Rechercher

Gaston Van de Wouwer (Berlaar, BE) confirme sa superbe saison en remportant le 1er National Châteauroux III

Gaston Van de Wouwer est actuellement en train de réaliser une superbe saison, la énième de sa très riche carrière. En remportant la palme nationale dans 2.855 pigeons sur le 3e Châteauroux de la saison, Gaston porte à 3 son total de victoires nationales et prouve une fois de plus que la lignée de son Kaasboer est toujours présente.

Retournons quelques années en arrière

Il y a 4 ans, Gaston Van de Wouwer (74 ans) vendait l'entièreté de sa colonie. Il avait tout de même eu la volonté de conserver une tournée de ses meilleurs pigeons, élevés spécialement pour l'occasion. Il souhaitait réduire un peu la cadence mais il était impossible pour lui de dire définitivement adieu au sport colombophile. Malgré son succès gigantesque, Gaston est toujours resté le même. Le sport colombophile n'a ainsi jamais été pratiqué comme de l'esclavage chez Van de Wouwer. Il ne va par exemple jamais lâcher ses pigeons durant la semaine entre deux concours. Il dit lui-même qu'il n'est pas assez fanatique pour le faire. Et pourtant, Gaston est présent chaque semaine en tête des concours. Quel secret peut-il bien cacher? Gaston: "Après ma vente, j'ai placé les 80 pigeons issus de mon dernier élevage, tous étant des enfants ou des petits-enfants de mes principaux pigeons, dans un colombier et je les ai laissés choisir leur partenaire. J'ai procédé comme cela durant 2 ans. J'ai tout de même vérifié que les couples n'étaient pas trop consanguins, frère x soeur étant par exemple absolument proscrit. Le résultat de ces deux années d'élevage fut pour moi exceptionnel et mes pigeons n'ont jamais quitté la tête du résultat."

La lignée du pigeon le plus célèbre de la colonie, le Kaasboer, est encore bel et bien présente au sein de sa colonie. Actuellement, le colombier de jeu est composé de 20 femelles (vieilles & yearlings) jouées au veuvage classique durant la première partie de saison. Pour la dernière série de concours nationaux, ces femelles ont été accouplées afin d'être jouées sur position. Quant aux pigeonneaux, ils sont également joués au veuvage avec des partenaires fixes restant à la maison. Durant la saison, Gaston ne se rend qu'une seule fois au colombier de jeu de ses femelles, simplement pour d'abord les nourrir avant de les laisser s'entraîner. Pour le moment, il se rend par contre 2 fois par jour car ses femelles jouées sur petit jeune ont besoin de plus d'attention.

En ce qui concerne le suivi médical de la colonie, on peut résumer tout cela de façon très succincte. Après un contrôle réalisé chez le vétérinaire Mariën, il a été décidé de ne pas traiter les pigeons. Cette saison, les vieilles n'ont reçu que 1/4 de Flagyl. Cela se résume à cela. Les pigeonneaux ont reçu également 1/4 de Flagyl. Il y a quelques semaines, ils ont dû être traités contre le one eye cold. Comme produits complémentaires, on utilise volontiers de la poudre de condition, du vitaminéral, du sirop, du Belgasol (avant et après le concours) ainsi que beaucoup d'ail. Tout cela est donc relativement limité.

Chez Gaston, c'est la qualité des pigeons qui prime. Seuls les meilleurs passent la sélection imposée par Gaston. Il ne regarde jamais au vent. Bien mis ou mal mis, les pigeons sont enlogés. Gaston: "On ne joue aux pigeons que durant une petite partie de l'année. Si on ne joue pas parce qu'on a pas le vent et qu'on est mal mis, alors on ne jouera pas beaucoup durant la saison. Le vent est le même pour tout le monde. Une semaine c'est pour votre côté, la semaine suivante c'est pour l'autre." Gaston ne se plaint d'ailleurs pas d'avoir été désavantagé par les vents cette année. "Durant des années il a souvent été de notre côté, maintenant c'est pour les autres." Gagner et puis laisser sa place aux autres, c'est en quelque sorte la philosophie de Gaston. C'est un amateur très fair-play qui se contente de ses 'moments de gloire'.

Gaston: "Je remporte aussi le 2e National dans les pigeonneaux. J'aurai évidemment bien voulu remporter la victoire mais le pigeon de Coenen a été plus fort. Son pigeon a réalisé une solide performance. Je dois d'ailleurs encore me rendre chez lui pour le féliciter!"


A gauche le colombier des femelles, probablement le plus copié au monde

Châteauroux III - un succès sur toute la ligne

Il faut avouer que pratiquement tout au long de la saison, la région de Gaston n'a pas été avantagée pour les nationaux. Mais Gaston n'aime pas se plaindre. Pour la lui, la roue tourne toujours. Le week-end dernier, il a prouvé sur Châteauroux que cela valait la peine d'attendre. Le temps était idéal avec un temps relativement chaud et des vitesses comprises entre 1.300 - 1.400 m/min, le temps idéal pour les pigeons de la colonie de Gaston. Le résultat ne ment pas:

2.855 vieux: 1-165-204-...
4.631 yearlings: 304-..
17.269 jeunes: 2-20-67-193-314-346-833-1200-1271-1550-...


Gaston dans son colombier de femelles avec la lauréate nationale dans les mains

BE16-6023127 - Maria - 1er National Châteauroux III - 2.855 vieux / 1er PIPA Ranking 5 concours FDF / 4e As Nat. RFCB


La lauréate nationale, "Maria"

La lauréate nationale est l'une des meilleures femelles de la colonie actuellement. Son palmarès est impressionnant:

Châteauroux III - 1e National de 2.855 pigeons
Châteauroux I - 13e National Zone B1 de 5.075 pigeons
Guéret - 4e Provincial de 529 pigeons
Argenton I - 30e National Zone B1 de 3.486 pigeons
Bourges II - 15e National Zone B1 de 1.561 pigeons

Soit 5 prix de tête qui la placent à la 1ere place du PIPA ranking (5 concours de grand demi-fond). Elle se classera également 4e As Pigeon National Grand Demi-Fond RFCB.

La lauréate nationale dispose d'un super pedigree. Dans son pedigree, on retrouve évidemment le sang du pigeon de base de la colonie, le Kaasboer, et ce tant du côté de la mère que du côté du père.

Le père de Maria est un fils du Kamiel, propre fils du Kaasboer, mais également demi-frère de Laura, 1er National Bourges et déjà père d'un 15e National Guéret. Sa mère est Erna (Bart Geerinckx). La grand-mère paternelle a quant à elle remporté le 24e National Bourges et provient de chez Kristiaan Hennes (races Deno - Herbots et Vandenabeele).

La mère de la lauréate nationale est une fille du Jasper, un fils de Barbara (1er Provincial Montluçon & 1er Provincial Vierzon) x Kristin, mère e.a. du 18e National Châteauroux et du 60e National Zone Argenton et fille du Kaasboer.

Cliquez ici pour consulter son pedigree.

2e, 20e en 67e National Châteauroux de 17.269 pigeonneaux

La performance réalisée par les jeunes femelles vaut elle aussi le détour. Gaston est passé à deux doigts de la victoire nationale. Cependant, il ramène quand même la médaille d'argent à Berlaar et il en est très satisfait. De plus, il remporte également les 20e et 67e national. Faisons connaissance avec 3 femelles bleues:

BE18-6063796 - 2e National Châteauroux

A noter qu'il s'agit du premier pigeon constaté par la colonie de Berlaar ce jour-là. C'est une fille de 2 tardifs nés durant l'année de la vente. Le père est un fils de Marieke, une soeur de Kim, 1er National Guéret, 88e National La Chatre, 35e Interprovincial Vierzon, etc... Marieke est une petite-fille du pigeon de base, le Kaasboer. Du côté paternel, on retrouve aussi Barbara (2x 1er provincial).

Quant à la mère, il s'agit d'une propre fille de Dina, une soeur de la même Kim, cette fois accouplée au Jan, un autre petit-fils du Kaasboer.

Cliquez ici pour consulter son pedigree.

BE18-6063712 - 20e National Châteauroux

Elle a été constatée peu après la lauréate nationale Maria. D'ailleurs, ces deux femelles sont deux demi-soeurs. Elles sont en effet toutes deux issues du même père, le fils de Kamiel, lui-même propre fils du Kaasboer et demi-frère de Laura, 1er National Bourges.

La mère est une directe Freddy et Jacques Vandenheede (Zingem, BE), et fille de leur Sound Of Freedom (fils du Limoges - De Rauw - Sablon x Anastasia) accouplé sur Arina, superbe femelle fille du couple Cirque Du Soleil x Karisma (soeur Mariska). Des lignées en or.

Cliquez ici pour consulter son pedigree

BE18-6063683 - 67e National Châteauroux

Il s'agit du dernier pigeon que nous vous présenterons. Son père est un petit-fils du Kaasboer, via Julia, mère e.a. de Leentje, 11e et 30e Provincial Argenton, 64e Provincial Bourges, etc ... accouplé sur une femelle du voisin Wim De Troy.

La mère provient quant à elle directement de chez Niels Broeckx (Turnhout, BE) et il s'agit d'une propre soeur du 11e As Pigeon National.

Cliquez ici pour consulter son pedigree

Quelques résultats de 2018

Voici un récapitulatif des meilleurs résultats de la saison:

05/05 - Ecouen
        588 vieux: 3-8-9-16-45-53-...
19/05 – Vierzon Provincial:
        2.823 vieux: 71-271-...
        1.714 yearlings: 27-54-86-155
26/05 – Bourges I Provincial:
        2.651 vieux: 123-...
        3.201 yearlings: 13-75-140-172-...
02/06 – Blois Provincial
        2.744 yearlings: 3-105-165-166-177-268-... 
        1.581 vieux: 1-5-54-126-...
09/06 – Châteauroux I Provincial
        2.373 vieux: 16-26-42-68-...
        4.222 yearlings: 4-79-88-244-...
23/06 Argenton I Provincial
        1.535 vieux: 7-21-122-...
        3.267 yearlings: 35-148-...
30/6 - Guéret Provincial
        529 vieux: 3-4-31-...
        1.044 yearlings: 50-100-...
30/6 - Melun
        420 jeunes: 2-10-12-36-...
07/07 – Châteauroux II Provincial
        1.067 vieux: 41-...
        2.394 yearlings: 36-52-...
15/07 – Chevrainvilliers Provincial
        5.197 jeunes: 70-92-100-287-289-460-512-...
04/08 – Bourges II Provincial
        635 vieux: 21-...
        4.478 jeunes: 71-407-447-...

La lignée du Kaasboer & Co se distingue également dans d'autres colonies. Rien que ces dernières semaines, les références sont d'un niveau hors du commun. C'est ainsi que Norbert Ally (Aarsele, BE) remporte à la fois le 1er National Angoulême yearlings ainsi que le 5e National Angoulême vieux avec des pigeons d'origine Gaston Van De Wouwer. Idem pour le 2e National de Van Houdt-Serre et le vainqueur National de Châteauroux III yearlings chez Bart & Nance Van Oeckel (Turnhout, BE). Ces dernières années, la liste des références de Gaston a pris une dimension exceptionnelle.


Le Kaasboer a rendu son dernier souffle depuis longtemps mais il dispose encore d'une place bien en vue dans la chambre de Gaston

Encore quelques années

Gaston est aujourd'hui âgé de 74 ans. Mais il ne pense pas encore à arrêter. Il souhaite encore s'adonner à son hobby durant quelques années avec une petite équipe hyper sélectionnée. 20 pigeons et pas plus. Ses femelles volent chaque semaine et depuis lors, son pigeonnier a été copié aux quatre coins du monde. Gaston joue également bien avec ses pigeonneaux. Joués au veuvage classique, ils volent très bien chaque semaine. Gaston Van de Wouwer se démarque également par son esprit sportif. Il n'est jamais jaloux de la victoire d'un autre et il est le premier à féliciter les autres, c'est la raison pour laquelle il est fort apprécié dans sa région. C'est donc pour nous un honneur de pouvoir fêter Gaston comme il se doit suite à sa victoire. C'est ce qui fait depuis toujours le charme du sport colombophile. En dépit de son succès, Gaston continuera à rester la personne qu'il a toujours été. En route vers la prochaine victoire!