Rechercher

De nouveaux classements olympiques pour Martial Maindrelle (Bretteville-sur-Laize, FR) !

La saison 2016 sera à marquer d'une croix blanche pour Martial Maindrelle. Une fois de plus serions-nous tenté de dire puisque le 'flying doctor' ne cesse d'enchaîner les saisons performantes les unes après les autres.

Martial & Véronique.

Ces dernières années, plusieurs colonies de l'hexagone se sont révélées au grand public grâce à leurs résultats en constante progression. Qu'il s'agisse de colonies spécialisées dans les internationaux ou les fédéraux, certains amateurs font office de 'pionniers' car c'est sur les devants de la scène internationale qu'ils essaient de se placer, permettant ainsi au passage au sport colombophile français de gagner en notoriété. Martial Maindrelle est l'un d'eux, au même titre que d'autres amateurs tels que Alexandre Margris, Gery Etuin ou encore les frères Dechamps pour ne citer qu'eux. A 49 ans, celui que l'on surnomme le 'flying doctor' vient une fois de plus de faire parler de lui grâce à une nouvelle saison exceptionnelle qui s'est soldée par l'obtention de plusieurs titres, notamment Olympiques. Il faut dire que Martial dispose d'une solide base constituée avec des descendants de ce qui se fait de mieux en Europe. Avec un management rigoureux et moderne, cela ne pouvait déboucher que sur une réussite totale. Plus récemment, Martial s'est également de plus en plus intéressé à la génétique en relation avec le sport colombophile.

La génétique, nouvelle tendance colombophile?

Martial s'intéresse donc de plus en plus aux nouvelles orientations concernant les gènes de performances qui émergent depuis deux ans. Actuellement, deux gènes principaux sont recherchés: le gène LDHA (lactate déshydrogénase) et le gène DRD4 (dopamine). Après avoir lu plusieurs articles scientifiques à leur sujet, il a voulu en savoir plus à propos de ses principaux pigeons, notamment ses pigeons Olympiques, qui ont donc été testés via Pigen. Il fut alors relativement surpris de constater qu'une partie de ces pigeons étaient effectivement porteurs du gène dopamine (DRD4). Chose encore plus frappante: 'Armin', le frère de nid de 'Cannonball', est quant à lui porteur des deux gènes, soit le LDHA (génotype AB) et DRD4 (génotype CCCT). Au vu des résultats remportés par ces pigeons, on peut en conclure que l'influence de ces deux gènes est relativement significative.
Un exemple parmi d'autres sur les résultats de la colonie Maindrelle qui apporte tout de même du poids à la véracité de ces gènes de performance:
Le 13/07/2013 sur le concours de Poitiers, la colonie Maindrelle remporte les 3 premiers prix dans 728 pigeons. Le premier prix est remporté par 'Olympic Nico' (gène CCCT), le deuxième prix par 'Olympic Cannonball' (gène CCCT) et le troisième prix par 'Armin' (frère de nid de 'Olympic Cannonball' et disposant du gène AB-CCCT). Quinze jours plus tard, toujours sur Poitiers et dans 618 pigeons, rebelote avec les mêmes pigeons mais cette fois-ci dans un ordre différent. Certaines personnes resteront encore réfractaires face à ces explications scientifiques mais force est de constater que leurs conclusions sont bluffantes! Martial en tout cas est conquis par la cause.

Troisième exposition internationale pour 'Olympic Nico'

C'est l'un des pigeons les plus importants de la colonie Maindrelle et il vient d'ajouter une ligne prestigieuse à son riche palmarès: 'Olympic Nico' participera aux prochaines Olympiades de Bruxelles puisqu'il sera le premier représentant la France dans la catégorie D (All-round). Il en est à sa troisième participation à une compétition internationale après Europa Cup à Brno en 2014, les Olympiades de Budapest en 2015 et maintenant Bruxelles 2017. C'est un pigeon exceptionnel issu d'un croisement entre les lignées du 'Torero' Van Nordenne, du 'Pepper' de Bosua et du 'Blitz' de Drapa (Cliquez ici pour consulter son pedigree). A noter qu'il est également porteur du gène DRD4 (gène de performance).

Voici les prix de tête remportés durant sa carrière:

1. Pigeon Pré Olympique France Cat A (Brno 2014)
1. Pigeon Olympique France Cat A (Budapest 2015) - 20e mondial
1. Pigeon Olympique France Cat D (Bruxelles 2017)
1. As Pigeon Provincial '14
1. Vivonne      791 p. '15 (303 km)
1. Poitiers     728 p. '13 (286 km)
2. Poitiers   1.589 p. '13 
2. Poitiers   1.072 p. '13
2. Fontenay     652 p. '13 (295 km)
2. Poitiers     618 p. '13
3. Cognac     1.084 p. '14 (380 km)
3. St Yriex     446 p. '14 (416 km)
4. Langon     1.960 p. '15 (508 km)
4. Poitiers     849 p. '13
5. Vivonne    1.278 p. '16 
6. Bergerac   1.825 p. '15 (478 km)
6. Ruffec     1.274 p. '13 (345 km)
7. Ste Maure  1.380 p. '16 (235 km)
7. Jarnac     1.342 p. '13 (380 km)
8. Niort      1.540 p. '13 (309 km)
9. Niort      2.447 p. '16
10. St Yriex  1.575 p. '16

Il finit ainsi sa carrière en beauté puisqu'il a d'ores et déjà rejoint le colombier des reproducteurs, comme tous les meilleurs pigeons de la colonie. Pas facile de remplacer un tel pigeon dans votre équipe de voyageurs. Pourtant, un pigeon a déjà prouvé qu'il avait le coffre et le gabarit suffisant pour pouvoir le remplacer. Ce pigeon encore jeune (il aura 2 ans en 2017) vient lui aussi de se qualifier pour les prochaines Olympiades de Bruxelles.

'Olympic Huracan'

La nouvelle perle des colombiers de jeu Maindrelle vient de gagner son galon de pigeon Olympique et, avec les trois précédents as Olympiques, ils forment désormais le quatuor Olympique de la colonie normande! 'Olympic Huracan' s'est en effet qualifié pour les Olympiades de Bruxelles puisqu'il représentera la France dans la catégorie G (yearlings).
(Cliquez ici pour regarder son pedigree.)

1. As Général Provincial
1. As Yearling Provincial
2. Pigeon Olympique France Cat G (Bruxelles 2017)
2. As Provincial Vitesse
1. Ste Maure  1.196 p. '16
1. Marmande     482 p. '16
6. Roullet      452 p. '16
10. Ste Maure 1.380 p. '16
14. Vivonne   1.278 p. '16

Golden Algarve Race - 2e place finale pour le 'Aviators Loft'

Au cours de ces dernières années, le Golden Algarve Race s'est révélé comme le one loft race le plus prestigieux organisé en Europe. Cela n'a pas échappé à Martial Maindrelle qui ne pouvait pas s'empêcher de mesurer la qualité de sa colonie face à la crème du sport colombophile européen. Grand bien lui en a pris car, pour sa première participation, Martial remporte la 2e place du concours final, une performance réalisée par 'Aviator 3', un pigeon avec un pedigree exceptionnel: cliquez ici pour consulter le pedigree de 'Aviator 3'.

Cette finale, organisée au départ de Bragança (505 km), s'est déroulée dans des conditions difficiles typiques du Portugal: un temps chaud et un vent de face. Seulement 8 pigeons des 3.644 engagés ont réussi à dépasser la barre des 1.100 m/min. Pour Martial, ce fut une performance inespérée mais qui reflète à merveille la qualité des oiseaux de la colonie Maindrelle! De plus, la soeur de nid de 'Aviator 3' s'est elle aussi classée plusieurs fois en tête des étapes préparatoires du 'Algarve Golden Race' avec notamment les prix suivants à son palmarès:

105. Portalege - 4.411 p.
132. Castelo   - 4.002 p.

Peut-être s'agit-il d'un nouveau couple en or pour Martial Maindrelle? Nous ne serions vraiment pas étonnés de le découvrir au cours des prochaines années.
Bon vent Martial et rendez-vous en 2017!

Loading ...

Loading ...


Loading...