Pétition : La législation excessive pour le déplacement des pigeons voyageurs entre les pays européens est toujours un problème

Malgré l'exemption récemment établie pour les courses et les vols d'entraînement, la nouvelle législation européenne sur la santé animale ("Animal Health Law" ou AHL) plane toujours comme un nuage noir sur toutes les autres activités dans notre secteur des pigeons voyageurs.

À la fin de l'année dernière, on a appris que cette législation, dans sa lutte contre la grippe aviaire, menaçait de restreindre l'ensemble du sport colombophile européen. À partir du 21 octobre, chaque fois que des pigeons voyageurs seront déplacés d'un pays européen à un autre un certificat sanitaire délivré par le gouvernement sera exigé. En outre, l'expéditeur doit être en mesure de prouver que les pigeons déplacés vers un autre pays sont restés dans son colombier pendant au moins 21 jours ininterrompus avant le départ. En outre, les pigeons voyageurs ne peuvent être déplacés entre pays qu'entre expéditeurs et destinataires enregistrés par le gouvernement. Cela concerne aussi bien les professionnels que les amateurs. En d'autres termes, cela concerne tous ceux qui tiennent des pigeons de compétition.

Comme on le sait maintenant, grâce aux efforts de lobbying de la FCI, de la KBDB et d'autres associations colombophiles nationales européennes, une catastrophe totale a déjà été évitée. La Commission européenne a accepté de modifier la loi afin que les courses et les vols d'entraînement puissent toujours avoir lieu sans certification et sans période de résidence de 21 jours.

Malgré cette victoire importante pour le sport, la loi s'applique toujours à tous les autres types de mouvements qui ne visent pas à relâcher des pigeons à l'étranger. Pour ces mouvements, une présence de 21 jours sur le lieu de départ et un certificat sanitaire seront toujours exigés.

Concrètement, cela inclut les mouvements vers et depuis un autre pays européen pour :

- L'échange, l'élevage en commun, le commerce, le don, etc. de pigeons avec/à un colombophile à l'étranger ;
- Le retour de pigeons récupérés par un organisateur de concours ;
- Le rapatriement de pigeons de course perdus ;
- Le transport de pigeons vers une exposition, une cérémonie de remise de prix ou tout autre événement ;
- Le transport de pigeons vers un photographe, un manutentionnaire, un laboratoire, un colombier, etc. ;
- ...

Même si les pigeons ne sont déplacés à l'étranger que pour une très courte durée (par exemple quelques heures), avant de pouvoir retourner dans leur pays d'origine, ils devront à nouveau passer 21 jours sur le lieu de départ enregistré à l'étranger, et un certificat sanitaire devra à nouveau être délivré (cette fois par les autorités étrangères) pour permettre le déplacement.

Il va sans dire que cette législation aura des conséquences extrêmement coûteuses et inapplicables dans la pratique et qu'elle nuira non seulement au tissu économique de notre industrie mais aura également un impact négatif sur le bien-être des pigeons voyageurs.

En outre, les mesures imposées par la loi sont totalement inutiles pour les pigeons voyageurs, car ils ne peuvent être infectés par la grippe aviaire eux-mêmes que dans de très rares cas et ne transmettent certainement jamais la maladie à d'autres oiseaux. Ceci est confirmé par les dernières recherches et publications scientifiques.

Pour ces raisons, le nouveau groupe d'intérêt Racing Pigeon Partners (RPP) lance une pétition qui sera diffusée dans toute l'Europe pour dénoncer les conséquences disproportionnées de la législation et demander une consultation avec les décideurs politiques compétents, tant au niveau national qu'européen.

RPP (https://racingpigeonpartners.com) a été récemment fondée par PIPA, Herbots, Pigen, De Duif, Bricon et EPW avec la mission de défendre les intérêts économiques de tous les colombophiles.

RPP invite chacun à signer la pétition en son nom propre pour exprimer son soutien à cette cause. Chaque signature compte.

Vous pouvez trouver la pétition via le lien ci-dessous. N'hésitez pas à partager cette pétition avec tous ceux qui s'y intéressent. L'avenir de notre sport colombophile en dépend.

https://openpetition.eu/!ybxjm