René & Etienne Bourlard (Harveng, BE) - victoire interprovinciale sur Libourne face à 1.966 pigeons

Chaque année, le tandem montois nous gratifie de l'une ou l'autre place de choix dans les concours nationaux de fond. Cette année, ils ont jeté leur dévolu sur le concours de Libourne remporté par une femelle issue de la lignée qui leur a permis de remporter 4 victoires nationales depuis 2005 !

Et pourtant, ce concours de Libourne n'était pas réellement taillé sur mesure pour les amateurs du sud du pays. Les conditions de vols, pas réellement difficiles, ont cependant permis à certains d'entre eux de se classer en ordre utile sur le résultat national. Etrange quand on sait que le vainqueur national a été constaté à la vitesse de 1.646 m/min. Le concours a tout de même mis plus de 3 heures avant de se clôturer, la faute à des perturbations orageuses sur tout le côté ouest de la France, perturbations qui ont rendu le concours pour le moins irrégulier. Les Bourlard, eux, ne bradent pas leur plaisir. Cette victoire interprovinciale était la bienvenue puisque cette  saison, marquée par des vents arrières, ne leur a pas permis de dicter leur loir comme ils le font d'habitude.


René & Etienne devant le 'colombier miracle'.

- 'La 729' (BE 11-9101729)

1er Libourne - Provincial     623 yearlings
1er Libourne - Noyau Direct 1.207 yearlings
1er Libourne - CFW          1.966 yearlings
13e Libourne - National     7.957 yearlings

Pedigree

Père: '399/01' (BE 01-9097399), un super producteur qui a de qui tenir puisqu'il n'est autre que le fils du couple 'Bleu Xtra' x 'Mimine'. Son père remportait 3x top 100 national avec, e.a., le 32e national Brive de 7.168 p. 'Mimine' est quant à elle un des pigeons les plus connus de la colonie puisqu'elle remportait le 1er national Orange femelle en '05 et qu'elle est une propre fille de la 'Femelle Gyselbrecht', la poule aux oeufs d'or qui a permis à René et à Etienne de vivre des moments intenses sur le plan colombophile!
Côté références, le '399/01' n'en est pas à son coup d'essai. Il est en effet le grand-père maternel du 'Super Pedro' d'Antoine & Rudi Desaer qui remportait 14e national Souillac 7.045 p. '10 (1.220 m/min), 41e national Brive 17.446 p. '09 (1.086 m/min) & 68e national Montauban 7.203 p. '09 (1.066 m/min), non sans faire partie de l'équipe qui remportait le championnat national Fond RFCB '10. Et quand on sait où en est Rudi Desaer à l'heure actuelle (2 victoires nationales en l'espace de 2 mois en 2012), il y a de quoi être fier qu'un tel pigeon ait réussi à faire son trou là-bas!
Mère: '497/09' (BE 09-9107497), fille du couple '141/06' x 'La Perpignan'. Le '141/06' est à nouveau un fils de 'Mimine', cette fois accouplée à un propre frère du 'Limoges', 1er national Limoges 12.266 p. en '05. La 'Perpignan' remportait le 25e International Perpignan 3.131 p. en '07.
Bon sang ne saurait mentir!

Le fait que les pigeons Bourlard savent également s'imposer dans d'autres colonies est désormais une certitude. Outre la garnison montoise présente à Ruiselede (chez Gyselbrecht-Madeira et chez A & R De Saer), un amateur local a pu s'en rendre compte par lui-même. Olivier Flamand de Noirchain (Frameries), un colombophile du coin, vient en effet d'être propulsé sous les spots nationaux il y a deux semaines après avoir remporté la 2e place nationale de Bourges face à 14.571 yearlings (2e plus grande vitesse 58.069 p.) avec son 'Dijon'. Et ce qui est encore plus beau, c'est que ce pigeon est un véritable crack:

1er Dijon   - Provincial          612 p.
1er Dijon   - Semi-National     1,822 p.
Plus grande vitesse Dijon 5,305 pigeons
1er Bourges - Provincial        1,611 p.
1er Bourges - Interprovincial   3,387 p.
2e  Bourges - CFW               5,201 p.
2e  Bourges - National         14.571 p.
Deuxième plus grande vitesse Bourges 58,069 p.
55e Montluçon - Interprovincial 3,250 p.

La mère de ce super crack fut directement acquise à Harveng chez la famille Bourlard (hors d'un croisement 'De Roeck - Manage' x 'Bourlard')! Si certains doutaient encore de la qualité de leurs pigeons, voici à nouveau la preuve qu'ils sont capables de se démarquer partout...

René, Etienne, nous vous souhaitons bonne chance pour la fin de la saison!