Thomas Quintard (Kain, BE), nouveau visage dans le Tournaisis

Du haut de ses 24 ans, Thomas Quintard est une nouvelle recrue mais son jeune âge ne l'empêche pas de regarder dans le blanc des yeux les nombreuses vedettes que compte le Tournaisis.

'La valeur n'attend pas le nombre des années': Thomas Quintard de Kain en est un bon exemple. Avec son caractère bien trempé, ce jeune gars n'a pas peur de se montrer ambitieux dans son hobby favori qu'il pratique depuis quelques années à peine. C'est en effet en 2015 alors qu'il était âgé de 18 ans que le jeune Thomas s'est retrouvé en contact pour la première fois avec des pigeons. Il venait alors de recueillir deux pigeons blessés dont il s'était amouraché et qu'il soigna sur les conseils avisés de Willy Longlez. L'année suivante, Thomas prenait sa première licence et le sport colombophile comptait un adepte de plus! A l'époque, il a pu compter sur l'aide de plusieurs colombophiles qui lui offrirent des jeunes afin qu'il puisse se familiariser avec la pratique de notre sport. Mais Thomas n'est pas du genre passif et il a un esprit de compétition très aiguisé. Après deux ans de pratique, il affichait déjà d'autres ambitions et se mis en quête de renforts chez plusieurs amateurs afin d'hausser sensiblement le niveau de sa colonie, chose qu'il réussit à faire puisqu'en 2019, il réalisa sa première saison de référence avec un très fort pourcentage de prix de tête comparé au nombre d'engagés et, cerise sur le gâteau, un 8e national sur Vierzon dans 11.567 pigeons.
En 2020, Thomas a continué sur sa lancée en se consacrant principalement aux nationaux de grand demi-fond qui constituent son objectif principal et il conclut sa campagne en se classant dans le top 10 du championnat général de son entente et ce dans les 3 catégories. Sa colonie est emmenée par plusieurs individualités dont la principale n'est autre qu'une femelle venant de chez ses amis Christian & Cyril Harchies.

- 'Super Harchies 296' (BE18-1082296)

La suite

Pour 2021, Thomas sera à la tête d'une colonie composée d'un peu plus de 100 pigeons avec une trentaine de voyageurs, une cinquantaine de pigeonneaux et une grosse dizaine de couples de reproducteurs provenant des colonies suivantes: Christian & Cyril Harchies (à 80%), Willy Longlez, Kevin Saudoyez, Stijn Van Laere, Frédéric Leclercq, Gino Clicque, Pascal Lay ou encore Adrien Mirabelle. Le but est d'accrocher l'un ou l'autre classements dans le top 100 national tandis que les concours de fond à un jour de vol seront abordés petit à petit dans le futur.