Rechercher

Jo Bauters (Gavere,BE) ajoute à son palmarès une nouvelle victoire nationale et un classement as pigeon RFCB en 2018

Grâce à l’influence de son pigeon de base, Fabian, Jo Bauters a réussi à se frayer un chemin vers l’élite du sport colombophile. Les descendants directs de ce super pigeon ont enchaîné les prix de tête les uns après les autres, principalement dans les concours de grand demi-fond.


Jo Bauters

Une réussite fulgurante grâce à Fabian

Depuis sa victoire provinciale sur Bourges en 2012, Jo Bauters n’a pratiquement plus quitté le top du sport colombophile belge. A l’époque, c’était déjà son Fabian (BE11-4239270) qui avait remporté cette superbe victoire. Personne n’avait alors pensé que ce pigeon allait devenir le fer de lance de la colonie. En 2014, il a remis le couvert de manière encore plus spectaculaire, d’abord sur Argenton avec le 4° provincial, ensuite sur Poitiers avec la victoire nationale ni plus, ni moins. Il était alors le seul pigeon à franchir la barre des 1100m/min! Après son exploit, Jo pris la décision de placer Fabian à la reproduction, en dépit des nombreux appels du pied de certains clients. Cliquez ici pour consulter le pedigree de Fabian.


Fabian, 1er national Poitiers et pigeon de base de la Team Bauters

Ensuite, il fallait avoir le nez fin afin d’accoupler ce pigeon bourré de potentiel avec les femelles adéquates. C’est notamment avec Bolleke (BE12-4181946) que Jo a obtenu les meilleurs résultats à la reproduction. Durant sa très courte carrière sportive, cette femelle a démontré ce qu’elle avait dans le ventre, en remportant notamment une victoire sur Angerville avec le 1° / 870 pigeons. Puis, comme yearling, elle remporta une victoire sur Pont St.- Maxence avant d’enchaîner les prix de tête dans les concours de grand demi-fond:

Issoudun Zonal      :   2  /  671 p.

Châteauroux Zonal   :   3  / 1051 p.

Bourges Zonal       :   6  / 1751 p.

Une fois accouplée à Fabian, cette femelle (qui, pour rappel, avait remporté la bagatelle de 4 x 1°) a produit toute une série de pigeons qui ont permis à la colonie Bauters d’augmenter son niveau considérablement! Bolleke (cliiqueze ici pour consulter son pedigree) est en effet devenue mère et grand-mère de plusieurs pointeurs qui sévissent encore actuellement tant en Belgique qu’à l’étranger. Une fois que vous disposez d’un tel matériel à la reproduction, les choses deviennent évidemment beaucoup plus facile. La plupart des amateurs ne nous contrediront pas, les super couples sont rares en colombophilie. Mais ici à Gavere, il faut admettre que le couple de Jo Bauters fait probablement partie des couples en or. Même si les descendants de cette union jouent un rôle central dans la colonie, il faut toutefois savoir que d’autres individualités ont aussi émergé au fur et à mesure. Nous pensons par exemple à des pigeons comme Noah, Pirlo, Naomi et Ester, des pigeons qui disposent eux aussi d’un très gros potentiel et qu’il ne faudrait surtout pas sous-estimer. Voici maintenant un aperçu des principaux pigeons dont Jo dispose actuellement à l’élevage.

Ellis, meilleur jeune de Belgique en 2016

Alors que Basso (4143949-15), un petit-fils de Fabian et Bolleke, venait à peine de s’illustrer en 2015 en se classant dans plusieurs championnats d’as pigeons (pedigree de Basso), l’année 2016 aura vu l’émergence d’un autre crack à Gavere : Ellis (4076089-16) enchaîna les performances les unes après les autres dans les nationaux pour pigeonneaux et termina l’année en beauté en remportant le 1° as pigeon nationale RFCB en grand demi-fond. Cette discipline est réputée pour être le terrain de chasse de plusieurs fines plumes du sport colombophile belge. Dans les différents PIPA-ranking, elle trône également à la première place des meilleurs pigeons avec 3 et 4 prix. Cette année-là, elle était donc tout simplement la meilleure et cela, personne ne pourra lui enlever. Ellis, une autre petite-fille de Fabian, a remporté les résultats suivants :

Châteauroux      :    5  /  5090 p.

Bourges          :    7 /  7821 p.

La Souterraine  :    7 /  6702 p.

Argenton         :    5 / 10761 p.

En résumé, Ellis a elle aussi largement contribué à rendre célèbre le nom Bauters aux quatre coins du monde. (cliquez ici pour consulter son pedigree). Disposer de tels pigeons dans votre colombier, c’est le rêve de tous colombophile mais bien peu d’entre eux ont reçu la chance d’élever et de jouer un tel pigeon dans leurs installations. De plus, elle a depuis lors laissé entrevoir un sacré potentiel à la reproduction via les quelques jeunes qu’elle a depuis lors élevé au sein de la colonie Bauters.


Ellis, 1er as pigeon national RFCB 2016

Eria, une autre femelle qui se distingue dans les nationaux en 2017

En 2017, ce fut au tour de Eria (BE17-4155613) de se mettre en évidence dans les concours de grand demi-fond. Cette magnifique femelle bleue a réussi un joli 4/4 sur les nationaux pour pigeonneaux avec e.a. une 5° place sur Bourges face à un peu plus de 10.000 pigeons. Au final, elle se classe 5° as pigeon national RFCB, notamment grâce à 3 prix de tête remportés dans ces concours nationaux.

Dans son pedigree on retrouve à nouveau le Fabian. Une nouvelle preuve que bon sang ne saurait mentir.


Eria, 5e as pigeon national RFCB 2017

2018: une nouvelle saison bourrée de temps forts

Artemis: 4e as pigeon RFCB 2018

Le champion de Gaverse dispose apparemment d’une souche de pigeons capables de se classer avec facilité dans les différents championnats as pigeons. Cette année, ce fut au tour de Artemis (BE-174155691). Durant la très difficile saison 2018, ce pigeon fut l’un des meilleurs dans les concours nationaux. Il s’agit d’un autre descendant de Fabian qui a donc réussi la prouesse de voler 5 fois par 100 dans les très difficiles concours de grand demi-fond de la saison 2018 ! Après une 3° place contre 2086 pigeons sur Bourges, il a ensuite enchaîné avec deux prix de tête sur Châteauroux, soit 12 / 5209 p. et ensuite 43 / 3086 p. Puis sur Argenton, il a de nouveau livré une superbe prestation avec une 117° place contre pas moins de 20.000 concurrents.  Artemis termine donc la saison en se classant 4° as pigeon national RFCB. Comme vous l’aurez probablement déjà constaté, il permet par la même occasion à Jo Bauters de se classer pour la troisième année consécutive dans les as pigeons nationaux de grand demi-fond RFCB (cliquez ici pour le pedigree d'Artemis). Il y a de quoi en être fier.

Totti frappe sur Cahors : nouvelle victoire nationale en 2018

Dès le début de la saison, Jo avait déjà bien vu que ses pigeons étaient en parfaite condition. Sur le premier Bourges national de la saison à la fin du mois de mai, ils avaient déjà répondu présent avec pas moins de 4 pigeons dans le top 100 nationaal. Hulk  (voir son pedigree) remportait alors la victoire provinciale face à pas moins de 3385 pigeons engagés par la Flandre Orientale, tandis qu’au national, on le retrouvait à la 7e place nationale face à pas moins de 20.284 pigeons. Mais ses yearlings lui avaient réservé une bien belle surprise : sur le plan provincial, il commençait à la 2e place tout en classant deux autres pigeons en pleine tête. Au niveau national, on retrouve la colonie Bauters aux 10°, 78°, 93°,... face à pas moins de 19.000 pigeons. Ce concours d’ouverture du calendrier national s’était déroulé dans des conditions réellement difficiles avec une chaleur accablante et un vent de face. Dans de telles conditions, seuls les meilleurs pigeons sont capables d’émerger. Par la suite, on a pu se rendre compte qu’il ne s’agissait que d’un avant-goût de ce que la saison 2018 nous réservait. De fait, on peut aujourd’hui considérer que la saison 2018 restera dans les annales comme l’une des plus dures de l’histoire du sport colombophile belge avec du temps dur toutes les semaines. Mais pour la colonie Bauters, le meilleur moment de la saison restait encore à venir. En effet, quelques semaines plus tard Jo remporta le 1° national Cahors grâce à Totti (BE15-4143932). Ce pigeon devança un total de 6356 engagés. Le pedigree de ce vainqueur national, vous pouvez le consulter en cliquant ici . Pour se remettre dans le contexte de ce que nous avons déjà écrit plus haut, sachez que Totti et Ellis partagent le même grand-père, soit Noah (BE10-4103964). Si vous avez été attentif, vous constaterez que tous les principaux pigeons de la colonie Bauters sont apparentés les uns aux autres. La marque des grandes colonies !


Totti

Fredo, meilleur pigeon sur Libourne 2017-2018

Si Jo Bauters s’est surtout fait un nom dans les concours de grand demi-fond, il est également capable de se classer en tête dans les concours de fond. C’est notamment le cas de son pigeon baptisé Fredo (BE14-4017662). Il s’agit d’un fils de Noah (cliquez ici pour voir le pedigree de Fredo) qui s’était déjà distingué sur Tulle national en remportant le 28 / 6101. Mais il a fait du concours de Libourne sa spécialité puisqu’il y a remporté deux prix de tête sur la scène nationale en 2017 et en 2018. Par la même occasion, il remporte le PIPA ranking de cette étape avec les résultats suivants :

Libourne 2017 national  :  14 / 3927 p.  et provincial :  5 / 796 p.

Libourne 2018 national  :  18 / 3176 p.  et provincial :  4 / 512 p.


Fredo, meilleur pigeon sur Libourne 2017-2018 

La saison 2018 fut donc une nouvelle réussite pour le citoyen de Gavere qui s’est distingué sur toute la ligne de vol, que ce soit avec les vieux, les yearlings ou les pigeonneaux. Bourges, Cahors ou Libourne ... mâles ou femelles ... tous les concours auxquels prendront part les pigeons de Jo Bauters constitueront une nouvelle occasion de se mettre en valeur. Des pigeons comme Hulk, Totti, Artemis ou encore Fredo ont toujours été de la partie pour défendre les couleurs de leur colonie.

Ces dernières années, la colonie de Jo Bauters a donc enchaîné les distinctions sur la scène nationale les unes après les autres. Les premiers succès remontent donc à 2012, année lors de laquelle Fabian commença à pointer le bout de son nez. Si vous avez la chance de bâtir votre colonie avec des pigeons de la trempe de Ellis, Eria, Artemis, Basso, Hulk, ... alors nul doute que vous êtes un homme heureux. Quant à Jo, il est bel et bien conscient d’avoir eu beaucoup de chance de disposer de tels pigeons. Car, comme nous l’avons expliqué, il semble que ces pigeons soient en mesure de transmettre aisément leurs qualités à leurs descendants. Les enfants, les petits-enfants, les neveux, les nièces, ... tous disposent de la même classe et cela porte la marque des plus grands.


Les colombiers de Jo Bauters

Dans les colombiers du champion de Gavere que vous pouvez ici voir en photo, l’histoire a souvent été écrite récemment. Surtout depuis que Fabian a reçu l’opportunité d’être placé à la reproduction après avoir brillé dans les concours provinciaux et nationaux. Nous sommes ici en présence d’une colonie qui est en plein régime, notamment grâce à l’énorme classe des pigeons qui la peuplent ainsi qu’à l’ambition de leur manager qui a démontré une fois de plus qu’il faudra compter sur la colonie Bauters dans le futur.

1° national Cahors avec Totti ,

4° as pigeon national RFCB avec Artemis ,

1° provincial Bourges avec Hulk ,

Meilleur pigeon sur Libourne avec Fredo , ...

La riche tradition des super champions établis dans la région de Gavere depuis des décennies est donc en passe de se répéter. Mais notre hôte du jour prévoit de faire encore plus et mieux. Comme le prouve ce cadre d'or, ces dernières années ont été exceptionnelles! Chez Bauters, on ne recule devant rien pour arriver à atteindre les objectifs qui sont fixés chaque année en début de saison.


La famille Bauters