Rechercher

Freddy & Jacques Vandenheede (Zingem, BE) vainqueurs nationaux de Tulle 6.341 yearlings, et plus rapide de 11.465 pigeons

Même en étant le plus positif possible, le pénible déroulement du concours a provoqué la perte de nombreux bons pigeons… mais le concours national de Tulle a sacré un grand nom de la colombophilie puisqu'il s'agit des frères Freddy et Jacques Vandenheede de Zingem, qui possèdent le pigeon le plus rapide du contingent général de 11.465 pigeons!

La semaine dernière, le concours national de Tulle aura laissé un goût amer chez beaucoup d'amateurs. A l'heure de dépouiller les appareils, les commentaires allaient bon train! Personne ne pouvait comprendre comment, avec les moyens de communications dont nous disposons aujourd'hui (sites consacrés à la météo, radar de pluies, photos des nuages, etc) l'ordre de lâcher avait pu être donné! N'importe quel quidam peut suivre l'évolution du temps minute après minute derrière un écran d'ordinateur... où se trouvent les nuages, y a-t-il de la pluie sur la ligne de vol, la direction vers laquelle ils se dirigent, où sont les nuages de pluie. D'où la (judicieuse) question suivante : est-ce que les organisateurs ou autres responsables de lâchés consultent-ils ces sites ? Le temps où les prévisions météos étaient laissées à l'appréciation de tout un chacun est révolu. Mais les organisateurs continuent d'utiliser des méthodes préhistoriques. Les responsables de la fédération nationale devraient urgemment se demander s'il est toujours normal de laisser de telles personnes organiser des concours, d'autant plus si ce sont des concours nationaux, qui sont un peu les mises en valeur de notre sport colombophile national. Mais peut-être est-ce là le problème : depuis l'année dernière, avec deux concours nationaux organisés par ses propres soins, la RFCB ne se risquerait surement pas à réprimander ses 'collègues organisateurs' puisqu'elle n'est elle-même pas à l'abris de commettre une erreur un jour ou l'autre. Est-ce que la RFCB s'est placée toute seule dans une position vulnérable? C'est possible. Même si cela ne devrait pas l'empêcher de mettre un terme à ses pratiques d'amateurs! Il y a maintenant 5 à 6 semaines, nous avions même écrit un article dans lequel nous faisions part de notre opinion à propos de ce genre de problème, c'est-à-dire quant au fait de lâcher ou pas les pigeons dans certaines conditions, voir quant à la possibilité de report collectif des concours jusqu'au jour suivant, lorsque le temps sur le lieu de lâcher est bon, lorsque les prévisions sont bien meilleures! Certains y ont répondu, lorsque le temps sur place est bon, les organisateurs doivent toujours lâcher. Il y a 5, 6 semaines, il y eut de très mauvais concours de demi-fond et de fond. Mais ce concours national de Tulle est le pire de tous, probablement la goutte d'eau qui a fait déborder le vase à de nombreux endroits ! Cela doit maintenant prendre fin !

Aujourd'hui, nous posons à la RFCB la question suivante : s'il vous plait, arrêtez ce massacre, faites quelque chose ! De tels lâchers ne font que créer, en plus des désillusions chez bon nombre de colombophiles, un ras le bol général! Certains ne le supportent plus et finissent par... arrêter! A l'heure actuelle, on ne peut se permettre de perdre tant d'amateurs colombophiles simplement à cause de décisions inapropriées quant aux décisions de lâchers! Quelles pourraient être les conclusions ? Est-il trop difficile de prendre des décisions étant donné la multitude des concours ? Il serait alors probablement temps de prendre des décisions drastiques qui permettraient de pratiquer la colombophile de façon plus juste... Si nécessaire sous la houlette d'une sorte de commission des sports, avec la décision de lâcher ou non prise par un commité représentatif de tout le pays (ceux qui s'élisent automatiquement devraient donc aussi oser prendre des responsabilités), et il y a suffisamment d'experts à ce niveau étranger à la RFCB, tels que des météorologistes qui peuvent suivre en détail l'évolution du temps et donc donner des avis d'experts! Cela aurait forcémet un coût... et alors ? Ils pourraient sans doute utiliser les 3% réclamés lors des ventes à bon escient… car organiser des concours au déroulement juste et équitable, n'est-ce pas la plus belle vitrine que notre sport mériterait ? 

Le radar de pluie de samedi dernier à midi avec, à gauche, non reprise sur la photo, la zone de pluie qui est venue boucher le ciel à l'ouest 

Un Tulle catastrophique 

Le concours final de la saison des concours de fond a donc été très laborieux! Les pigeons ont été lâchés dés les premiers signes de clarté alors que, quelques kilomètres plus loin, la pluie était abondante, avec une importante zone de pluie aux alentours de Paris (qui s'est dirigée par après vers notre pays). Ce fut une décision totalement irresponsable! Tout était visible sur le radar des pluies ! Au regard de tout cela, cette belle classique nationale au départ de Tulle aurait dû être tout simplement postposée! Finalement, même si les pertes n'ont pas été si importantes (grâce à un dimanche ensoleillé), cela ne doit pas remettre en cause la décision des organisateurs. Chaque pigeon perdu est une perte considérable, surtout que nous avons entendu que de nombreux excellents voyageurs figurent parmi les manquants! Des concours tels que Vierzon, Nantes et Bourges, tous lâchés le dimanche, avec des conditions de vols idéales. Pour preuve, les concours se sont déroulés en plus ou moins 35 minutes! Voila comment cela aurait dû se passer!

Lorsque vous voyez que le pigeon le plus rapide se trouve à Zingem chez les frères Vandenheede (constaté à 17h 55’ 56” pour une distance de 611,986 Km, bon pour une vitesse moyenne de 1141,75 m/min), alors que cette même colonie remportait le 3e prix local avec un yearling constaté 2 heures plus tard, la 4e place environ 2h40 plus tard, alors que 2h45 après l'arrivée du vainqueur national, il remportait la 2e place catégorie vieux au local de Gand, c'est-à-dire un des local les plus réputés puisque de nombreuses vedettes nationales y enlogent… cela est révélateur de la gravité de ce concours, non? A cette heure, les appareils de constatation auraient déjà dû être tous dépouillés, et le résultat final aurait déjà été affiché sur le mur! Au lieu de ça, de nombreux locaux d'enlogements cloturaient péniblement le concours local dimanche vers midi!

Nous ne voulons pas démériter les vainqueurs nationaux car si le concours s'est déroulé de cette façon, cela n'est pas leur fait… leur victoire nationale est plus que méritée car, après tout, leur pigeon à dû voler le parcours pour remporter leur victoire! Freddy & Jacques ont le pigeon le plus rapide, et celui-ci... ou celle-ci puisqu'il s'agit d'une femelle, remportera le concours catégorie femelle, juste devant le tandem W-M-J-F Boddaert d'Oostkamp qui remporte le 2e national, et Jean-Marie Populaire de Bernissart qui s'adjuge la 3e place nationale! 

Victoire de Freddy & Jacques Vandenheede

Les frères Vandenheede ont engagé un total de 38 pigeons pour Tulle (13 vieux et 25 yearlings), parmi lesquels on retrouvait quelques femelles. Normalement, la majorité des mâles sont enlogés pour les classiques nationales… mais vu le temps instable de ces dernières semaines, Freddy & Jacques ont eu peur de perdre certains de leurs cracks… c'est pourquoi seulement une petite partie de ces derniers fut enlogée sur Tulle, équipe complétée par une petite équipe de femelles préparées pour les concours de fond. Avec un peu de recul, ce fut la meilleure des décisions possibles. Mardi après-midi, 4 pigeons de Tulle n'étaient toujours pas rentrés à Zingem, les pertes ne sont donc pas si importantes que cela.

Et cela ne rendra pas moins bon le goût de cette victoire nationale. Que ce soit par temps facile ou par temps dur, rien ni personne ne semble être en mesure de venir stopper leur suprématie! Même s'ils auraient sans doute préféré remporter cette victoire dans un vrai temps de pigeon! Mais dire que cette victoire est une coincidence serait présomptueux. Spécialement dans le cas des deux frères puisqu'en 2011, ils ont joué au même niveau qu'en 2010, en remportant des dizaines de victoires avec une aisance déconcertante… des victoires au niveau provincial jusqu'au niveau zonal et, depuis le weekend dernier, avec cette victoire de Tulle catégorie yearlings, au niveau national… seulement une semaine après avoir remporté une place d'honneur sur Bourges avec la 2e place nationale catégorie pigeonneaux.

C'est la 4e victoire nationale remportée par les deux frères depuis qu'ils ont pris la décision de former un 'tandem fraternel'. Voila aussi 3 saisons consécutives qu'ils remportent une victoire natrionale. Citons entre autre 2 x 1° National Bourges I 2009 (tant dans la catégorie des vieux que dans les yearlings), 1er National Argenton II vieux en 2010, et maintenant 1er National Tulle yearlings 2011! Seriez-vous prêt à parier qu'il y en aura encore plus dans le futur ? Nous n'en serions pas surpris.

La lauréate nationale de Tulle est une femelle yearling jouée au veuvage (avec les partenaires restant à la maison). Avant d'être enlogée, elle a reçut son mâle pendant 10 à 15 minutes, comme d'habitude. Les partenaires sont toujours montrés avant l'enlogement et, une fois que chaque femelle a reçu son Don Juan, elles sont mises une à une dans les paniers. C'est devenu un véritable rituel auquel Freddy est très attaché. Voici une petite anecdote qui nous explique pourquoi... cela vaut la peine d'être expliqué!

Un jour, alors que Freddy (qui est directeur d'école) rentra en retard à cause d'une réunion qui s'éternisa un peu trop et qu'un enlogement était au programme dans la soirée, il n'eut d'autre choix que de 'jeter' les mâles dans le pigeonnier durant une petite minute avant de mettre ses femelles au panier, et ce sous peine d'arriver en retard au local d'enlogement. Lors du concours le samedi, le résultat fut tout simplement époustoufflant et Freddy remporta un résultat jamais vu auparavant! Depuis lors, cette façon de faire est restée au programme à Zingem. Désormais, ils ne tiennent plus compte de la durée à laquelle les femelles et leur partenaire restent ensemble. Car, au final, c'est toujours la condition des pigeons qui est prépondérante dans les résultats remportés le weekend! Concernant leur méthode de jeu, vous pouvez lire tout ce que nous avons déjà écris dans nos précédents reportages leur étant consacrés. Vous trouverez également votre bonheur dans la double interview que nous avions réalisé à la fin de la saison précédente avec, en invité, les frères Vandenheede et le fameux duo Verreckt-Ariën. Cette vidéo est toujours disponible sur notre site!

La lauréate nationale de Tulle yearlings fut enlogée comme 12e marquée des 25 yearlings engagés. Auparavant, elle avait remporté les prix suivants: 

-'L'écaillée' B10-4101420

En 2010:
Angerville         942 p. 30
Orleans Prov     4.892 p. 467
In 2011:
Angerville         279 p. 13
Angerville         436 p. 48
Blois Prov       2.755 p. 9    (14 Mai)
Châteauroux Nat 25.263 p. 3766
La Châtre Zone A 7.487 p. 314
Argenton    Nat 19.782 p. 1234
Montrichard Prov 4.049 p. 345
Blois Prov       1.357 p. 5    (23 Juillet)
Tulle       Nat  6.341 p. 1 

Son pedigree:

Père: ‘Art Nouveau’ B07-4093 189

Un fils de ‘Gimili 226/01’, qui est lui même un petit fils du super reproducteur  ‘Kanselier 104/94’ (un plein frère de ‘Freddy’… et donc hors  ‘Antigoon x ’t Krijt’, le couple majeur des Vandenheede, qui est à la base d'un nombre incroyable de Vainqueurs de 1er Prix!

Mère:  ‘Jeremy ‘ B07-4093039

Vola 5° Dourdan 470 p., 7° Dourdan 259 p… c'est une demi-soeur du 1° Nat Gueret YL en 2000. Elle provient du couple ‘Kingston 510/97‘ x ‘Blauw Bont 251/06’ qui est une petite-fille du pigeon de base ‘Jobo’ (un propre frère du super reproducteur ‘Freddy’) x ‘Aline’ (une fille du ‘Dream Couple’ De Rauw Sablon).

Ce couple de reproducteur est aussi parent du vainqueur national de Bourges catégorie yearlings en 2009, il est donc désormais sûr que ce couple peut être placé dans la catégorie des ‘couples de reproducteurs exceptionnels' puisqu'ils sont parents de 2 vainqueurs nationaux avec :

’09 Bourges Nat 22.499 YL  1
’11 Tulle   Nat  6.341 YL  1

A Zingem, on a constaté 6 pigeons samedi soir avant 9 heures du soir (les places au local, d'après les annonces téléphoniques, sont mises entre parenthèses):

Yl: 17h56 (1er), 19h57 (3e), 20h36 (4e), 20h55, 20h56… etc

Vieux: 20h40 (2e)

Lors de la rédaction de cet article, le nombre de prix remporté au total n'était pas encore déterminé!

Avec Tulle, Freddy & Jacques Vandenheede viennent de remporter leur 4e victoire nationale en l'espace de 3ans! Et la saison n'est pas encore finie... peut-être qu'un nouveau coup d'éclat viendra à nouveau rendre encore plus scintillant leur palmarès. Peut-être avec les pigeonneaux lors des 3 derniers concours nationaux!

Le weekend dernier sur Narbonne, c'est Etienne Meirlaen qui a mis à profit sa domination dans les concours nationaux de longues distances puisqu'il est à la tête d'une des meilleures colonies de fond du pays… aujourd'hui, la même chose arrive aux frères Freddy & Jacques Vandenheede, une des colonies que l'on peut considérer comme étant une des meilleures de demi-fond du pays! Ce sont des colonies capables d'assurer le spectacle chaque année! C'est pourquoi nous adressons nos plus chaleureuses félicitations à Freddy & Jacques…  la saison 2011 vient enfin d'être couronnée avec une victoire nationale!


Les 'guetteurs' chez Vandenheede

Commentaires

Good job my friends

Proficiat Freddy en Jacques met je nat overwinning ,
en je prachtig seizoen !!!!

Grote Klasse,
opnieuw een pareltje !

Congratulations on the spectacular National Win by the Vandenheede Family,

Excellent reportage work done by the Pipa reporter.

The Portuguese fanciers in particular, should read it; millions of pigeons have been lost in this country due to irresponsible liberations!

Inácio