Rechercher

Batenburg-Van de Merwe (Klaaswaal, P-B) dispose d'une lignée en or avec celle du Witbuik

Il n'est plus nécessaire de présenter le tandem Batenburg-Van de Merwe. Hugo et Anita remportent chaque année des résultats sensationnels dans les concours les plus difficiles au monde. Ils réalisent des constatations exceptionnelles avec une kyrielle de pigeons en tête. La base de la colonie est assurée grâce à un système de reproduction très sophistiqué et fort bien réfléchi.


Hugo & Anita posent fièrement avec le Jonge Witbuik, un pigeon âgé de 23 ans (!)

Lorsque vous êtes au domicile de la famille Batenburg et que vous jetez un oeil sur les imposants colombiers par les fenêtres de la cuisine, deux choses vous tapent directement à l'oeil: la santé resplendissante des pigeons et leur couleur aytpique. Hugo commença son récit en nous parlant directement des deux piliers de sa colonie, le NL81-1533120, 'De Witbuik', et le NL91-2129010, 'De Jonge Witbuik, deux pigeons qui ont joué un rôle majeur dans le développement de sa colonie.

1981

En 1981, alors qu'Hugo jouait toujours en compagnie de son père Bas, une seule tournée de jeunes avait été baguée, comme toutes les autres années d'ailleurs. Cette année-là, un pigeon qui allait changer drastiquement la carrière sportive du père et du fils Batenburg s'était glissé dans cette tournée de jeunes. Ce pigeon portait la bague NL81-1533120, et il il fut rapidement affublé du nom de 'Witbuik' (ventre blanc).

Au cours de sa carrière sportive, ce pigeon hors du commun remporta notamment le 14e national St-Vincent face à 16.629 pigeons ainsi qu'un 85e national, toujours sur St-Vincent. De plus, il réalisa un joli 7 sur 7 sur les concours marathons auxquels il pris part. 

Après de tels résultats, Bas et Hugo décidèrent de ne prendre aucun risque et c'est ainsi que ce superbe pigeon fut placé à la reproduction en 1987. Une décision qu'ils ne regrettèrent jamais. “Ce fut probablement la meilleure décision de toute ma carrière colombophile. J'en mesure encore les effets à l'heure actuelle, 30 ans plus tard”, expliqua Hugo. En effet, le 'Witbuik' est entretemps devenu père et grand-père de nombreux vainqueurs nationaux.

Le Jonge Witbuik (Jeune Witbuik)

L'un de ses descendants les plus célèbres n'est autre que le NL91-2129010, baptisé 'Jonge Witbuik'. Ce 'Jonge Witbuik' fut vendu lors de la vente totale de Bas et Hugo en 1995. Depuis 1997, il vit dans les installations de Guus van Aken (Wijk bij Duurstede, P-B) et est donc âgé de 23 ans.

Durant les premières années chez Guus, il n'a jamais eu l'occasion d'élever. Ce n'est qu'à l'âge de 14 ans, c'est-à-dire en 2005, que ce 'Jonge Witbuik' pu procréer pour la première fois. Les premiers jeunes nés chez Guus furent directement amenés à Klaaswaal où Hugo les accueillit à bras ouverts. Depuis lors, tous les jeunes qui sont nés chez Guus au cours de la période 2005-2010 ont été placés à Klaaswaal. 2010 fut la dernière année lors de laquelle le 'Jonge Witbuik' donna la vie.

Les descendants de ce 'Jonge Witbuik' ont depuis lors donné un énorme boost à la colonie qui peux compter sur l'aide de ces pigeons pour remporter des prix de tête et se classer en ordre utile dans différents championnats. 


Hugo Batenburg et Guus van Aken

Elever des supers

Comment Hugo arrive-t-il à élever chaque année de bons pigeons? Il avoue honnêtement qu'il n'aurait jamais pensé connaître une telle réussite et il est conscient du fait que ce sont surtout les autres amateurs qui ont fait sa réputation. “Ce que d'autres amateurs ont réussi avec les descendants du Witbuik, c'est tout bonnement incroyable”, expliqua-t-il en riant “Ces amateurs ont croisé nos Witbuik sur leur propre souche et les résultats furent sensationnels.” En 1990, ils changèrent leur fusil d'épaule en matière d'accouplement. Les pigeons de la lignée du Witbuik, le 'Witbuik' et son fils le 'Jonge Witbuik' en tête, furent accouplés sur les meilleurs pigeons disponibles à l'époque. Résultat: ce qui s'était passé chez les autres amateurs arriva finalement à leur propre colonie. Les résultats s'amélioraient d'année en année et de nombreuses victoires dans de gros concours ou dans les championnats furent remportées. La nouvelle stratégie d'élevage fonctionnait à merveille.


Le Jonge Witbuik à l'âge de 15 ans

Année 2014

Cette stratégie est toujours appliquée au sein de la colonie Batenburg à l'heure actuelle. Hugo est constamment à la recherche de bons pigeons qu'il croise volontiers sur la lignée du Witbuik et seuls les meilleurs voiliers peuvent faire leur entrée à Klaaswaal. Les meilleurs représentants de l'équipe de jeu sont quant à eux accouplés sur des pigeons dits 'spéciaux'.

Avec une telle base, le futur est pratiquement assuré et les résultats devraient encore être meilleurs. Ces dernières années, les pigeons Batenburg ont causé bien des soucis à la concurrence et, dans la région, personne ne peut présenter un palmarès aussi complet que celui de la colonie de Klaaswaal. Cliquez ici pour consulter le récapitulatif des top 10 de la colonie Batenburg-van de Merwe.

Références

Comme déjà précisé plus haut, la lignée du Witbuik ne se distingue pas uniquement chez Hugo & Anita. En effet, d'autres colonies ont fait le trajet jusqu'à Klaaswaal afin d'acquérir du renfort.

La liste de références qu'Anita nous a sorti de l'armoire est tout simplement énorme. Cliquez ici pour consulter les nombreuses références de la colonie Batenburg-van de Merwe, sachant que nous nous sommes limités aux grandes victoires remportées par des pigeons de sang Batenburg-van de Merwe.

Conclusion

Afin de permettre à d'autres amateurs de bénéficier eux aussi de sa stratégie d'élevage, Hugo a élevé une tournée de jeunes fortement apparentés au 'Jonge Witbuik' et au 'Witbuik 153'. De ces pigeons, Hugo a choisi ceux qui étaient les 10 plus beaux à ses yeux. Ces pigeons vous seront présentés dans une vente organisée sur PIPA et intitulée 'Witbuik Special'.


Le Jonge Witbuik photographié récemment à l'âge de 23 ans (!)