Rechercher

Kevin Saudoyez (Tertre, BE) - 2017, l'année de la confirmation

Enchaîner deux saisons couronnée à chaque fois d'une victoire nationale: il faut le faire. A même pas encore 30ans, Kévin a pourtant réussi cette prouesse que peu de gens sont en mesure de réaliser. La marque des touts grands.

Tout le monde a encore en tête les performances réalisées par la colonie Saudoyez en 2016 (cliquez ici pour consulter le reportage consacré au bilan de la saison). Ceux qui le connaissaient et croyaient en lui n'étaient pas surpris, d'autres encore, qui le connaissaient déjà, pensèrent qu'il ne s'agirait que d'un coup d'éclat et, enfin, ceux qui ne le connaissaient pas cherchèrent à savoir qui était ce jeune type qui venait de remporter une victoire nationale sur l'une des plus grosses classiques de la saison ainsi qu'un 2e as pigeon national grand demi-fond RFCB. Certains étaient d'avis qu'il ne s'agirait là que d'un feu de paille mais avec un bilan 2017 qui affiche une seconde victoire nationale et cinq victoires interprovinciales remportées dans les concours de grand demi-fond, Kévin a définitivement prouvé qu'il n'était pas là pour faire de la figuration.

Deuxième victoire nationale sur Châteauroux III

Le 14 août dernier, Kévin remporte donc sa seconde victoire nationale en deux années consécutives et ce face à 4.391 yearlings (cliquez ici pour consulter le reportage). Après un report de deux jours, les pigeons ont finalement été lâchés le lundi et même si la vitesse des vainqueurs frôle les 1.400 m/min, les conditions de vol sont difficiles. ''Only the strong survive'', comme le dit l'expression. Sa petite femelle baptisée ''Blacky'' en fait partie et remporte ainsi la victoire dans la catégorie des juniors avec la 7e plus grande vitesse du contingent général d'un peu moins de 30.000 pigeons. Mais si tout le monde retiendra évidemment la victoire nationale tombée en fin de saison, on en oublierait presque que la colonie Saudoyez totalise 5 victoires interprovinciales au moment de clôturer la saison sportive. Ces pigeons démontrent que l'équipe de jeu est sur la brèche toute la saison et que Kévin joue en champion du premier au dernier concours de grand demi-fond, raison pour laquelle nous allons vous les présenter.

Victoire AWC sur Montluçon

Le 15 juillet, le sud du pays enloge 6.062 pigeons sur le concours de Montluçon organisé par l'AWC. C'est un pigeon de la colonie Saudoyez qui enlève la victoire face aux 3.196 yearlings, réalisant au passage la deuxième plus grande vitesse du contingent général. Le pigeon est un oeuf reçu de la part de son ami Adrien Mirabelle et descend de ses meilleures lignées.

- ''Le Montluçon'' (BE16-1066730)

1. Montluçon Iprov -  3.196 p. '17
5. Pont régional   -    903 p. '17
9. Bourges Iprov   -  1.556 p. '17
   79. Nat. Zone   -  7.364 p.
   348. National   - 20.759 p.
48. Argenton Iprov -  2.009 p. '17
   367. Nat. Zone  -  7.332 p.
...

Cliquez ici pour consulter son pedigree.

Châteauroux I

Sur le second grand rendez-vous du calendrier national de grand demi-fond, Châteauroux I, la colonie Saudoyez réalise une véritable démonstration de force avec le 1er interprovincial de 2.126 yearlings et 7 pigeons au 17e (total de 16x par 10 et 18 prix sur 43 engagés). C'est à nouveau un mâle qui a triomphé sur cette étape.

- ''Le Châteauroux 85'' (BE16-1066685)

1. Châteauroux Iprov - 2.126 p. '17
   64. Nat. Zone     - 8.584 p.
3. Toury régional    -   246 p. '17
22. St-Soupplets rég -   751 p. '17
60. St-Soupplets rég -   785 p. '17
...

Cliquez ici pour consulter son pedigree.

Enfin, terminons par une belle découverte au sein de la génération 2017, preuve que le futur de la colonie s'annonce sous les meilleurs auspices. Avec l'éclosion du ''U-93'' (4 sur 4 dans les nationaux pour pigeonneaux en 2017), Kévin a réalisé une bien belle découverte qui devrait confirmer sur sa lancée.

- ''Le U-93'' (BE17-1023093)

1. Châteauroux Iprov   -  1.071 p. '17
   83. Nat. Zone       -  4.936 p.
   245. National       - 18.499 p.
6. Bourges Iprovincial -  2.938 p. '17
50. Châteauroux Iprov  -    789 p. '17
...

Son pedigree nous apprend quelque chose d'intéressant puisqu'il s'agit d'un propre petit-fils de ''Ambre'', 2e as national GDF RFCB 2016. Le ''U-93'' est l'un des premiers descendants de ''Ambre'' à se faire remarquer au voyage, donc une belle promesse pour l'avenir.
Cliquez ici pour consulter son pedigree.

Conclusion

Il serait inutile pour nous d'écrire des phrases bateaux du genre ''Kévin est sur la bonne voie'' tant cela nous paraît évident. La tête bien sur les épaules, Kévin poursuit son chemin avec la même ambition, bien conscient que, même si les résultats sont là, il peut encore devenir meilleur dans le futur. Souvent, on trouve son bonheur dans les résultats qu'on remporte mais parfois, on peut en faire de même en pensant à sa marge de progression. A vous de voir lequel de ces deux aspects vous apporte le plus de satisfaction. Kévin, nos félicitations pour ces performances hors du commun. Bonne chance pour la saison 2018 et, comme tu sais, jamais deux sans ...