Rechercher

Dominique Daniel (Retschwiller, FR) remporte le 1er national France de Narbonne face à 2.412 yearlings!

Constaté à 18h58''05 pour une distance de 747 kilomètres, le pigeon a été constaté à la vitesse de 1.135 m/min et remporte ainsi la palme nationale face à 2.412 yearlings!


Daniel Dominique et son vainqueur national.

Présentation

Daniel Dominique (50 ans et responsable logistique d'une société de transport) est colombophile depuis ses 12 ans. Il a hérité du virus colombophile grâce à son père, lui aussi amateur dans l'âme. A l'époque, il a suivi son écolage en écumant les concours de vitesse et de demi-fond de la région avant de s'attaquer aux fédéraux, soit jusqu'à 600-700 kilomètres. Il a d'ailleurs eu l'occasion d'être sacré plusieurs fois champion fédéral. Cependant, il a toujours été fasciné par les exploits réalisés par les pigeons de fond et de grand fond qui doivent se farcir plusieurs centaines de kilomètres avant de regagner leur pigeonnier. Pour lui, c'est le plus aspect du sport colombophile. C'est ainsi qu'il a décidé, lui aussi, de participer à ces concours, de véritables marathons du ciel. Il participe ainsi aux concours internationaux depuis les années 90. Au départ, il y engagea les pigeons qu'il jouait sur les fédéraux mais il a cependant très vite compris qu'il avait besoin de pigeons avec des caractéristiques différentes, comme il le dit lui-même, des pigeons avec plus de mordant et de caractère. Les amateurs de la région, du moins leurs pigeons, font en effet face à un gros handicap: le massif des Vosges que les voyageurs doivent franchir pour pouvoir regagner leur colombier. Dominique Daniel: 'Lorsqu'ils sont aux portes du massif, les pigeons ont déjà plusieurs heures de vol au compteur et le massif des Vosges représente le dernier obstacle avant le retour au bercail. Un pigeon 'normal' n'aura pas tendance à vouloir franchir le massif après avoir déjà volé plusieurs heures. Par contre, un pigeon de grand fond est capable de le faire. C'est pour cette raison que je me suis mis à la recherche de pigeons avec un caractère de fer. Et si possible, chez des amateurs qui font face aux mêmes difficultés géographiques que les miennes.' Il se rend alors chez plusieurs grands noms afin d'y acquérir du renfort. Citons d'abord Chris Vandervelden et ses fameux Vanoppen, Ko Van Dommelen, Joseph Schmitz (qui remporte d'ailleurs la victoire nationale belge sur Narbonne le même jour), Freialdenhoffen, Toni Hubbrecht ou encore Jelle Jellema chez qui il acheta une femelle qui s'est révélée être une excellente reproductrice. Tous ces renforts sont venus renforcer sa première base formée autour du '911', le pigeon de base de la colonie acquis chez Roger Senicourt. Petite anecdote à propos de ce pigeon: celui-ci ne s'est révélé à la reproduction qu'à l'âge de 5 ans, surtout en seconde génération. C'est la raison pour laquelle Daniel Dominique se montre toujours très patient avec ses pigeons à qui il accorde d'ailleurs toujours une seconde chance. Pour lui, la patience est une vertu, surtout en colombophilie. En suivant cette philosophie, il a ainsi décidé d'élever chaque année hors de ses meilleurs voyageurs quand ceux-ci sont toujours au pigeonnier de jeu. Une fois le pigeon en âge de passer à la reproduction, il en sait déjà un peu à propos de ses qualités reproductives. Cette philosophie semble porter ses fruits comme le prouvent les nombreux top 5 régionaux remportés par la colonie au cours de ces dernières années dans les concours marathons de la région:

Résultats 2015
1er Région Est Narbonne Yrl
1er Région Est Saint Vincent
2e Région Est Narbonne vieux
3e Région Est Saint Vincent
4e Région Est Narbonne Vieux
4e Région Est Narbonne Yrl
5e Région Est Pau
6e Région Est Barcelone
10e Région Est Narbonne Yrl
Résultats 2014
1er Région Est Perpignan
2e Région Est Perpignan
2e Région Est Saint Vincent
3e Région Est Narbonne Yrl
5e Région Est Perpignan
5e Région Est Pau
5e Région Est Marseille
7e Région Est Pau
8e Région Est Saint Vincent
Résultats 2013
3e Région Est Barcelone
3e Région Est Pau
5e Région Est Barcelone
9e Région Est Narbonne Vieux
10e Région Est Perpignan

Pour la saison 2015, la colonie se formait de 30 couples de reproducteurs, 46 vieux mâles joués au veuvage classique et une trentaine de yearlings célibataires. Le vainqueur national fait évidemment partie de ce dernier groupe. Avec ses congénères, il ne fut joué que toutes les deux semaines car la patience est un maître mot chez Daniel Dominique. Après plusieurs étapes de vitesse et de demi-fond, le groupe de yearlings a participé à Sens (350 km), Limoges (600 km), Marsac (700 km) avant de partir pour Narbonne.

Narbonne

Vu sa situation géographique, Daniel Dominique sait pertinemment bien qu'il a besoin de circonstances de vol favorables à sa région pour pouvoir briguer quelque chose au plus haut niveau. En outre, le vent d'ouest est une condition sine qua non pour lui, du moins s'il veut voir un de ses pigeons figurer en tête du résultat. Et ces conditions de vol (e.a. vent d'ouest) étaient justement prévues pour le week-end de Narbonne. Le jour du lâcher, il avait donc compris que quelque chose serait possible en début de soirée. Constatant toujours manuellement, il s'était mis très tôt à son poste car, à vrai dire, il attendait les premiers pigeons un peu plus tôt. Et peu avant 19h00, à 18h58''05 précise, la bague de son premier pigeon était placée dans le constateur. La suite des hostilités allait se révéler particulièrement bonne pour la colonie Dominique qui remporte ce jour-là un splendide résultat sur Narbonne:

Narbonne national - 2.412 yearlings:
1, 4, 10, 12, 18, 25, ...
Narbonne national - 2.785 vieux:
2, 4, 50, 638 (4/5)
Narbonne international (top 50 provisoire, contingent pas encore connu)
7, 11, 29, 47, ...
Narbonne international (top 100 provisoire, contingent pas encore connu)
7, 58, ...

Les yearlings étant joués au célibat, la motivation est très réduite et les pigeons doivent surtout venir sur leurs qualités. Cependant, pour le concours de Limoges (un mois avant Narbonne), plusieurs femelles ont été présentées à ces yearlings histoire de leur donner un coup de fouet. Le vainqueur national n'a pourtant pas trouvé chaussure à son pied. Il préférait avant toute chose défendre son territoire auquel il était très attaché. C'est évidemment là qu'il faut trouver une explication pour sa performance.

'Le Narbonne' (FR14-242618)


Le vainqueur national de Narbonne catégorie yearlings.

Niveau pedigree, le vainqueur national à de qui tenir. Voyez plutôt:
Père: 'Bleu Freialdenhoffen (DV06348-11-585), son père est un propre fils de 'Max' des frères Saya x fille 1er international Perpignan et sa mère est une 100% Herbert Speen.
Mère: 'Fille du 911' (FR09-505678), fille du reproducteur de base, le '911' (Roger Senicourt), accouplée sur la 'NL07-643', la super reproductrice de chez Jelle Jellema qui n'est autre qu'un produit consanguin sur le fameux 'Orion', puisque fille de ce même 'Orion' x sa propre fille. Bref, les bons viennent toujours des bons.
Cliquez ici pour consulter le pedigree du vainqueur.

Sur Narbonne, Daniel Dominique manque de quelques minutes à peine le doublé national vieux-yearlings. Son premier vieux réalise en effet la vitesse moyenne de 1.120 m/min, la vitesse du vainqueur national, le pigeon de Pierre Stoeckel, étant de 1.126 m/min. C'est un mâle de 4 ans qui remporte la 2e place de 2.785 pigeons. Ce pigeon se classera 7e au résultat international.


Le 2e national Narbonne vieux.

Père: 'Le 911', pigeon de base de la colonie acheté chez Roger Senicourt (Gravelines).
Mère: femelle de chez Chris Van der Velden, lignée 'Cheeta' (1er national Barcelone '03) et 'Chico'.

St.-Vincent

Sur le concours international de Saint Vincent au début du mois de juillet, Daniel Dominique avait également réalisé une très belle performance. Il a en effet constaté le pigeon le plus rapide de la partie est (Allemagne, Luxembourg et est de la France) à avoir joué ce concours, largement dominé par la côte et l'ouest. Constaté à 6h56, son pigeon a couvert les 916 kilomètres à la vitesse moyenne de 853 m/min, tandis que la vitesse du premier allemand est de 840 m/min, celle du premier luxembourgeois étant de 750 m/m. En résumé, il avait le pigeon le plus rapide de +/- 1.100 pigeons joués par l'est du rayon international.

Nous présentons à la colonie Dominique nos sincères félicitations pour sa victoire nationale!

Commentaires

félicitations,
et bonne continuation.

filicitations!!!

De Roeck-gorczyca