Rechercher

Alain Hoornaert (Wancennes, BE) remporte le titre d'As Pigeon National Fond RFCB !

Chaque année, les championnats nationaux de la RFCB sont fermement attendus par les amateurs du monde entier. Ces dernières années, de nouvelles catégories ont été (justement) créées. Mais certains d'entre eux, notamment les différents championnats d'As Pigeons Nationaux, jouissent d'un intérêt bien plus grand et les vainqueurs bénéficient alors d'une retombée internationale. C'est le cas pour l'As Pigeon National Fond RFCB.

Pour remporter ce titre, votre pigeon doit remporter trois prix de tête dans les concours nationaux de fond. On y a forcément l'habitude de retrouver des colonies vedettes et y classer un pigeon dans les 12 est un véritable must qui restera à coup sûr un souvenir impérissable dans votre carrière. Le vainqueur de cette année, Alain Hoornaert, n'est pas un habitué de ce genre de titre. Avant cet exploit retentissant, j'avoue que je ne conaissais ce bruxellois d'origine ni d'Eve ni d'Adam. Mais la colombophilie est un des rares sport ou un simple amateur peut encore venir battre un professionnel. N'est-ce pas cela qui rend sa pratique encore plus magique ?

La famille Hoornaert comblée de bonheur après le sacre national.

Ses premiers contacts avec les pigeons datent de ses 12 ans. Le voisin de la maison parentale de Leeuw St-Pierre était alors un quiévrainiste réputé de la région bruxelloise. Mais après avoir fondé une famille avec Liliane, son épouse, et en ayant une vie professionelle bien remplie, ses ambitions colombophiles en étaient restées la. Au début des années '80, la famille déménage à Wancennes, un village situé à 25 kilomètres de Rochefort, toujours dans la province de Namur. Les pigeons refont surface lorsqu'il retrouve un égaré sur le parking de son lieu de travail. Mais l'étranger est vite en manque de compagnie et Alain se met alors à la recherche de son binôme. De fil en aiguille, un colombophile du coin a tôt fait de lui fournir d'autres pigeons. Nous sommes alors en 2000 et le bruxellois d'origine vient alors grossir nos rangs.                             
Alain fait ses armes en vitesse et en demi-fond mais il rêve de participer aux concours de fond. La fiction va devenir réalité en 2005 lorsqu'il rencontre, via une connaissance, Francis Lavenne d'Eugies. Le hennuyer, sociétaire du local d'Estinnes, écume les concours de fond depuis plusieurs décénies avec ses Deneufbourg. Il décide alors d'introduire ses pigeons dans sa colonie pour aborder lui aussi les longues distances. A l'heure actuelle, la colonie est basée à 80% sur les Lavenne d'Eugies, les Michel Detalle, les Tonneau et enfin les Thierry & Philippe Hardy avec ses Florizoone. Le père de l'As pigeon national provient d'ailleurs de cette colonie.          

Les installations
Alain a construit ses installations de ses propres mains avec des matériaux de récupérations. Peu de luxe donc mais des colombiers très fonctionnels et bâtis avec le même principe: la face avant est toujours grillagée. 'C'est un détail très important pour moi car cela permet d'améliorer la resistance naturelle des pigeons, à les rendre le plus robuste possible .' Il dispose de trois entités de 10 mètres chacune: une pour les reproducteurs (12 couples), une pour les voyageurs (24 vieux veufs et une cinquantaine de yearlings) et la dernière pour les jeunes qui sont au nombre de 100 environ. A noter que l'année prochaine, un des pigeonniers sera abandonné et remplacé par un tout nouveau qu'Alain est d'ailleurs en train de terminer.     

                        
Le nouveau pigeonnier pour les pigeonneaux et les yearlings célibataires...
...et celui des veufs.

                           

Système
Les 24 veufs sont accouplés fin février-début mars et peuvent couver durant 4 à 5 jours avant d'être mis au veuvage. Ils volent en moyenne 4 nationaux par an. Les yearlings sont quant à eux joués de façon particulière: ils peuvent élever un couple de jeunes avant la saison mais ils seront joués au célibat avec la porte coulissante. Ils volent les interprovinciaux du coin avant d'être testés sur un Limoges ou un Jarnac. Pour la sélection, Alain prend en compte les prix par 10 uniquement. Les jeunes, qui sont en général une centaine, sont simplement dégrossi. Alain a l'habitude de tenir tout les jeunes mâles pour l'année suivante. Tout au long de leur développement, il est attentif au moindre petit problème. Ceux qui montrent des signes de faiblesse sont éliminé sans aucune pitié. Voila une méthode simple où l'accent est mis sur le développement et la santé naturelle des pigeons.

- 'Long Diamond' (BE 09-8007453)
Tout simplement un pigeon exceptionnel, 'un qui sort du lot' comme se plaît à le dire son ex propriétaire. Tous les voyageurs sont logés à la même enseigne. Si il a pu se constituer un tel palmarès, c'est tout simplement grâce à sa classe intrinsèque qui lui a permi de se distinguer sur le plan national. Ces prix de tête sur les nationaux ont été remportés à des vitesses comprises entre 1.028 (Limoges) et 1.375 m/min (Cahors).

Palmarès 2011

2e   Limoges 290 p.
4e   Limoges prov 638 p.
11e  Limoges L-N-L 1.511 p.
25e  Limoges Zone C 5.269 p. (*)
172e Limoges National 19.373 p.

3e  Cahors 213 p.
3e  Cahors prov 343 p.
14e Cahors CFW 2.529 p.
13e Cahors Zone C 2.892 p.
18e Cahors National 8.067 p. (*)

1er Souillac local
2e  Souillac CFW 1.446 p.
2e  Souillac Zone C 1.319 p.
2e  Souillac National 5.667 p. (*)

(*) = Résultats rentrés pour l'obtention du titre national.

Père: '138/06' (BE 06-8439138), pigeon d'origine Thierry & Philippe Hardy de Busigny, une colonie qui cultive les Florizoone, De Keyser, Van Osch et les Marien. Ce pigeon est un fils du couple '941/04 x 921/04'. Le mâle est un Florizoone x Verbruggen (lignée du Kletskop) alors que la mère est une 50% Florizoone.
Mère: 'Femelle Lavenne' (BE 06-8028796) acquise comme oeuf chez Lavenne père & fille d'Eugies. Son père, le '953/00', est un pur Deneufbourg frère du 1er CFW Jarnac et fils du 'VDPI', pigeon de base de la colonie d'Estinnes. Sa mère est la '216/02', une femelle aux origines nobles puisqu'elle est fille du '610/00' qui est un fils de la fameuse 'Miss Bergerac' du tandem Batenburg-Van de Merwe. Le '610/00' avait été accouplé à la '506/96', propre soeur du 'Kleine Tee', 5e national et 7e international Barcelone en '97.            

'Long Diamond' a failli ne pas devenir le meilleur pigeon de Belgique de sa catégorie. Alain n'avait en fait pas tilté qu'il avait le meilleur pigeon sur deux concours nationaux et qu'un troisième prix de tête ne ferait qu'en faire le favori numéro 1. Il a donc été préparé pour Souillac. Mais au local, ses amis lui conseillent plutôt Marseille, un concours qui convient mieux à leur situation géoraphique. Alain tergiverse quelques instants mais finit par enloger son pigeon sur Souillac avec le résultat que l'on connait (2e national). Pour rappel, il a été battu par le crack de la famille Henry de Nandrin que nous visiterons d'ailleurs dans les prochaines semaines.

Conclusion
Un titre d'As Pigeon National pour une région où la pratique de la colombophilie n'est pas une sinécure: rapaces, faible densité colombophile, nombreux trajets, etc. Voila de quoi encourager les adversaires d'Alain à l'imiter. Toutes nos félicitations à la famille Hoornaert et d'ores et déjà une joyeuse année 2012.

Commentaires

Dag Alain,

Van ganser harte gefeliciteerd met uw titel.
Maar wat mij nog meer plezier doet is de afstamming.
DE KLETSKOP VERBRUGGEN EN ROGER FLORIZOONE;
Goed bloed liegt eens te meer niet.
Twee kweeklijnen naar mijn hart.
Heb ze ook zitten in mijn beperkte kolonie,"j'espère .. un jour... on sait jamais?"
Georget

Trots in alle eenvoud. Proficiat.

Groeten
Luc Klaps en Nada

Geachte Familie Alain Hoornaert,

Proficiat met uw geweldige Titel. Dit is waar het om draait met steengoede duiven, een perfecte verzorging en Fenomenale inzet en gedrevenheid alles en iedereen het nakijken geven. SUBLIEM en geniet verder van uw GEZIN en Familie waar dus naast de Nationale Titel ook een Nieuwe Telg uw Gezin heeft verrijkt. GEWELDIG en nogmaals van harte proficiat,
Colla Alberts

Dit maakt de duivensport nu net zo mooi. Een gewone liefhebber die een topduif op de hokken krijgt en zo de eeuwige roem vergaard.Super gewoon.

Wel heb ik een vraagje. In het artikel staat;
De 24 weduwnaars worden eind februari of begin maart gekoppeld, en ze kunnen vier tot vijf keer broeden vooraleer ze in weduwschap gaan.

Dat zal toch wel 4 tot 5 dagen moeten zijn denk ik?

Johan,

Inderdaad. T'is een fout van 'translatie'

Adrien - PiPa reporter