Rechercher

Francis Franssen (Bolland, BE) revient en force avec les descendants du 1er national St-Vincent 2014 !

Francis commence enfin à récolter le travail de plusieurs années d’élevage à partir de deux super étalons : le St Vincent, 1er national en 2014, et son frère Origui, 2eme national Agen la même année. En 2014 , après ces deux superbes performances, il avait fait le pari de les conserver plutôt que de succomber aux alléchantes propositions qui lui avaient été faites… Et c’est bingo en 2018…

Francis et la dynastie du 'Super Orange'…

Quand on parle pigeons et concours marathon, Francis devient intarissable. Il tiendrait le crachoir avec passion pendant de longues minutes, relatant ses exploits passés et sa vision des années futures… Il faut dire que Francis a de qui tenir: c’est en effet le fils d’une vedette locale des concours de vitesse et demi-fond, Joseph Franssen de Charneux. C’est donc très jeune qu’il s’est intéressé à notre hobby avant de prendre son indépendance dans les années 90. Il devient rapidement champion national débutant en 1995 mais son esprit est ailleurs: il rêve déjà de Barcelone et des autres étapes de longues distances… Très pris par son travail d’indépendant dans le domaine du bâtiment, c’est en 2003 qu’il décide véritablement de mettre le paquet en investissant dans des pigeons capables de voler les distances voulues. En 2006, il a la chance d’élever dans ses pigeonniers un pigeon exceptionnel : le 'Super Orange' qui réalise de très bonnes performances dès l’âge de deux ans, notamment le 5e national Orange et le 370e national Souillac en 2008. Il récidive ensuite à trois ans sur les deux mêmes concours: 52e national Orange et 114e national Souillac en 2009. Francis décide de l’envoyer plus loin en 2010 et en 2011. Et le moins qu’on puisse écrire c’est que ce fût d’emblée une réussite avec un 24e national Perpignan à la clé. En 2011, il part pour la première fois sur Barcelone et il s’y classe 120e national. Il ne reviendra malheureusement pas de cette épreuve en 2012… Cependant, ses qualités supérieures de reproducteurs vont rapidement marquer l’évolution de la colonie de Bolland. En 2014 deux petit-fils remportent l’un le 1er national St Vincent et l’autre le 2eme national Agen… deux exploits réalisés à une semaine d’intervalle. La grande classe…

St-Vincent 2014

Le 27 juin de cette année, Francis vient de louper de peu la victoire nationale sur Agen face à 3.180 yearlings avec un jeune mâle issu d’un accouplement entre un mâle Seegmuller d’origine Thoné et une fille du 'Super Orange'. Ce mâle sera dénommé 'Origui'. Mais ce qu’on ignore encore en fêtant cette seconde place, c’est qu’un frère fera encore mieux la semaine suivante. L’édition 2014 de ce concours réservé aux yearlings connut un déroulement difficile. 61 pigeons sur les 3.132 belges engagés regagnèrent leur colombier le premier jour de vol. Francis en avait trois dans le lot dont le vainqueur national, surnommé depuis le 'St-Vincent'. Celui-ci fut constaté à la vitesse de 1.486 m/min pour une distance de 941 km. Il allait s’imposer assez nettement comptant 40 m/min d’avance sur le deuxième, un pigeon de la colonie Didden de Neeroeteren, le troisième sur le podium revenant à Francis Hemelaers de Flémalle.

Le 'St-Vincent' sur les traces de son illustre grand-père


Le 'St-Vincent', ancien vainqueur national et aujourd'hui pigeon de base de la colonie Franssen.

Après ce double succès avec deux frères du même couple, Francis comprend qu’il doit préparer l’avenir à partir de ces pigeons de classe supérieure. Il va se séparer des anciennes souches et investir pour croiser sur cette lignée. On retrouve ainsi à Bolland les directs De Smeyter-Restiaen avec une fille du 'Cas', les Luc Herbots avec un demi-frère du 2eme national Barcelone 2011, les Meirlaen avec une fille du 1er national Cahors, les Depasse-Lardenoye avec une fille de 'Big-Bird' (9eme Ranking Pipa sur Barcelone International 4 ans), les Lefevre Frederic avec la lignée du 'New Laureaat' Batenburg, les Caro Jean-Marc et Alain avec un fils et une fille du 1er national Montauban, les Thoné Jos avec une demi-sœur du 1er International Barcelone Vangenende et enfin une fille de 'Galax', 1er International Marseille. A noter également les pigeons des frères Desbuquois avec un fils et un demi-frère de 'Maximus', 1er ranking Barcelone national 2012-2013 et enfin des pigeons de la lignée du 'Ace' de Wilson Dekens via le Pipa Elite Center.  

Depuis son passage au colombier de reproduction, le St-Vincent dispose de nombreuses références:

Il est grand-père des:

7-16-21 Nat Zone Libourne yl 2016 – 392 p.
27-128-162 Nat Libourne yl 2016 – 3.697 p.

Il est également double grand-père du 'Mister Brive' (BE17-1097092):

2. Brive zonal           -    404 p. '18 (après collègue)
   294. National         -  4,384 p.
150. Châteauroux I zonal -  2,200 p. '18
   2524. National        - 27,081 p.
61. Bourges provincial   -    416 p. '18
   102. National Zone    -  1,000 p.

Cliquez ici pour consulter le pedigree de 'Mister Brive'.

Chez Guy & Michael Regnier de Pesche, il est grand-père du '213/16' qui remporte les prix suivants:

1. Nat Zone Limoges – 1.433 p.
   23. National     - 7.274 p.
17. Iprov. Vierzon  – 9.260 p.

Comme écrit plus haut, le 'St-Vincent' est le frère de 'Origui', 2e national Agen face à 3.180 yearlings.
'Origui' est quant à lui grand-père de 'Miss Brive' (BE17-1097118):

1. Brive zonal           -   404 p. '18
   288. National         - 4,384 p.
219. Andrezel provincial - 1,335 p. '18
280. Châteauroux I zonal - 2,200 p. '18

Cliquez ici pour consulter le pedigree de 'Miss Brive'.

Resultats yearlings 2018

23/06 Brive (688 km) Prov – 155 yl : 1, 2, 4, 5, 8, 11, 14, 16, … (28/55)
23/06 Brive Lg-Hesb - 322 yl: 2, 3, 13, 16, 23, 26, 29, 33, 34, 35, ... (28/55)
23/06 Brive Zonal - 404 yl: 1, 2, 8, 12, 20, 24, 28, 32, 33, 34, 37, 39, 40, ... (27/55)
07/07 Limoges (661 km) Prov – 249 yl : 2, 6, 8, 19, 20, 21, 25, … (17/41)
07/07 Limoges EPR – 353 yl : 3, 8, 11, 22, 24, 26, 33, 34, … (16/41)
07/07 Limoges Zonal – 542 yl : 3, 7, 11, 23, 24, 25, 30, 31, … (16/41)

Les mâles furent alors arrêtés pour préparer 2019. Les vents ayant été peu favorable tout au long de l’année 2018, Francis a préféré, avec raison, mettre toutes les chances de son côté en présentant une belle équipe de deux ans pour 2019. Il faut savoir aussi que les pigeons ne sont pas entraînés comme jeunes. Comme yearlings, ils sont finalement entraînés 9 fois avant d’aller au panier au premier concours avec lâcher provincial (Trelou l’an dernier, soit +- 230 km) avant d’enchaîner sur Bourges, Châteauroux comme épreuves préparatoires.  Il semble certain que nous entendrons à nouveau parler de Francis au cours de la saison qui se profile déjà à l’heure où j’écris ces quelques lignes.

Pour clôturer cet article, citons encore les colonies qui ont pleinement réussi avec des sujets du colombier Franssen :

Guy & Michael Regnier (Pesche):
1er Nat Zone Limoges vieux 18 – 1.433 p. & 23e national 7.274 p. (50 % Franssen – petit-fils du 'St-Vincent')

Christian Bouhy (Battice):
19e Nat Marseille 2.336 p. '18 & 46e International 9.387 p. (50% Franssen)

Manu Genot (Hannut):
6e Pipa Ranking Limoges 14-15-16 (50% Franssen)

Bernard D’Hondt (Malonne):
son meilleur yearling en 2017 est un 50 % Franssen (lignée du 'St-Vincent')

Francis, nous te souhaitons d'ores et déjà une bonne saison 2019!