Rechercher

Henri Reyniers (Lubbeek, BE) glorieux vainqueur du 1er Nat. Argenton 4.118 yearlings

Commencer la saison des nationaux avec une victoire provinciale et la finir avec une victoire nationale… qui dit mieux ? C'est ce qui vient d'arriver à Henri Reyniers de Lubbeek!

Dans beaucoup de colonies, Argenton était le dernier concours des vieux joués au veuvage. C'était également le cas chez Henri Reyniers de Lubbeek en province de Brabant. Si vous clôturez la saison de vos vieux avec une victoire nationale, c'est un peu un rêve qui devient réalité. Cela vient d'arriver Henri Reyniers, un colombophile heureux qui peut toujours compter sur l'aide appréciée de sa femme Viviane lorsqu'il s'agit de soigner les pigeons. Une victoire nationale qui peut être vue comme la récompense d'un travail de longue haleine, le couronnement d'une magnifique saison avec les vieux. Une saison qui débuta en fanfare car lors du premier concours national de la saison, Bourges I qui avait lieu fin mai, Henry remporta la victoire provinciale face à 2.752 yearlings avec son ‘Felix 096/10’! C'était le début d'une magnifique saison avec les vieux, notamment de l'oeuvre de l'équipe des yearlings qui n'a pas été ménagée. Nous avons sélectionné les meilleurs résultats remportés par les yearlings de Henri Reyniers. Regardez: 

 

Vierzon       330 yearlings: 1-9-10-12-14-19-22-31… (9/18)
Bourges I     985 yearlings: 1-6-38-69-102… (17/24)
      Prov  2.752 yearlings: 1…
Blois         269 yearlings: 2-6-7-8-11-16-24-42… (11/17)
Argenton I  1.168 yearlings: 4-7-23-27-63-66-68-80-81… (22/27)
Bourges II    769 yearlings: 1-2-11-26-35-46-47-91-93… (14/24) 

Et la saison se clôtura sur le concours d'Argenton le weekend dernier :

Argenton II   355 yearlings: 1-21-41-47-60-62-67-79-82-83… (14/16)
  Brab. Union 561 yearlings: 1-29…
  National 4.118 yearlings: 1… 

Des résultats qui parlent d'eux mêmes!

Henri remporte également 2 prix de 3 avec ses vieux sur Argenton, alors que ce ne fut pas terrible pour les pigeonneaux avec 6/22! Mais aucune importance, puisqu'un yearling attira toute l'attention sur lui en permettant à Henri et à Viviane de vivre un nouveau temps fort dans leur carrière avec une ‘victoire nationale’!

Henri a constaté sa femelle ‘Black Beauty’ à 13h29 (536,146 Km), bon pour la plus grande vitesse avec 1629,62 m/min chez les yearlings, ce qui lui amena la victoire nationale devant le tandem Surinckx-Pletsers de Nieuwerkerken et Roger Grootjans de Berkom à la troisième place!

C'est la 2e victoire nationale pour Henri depuis son nouveau départ en 2003, puisqu'il avait remporté le 1er National Vichy en 2005 catégorie vieux avec sa femelle ‘Anaïs’! ‘Anaïs’ est maintenant la grand-mère maternelle de la lauréate nationale d'Argenton yearlings 2011! Cette victoire n'a donc rien d'une coincidence… et cela sera encore un peu plus confirmé après avoir jeté un oeil au pedigree du père… En effet, ‘Black Beauty’est une petite-fille du ‘super couple’ de Henri Reyniers : il s'agit du ‘Blauwe Topkweker’ B04-2244951 x ‘Rosse Topkweekster’ B04-2244914… ces deux pigeons sont aussi les grands-parents de ‘Felix’ B10-2205096, vainqueur du 1er Prov Bourges I de 2.752 yearlings fin mai 2011!

La victoire nationale sur Argenton n'était pas le premier coup d'essai remporté par ‘Black Beauty’ puisque, deux semaines auparavant, elle remporta déjà la palme sur Bourges II. Jetons un oeil à son palmarès : 

-‘Black Beauty’ B10-2205015

Tardive de 2010, elle fut seulement bien entraînée. Elle remporta en 2011 :

24/4 Soissons      577 p. 22
07/5 Pithiviers    191 p. 21
21/5 Vierzon       239 p. 8
       Obrafo      330 p. 12
11/6 Chateauroux 8.092 p. 952 (Semi-Nat)
02/7 Argenton I  1.168 p. 86
       Zone      4.979 p. 204
       Nat      19.782 p. 1166
24/7 Nevers        189 p. 16
       Obrafo      474 p. 32
       Semi-Nat  3.720 p. 157
30/7 Bourges II    315 p. 1
       Obrafo      769 p. 1
       Brab.Union1.707 p. 3
       Nat      12.607 p. 43
13/8 Argenton II   355 p. 1
       Nat       4.118 p. 1 

La semaine précédent Argenton, Henri est allé deux fois entraîner ses pigeons lui-même. Avant l'enlogement, elle a pu voir son mâle durant une heure… suffisant pour la motiver au mieux pour son départ en Creuse et pour ramener cette victoire à Lubbeek!

Henri a débuté la saison avec 26 mâles veufs 20 femelles yearlings. 12 couples de reproducteurs élèvent annuellement 80 pigeonneaux. Pour la préparation des pigeons, tant les mâles que les femelles sont accouplés à des partenaires qui ne voyagent pas (généralement des reproducteurs). Après avoir couvé durant 3 à 5 jours fin mars - début avril, ils sont mis au veuvage. Le système pratiqué permet donc à Henri d'appliquer le veuvage total sans accroc puisque tous les partenaires restent à la maison. Ceux-ci sont toujours montrés avant l'enlogement et, au retour, les mâles peuvent rester avec leurs femelles pour plus d'une heure et demi tandis que les femelles restent avec leur compagnon jusqu'au lendemain. Les femelles de jeu ne sont jamais enfermées dans leur casier, elles résident sur des perchoirs devant ceux-ci. Les enfermer les rend plus 'chaudes' et, de surcroît, cela abîme les plumes. Si une femelle est un peu trop entreprenante, elle sera placée en volière durant quelques jours avant de revenir au pigeonnier de jeu. Mais vu la façon avec laquelle il joue ses femelles au veuvage depuis 2004, les éléments perturbateurs ont sans doute déjà été retirés!

Vu son manque de temps libre, Henri avait dû stopper la colombophilie en 1989… mais en 2003, il décida de pratiquer à nouveau son hobby favori! Pour son nouveau départ en 2003, il a obtenu des pigeons de son beau-père Alfons Vranken (qui était un vitessier réputé), Paul Volckaert Putte-Grasheide , Louis Vanderwielen Boortmeerbeek, Simon Meeus Lubbeek, René Van Schoubroek Binkom, Luc Sevenants Linden-Lubbeek, Maurice Vandevelde Scherpenheuvel, et enfin Jos Thoné d'As, etc... voila les lignées qui forment aujourd'hui sa souche.

Apparemment, ils ne se sont pas trompés puisque seulement 8ans après leur nouveau départ, Henri et Viviane viennent de remporter leur deuxième victoire nationale! Les résultats mentionnés ci-dessus prouvent qu'il y a 'quelque chose' derrière! Cela vous ouvre des perspectives…  c'est assurément une équipe promise à un beau futur! Félicitations!