Rechercher

Dirk Deroose (Kruishoutem, BE) dispose d'une des meilleures colonies dans les nationaux

L’ambition de Dirk Deroose l’a amené à se faire un nom parmi les pointures des concours de fond. C’est notamment grâce aux fruits de son travail effectué au colombier de reproduction qu’il est en mesure d’occuper une telle place aujourd’hui.


Dirk Deroose

Une réussite à tous les niveaux

Dirk Deroose est un amateur de la quarantaine qui occupe un poste important sur le plan professionnel en tant que numéro 2 de chez Willy Naessens. Avec ce type de personnes, le niveau d’exigence est relativement haut puisqu’ils ne sont contents qu’avec le meilleur. Et étant donné que le hobby de Dirk n’est autre que le sport colombophile, vous pouvez directement vous douter qu’il s’est mis à la recherche du meilleur matériel possible au début de sa carrière colombophile. Depuis lors, la colonie de Dirk s’est rapidement mise sur les bons rails, ce que nous pouvons constater à la lecture de son palmarès déjà fort impressionnant. Il a notamment ajouté à celui-ci deux victoires nationales, soit sur Bourges et Châteauroux. Une autre preuve de la qualité qui règne dans les colombiers de Kruishoutem, c’est le fait que l’on ait déjà retrouvé Dirk à plusieurs reprises dans les classements des As Pigeons Nationaux RFCB dans le (grand) fond.

Picsou en André : les deux pigeons de base

Comme les autres colombophiles qui sont toujours à la recherche du meilleur, Dirk Deroose a eu tôt fait d’identifier le nom des meilleurs amateurs du moment et il a rapidement jeté son dévolu sur Chris Hebberecht. Chez le champion d’Evergem, il a pu dénicher le pigeon qui allait devenir le pigeon de base de la colonie Deroose. Il s’agit du Picsou (4378467-06), un pigeon qui est devenu père et grand-père de plusieurs cracks qui ont ensuite à leur tour prouvé leur capacité à la reproduction. Si vous disposez d’un tel pigeon dans votre colonie, nul doute que vous êtes sur les bons rails. Picsou (voir son pedigree) est apparenté à pratiquement tous les pigeons qui ont fait les beaux jours de la colonie Hebberecht et il s’est depuis lors érigé comme le pigeon de base absolu de Dirk Deroose. De plus, son fils Niels (4234385-11) semble marcher sur ses traces.


Picsou, pigeon de base chez Deroose

Dirk Deroose s’est également adressé à André Van Herzeele de Nazareth pour acquérir du renfort. C’était au moment où celui-ci venait de remporter le 1° national Argenton face à pas moins de 19.757 pigeons dans des conditions vraiment difficiles. Dirk a jeté son dévolu sur le vainqueur en personne ainsi que sur ses parents, soit le meilleur de ce que ce petit amateur disposait à l’époque. André (4145554-07) (cliquez ici pour voir le pedigree d'André) est ensuite devenu père d’un premier national remporté à Kruishoutem. Pour le coup, Dirk Deroose avait vraiment vu clair ...  


André, père du 1er national Châteauroux

New Freddy, un reproducteur inestimable

Le New Freddy est un pigeon désormais connu dans le monde entier. Ce pigeon qui dispose aujourd’hui de sa place au panthéon a remporté le 1° as pigeon national RFCB grâce à plusieurs victoires provinciales remportées face à plusieurs milliers de pigeons avant de déménager vers les colombiers de reproduction de PIPA, devenus aujourd’hui mondialement célèbre sous le nom de PIPA ELITE CENTER ou encore PEC. Là-bas, le New Freddy (5052387-09) est rapidement devenu une icône du sport colombophile international. Ce qui a convaincu Dirk Deroose de jouer plusieurs jeunes du New Freddy dans sa colonie. Inutile de dire que la réussite fut directement au rendez-vous, notamment via Lady New Freddy (4039095-13), une des seules descendantes directes de ce pigeon à avoir été jouée et qui a permis à Dirk Deroose de maintenir sa place au top. Chez Deroose, cette femelle est ensuite devenue mère du 2° As Pigeon National RFCB. 


Lady New Freddy

En étant ensuite croisée sur plusieurs descendants de Picsou et de André, la lignée du New Freddy n’a pas tardé à se faire remarquer! Cela mérite le respect et démontre que Dirk fait preuve à la fois d’ambition et d’intelligence puisqu’il n’hésite pas à placer de tels pigeons au colombier de reproduction. On retrouve en effet peu de colombiers de reproduction d’un tel niveau chez nous. Depuis lors, Dirk multiplie la découverte de cracks avec une régularité époustoufflante.   

Marcel : 1° national Châteauroux 2017

Après avoir remporté la victoire nationale de Bourges face à 9653 pigeons en 2013 de l’œuvre de Klarisse (4234312-11), Dirk a de nouveau pu lever les bras au ciel en 2017 lorsqu’il remporta une nouvelle victoire nationale sur Châteauroux! Il triompha ainsi face à pas moins de 20.487 engagés sur ce concours où la crème du sport colombophile belge s’était donné rendez-vous. Le pigeon qui remporte cette victoire porte le nom de Marcel. Ce pigeon est le produit (voir le pedigree de Marcel) d’un croisement entre tous les meilleurs reproducteurs actuels de la colonie Deroose. Du côté maternel, Marcel (4073372-15) est à la fois un descendant de Niels, Picsou et New Freddy tandis que du côté du père, on retrouve André. Avec tout cela, on en oublierai presque que le palmarès de ce pigeon ne se limite pas à sa seule victoire nationale :

in 2015 :   9° national sur Châteauroux contre 17250 pigeons

in 2016 :   44 ° national sur Châteauroux contre 5929 pigeons

in 2017 :   1° national sur Châteauroux contre 20515 pigeons


Marcel, 1er national Châteauroux

Plusieurs classements d’as pigeons nationaux RFCB

Lorsque vous réussissez la prouesse de classer un de vos pigeons dans les as pigeons nationaux de la RFCB, cela constitue la meilleure preuve de la qualité de votre cheptel. Cette compétition ne se joue en effet que sur la seule classe intrinsèque de vos pigeons et, à nouveau, seuls les résultats comptent. Car réussir à se classer parmi les meilleurs athlètes de votre discipline, mérite assurément le respect !

Chez Deroose, on a été servi à ce sujet puisque notre ami du jour à réussi la prouesse de se classer à pas moins de 3 reprises consécutives dans le top 10 des as pigeons nationaux. Nous allons vous présenter ces 3 cracks

Mathias : 7° as pigeon national grand fond RFCB 2015

Il s’agit d’un petit-fils de Picsou tandis que sa mère provient de chez Mathias Dewitte chez qui elle fut l’une des meilleures femelles de Belgique. Mathias (4030364-14) a remporté les résultats suivants : (voir le pedigree van Mathias) 

Montauban  :    26 /    2124 p.

Libourne     :    71  /   5890 p.

Bourges      :  654  /  19736 p.

Zoom : 2° as pigeon national fond yearlings RFCB 2017

Le pigeon qui remporte la médaille d’argent dans ce championnat très réputé est un fils de Niels et donc un petit-fils de Picsou (cliquez ici pour voir son pedigree). Quant à la mère de Zoom (4153057-16) il s’agit de la Lady New Freddy, soit une propre fille de la star New Freddy. Une nouvelle preuve que bon sang ne saurait mentir. Zoom a en effet mérité sa place sur le podium en dominant un classement réunissant les meilleurs pigeons du pays :

Limoges   :    7  /  10558  d.

Tulle        :  30  /    9578  d.

Quatro 3 : 8° as pigeon national grand fond RFCB 2016

Cette fois, il s’agit d’un fils de Picsou qui se classe lui aussi parmi les meilleurs pigeons du royaume dans sa discipline. Chez ce Quatro 3 (4073333-15), on retrouve également la fameuse lignée du Bender des frères Vandenheede (cliquez ici pour voir le pedigree de Quatro 3). Voici ses résultats au niveau national :

Agen            :    16 / 2932 p.

Narbonne      :  147 / 3187 p.

Châteauroux  :  419 / 1442 p.

Niels démontre lui aussi sa valeur

Niels (4234385-11) ne terminera pas sa carrière dans l’ombre de son père, Picsou, puisque la victoire nationale de Châteauroux 2017 a été remportée par l’un de ses petits-fils. De plus, Niels est également père de Zoom, le pigeon qui remporte donc le 2° as pigeon national RFCB en 2017. En réussissant à engendrer de tels pigeons, nul doute que Niels dispose lui aussi de gênes de qualité supérieure.

Le pedigree de Niels (voir son pedigree) nous apprend que du côté maternel, il s’agit d’un fils d’une femelle baptisée La Francaise , soit une propre sœur du 1° as pigeon national en France. Cette femelle est issue de la race de Georges Bolle de Kortemark et elle descend elle-même de plusieurs pigeons ayant écrit l’histoire du sport colombophile belge. Grâce à la présence de tels pigeons au colombier de reproduction, inutile de dire que Dirk aborde le futur avec beaucoup de confiance.


Niels, un autre reproducteur bourré de talent

En plus de son emploi du temps très chargé au niveau professionnel, Dirk a également dû faire face à un problème conséquent suite à l’apparition de la maladie de Newcastle dans sa région. Kruishoutem se situe en effet à la frontière des provinces de Flandre Occidentale et de Flandre Orientale, soit près de Zulte et Waregem où le périmètre de sécurité était d’application. Dirk n’a eu d’autre choix que de mettre à l’arrêt l’entièreté de sa colonie et ce durant plusieurs semaines, ce qui fut une période réellement difficile pour un homme aussi ambitieux que lui. Il n’y avait en effet rien à faire contre les mesures prises par les autorités compétentes. Mais Dirk a mis à profit cette période de confinement. Il a en effet poussé sa sélection à un niveau supplémentaire et n’a repris part à la compétition quelques semaines plus tard qu’avec les meilleurs éléments que comptait son pigeonnier. Ce nouvel aspect dans la sélection, combiné à une politique d’élevage bien réfléchie, mènera très probablement la colonie Deroose vers de nouveaux sommets durant l’année 2019. Car soyez-en certains, Dirk Deroose fera tout ce qui est en son pouvoir afin de maintenir sa présence au sein des meilleures colonies de sa discipline.


Les colombiers de Kruishoutem

Au colombier de reproduction, on retrouve des pigeons de la trempe de Klarisse (4234312-11) une femelle qui remporta le 1° national de Bourges face à 9653 pigeons (voir le pedigree de Klarisse), mais aussi Matisse (4077558-09) vainqueur du 1° national Argenton face à 19757 pigeons (cliquez ici pour voir le pedigree de Matisse). Quant à leurs congénères, il s’agit d’illustres descendants de la lignée du New Freddy qui remporta le 1° as pigeon national RFCB, ou encore du fameux Marcel qui permis à la colonie Deroose de remporter le 1° national de Châteauroux face à 20487 pigeons engagés. N’oublions pas non plus les différents as pigeons nationaux RFCB qui démontrent une fois de plus que la barre est très haute à Kruishoutem où le perfectionnisme de Deroose continuera à lui permettre de se mettre en valeur.