Victoire internationale sur Perpignan pour Jacques Vandermeersch (St-Aubin-sur-Quillebeuf, FR) !

Perpignan, dernière classique internationale de la saison, vient d'être remportée par une colonie française. Après Barcelone & St Vincent, c'est la troisième victoire internationale remportée par une colonie française en 2015.


Jacques & son épouse peu après leur victoire internationale.

Constaté à 18h53''40 après avoir volé la distance de 782 kilomètres, le pigeon de la colonie Vandermeersch réalise la vitesse moyenne de 1.096 m/min. A l'international, il devance le pigeon de la colonie des frères Dudouit (Criquebeuf-sur-Seine, 1.091 m/min) ainsi que le pigeon de l'excellent Jean-Paul Balcaen (Aix-Noulet, 1.086 m/min), probablement la meilleure colonie française de grand fond cette année après avoir remporté le 1er national Pau et le 1er national Agen yearlings! A remarquer que la France remporte les 13 premières places du classement et place pas moins de 84 pigeons dans le top 100!
Autre anecdote: l'année dernière, le national français de Perpignan était remporté par la colonie Dudouit (2e en 2015), tandis que Jacques Vandermeersch se classait deuxième. Les deux premières places du podium de 2014 sont donc inversées en 2015!

Le vainqueur international de l'édition 2015 est quant à lui loin d'être un inconnu. Auteur d'un véritable festival avec ses femelles l'année dernière sur ce même Perpignan, concours lors duquel il remportait le 1er, 2e & 3e prix international face à 3.876 femelles (mais également 3e, 5e & 12e international de 17.971 vieux), on le retrouvait déjà à la première place du classement national de Narbonne en 2011, concours qu'il avait remporté face à 1.720 yearlings, sa femelle remportant par la même occasion le 1er prix international femelles! Belge d'origine, Jacques Vandermeersch s'érige donc en quelque sorte en tant que porte-drapeau du sport colombophile français, du moins sur les internationaux!

Colombophile depuis 1971, Jacques Vandermeersch a commencé à jouer en se tournant naturellement vers les concours de vitesse et de demi-fond. Il s'est ensuite orienté vers les concours fédéraux jusqu'à 600 kilomètres, avant de se diriger peu à peu vers les joutes internationales, ses favorites étant Narbonne, Marseille ou encore Perpignan. Il a alors continué de cultiver sa base formée autour des pigeons de feu Pol Toosens (Warsage) mais, conscient qu'il lui fallait introduire un autre type de pigeon, il a décidé d'acquérir des pigeons d'André & Patrick Desmet (via Marnix Sergeant), Remi Gyselbrecht (via Marnix Sergeant) ou encore Firmin Schleininger, ancien vainqueur international français de Barcelone femelles en 1998. Par la suite, il s'est rendu chez plusieurs amateurs cultivant avec succès les Toosens (Warsage) afin de continuer à renforcer sa base. Il a donc acquis des pigeons chez Henri Van Neste (Feluy) et chez Yvan Moureau (Durbuy), deux amateurs qui cultivaient les mêmes Toosens. Le deuxième courant sanguin le plus influent chez Jacques Vandermeersch est celui des Eijerkamp-Muller, pigeons qu'il a introduits par achats directs mais aussi via son ami José Potteaux. De récentes introductions ont été effectuées avec l'achat de pigeons de Jean Pachla, vainqueur international de St-Vincent, mais aussi un peu plus à l'est avec des pigeons de chez Rutz, Freialdenhoffen ou encore Baesel. Notons également la présence de sujets Guido Lockx et Van Hove-Uyterhoeven, ces derniers étant présents dans le pedigree du vainqueur international.

Perpignan, son vainqueur & l'arrivée

Ce mâle noir écaillé âgé de 3 ans est un pigeon spécial aux yeux de Jacques. Joué au veuvage et fort attaché à son casier, son propriétaire le décrit comme un caractériel, un pigeon avec plus de mordant que les autres. Sa récente victoire ne peut que donner raison aux dires de son maître. Avant la saison, il fut accouplé en hiver afin d'élever un pipant, après quoi les couples furent séparés. Une remise en ménage fut programmée à la mi-mars pour un couvage de quelques jours avant que la saison ne commence!

Avant son exploit sur Perpignan, il avait participé à plusieurs concours de vitesse et de demi-fond afin de le mettre en route avant que les choses sérieuses ne commencent avec Bergerac fédéral, Dax fédéral & St Gaudens fédéral. Sur chacune de ces étapes, il avait été le premier constaté de la colonie! Il s'agit donc d'un véritable crack dont vous pourrez consulter le palmarès un peu plus bas.

Faisant partie des premiers signalés sur PIPA, distance oblige, Jacques Vandermeersch a tout de suite compris que son champion serait tôt. Il devançait non seulement les premiers pigeons constatés aux cours points peu avant 19h00 mais ce fut surtout le fait que très peu d'arrivées suivirent avant 20h00 qui mirent Jacques Vandermeersch en confiance, aucune d'entres elles ne venant contrarier la sénérité du futur vainqueur international. La victoire nationale se profilant tout doucement à l'horizon, les premiers pigeons belges n'arrivèrent qu'après 21h00 pour un peu moins de 100 kilomètres de différence. La consécration suprême devenait alors de plus en plus envisageable et Jacques Vandermeersch concrétisa son rêve le plus fou le lendemain dans la journée lorsque sa victoire internationale lui fut confirmée!

1. Perpignan international 15.937 p. (782 km)
19. Dax fédéral             1.550 p. (647 km)
   19. Interfédéral         2.041 p.
41. Bram fédéral            1.327 p. (699 km)
47. Bergerac fédéral        2.954 p. (510 km)
68. St Gaudens fédéral      1.505 p. (702 km)
80. Narbonne fédéral          445 p. (724 km)
139. Perpignan fédéral      2.344 p.
183. Bergerac fédéral         892 p.

Père: 'Le Marseille', excellent voyageur avec, e.a., 91e national Marseille 2.122 pigeons. Son père, 'Le 433', fut un phénomène au voyage avec 5e international Marseille 13.938 pigeons, 14e international Perpignan 15.087 pigeons & 216e international Irun 15.627 pigeons.
Mère: '409/06', femelle directement placée à la reproduction. Elle est fille d'un couple de super voyageur puisque son père est le '614/03', 7 prix par 10 dans les étapes de fond, sa mère étant la '909/05', 19e international Perpignan 3.819 femelles (Tossens x Van Hove-Uyterhoeven).
Cliquez ici pour consulter le pedigree du vainqueur international.

Nous présentons à la colonie Vandermeersch nos sincères félicitations pour cette première victoire internationale!