Noé De Coster (Obaix, BE) rate la victoire nationale de Narbonne !

Travailler toute une saison dans l'espoir de décrocher un jour la timbale, y arriver et finalement ne pas avoir droit à sa juste récompense suite à une erreur humaine... un des côtés les plus frustrants du sport colombophile que vient d'expérimenter Noé De Coster.

Noé fait partie des meilleures colonies de fond en Wallonie et c'est un redoutable amateur capable de lutter pour la victoire à tous les niveaux, y compris au national. Après avoir tourné autour du pot à de nombreuses reprises en remportant plusieurs tops 10 nationaux, il était écrit que son nom figurerait au palmarès du concours de Narbonne. Cette fois-ci, il n'y avait pas de doute, ce devait être pour lui! Le pigeon a en effet réalisé la performance mais Noé n'a pas fait le nécessaire car il n'a pas vu son pigeon arriver. Ayant débranché son appareil électronique en fin d'après-midi après que ses jeunes soient rentrés de Nanteuil, Noé l'a remis en marche en début de soirée afin de préparer l'arrivée de Narbonne. Il a malheureusement oublié d'actionner l'alarme, ce qu'il fait toujours d'habitude. Il s'est alors mis au poste dans son jardin en faisant les 100 pas. La nuit tombant et ne voyant rien venir, Noé alla fermer ses pigeonniers. C'est en rentrant dans le compartiment du pigeon qu'il constata son présence... avant de filer droit vers le constateur qui affichait une constatation à 20h17''32 pour une distance de 828 kilomètres!! Le pigeon fut alors annoncé sur le coup de 23h00. Noé avait déjà compris que son pigeon avait perdu de précieuses heures et qu'il reculerait évidemment de nombreuses places. Mais c'est en calculant sa vitesse qu'il tomba des nues. Son voilier avait parcouru le trajet à la vitesse de 1.123 m/min alors que la vitesse du vainqueur national était de... 1.115 m/min!! Un déchirement total pour Noé qui ne pourra jamais profiter de cette victoire qu'il mérite tant depuis toutes ces années de présence au top niveau.


La feuille de constatation, une preuve tangible.

A passé 80 printemps, l'homme sait qu'il est plus proche de sa fin de carrière que du début. Philosophe, il relativise mais c'est à chaque fois un pincement au coeur que d'y repenser et les nuits sont très courtes depuis samedi. Ayant moi-même vécu la blague une semaine auparavant sur Jarnac (avec toutefois des conséquences bien moins importantes), je sais absolument ce qu'il ressent. Il faut le vivre pour pouvoir comprendre cette frustration qui vous envahit à chaque fois que vous y pensez. Mais la seule façon d'y remédier, c'est d'aller de l'avant. C'est probablement la facette la moins drôle du sport colombophile car on sait que le pigeon a fait la performance mais, même si on se dit que la constatation électronique devrait être la seule prise en compte, il y a des règlements que l'on connait et auxquels on ne peux se soustraire. Ainsi va la vie.

La guigne

Outre cette malheureuse histoire, la guigne poursuit Noé en cette fin de saison. Sur Narbonne, il avait enlogé 4 vieux et 2 yearlings. Il avait placé ses espoirs sur son 'Narbonne', meilleur pigeon sur Narbonne 2013-2014 (cliquez ici pour consulter notre PIPA Ranking), un pigeon qui se classait 7e national Narbonne 5.215 pigeons en 2013 et 10e national Narbonne 4.558 pigeons en 2014. Bref, un crack qu'il voyait légitimement venir se classer en tête de l'édition 2015 pour rentrer dans l'histoire. Il n'est cependant toujours pas rentré de son périple narbonnais. Même chose pour son '638/12', un pigeon avec à son actif le 74e national Montauban 5.935 pigeons '14, 7e national zone Brive 1.492 pigeons '14, 127e national Tulle 6.972 pigeons '13 et 1er As Pigeon Fond au local de Pont-à-Celles. Bref... de fameux trous dans le pigeonnier qu'il sera difficile de combler!

Et comme si ça ne suffisait pas, le meilleur pigeon de la saison, le '661/13', est revenu en sale état du concours de Brive il y a deux semaines où il a quand même réussi à remporter son prix. Ce pigeon était en lice pour remporter une place de choix parmi les as pigeons nationaux de fond RFCB et il pouvait même revendiquer la première place. Il faut dire qu'avec deux prix, son coefficient n'était que de 0.3350% avec le 1er Limoges I provincial 1.828 p. et le 10e Limoges II national zone 3.568 p. La guigne, à n'en pas douter!

Le vainqueur moral

Le vainqueur moral de Narbonne est un pigeon de 3 ans qui n'en était pas à son coup d'essai puisqu'il remportait déjà l'année dernière le 1er national zone Montauban face à 2.013 pigeons (15e national 5.935 pigeons) ou bien encore le 34e national Brive 1.492 pigeons. C'est un demi-frère du 'Narbonne' (voir plus haut) par leur mère, une femelle de chez Julien Nibus de Mortier et demi-soeur de la 'Lisette', elle aussi une directe Nibus et femelle de base de chez De Coster. Le père du vainqueur moral est lui aussi un pigeon de chez Nibus dans lequel on retrouve les lignées du 'Wittenbuik' et du 'Bliksem' de chez Vandenabeele via Deno-Herbots.

A noter que le 7e national Narbonne vieux remporté par son ami Alain Delhove est une petite-fille du couple de base De Coster ('Nanar' x 'Lisette'). Une maigre consolation pour Noé qui lui permet malgré tout de soulager sa peine!