Search

This website is under maintenance, you can't login right now. Please try again later. Thank you for your patience.

Eddy et Maarten Leutenez (Kruishoutem, BE), de solides prestations avec une mini colonie

Obtenir un rendement maximal avec un minimum de pigeons, ce n'est pas une mince affaire. Encore plus quand on arrive même à jouer à l'avant-plan dans toutes les compétitions auxquelles on prend part!

Cette philosophie, ce fut le point de départ de la philosophie d'Eddy et Maarten Leutenez lors de leur retour. C'est en quelque sorte la philosophie que tout amateur se devrait d'adopter dès le début. Ce choix, Eddy et Maarten l'ont pris lorsqu'ils se sont installés à Kruishoutem en 2007 afin de recommencer à jouer à pigeon. Uniquement par nécessité, notamment à cause du manque d'espace et donc de l'impossibilité de construire plus de pigeonniers, d'autre part à cause de la santé d'Eddy et de la carrière professionnelle de Maarten. Il a fallu relativiser dès le départ et ce n'est pas prêt de changer.

Pour les plus anciens, le nom d'Eddy Leutenez n'était pas inconnu. Il a joué au top national pendant 25 ans à son ancien domicile de Semmerzake. A l'époque, il a en effet remporté pas moins de six victoires nationales, ponctuées de 4 x 2e national. Eddy Leutenez faisait assurément partie du top national et savait faire tourner la machine... jusqu'à ce que des problèmes respiratoires viennent mettre un terme à sa carrière colombophile en 2003, la mort dans l'âme. Après une vente totale, les colombiers de Semmerzake furent définitivement clôturés

Nouveau départ à Kruishoutem

La famille Leutenez s'est entretemps installée à Kruishoutem. Après quatre années sabbatiques, le virus colombophile s'est emparé de Maarten. Son diplôme en poche, Maarten a commencé à envisager de se mettre à jouer. Etant donné les problèmes de santé de son père, il a immédiatement mis les choses au point. Le nouveau tandem fut alors formé. Eddy devait simplement se contenter de coacher Maarten afin que ce dernier apprenne les ficelles du métier mais toujours à distance. Son médecin lui a directement interdit de respirer de la poussière et d'être mis en contact avec les pigeons, et donc encore moins d'entrer au pigeonnier. Mais à force de voir des pigeons voler chez lui et, suite aux excellents résultats remportés par la colonie, il a finalement repris énormément d'engouement, comme lors de sa bonne époque à Semmerzake. Un sentiment véritablement difficile à décrire, le même qui anime chaque colombophile.

Grâce à son expérience, Eddy savait pertinemment bien qu'il fallait se mettre à la recherche de pigeons spécifiques pour se créer un chemin vers le top. Il savait mieux que quiconque quelles caractéristiques il fallait retrouver chez un pigeon afin d'en faire un véritable crack. Père et fils se sont alors mis à réaliser plusieurs achats ciblés qui allaient former par la suite la base actuelle de la colonie. Ils ont eu le nez fin mais ils n'ont jamais rechigné à mettre la main à la poche afin de se procurer ce qu'ils désiraient. La suite on la connaît. C'est pas beau ça? Voilà comment Eddy et Maarten ont fait leur trou.

Les pigeons Leutenez: forts, rapides & intelligents

Ils sont donc forts, rapides et intelligents. C'est la règle d'or que les pigeons logés à Kruishoutem doivent suivre. Ils se sont notamment renforcés chez Marc De Cock, un des plus grands collectionneurs au monde. En plus de plusieurs pigeons provenant directement de la souche de Marc De Cock, Eddy et Maarten se sont également procurés des descendants de leur ancienne souche, notamment celle du fameux Milan. Ils se sont par la suite rendu dans une colonie de la même région, en réalité, une des vedettes actuelles du sport colombophile belge: Benny Steveninck. La fameuse lignée du Chipo a alors fait son entrée à Kruishoutem en2008.

Durant la saison 2009, leur ami et voisin José Denoyette remporta le 1er interprovincial de Tours, une performance qui fit forte impression chez les Leutenez. La semaine suivante, alors qu'Eddy allait rechercher ses petits-enfants à l'école, il s'est arrêté chez José afin de lui demander de voir le vainqueur. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce pigeon lui fit forte impression. Quel pigeon! Les négociations n'ont alors pas traînés et le deal fut fixé en très peu de temps. La femelle qui remporta la victoire – la fameuse Bolleken - rejoignit alors les colombiers Leutenez. Ce fut le début de la désormais célèbre lignée de la Bolleke. Alors qu'elle marqua directement de son emprunte la colonie après sa première année à l'élevage, père et fils décidèrent de rapatrier ses parents. Entretemps, tout le monde a appris à connaître la lignée de la Bolleke. Ce sont des pigeons avec des muscles en béton, avec du caractère et de l'explosivité dans les ailes et, par dessus tout, des têtes fort expressives!

La lignée du Milan et des De Rauw-Sablon

La lignée de la Bolleke a donc joué un rôle important dans le développement de la colonie. Mais ce n'est pas la seule à avoir réussi cette prouesse puisque la vieille sorte d'Eddy Leutenez ainsi que les De Rauw-Sablon ont fait forte impression à Kruishoutem. Les pigeons provenant de ces deux courants sanguins proviennent tous de la colonie 24 carat de Marc De Cock de Temse. Il est désormais temps de vous présenter les meilleurs spécimens de la colonie Leutenez.

Le meilleur exemple de la réussite de ces deux courants sanguins nous est donné grâce au couple formé par Federer BE08-4347712 (petit-fils du Dream Couple De Rauw-Sablon) x Siska  BE08-4347741 (petite-fille de Milan). Le Federer a déjà démontré à maintes reprises sa valeur à la reproduction. Il s'agit de l'actuel pilier du colombier de reproduction. Voici une liste de ses meilleurs descendants:

-Goudhaantje

1 Interprovincial et 13 National Brive 11.130 p.
43  I.Prov.   Blois        5.142 p.
72  National Argenton    19.816 p.
102 National Châteauroux 22.718 p.
110 National Châteauroux 20.517 p.

-Alejandro

46  National Châteauroux 22.718 p.
95  National Châteauroux 18.725 p.
237 National Souillac     5.667 p.
315 National Bourges     14.145 p.

-Bradley

51  I.Prov.   Tours           2.874 p.
72  National  La Souterraine 11.236 p.
74  Nat. Zone La Souterraine  7.450 p.
115 National  Guéret         16.988 p.

Un autre exemple de la réussite des lignées De Rauw-Sablon nous est donné par le Limoges 579 BE11-4307579, un produit consanguin sur le fameux Limoges De Rauw-Sablon (un propre fils du Dream Couple). Lors de sa première année à l'élevage, le Limoges 579 est devenu père de:

-BE13-4044049

4e As Pigeon Prov. Fond Jeunes R.F.C.B. Fl Orientale
53 Nat. Zone Argenton 4.379 p.

Même chose pour Elisabeth BE03-4411155 (une 100% Marcel Aelbrecht), une femelle qui a joué un rôle important dans le développement de la colonie. Elle est par exemple mère de Mauro, le partenaire régulier de Bolleke. Il a donc pris part lui aussi à la fabuleuse ascension de la lignée de Bolleke. Elisabeth est e.a. grand-mère de:

-Bolleke Nationaal

3e Meilleur Jeune de Belgique sur les Nationaux en 2010
69e National Guéret 13.885 p.

-Bolleke Bourges

2   Prov.    Montrichard    306 p.
12  National Argenton     7.046 p.
53  National Bourges     31.719 p.
240 National Gueret      14.362 p.

Cliquez ici pour consulter les références à la reproduction des pigeons De Rauw-Sablon.

Il est également important de parler de la vieille sorte de la colonie, notamment la lignée de l'illustre Milan qu'ils ont été rechercher chez Marc De Cock. Ils ont ainsi pu découvrir d'excellents reproducteurs comme le Grote Milan, son frère de nid le New Superbreeder, Siska ou encore Elrio. Les exploits à la reproduction de Siska (accouplée majoritairement sur le Federer), vous avez déjà pu les lire plus haut. Il s'agit d'une demi-soeur (même mère) du Grote Milan BE06-4370915, un petit-fils du fameux Milan. Il est père e.a. du

-Le Zwarte Milan

16  I.Prov.  Limoges      2.960 p.
57  National Châteauroux 18.725 p.
62  National Châteauroux 22.718 p.
145 National Châteauroux 20.517 p.

-Bolleke Milan

5  I.Prov. Blois           2.333 p.
21 I.Prov. Orleans         3.205 p.

-Bontje Milan

8e I.Prov. La Souterraine    767 p.

Durant l'année 2013, on s'est également rendu compte que son frère de nid était lui aussi un reproducteur de talent. Nous parlons ici du New Superbreeder BE06-4370914. Il a été acheté sur PIPA lors de la vente de Marc De Cock, chez qui il a produit:

-Petit-fils Deep Impact

1 Prov. La Chatre 4.675 p.
45 National La Souterraine 17.017 p.
99 Nat. Zone Châteauroux    9.112 p.
179e National Bourges      12.607 p.

-Brother 007/10

1   Local    Bourges          249 p.
138 National Bourges       14.598 p.

-Beautiful 13

26  Nat. Zone Souillac      2.296 p.
113 National Tulle          6.695 p.

-White 064

9   Prov.     Bourges        1.294 p. (1e local 134 p.)
187 Nat. Zone Châteauroux    9.112 p.

C'est également le cas de Elrio BE06-4370898. Il s'agit d'un fils du Milan. Elrio est grand-père de la superstar de la colonie de Camiel Verdonck de Nazareth:
-Lennie

1e Internat. Perpignan    16.893 p. (en 2012)
1e National Perpignan      6.661 p.

Cliquez ici pour consulter les références à la reproduction de Milan.

Voici donc les meilleurs reproducteurs de la colonie d'Eddy et Maarten Leutenez, une équipe de reproducteurs qui a permis à ce tandem père et fils de se faire un nom au top de notre colombophilie nationale. 

Au total, la colonie n'est basée que sur une vingtaine de reproducteurs dont 13 sont logés dans des box. Les voyageurs sont eux aussi une vingtaine et 50 à 60 jeunes sont bagués chaque année afin d'assurer le futur du cheptel. Avouez-le, ce n'est pas grand chose pour prendre part à l'entièreté du calendrier national de grand demi-fond et de fond. Pourtant, Eddy et Maarten réussissent chaque année à se positionner parmi les meilleures colonies de notre pays. Un peu comme David contre Goliath. Un ultime exemple de la grande classe et de la qualité qui règne dans les installations de Kruishoutem.

Comments

Great pigeon,great guys. Very Happy