Schoors-De Waele (Adegem, BE): histoire de 40 années au top du sport colombophile (1ere partie)

Avec un total de 3x 1er national et plusieurs classements dans les championnats nationaux dont notamment 1er, 2e, 3e Champion Général National de Belgique RFCB, le tandem Schoors-De Waele a fait partie des pointures du sport colombophile national.

Des titres et des victoires qui ont permis à la formation Schoors-De Waele de se faire un nom tant en Belgique qu'à l'étranger. On retrouve bien évidemment à la base une très solide souche de pigeons bâties autour de plusieurs cracks, as pigeons et autres pointeurs sur la scène nationale. En bref, des pigeons capables de faire le job.

Historique de la colonie

Le tandem Schoors-De Waele a été formé en 1979 lorsque feu Odiel Schoors et Maurice De Waele décidèrent de s'associer ensemble. En 1980, Alex Schoors (fils d'Odiel) a venu renforcer les rangs et la colonie Schoors-De Waele devint en fait un tridem. Après le décès d'Odiel (en 2011), c'est Carmen (fille d'Alex) qui est venue renforcer les rangs, de sorte à ce que la colonie constitue toujours un tridem.

L'arrivée d'Alex signifie également le début de l'intérêt de la colonie pour les concours de grand demi-fond et de fond. Le grand tournant remonte à l'année 1983 lors de laquelle les décisions qui ont été prises ont permis à la colonie de réaliser une ascension fort marquée vers le top du sport colombophile. En effet, la courbe des prestations a sensiblement pris une autre tournure à partir de ce moment. En 1996, ils ont d'ailleurs été sacrés ‘Keizer van het Meetjesland’ (championnats réunissant 30 communes et se jouant au 1er + 2e marqué avec une compétition as pigeon pour les vieux et les jeunes de la vitesse, au fond en passant par le demi-fond), cela après qu'ils aient remportés durant 3 années consécutives le titre de 'Champion Général' de l'entente (1994-’95 et ’96)… avant de remporter en 1997 le titre de Champion Général Fond du Meetjesland. La même année, ils remportaient leur première victoire nationale avec le 1. Nat Argenton 2.185 YL, remporté par une femelle qui remportait déjà l'année précédente le 20. Nat La Souterraine dans 10.530 pigeonneaux. Les années qui suivirent furent du même niveau jusqu'à la saison 2006 où ils triomphèrent à nouveau dans plusieurs catégories avec le titre de Champion Fond du Meetjesland. Entretemps, ils remportèrent le plus grand temps fort de leur carrière en 2003 avec le titre de ‘NR 1 national’ du pays, soit le titre de 1er Champion Général de Belgique RFCB 2003… le rêve de n'importe quel amateur. C'est d'ailleurs l'exemple parfait à utiliser pour prouver la capacité du tandem Schoors-De Waele à voler 'all-round' avec des pigeons capables de remporter la victoire de la vitesse jusqu'au fond.

Les piliers de la vieille base de la colonie Schoors-De Waele – que l'on retrouve d'ailleurs dans de nombreux pedigrees des meilleurs pigeons actuels - soit des pigeons comme ‘ATLEET’, het PROVINCIAALKE’ (2e As Pigeon Prov Demi-Fond RFCB), ‘ANGOULEMERKE’ ou encore le ‘BONTEN VINCKE’, sont les principaux voyageurs qui avaient permis au tridem de remporter le titre de ‘Keizer van het Meetjesland’ en 1996. Un des pigeons de base issu de cette vieille souche n'est autre que le ‘BONTEN VINCKE’ qui n'est autre qu'un petit-fils du fameux DERBY ’83 (qui remporta 6x 1.prix avec 1. Dourdan, 2 x 1. Blois, 1. Argenton, 1. Châteauroux, 1. Poitiers). Dans son pedigree, le BONTEN VINCKE possède à la fois du sang de demi-fond et de fond… raison pour laquelle sa descendance se comporte à merveille à toutes distances. Ce super reproducteur est notamment père de:

1. National Argenton 2.185 yearings ‘97 (avec la ‘Argentonduivin 931/96’)
8. National Perpignan
20. National La Souterraine 10.530 p. en ’96 (à nouveau la ‘Argentonduivin’)
35, 77, 79. National Argenton ‘98

Grand-père de :
1. Prov Tours ’07
7. Prov Tours ’07
1. As Pigeon Fond vieux ‘Meetjesland ’06
1. As Pigeon Demi-Fond Meetjesland ’07 etc...
Le BONTEN VINCKE est toujours présent dans le pedigree de la plupart des principaux pigeons actuels, anno 2021.

Un super investissement avec les pigeon de Louis Van Loon

Ces lignées de base ont ensuite été utilisées en croisement sur des pigeons destinés au fond. L'objectif était alors de se consacrer aux concours pour pigeonneaux ainsi qu'aux étapes jusqu'à Limoges-Brive et c'est la raison pour laquelle les pigeons de Louis Van Loon de Poppel furent introduits, un homme qu'ils ont appris à connaître via Staf Theeuwes.
Louis Van Loon… une icône du sport colombophile connu aux quatre coins du monde pour ses résultats exceptionnels remportés dans le demi-fond et le fond. Un amateur venu d'une autre planète, un amateur 'hors catégorie', raison pour laquelle il fut exclu de nombreuses ententes… presque limité à jouer dans sa rue car il était trop fort, trop dominant... trop supérieur pour la concurrence. Il a d'ailleurs remporté de nombreuses victoires provinciales et nationales, ce qui plaça la colonie Van Loon sous le feu des projecteurs internationaux. Ses performances ne sont ainsi pas passées inaperçues auprès des yeux de plusieurs colombophiles à la recherche de renforts et qui prenaient tout naturellement la route de Poppel afin d'introduire les pigeons Louis Van Loon. Citons notamment la famille Eijerkamp de Brummen (P-B), Gerard Koopman d'Ermerveen (P-) et donc… la colonie Schoors-De Waele. Un investissement que le tridem Schoors-De Waele n'a jamais regretté puisqu'il lui a permis de se faire une place au sein du top national.

Remontons à 1999 lorsque la colonie Schoors-De Waele introduisit 4 pigeons de Louis Van Loon dans leurs colombiers d'Adegem. Ils ne le savaient pas encore mais 2 d'entre eux allaient devenir deux reproducteurs hors pair, soit le BLAUWE ‘VAN LOON’ 488/99 et la ‘VAN LOON 492', deux sujets provenant des meilleurs couples de Louis Van Loon à l'époque. Pour la colonie d'Adegem, ce furent des introductions décisives car on retrouve désormais les pigeons Van Loon dans les pedigrees des principaux pigeons de fond actuels. Il s'agit de véritables killers par temps chaud et vent de face, soit des concours se déroulant à maximum 1300 m/min!
Et puisqu'on parle de Louis Van Loon, sachez que le légendaire ‘KLEINE DIRK’ de Gerard Koopman n'est autre qu'un propre fils du GENTIL, pigeon Olympique aux Olympiades de Bâle… ce pigeon étant issu à 50% de chez Van Loon. Même chose en ce qui concerne un autre pigeon emblématique de la colonie Koopman, soit ‘MISTER ERMERVEEN’ qui est lui aussi un parfait représentant de la race Van Loon! Dès lors, il n'est pas étonnant de constater que la colonie Schoors-De Waele ait découvert plusieurs reproducteurs de talent dans le lot de pigeons achetés chez Louis Van Loon.

Louis Van Loon était connu pour son franc-parler et notamment pour cette phrase: ‘Dans le sport colombophile, le plus important n'est pas d'avoir de beaux pigeons mais bien des pigeons rapides!’ Des mots justes prononcés par un homme doté d'un doigté hors norme, formateur d'une race devenue de renommée mondiale par la suite! Même chose en ce qui concerne le tridem Schoors-De Waele!

-‘Blauwen Van Loon’ B99-6552488

Super reproducteur élevé hors du ‘Fils Stamduif 347/90’ (hors du pigeon de base ‘Blauwen 84’ 954/84 x ‘Fille Nationaal I Schellens 787/89’) x ‘Fille 530’ 615/92 (hors du couple de base 2 de Van Loon: ‘De 530’ 530/90 x ‘Fille Blauwe van 81’ 541/87)… ce qui fait donc de ce ‘Blauwen Van Loon 488/99’ un pigeon issu d'un accouplement entre un ‘Fils du Stamkoppel 1’ x ‘Fille du Stamkoppel 2’ de Louis Van Loon!

A Adegem, le ‘Blauwe Van Loon’ a pris une dimension incroyable en devenant père ea. de 2 x 1° sur Argenton, 1° Guéret, 2 x 1° sur Bourges, 5° Nat Guéret 2006, 19° Nat Bourges 2008, 1° As pigeon Fond Meetjesland ’06 mais aussi grand-père du 1° As pigeon Fond Meetjesland ’07… mais aussi de la super reproductrice ‘Dochter Marseille 799’ (mère du 1° As pigeon Demi-Fond Meetjesland ’07).  Il est notamment père de plusieurs super pigeons comme:

  • La ‘Superke Van Loon 239/05’: remporte e.a. 5. Nat Guéret 2.633 p. en ‘06
  • Le ‘As 2006 Van Loon’ 439/06: 1. Argenton 162 p., 1. As Pigeon Fond Pigeonneaux ’06 Meetjesland
  • Le ‘Van Loon 639/07’; e.a. 1. Bourges en 2007
  • Le ‘Van Loon 140/05’: e.a. 19. Nat Bourges 11.875 p. en 2008

Mais ce n'est pas tout... en effet, ce Blauwen Van Loon est aussi grand-père de plusieurs cracks un peu plus récents comme par exemple le 1. Nat Montluçon 2014 et le 1. Nat Argenton 2018 mais aussi arrière-grand-père du 2. Nat Tulle 2019... Un véritable merle blanc, un pigeon central dans les succès remportés par la colonie Schoors-De Waele. Un reproducteur comme il en existe peu!

-La ‘Van Loon 492’ B99-6552492

Une super reproductrice élevée hors du ‘Fils Blauwen 84’ 119/93 (hors du couple de base 1 formé par le ‘Blauwen 84’ 954/84 x ‘Fille Nationaal I Schellens 787/89’) x ‘Fille 530’ 055/94 (fille du couple de base 2:  ‘De 530’ 530/90 x ‘Fille Blauwe van 81’ 541/87).

Cette ‘Van Loon 492’ est une reproductrice hors pair, mère de:

1. As Pigeon Fond vieux ‘Meetjesland’ 2006
1. Provincial Tours en 2007
15. Nat. Bourges en 2008
1. Vichy, 1. Tours, 1. Bourges, 2. Tours, 2. Argenton, 2
. Tours, 2. Chartres, 4. Limoges, 5. Bourges, 5. Tours, 5. Poitiers etc…

De plus, elle est aussi grand-mère de 1. Tours, 1. Tours, 1. Argenton ainsi que du 1. As Pigeon Fond Pigeonneaux!

Un aperçu de ses meilleurs enfants:

-‘Super Derby’ BE05-4121343, qui remporte e.a.:

1. As Pigeon Fond Meetjesland 2006
1. Prov Tours 1.953 p. ’07
7. Prov Tours 1.867 p. ’07
11. Nat Limoges 3.619 p. ’06 – 51. Nat. 15.507 p.
22. Prov Châteauroux 3.349 p. ’06
51. Prov Châteauroux 3.114 p. ’06
123. Prov Tours 2.503 p. ’08
2. Club Orléans 372 p…

Le Super Derby a lui aussi montré toute l'étendue de sa classe à la reproduction… son fils le plus illustre n'est autre que le National Derby: vainqueur du 1. Nat Montluçon en 2014 mais aussi du 1. Nat. Zone Châteauroux en 2013 et du 2. Nat. Zone Montluçon en 2013… il s'agit du pigeon de base actuel de la colonie (à lire dans la 2e partie)

-‘Bleske Derby’ B06-4130375, qui vole 3 fois la tête sur Tours Prov
1. Interprov + 27. Nat Argenton vieux en ’09 etc..

-‘De Super 2008’ B04-4090943

Elevé hors du ‘Sir Angouleme 870/00’ (demi-frère 1. Nat Argenton yearlings 1997) x ‘Van Loon 492/99’. Le Super 2008 était un super crack avec plusieurs prix de tête à son palmarès:

  1. Intprov Bourges 210 p. (3 Provinces) – 10. Nat Zone 2.315 p. – 15. Nat 11.875 p. ’09
17. Prov Tours 2.874 p. ’08
27. Intprov Limoges 2.281 p. ’09
36. Prov Poitiers 1.227 p. ’08
37. Prov Limoges 2.660 p. ’07
38. Prov Châteauroux 3.082 p. ’06
68. Prov Châteauroux 2.831 p. ’05
222. Nat Bourges 19.084 p. ’08
etc…

Avec le ‘Blauwen Van Loon’ et la ‘Geschelpt Van Loon 492’, la colonie Schoors-De Waele avait de l'or dans les mains. Deux super stars du colombier de reproduction qui forment la base des succès actuels et des principales performances réalisées par cette colonie, avec notamment le 1. Nat Montluçon 14.230 vieux en 2014 (avec le National Derby) et le 1. Nat Argenton 19.858 Yearlings en 2018 (avec National Looney) ou encore les titres de 1. Champion Général National de Belgique RFCB 2003, 2. Champion Général National de Belgique RFCB 2010 et 3. Champion Général National de Belgique RFCB 2009. Les pigeons Van Loon ont ainsi propulsé la formation Schoors-De Waele vers le top national! C'est ce que nous mettrons en lumière dans la 2e partie, avec les meilleures performances de la colonie et la présentation des meilleurs pigeons des dix dernières années (période 2010-2020).