Victoire nationale Barcelona 2013 pour Thierry Hardy (Busigny, FR)

Ce samedi 06 juillet après 964 kilomètres de course, Thierry Hardy de Busigny accroche une deuxième victoire nationale. Un 1er national Barcelone 2013 et un 1er national Perpignan 2005. Déjà en 2005, Eole, le dieu du vent avec souri à Thierry Hardy.

Un vent de nord, nord est, rigoureux et on le retrouvait en train de truster la 3ème marche du podium international de Perpignan 2005 dans 17.834 pigeons et une logique victoire au national français. Thierry en compagnie de son épouse et de son père. Fidèles supporters de la colonie internationale. 

Hasard ? Jeunesse ? Inexpérience ? Chance ? Certains ont douté en 2005, d’autres non ! Ceux qui n’ont pas douté, son ses amis néerlandais. Amis qu’il connaît de longue date, qu’il côtoie, fréquente, échange.  Les témoignages de satisfaction sur la boite mail saturée et les nombreux appels téléphoniques venant de la planète pigeon néerlandaise en témoignent.

C’est un message fort que Thierry Hardy vient d’adresser à la nation France des internationaux. Un coup de poing sur la table indiquant que lorsqu’il y a du temps de pigeon il faut compter sur lui. Une victoire nationale à Barcelone ne se donne pas. Il faut aller la chercher. Et elle est magnifique cette victoire car ce Barcelona 2013 restera dans les annales. Un vent de face, une chaleur écrasante et un vent rugueux de nord est. Ce vent que certains craignent et que d’autres chérissent.

Le lauréat du Barcelona National 2013 voue une véritable dévotion, passion à cette épreuve catalane. Tout est entrepris, pensé,  organisé autour de cette course méditerranéenne.  Barcelona, Marseille et Perpignan sont les « hot spots » de Thierry Hardy. Le management de l’équipe est pensé de cette manière et révèle ses ambitions : des pigeonniers spacieux et d’une grande fonctionnalité pouvant accueillir 60 veufs mais ce sont 11 vieux veufs qui y logent pour 2013.
 
Thierry l’a rêvé ce concours, l’a souhaité, il l’a pensé très fort ce temps de pigeons. Il l’a eu et c’est « UNE ! ». Pour faire ce genre de prouesse il faut des pigeons d’exception, de classe, de talent. Ce magnifique écaillé s’est classé à perpignan international 2011 à deux ans, Puis s’est classé à Barcelone 2012 malgré une fracture à la patte. Enfermé durant deux mois au casier après cette épreuve il s’est fait officialiser à 09 heures 40 minutes et 40 secondes lors de cet éprouvant Barcelone 2013 porteur du caoutchouc 2059 et de la contremarque 12448.

Le père provient d’un accouplement en commun avec Jean-Pierre Pruvost de Fonsommes (Fr) issu  d’un croisement Roger Florizoone de Nieuwpoort (B) et Roland Dekeyzer de Mont de l’Enclus (B).
La mère provient d’un croisement magique Emiel Denys de Tielt (B) avec toujours la légendaire ligné Florizoone, ramenée directement de Nieuwpoort (B).

Mentionnons également que Thierry Hardy est à l’origine pour 50% de l’As-pigeon national de fond 2011 chez Alain Hoornaart de Wancennes (B) et également du 1er international Marseille 2012 de 2455 femelles et 13ème international de 11244 pigeons chez Christophe Lemaire.
 
Thierry, toutes nos félicitations pour cette victoire sur ce prestigieux Barcelona 2013.