Rechercher

Hugo Casaert (Russeignies, BE) prêt à porter haut les couleurs de sa famille

Hugo Casaert (19 ans) baigne dans le sport colombophile depuis qu'il est né. Il est le fils de Sébastien (Casaert-Sénéchal), le petit-fils de feu Maurice et le neveu de Maurice Jr & Grégory, tous les quatre comptant à leur palmarès au moins une victoire nationale. Ensemble, les Casaert disposent de l'un des plus grands palmarès au monde. Et Hugo compte bien s'inscrire dans cette lignée.

Hugo & un de ses favoris.

Une passion pour le grand fond

Alors que les membres de sa famille ont gagné leur notoriété grâce à leurs résultats dans les concours de demi-fond, Hugo Casaert espère quant à lui se faire un nom dans les concours internationaux. Depuis tout petit, il se passionne pour ces marathons du ciel car il estime que c'est surtout la classe des pigeons qui finit par parler et, par-dessus tout, qu'il n'y a rien de plus beau que de voir revenir un pigeon au crépuscule après des dizaines d'heures de vol. Ce souhait, il l'a très vite fait comprendre à son paternel qui, après s'être montré réticent au début, a fini par lui laisser un petit peu d'autonomie dans son domaine colombophile. Depuis 2016, Hugo dispose ainsi de sa propre licence et donc de son propre colombier dans lequel il ne se consacre qu'aux concours de fond et de grand fond. Joost De Smeyter, grand ami de la famille, s'est chargé du reste: il a offert plusieurs pigeonneaux qui ont été les tous premiers pigeons repris sur la liste d'Hugo et il s'est chargé de guider ses premiers pas vers les longs cours. Il a aussi pu compter sur les relations de son père pour ajouter des sujets issus du nec plus ultra de plusieurs grands amateurs européens: Jelle Jellema & Hugo Batenburg pour ne citer qu'eux. En entrant en contact avec ces grands champions, il a aussi pu apprendre beaucoup en les écoutant, notamment sur la façon de manager et de gérer les différentes équipes de jeu. Avec toutes les informations reçues et la pratique sur le terrain (Hugo passe des journées complètes dans les installations, hiver comme été), l'adolescent a déjà emmagasiné une certaine expérience qu'il tente de mettre à profit à chaque instant. La saison 2017 constituait sa première saison pleine puisqu'il disposait d'une poignée de vieux ainsi que d'une solide équipe de yearlings (une soixantaine de sujets) mais la saison a été abordée avec beaucoup de prudence car les années à venir seront déterminantes.

Un St-Vincent de feu pour les 2 ans, des victoires locales sur plusieurs classiques

Malgré sa très jeune carrière, Hugo a déjà eu la chance d’accomplir une véritable démonstration sur l’un des concours les plus redoutés par les amateurs de grand fond : St-Vincent. Ce concours avait été abordé comme le test principal pour une petite équipe formée par 9 deux ans. Cette année, les premiers pigeons ont volé à peine au-dessus de la barre des 1.100 m/min, rendant une fois de plus ce concours historique ultra sélectif. De ses 9 engagés, Hugo en constatera pourtant 4 le soir même ainsi qu’un autre tôt le lendemain matin. Un exploit pour ce jeune amateur qui a pu savourer cette performance comme les plus grands.
Au national, contre les 3.053 engagés, Hugo se classe 58e, 97e, 105e & 409e.
Sa première top constatation sur la scène nationale et assurément pas la dernière ! D’ailleurs, notre jeune ami a eu le bonheur de constater que la relève était à la hauteur de ses espérances puisqu’il a aussi remporté des victoires locales sur Libourne, Limoges et Narbonne dans la catégorie des yearlings. La preuve qu’il faudra compter sur lui lors des années à venir. Et cela commencera par la saison 2018 lors de laquelle chaque concours national de fond et de grand fond sera au programme, avec un objectif déjà dévoilé : se classer le plus tôt possible au niveau national.

Hugo Casaert a tout dans les mains pour réussir et devenir un monstre sacré de la colombophilie comme plusieurs membres de sa famille le sont devenus. La tête bien sur les épaules, bien épaulé par son père mais tout à fait autonome, Hugo rêve de pouvoir un jour rivaliser avec les plus grands joueurs belges, néerlandais, français et allemands. Vu le jeune âge de son manager et vu que le grand fond nécessite plusieurs années de jeu, il est évidemment encore beaucoup trop tôt pour juger la colonie dans sa globalité. Mais force est de constater qu'il est déjà sur le bon chemin et qu'il fera tout son possible pour arriver à atteindre ses objectifs. Nos félicitations!

Meilleurs résultats 2017

04/06 Limoges I prov - 1.411 vx: 70, 356, 366 (3/6)
10/06 Châteauroux loc - 299 yl: 2, 7, 8, 10, 12, 14, 18, 23, 24, 28, ... (26/58)
24/06 Cahors prov - 604 vx: 83, 124, 154, 172 (4/13)
04/07 Agen prov - 356 vx: 61, 62, 95, 113 (4/12)
04/07 Agen prov - 402 yl: 13, 55, 66, 70, 81, 98, 109, 118, 124 (9/25)
08/07 Limoges II loc - 182 yl: 1, 3, 7, 8, 9, 10, 11, 14, 15, 18, ... (28/54)
08/07 Limoges II prov - 982 vx: 29 (1/1)
08/07 Limoges II prov - 850 yl: 9, 14, 41, 45, 54, 55, 57, 66, 67, 77, 84, ... (29/54)
15/07 Jarnac prov - 613 vx: 20 (1/1)
15/07 St-Vincent prov - 213 vx: 2, 5, 7, 32, 50 (5/9)
22/07 Libourne loc - 157 yl: 1, 2, 5, 6, 7, 9, 15, ... (16/38)
22/07 Libourne prov - 434 vx: 76
22/07 Libourne prov - 296 yl: 9, 17, 29, 30, 31, 34, 44, 48, 62, 65, 70, 87, 91 (13/38)
28/05 Narbonne prov - 225 yl: 6, 14, 18, 34, 36, 64 (6/8)