Rechercher

Décès de Mr Guy Nihoul (Senzeilles, BE)

Nous venons d'apprendre le décès de monsieur Guy Nihoul de Senzeilles.


Guy Nihoul (à gauche) et son père Roland en 2012, année lors de laquelle ils furent sacrés 1ers Champions Nationaux Fond RFCB.

Guy Nihoul a perdu son combat contre la maladie dans la matinée de ce vendredi 26 octobre. Lui et ses proches avaient espérés que la situation s'améliore mais tout s'est aggravé brutalement il y a quelques semaines. Jusqu'au bout, il a continué d'y croire et de se battre en se rattachant à sa famille et à ses pigeons, soignés de mains de maître depuis lors par son épouse, Françoise, son beau-fils, Anthony, et son père, Roland. Retraité depuis quelques années, il passait le plus clair de son temps entre sa famille et ses pigeons. C'était un colombophile acharné qui avait prouvé depuis bien longtemps sa valeur: avec son père, ils avaient eu la chance d'être sacrés 3x 1er Champion National Fond RFCB en l'espace de 4 ans (2008-2009-2011). Seul Rudi De Saer les priva de leur titre en 2010.
De plus, Guy n'hésitait pas à proposer son aide lorsque c'était nécessaire. Il a ainsi aidé et conseillé de nombreux jeunes en colombophilie.
Guy avait également fait le choix de travailler exclusivement avec PIPA depuis de nombreuses années. C'était un client fidèle et loyal. C'est donc avec une immense tristesse que nous vous annonçons son décès.

Au nom de toute l'équipe de PIPA, nous présentons nos sincères condoléances à Françoise, Roland ainsi qu'au reste de sa famille et de ses proches.

Commentaires

Aan de familie van Guy

Hierbij leven wij mee met de familie bij het verlies van u dierbare

Debusschere Roger

C'est avec une profondeur tristesse que nous avons appris la disparition de monsieur Guy Nihoul. Nous avons eu la chance de le rencontrer. Il a été non seulement un grand monsieur de notre sport mais aussi, une personne possédant d'énormes qualités humaines.
Nous présentons nos sincères condoléances à son épouse, à ses parents ainsi qu'à toute sa famille et ses proches.

Didier et Benoît Emo.