bref tout le « sang bleu » de la colonie de Roger Vereecke.

C’est en évoquant la mémoire de Monsieur Vereecke que nous en arrivons naturellement au Royal Flying Club de Belgique, un prestigieux club privé fondé en 1885, dont il fût membre depuis 1976. En 36 participations au Championnat du Club, Roger Vereecke est monté 26 fois sur le podium dont 8 fois sur la première marche. Parrainé par son ami, G-H Bodson y fit son entrée en 2001, il fût nommé secrétaire en 2005 pour en devenir le Président en 2016. Un championnat relevé comprenant 4 épreuves de fond et 6 épreuves de grand-fond est distribué chaque année entre les membres.

Une saison à Momalle…

Les pigeons sont accouplés vers le 15 décembre. Tous les pigeons sont remis en ménage, tant les producteurs que les voyageurs, ce qui nous fait un total d’une centaine de couples. Ce n’est pas le moment le plus agréable de la saison, me confiera Bernard. Il faut être sur ses gardes, surveiller pour éviter la casse et que tout se passe le plus naturellement possible… Les veufs auront l’occasion de reprendre possession de leur casier, fermé en hiver, pour élever un couple de jeunes. Les yearlings auront ainsi l’occasion de s’attacher à leur casier et à leur femelle. Une fois au veuvage, les +/- 70 mâles (Vieux et yearlings) se verront servir une alimentation légère pour éviter une montée de forme trop rapide. A Momalle, on a décidé de ne pas jouer les femelles, le travail étant déjà suffisant avec ce que l’on doit gérer au quotidien. Le vétérinaire procède à la vaccination des pigeons et évalue l’état de santé des pigeons. Une cure est réalisée si le besoin s’en fait ressentir. Les hesbignons ne sont pas des partisans des cures données à l’aveugle… Après cela, on peut écrire que la saison va réellement démarrer… Les concours avant Limoges sont considérés comme des entraînements. On ne regarde pas du tout aux performances. Cependant, dès la première joute du calendrier de fond, début juin, il va falloir répondre présent. Bernard m’explique son point de vue sur une phrase que l’on entend souvent dans les locaux colombophiles : en vitesse, c’est la qualité de l’amateur qui prime sur la qualité du pigeon et c’est l’inverse en fond… C’est complètement faux me dit-il… Il poursuit, sur un ton passionné, si tu enloges un pigeon qui n’est pas prêt, tu ne le reverras pas… Les kilomètres sont sans pardon… Il faut être autant préparateur et observateur, si ce n’est plus justement, pour ce type de concours que pour les épreuves à 100 km. Sur une courte distance, le pigeon enlogé qui n’aurait pas dû l’être, reviendra probablement, ce ne sera pas le cas plus loin… A Momalle, on n’aime pas engager beaucoup de pigeons… On joue, de préférence, 3 à 5 pigeons par concours de fond, pas plus…

Quelques résultats 2019 ….

01/06 Limoges Zone 649 Km - 1491 Vx: 10, … et 2/8
16/06 Cahors Zone 746 Km - 790 Vx: 15, 73… et 3/4
29/06 Agen National 823 Km - 4650 Yls: 390… et 2/3
29/06 Montelimar Zone 683 Km - 1045 Vx: 14… et 2/4
05/07 Barcelone National 1068 Km - 7301 Vx: 600… et 2/4
05/07 Limoges Zone 649 Km - 741 Vx: 21, 45 soit 2/3
13/07 St Vincent National 929 Km - 2949 Vx: 105 soit 1/3
13/07 Aurillac Zone 677 Km - 579 Yls: 29, 38 soit 2/4
19/07 Marseille National 820 Km - 2239 Vx: 15, … et 2/3
21/07 Libourne Zone 768 Km - 452 Vx: 1, … et 2/3
21/07 Libourne Zone 768 Km - 559 Yls: 28 soit 1/3
29/07 Souillac Zone 705 Km - 383 Vx: 37,… et 2/3
29/07 Souillac Zone 705 Km - 399 Yls: 32, … et 2/5
03/08 Perpignan National 915 Km - 3915 Vx: 67, 354, … et 4/8
03/08 Tulle Zone 629 Km - 779 Vx: 1, 59 soit 2/3
03/08 Tulle Zone 629 Km - 1074 Yls: 49, … et 2/5

Les individualités

Le numéro 1 de la saison au sein de la colonie Bodson-Ancia fut sans conteste le 'Papy Jack'.

- 'Papy Jack' (BE15-1127038)

9. Ranking Fond 2 prix ‘19
1. Tulle ’19      1024 P '19
1. Libourne ’19  452 P '19
9. Brive ’18       821 P '18
4. Angoulême    343 P '18

Son père est le BE14-1097099, un fils du Fenix 64 Vereecke, BE07-1020064, demi-frère des 32. Et 85. National Barcelone 13, accouplé sur une femelle de Michel Dhalluin BE13-9035009 fille du Bordeaux, seul yearling constaté sur Bordeaux en 2009 le 1er jour du concours.

Sa mère est la BE13-1010172 des Frères Leroy de Racour, c’est une fille du 300, BE10-1010300, un reproducteur qui remportait le 3. Limoges 764 P. un mâle d’origine Deno-Herbots X Grondelaers croisé sur une femelle BE10-1010309, qui fût une remarquable voyageuse, remportant entre autre le 1. Provincial Gueret, elle est d’origine Deno-Herbots.

Cliquez ici pour consulter son pedigree.

BE16-1130100 Mâle Ecaillé – Le 100

10. Limoges  1491 P '19
14. Limoges 549 P '18
15. Cahors  790 P '19
84. Limoges 1503 P '18

Son père est le Baron Rouge BE15-1194255, un mâle Vereecke, petit-fils du Marseille qui remportait 5. Carcassonne ‘06 10323 P. côté paternel via le BE03-3000097 accouplé sur Luna BE13-1019185 lignée du Baron et du Fenix. Le Baron étant un super voyageur de la colonie de Deerlijk qui se classait entre autres 29. Brive ’00 27081 P, 37. Perpignan ’00 6246 P. …

Sa mère est la BE14-2313892, une fille du vainqueur National de Barcelone ‘12 Ferdy De Scheenmaecker, fille du Dolle Barcelona BE09-3011492, 1. Barcelone National 11706 P (2. International) lignée Dolle X Stichelbaut via Frans Labeeuw, accouplé sur une femelle du pigeonnier de reproduction de la famille Herbots BE12-5034570, fille du 1. AS RFCB Fond ‘11

BE17-1090126 Mâle Ecaillé – Le Montelimar

18. Montelimar 2042 P '18
31. Marseille  10044 P '19

Son père est un fils d’Atlas BE14-1097147 qui provient du Barcelone PB BE10-1006047, 32. National Barcelone ’13 d’origine Vereecke lignée du Fenix et du Baron. Ce mâle s’est classé 4 fois sur Barcelone en autant de participations, accouplé avec une femelle de Jean Brico BE13-1019179 d’origine Carlens

Sa mère est Perla BE14-3152680, fille du Picasso Vereecke BE04-3000020 qui remportait à Deerlijk 3 X Barcelone et 1 X Narbonne, un fils du Baron X femelle Sioen, accouplé sur une femelle d’Henry Vanneste de Feluy, BE13-9025951, fille du Super Crack 106, qui réalisait l’exploit en 2013 de se classer 28. Perpignan 5613 P. et 48. Barcelone 10042 P…

Les championnats 2019

National
11ème champion national fond vieux RFCB
Provincial Liège
1er champion de fond et grand-fond aux 2 PM
1er as-pigeon fond et grand-fond  avec Papy Jack (1127038-15)
Local (Ramillies)
classements Marathon parus avec 5 x le 1er
L.C.B.
-5èmè meilleure colonie de fond
-2ème as-pigeon belge (Papy Jack 1127038-15)                      
-3ème as-pigeon belge (Le 100 – 1130100-15)
-6ème, 7ème, 8ème as-pigeons fond (Papy Jack, le 100, le Montélimar)

Georges-Henry Bodson tient à préciser que sans Bernard Ancia, rien n’aurait été possible. Les deux hommes se complètent mais cette progression constante, monsieur Bodson l’attribue au travail de Bernard. Ce n’est pas un soigneur me confie-t-il … c’est un manager! Encore toutes nos félicitations pour cette superbe saison 2019.