Rechercher

Batenburg-van de Merwe (Klaaswaal, P-B): une colonie haute en qualité

Cette colonie doit en grande partie son essor et son succès mondial à son pigeon de base, le ‘Witbuik’! Grâce à de judicieux croisements consanguins, la dynastie du ‘Witbuik’ est aujourd'hui l'une des meilleures lignées lorsqu'il s'agit de participer aux concours marathons.

Lorsqu'on évoque la colonie Batenburg-van de Merwe, on l'associe directement à ce pigeon légendaire qu'est le ‘Witbuik’. Celui-ci n'est pas seulement le pigeon de base de l'empire Batenburg puisque, dans l'histoire colombophile de ces 30 dernières années, il est aussi considéré comme l'un des reproducteurs les plus réputés au monde pour les concours de grand fond. Ce ’Witbuik’ NL81-1533120 est né en l'an de grâce 1981 et Bas et son fils Hugo n'auraient alors jamais pensé que de cet oeuf allait sortir un pigeon dont ils se souviendront durant toute leur vie. Un pigeon qui allait avoir un impact énorme sur leur colonie mais qui allait aussi faire la pluie et le beau temps sur les concours marathons internationaux. Bref, un pigeon qui aura eu un impact considérable dans l'ascension de l'ère moderne du sport colombophile!

La consanguinité avant les croisements

La construction d'une souche est basée sur le travail en consanguinité sur un pigeon de base (comme par exemple le ‘Witbuik’ de Batenburg-van de Merwe) ou sur un couple spécial. Hugo et Anita ont rapidement compris que leur reproducteur phénoménal possédait des gênes de grande qualité. Ils l'ont alors enrichi avec un soupçon de consanguinité mais aussi en la croisant sur la ‘fine fleur’ du sport colombophile international. Une race ultra consanguine mal gérée peut arriver à explosion lorsqu'elle est mise en contact avec du sang étranger… mais si la 'sauce prend bien', vous êtes reparti pour plusieurs années de succès grâce au renforcement de votre souche de base.

Maintenir une race pure n'est pas si difficile que ça, ajouta Hugo… mais l'améliorer, c'est une autre paire de manche. Sa passion et sa volonté de réussir sont ce qui le caractérise de mieux, lui qui s'est engagé dans une aventure s'apparentant à un chemin de montagne long et sinueux. Chercher les pigeons adéquats au renforcement de sa propre souche est l'une des tâches les plus difficiles que rencontrera un colombophile… mais c'est aussi la plus importante d'après notre hôte du jour. Le fait de trouver ce 'merle blanc' vous procure alors une satisfaction énorme et l'on se projette alors dans le temps en rêvant aux futurs exploits de notre colonie. Lorsqu'on est à la recherche de ce genre de pigeons, le feeling lors de la première prise en main est un facteur relativement important qui peut parfois mener au coup de foudre... mais reste alors la question de savoir si l'introduction de ce pigeon sera vraiment prolifique. L'amateur est alors le seul juge de sa conscience. Il est également important de sauter directement sur la balle lorsque l'occasion se présente, auquel cas vous risquez de voir la concurrence saisir l'opportunité avant vous. Tout compte fait, Hugo n'est pas du genre à se jeter sur tout ce qui bouge, lui qui s'est focalisé sur les As Pigeons Nationaux ou les Vainqueurs Nationaux avec palmarès. Avouons-le, ce n'est pas vraiment le moyen le plus bon marché d'y arriver, mais c'est certainement l'un de ceux qui présente le plus haut taux de réussite!


Hugo Batenburg et Nikolaas Gyselbrecht lors de l'achat du 'New Witbuik'

New Witbuik

Ce qui précède décrit parfaitement ce que Hugo Batenburg a ressenti lorsqu'il examina pour la première fois le 1er Nat Barcelone 2012 aux Pays-Bas, le pigeon d'Antoon Schults de Bruinisse. Hugo est immédiatement tombé sous le charme de ce pigeon… seulement, le prix exigé pour ce superbe athlète l'a laissé pour le moins perplexe. Avec toutes les offres ayant été faites pour ce pigeon, difficile de se positionner correctement afin de faire une affaire. Le montant exigé était bien supérieur à celui qu'Hugo n'aurait jamais pensé dépenser pour un pigeon. C'est pourquoi il se mit à la recherche d'un partenaire financier suffisamment fiable et honnête pour pouvoir réaliser un tel investissement en commun. Il l'a trouvé chez PIPA en la personne de Carlo et Nikolaas Gyselbrecht. Aussitôt dit, aussitôt fait et nos trois amis prirent rapidement le chemin de Bruinisse afin d'aller voir de visu ce pigeon pour lequel le coeur d'Hugo battait la chamade… leur but était évidemment d'acheter le pigeon. Lorsque Carlo, en véritable spécialiste de Barcelone, examina pour la première fois cette boule de nerf, il comprit immédiatement pourquoi Hugo voulait tant acheter ce pigeon. Prendre ce pigeon en main fut pour eux une véritable dégustation, comme on le fait lorsqu'on boit un verre de champagne ou qu'on mange du caviar… d'après Carlo, 'un pigeon qui vous met l'eau à la bouche'. Bref, un athlète exceptionnel!
Le reste de l'histoire, tout le monde la connait. Dès lors, pas étonnant que l'affaire ait été rapidement conclue et que Hugo Batenburg et PIPA achetérent le pigeon en commun. Ce pigeon ressemblait comme deux gouttes d'eau au pigeon de base de Hugo, le légendaire ‘Witbuik’… un regard expressif, un corps souple et musclé, une plume soyeuse et un oeil de reproducteur en puissance... raison pour laquelle ce pigeon fut baptisé ‘New Witbuik’ (bague NL09-1244606)!

New Ace

Lorsque Hugo Batenburg se rendit à Knesselare afin d'apporter les premiers descendants de l'élevage en commun réalisé avec le ‘New Witbuik’, Wilson Dekens quittait définitivement son ‘New Ace’ - le 1er As Pigeon National Fond RFCB 2012 – le même jour. Avide de connaissance et d'examiner un tel pigeon, Hugo demanda pour voir ce crack. Et là aussi la magie opéra et Hugo fut véritablement sous le charme de ce pigeon. C'est pourquoi il se renseigna à propos de la future destination de ce pigeon. L'affaire a été rapidement menée: le nouvel As Pigeon National Fond de Belgique étant en transit à Knesselare avant de rejoindre l'Extrême Orient, Hugo Batenburg et Nikolaas Gyselbrecht ont obtenu de son nouveau propriétaire la permission d'accoupler ce voilier d'exception à plusieurs femelles provenant du colombier de reproduction de la colonie Batenburg, majoritairement des femelles issues de la lignée du ‘Witbuik’.  Une nouvelle introduction de qualité en vue de l'avenir, c'est un fait!

En chemin vers le top

Celui qui aspire vers le haut niveau devra inlassablement se concentrer sur son management, sa passion, son idéalisme, son enthousiasme et bien évidemment sur ses compétences. Ces différents ingrédients sont extrêmement bien exploités au sein de la colonie Batenbrug-van de Merwe et chez eux, c'est la base qui a joué un rôle majeur. Construire l'avenir de façon sérieuse, bien qu'il ne soit pas évident d'ajouter de la valeur à un ensemble déjà existant, surtout lorsqu'on joue déjà à un certain niveau. Mais l'expérience du tandem Batenburg-van de Merwe n'a aucun pareil. A ce titre, l'achat en commun du ‘New Witbuik’ avec PIPA, et l'élevage en commun réalisé avec le ‘New Ace’, est un pari sur le futur! C'est une stratégie qu'Hugo applique depuis plusieurs années et cela lui a permis de devenir l'un des meilleurs amateurs de fond des Pays-Bas. Au cours de ces dernières années, il a en effet pu ajouter son nom au palmarès de plusieurs championnats extrêmement relevée, comme par exemple la première place au ‘Marathon National’ ou au ‘West-Europese Marathon’! Il a la chance de pouvoir compter sur des voiliers aussi réguliers que des horloges suisses (comme lors du concours de Bordeaux ZLU 2012)… cela est et restera la plus belle façon de montrer au monde entier la maîtrise des pigeons Batenburg-van de Merwe. C'est le top mondial…  certainement le ‘Messi’  du sport colombophile!

Commentaires

Super pigeons and Hugo is a real nice guy. John Crehan

gosto