Meirlaen Etienne - Deurle (BE) 1° As pigeon national ‘Grand fond’ RFCB 2009! 1° International Perpignan 3.841 femelles.

La période hivernale constitue une opportunité pour jeter un oeil sur la précédente saison, ou de se projeter dans la prochaine qui est maintenant à nos portes.

 Lorsque l'on regarde aux étapes qui constituaient le calendrier des concours nationaux et des concours internationaux de grand-fond, il y avait un nom qui sautait aux yeux et qui apparut régulièrement dans les top 100... ou autrement dire, le très large nombre de pigeons qu'un certain 'Etienne Meirlaen' réussit à élever au rang de 'top pigeon national'.  Dans presque tous les concours, il y avait une seule et même personne capable de placer un ou plusieurs pigeons dans les 100 premiers... une seule et même personne en Belgique !! La conclusion logique à tout ceci est que les pigeonniers de Deurle - St.Martens-Latem renferment sans aucun doute des pigeons de  classe internationale, et qu'un colombophile de renommée internationale s'en occupe. Une seule et même personne réussit à remporter deux fois d'affilée le titre d'as pigeon national grand-fond... une seule et même personne, encore une fois.

En 2008, Etienne Meirlaen s'octroya la plus grande part du gâteau en remportant les titres de premier et troisième as pigeon national grand-fond, respectivement avec 'Cor' et la 'As Duivin'. C'est maintenant la même personne qui remporte, encore une fois, le titre d'as pigeon national grand fond en la défunte année 2009... pour la deuxième fois d'affilée !! Cette année, c'est 'Lady Perpignan'
qui remporta les lauriers avec des top prestations sur Marseille & Perpignan.
Performance peu évidente lorsque l'on tient compte de la compétition ardue que se livre chaque colombophile,
Chaque année, des coëfficients records sont établis et repoussent sans cesse les limites du possible. Si l'on veut prétendre à une place au soleil, il est important de se rapprocher le plus possible de ces coëfficients.
En plus de ces titres nationaux, Etienne remporta également de nombreuses places sur le podium de plusieurs championnats importants et moins officieux (voir la liste plus bas). Ces championnats sont également  le reflet des performances réalisées sur la saison entière. La colonie d'Etienne Meirlaen est sans conteste la colonie la plus titrée du pays pour 2009, en raison des championnats qu'il y ajouta à son palmarès.

'Lady Perpignan' 1er as pigeon national de grand-fond 2009 !
Cette femelle (B05-4344670), propre soeur de la 'Marathon Lady 386/04', qui en 2005, en tant que yearling, était un des meilleurs pigeons de notre pays sur les concours internationaux, et remporta le titre de 'prix du grand marathon de Flandre Orientale' sur les concours de St-Vincent et Perpignan. Elle avait d'ailleurs un coëfficient plus bas que le pigeon qui remporta cette année-là le titre d'as-pigeon national de grand-fond une fois de plus. 'Lady Perpignan' fît donc honneur à sa soeur en s'octroyant le précieux sésame 4 ans plus tard. Voici ses performances principales :
2007:
Perpignan   Club       155 p.    1
                  Prov      703 p.    1
                  Nat      5.547 p.   7
                  I.Nat    15.087 p.  15
                  I.Nat Hens    3.131 p.    2

2008:
Barcelona    Prov    2.036 p.    152
                  Nat    11.484 p.    634
                  I.Nat  23.708 p.    673
                  I.Nat Hens  6.520 p.  478
2009:
Pau             Club      161 p.    15
                  Nat     2.036 p.    106    (and 31° Intnat Hens)
                  I.Nat   7.608 p.    324
Marseille     Club          67 p.    1
                  Prov        439 p.    2
                  Nat      3.586 p.    6     (0.167%)
Perpignan    Club        158 p.    1
                  Nat       7.478 p.    6     ( 0.080%)
                  I.Nat    18.354 p.   7
                  I.Nat    3.841 hens 1
Son coëfficient est de 0,247. Il est le plus bas jamais effectué. Un nouveau record sur la liste d'Etienne.
En 2008, avec 'Cor', Etienne établissait déjà un nouveau record, jusqu'alors le plus bas jamais établi : 0,257 !! Un an plus tard, il bat lui même son propre record : Tout simplement incroyable !! 'Lady Perpignan' montra la première fois l'énorme talent dont elle dispose en 2007 lorsqu'elle remporta le premier provincial et deuxième international Perpignan doublage femelle. Cette année, il était déjà  très tôt sur Pau pour aller ensuite à Marseille sur des oeufs becqués. Quand elle en rentra, elle reçu un jeune de cinq jours et dix jours plus tard, elle fût enlogée pour Perpignan avec un jeune âgé de deux semaines. Et chaque fois, elle réalisa une super performance et finissa à la 6e place nationale, bon pour la victoire internationale catégorie femelle. Elle est issue d'une super lignée de laquelle on a déjà sorti un nombre inconsidérable de vainqueurs et de supers cracks. Elle est donc une propre soeur de la 'Marathon Lady', qui après avoir été l'un des porte-drapeaux
d'Etienne, est devenue maintenant une super reproductrice (la plupart du temps accouplée avec le 'Gouden Vleugel', ancienne aile d'or de Barcelone)... elle est donc la mère du 57e national de Tarbes et du 73e national de Libourne en 2009. Une de ses demi-soeurs, la 134/03, est elle-même, à son tour, mère du nouveau crack du pigeonnier Meirlaen, le fameux 'Starlight' dont voici le palmarès :

STARLIGHT B06-4288140
08 Montauban      Reg. Club   182 p.      1
                          Prov        1.033 p.      2
                          Nat         5.434 p.      21
’08 Tarbes          Reg            177 p.      1
                          Prov           838 p.      1
                         Nat           4.660 p.      2
                         Intnat     12.537 p.       2
’09 Montauban   Club            248 p.     1
                         Prov        1.368 p.     3
                         Nat          7.203 p.     9


Il rentra malheureusement de Tarbes avec une blessure de fusil, au point qu'Etienne craigna même pour sa vie ! Heureusement, toutes les blessures se sont guéries. Etienne a cependant sagement décidé de placer son crack à la reproduction. Ce n'est pas parce que son aspect externe a l'air normal que rien ne cloche intérieurement.
Chose qui pourrait influencer négativement sa carrière sportive, ou dans le pire des scénarios possibles, contribuer à sa perte définitive. C'est pourquoi Etienne ne prit aucun risque quant au futur de 'Starlight'. La perte 'sportive' que représente son passage à la reproduction n'est même pas envisagée tant le potentiel reproductif de la colonie est important.
La nouvelle sensation montante est sans aucun doute le “T’Fenomeen” qui étala toute sa classe en 2009. Il est issu du croisement de deux autres supers lignées chez Meirlaen, celle du 'Marseille' et du 'Toye' (hors de la lignée  de 'Invincible Montauban', 1er national Montauban chez Maurice Casaert). Dans les véritables temps de pigeons, autrement dit les concours se déroulant à des vitesses de 1000 à 1200 m/min, il est presque impossible de battre ces pigeons.
Le 'Marseille' a lui-même remporté trois années d'affilée le premier prix de Marseille (la 3e fois sur Carcasonne, remplaçant Marseille à cause de la grippe aviaire)
Le père de “T’Fenomeen” est un propre frère de ce même 'Marseille', sa mère est la 'Zwarte Toye 025/06', (fille du reproducteur 'Den Toye 644/00). Jetez un oeil sur les performances de ce nouveau super crack :

-’T FENOMEEN B07-4278339
’09 Brive     Club       551 p.    1
                  Prov    3.077 p.    4
                  Nat    17.446 p.  10
’09 Cahors  Club       290 p.     1
                  Prov    1.246 p.     2
                  Nat    7.347 p.      9

-NESTBROER FENOMEEN B07-4278340
’08 Limoges    Club          801 p.      2
’09 Bourges    Zone A    7.823 p.    26
’09 Limoges    Nat       27.506 p.   26

-BROER FENOMEEN B07-4278416
’09 Bourges    Nat    16.771 p.    91

C'est maintenant clair qu'une nouvelle super lignée a vu le jour chez Etienne et s'apprête à livrer une énorme bataille en 2010. La compétition retient son souffle...

Lorsque nous rendirent visite à Etienne début 2000 pour réaliser un reportage suite au nouveau départ, nous avons directement réalisé que son pigeonnier se reposait uniquement sur des pigeons de classe supérieure. Ce n'est pas le fait d'avoir un don en prédiction mais cela sautait vraiment aux yeux que dans peu de temps, il faudra absolument compter sur Etienne. Nous sommes aujourd'hui cinq ou six ans plus tard et nous pouvons d'ores et déjà conclure qu'Etienne est désormais une vedette de notre colombophilie nationale, peut-être même le numéro 1 à l'heure actuelle. N'importe quelle personne suivant de près les résultats des concours  nationaux peut arriver à la même conclusion. La plupart des colonies ne brillent que sur l'une ou l'autre étape du calendrier national (chose déjà bien difficile à réaliser vous en conviendrez).Etienne lui, ne brille pas  seulement sur une ou deux étapes de ce même calendrier mais bien sur une grande majorité de celles-ci. Toute personne doutant de cette conclusion peut nous envoyer un email, nous téléphoner, etc. Les chances d'égaler Etienne actuellement sont infimes. Notre boîte mail ne sera certainement pas remplie, le téléphone quant à lui risque de ne pas trop chauffer... Pour vous faire une idée, il y a même certainement plus de chance que nos diables rouges gagnent la coupe du monde ou que Tom Boonen gagne le tour de France !
Il est actuellement impossible de rivaliser avec lui... certains chroniqueurs ont même utilisé le terme 'pigeons venus d'une autre planète', c'est-vous-dire. Pour ceux qui croient toujours que nous n'écrivons que du blablatage, voici les preuves concrètes de la domination nationale du colombier Meirlaen. Car, qui pourrait,
mieux que les résultats, confirmer pareilles conclusions ? 2009 :

Brive

Club               551 p.    1,3,24,27,28,42,68,72,94,104,116,174 (14)
Prov            3.077 p.    4,11… etc.
Nat            17.446 p.    10,45,311,335,337,656,1096,1269,1595… and 12/14.

Montélimar
Lok            126 p.    8,10 (4p)

Cahors
Club             290 p.    1,5,17,20,22,37,83 (7/9 per 3)
Prov          1.246 p.    2,9… etc.
Nat           7.347 p.    9,20, 203,247,278,441,952 (9)

Montauban
Club        248 p.    1,12,14,15,56,64,65,66 (14)
Nat      7.203 p.    9,131,148,154… (7/14)

Pau
Nat       1.984 p.    106,159,319 (5)
I.Nat    7.608 p.    324,511,1260,1829 (5)

Orange
Club       67 p.        4,6,7,8,13,16,23 (16)
Nat    5.242 p.     106,123,155… (3 dans le top 200 national)

Argenton
Nat    8.935 p.    38… and 10/18

Barcelona
Club       307 p.     3,4,6,8,14,23,25,29,32,37,42,47,49,61,65,67,70,73,82,88,93,100,102 (37)
Nat    13.503 p.    149,211,350,365,578… etc.

Soustons
Club        247 YL    2,4,5,8,15,17,19,20,21,22,40,42,46,49,53,54,59,68,70,76,83 (34)
Nat      9.442 YL    31,111,118,238,344,421,438,470,479… (déjà 9 pigeons dans le top 500 Nat, et 22/34).
I.Nat  11.030 YL    32,119,126,262,382,467,488,523,534,580,1028,1061… (21/34)

Limoges (4 July)
Club        620 p    3,15,18,33,46,59,64,74,75,91,130,167,168,190 (19)
Nat     11.869 p    42,165,192,392,512,720,795,923,932 (9 dans le top 1000 Nat et 14/19)
Club Derby  421 : 2-ans    8,38,42,49,61,87,113,131 (10)
Nat Derby    6.138 : 2-ans 102,424,468,537… (4 pigeons dans le top 600 Nat de 10 p.)

Tarbes
Club       157 p.     2,5,6,7,13,14,15,20,23,44,45 (14)
Nat     4.822 p.    57,88,93,96,215,291,360,445,498,920,955 (14)

Limoges Yearlings
Club       802 p.      9,35,45,49,54,55,74,102,122,174,180,188,266 (13 op 18)
Nat    16.893 p.    250,846,951,1096,1192,1194,1530,1990,2359,2988,3150,3349 (18)

Marseille

Club        67 p.    1,9,18 (5)
Nat    3.586 p.    6,543,779 (5)

Souillac
Club      384 p.    2,7,8,40,48,49,52,56,84 (13)
Nat    7.597 p.    18,113,126,557,671,683,723,739,1058 (13)

Libourne YL
Club      270 YL 2,4,11,15,19,26,27,29,36,37,41,42,44,45,46,50,53,54,64,70,72,73,82,86 (37)
Nat    8.723 YL 25,73,215,275,331,451,458,478,571,642,779,789,817,823,828,899,912,932,1160,1261,1318,1342,1542,1613,2097 (25/37)

Narbonne
Club      196 p.        1,13,16,20,32,38 (12)
Nat    7.156 p.    8,209,235,335,483,597,1787 (12)
I.Nat    14.505 p.    9,259,292,431,666,831,2740 (12)

Perpignan
Club          158 p.     1,8,9,15,20,25,29,31,39,40,41,42,43,45,46,49,50 (17 op 26)
Nat        7.478 p.    6,206,208,573,735,852,1040,1126,1372,1380,1537,1539,1559,1613,1620… 16 of the 26 pigeons home in the evening)
I.Nat    18.354 p.    7,357,359,995,1306,1507,1823,1953… and 16/26
I.Nat Hens. 841Hens    1,210,240,290,306,359,363,411,412,416,433,783
Tulle
Club       230 p.        15,24,49,64 (8)
Nat    5.676 p.    94,166(2°marqué),397,577(1°marqué),1037,1204  (8)

Le niveau auquel la colonie a presté durant la saison 2009 est tout bonnement exceptionnel. Peut-être  même du jamais vu ! Des performances qui, rappelons-le, trouvent leurs racines dans les investissements réalisés courant 2000 suite aux nouvelles acquisitions et aux choix effectués. Des performances qui sont
en grande partie dues à l'extrême sélection dont fait preuve Etienne chaque année en ne gardant que la crème de  la crème. Rappelons qu'il a d'abord commencé avec une tournée de jeunes de chez Van Damme-Boddaert, le regretté Antoine Van Hove, etc.. mais également certains pigeons issus de sa vieille sorte acquis chez certains amis..
Pigeons qui nécessitèrent un apport d'argent mais qui n'étaient pas destinés à la reproduction... Il fallait  d'abord voir ce qu'ils avaient dans le ventre et ils prirent donc part aux épreuves. Etienne eut directement un indice quant à la qualité des oiseaux qu'il venait d'acquérir. Il put dès lors accoupler les meilleurs pigeons entre eux et les placer à la reproduction uniquement après avoir testé la progéniture de ces accouplements, celle-ci ayant dû le pousser à le faire bien évidemment. La sélection fût draconienne bien entendu. Nous nous souvenons d'une des premières fois où Etienne prit part aux concours de Narbonne et Perpignan  (par après St Vincent) avec toute une série de yearling issus des lignées de grand-fond. Les pigeons  qui ne remportèrent pas un prix par 10 minimum ou qui rentrèrent trop laborieusement du concours furent placés en volière avec, pour unique destinée, la cuisine familiale. Il n'y a pas de secret ! Avec cette sélection ultra poussive, il ne faut dès lors pas s'étonner de voir maintenant toute une série de pointeurs dominer le monde colombophile belge. Dites-vous qu'avec pareille méthode, la plupart des colombophiles vous entourant n'auraient plus aucun pigeon dans leurs installations. C'est donc le mérite de toute l'équipe Meirlaen d'avoir persévéré dans une telle façon d'agir et il est maintenant normal qu'ils en récoltent les fruits, fruits d'un dur labeur et d'investissements souvent conséquents. C'est certainement plus facile à dire qu'à faire.
Plusieurs introductions ciblées rejoignirent les colombiers avec bien souvent une réussite immédiate à l'élevage. Bien qu'Etienne a récemment changé son fusil d'épaule, Barcelone étant l'objectif numéro un à ses débuts, étape pour laquelle il n'enlogeait que ses meilleurs pigeons, ces deux dernières saisons,  l'équipe a été divisée. Il a expérimenté ses meilleurs pigeons, qu'il appelle les 'routiniers', ceux  qui peuvent voler la pointe du résultat sur n'importe quel concours, avec de plus jeunes pigeons âgés de de deux ou trois ans. Changement total avec le passé puisque seulement les meilleurs partaient pour Barcelone ou Perpignan et où les autres, pas encore confirmés, étaient destinés aux autres étapes de fond.  Ces pigeons-là peuvent eux aussi voler la tête... mais peuvent également se planter largement, une spécificité que n'importe quel joueur de fond connaît très bien.

Une stratégie qui lui a maintenant rendu service et qui était la motivation principale de cette 'success story' maintenant confirmée en l'an de grâce 2009 ! Celui qui peut se permettre de placer au pigeonnier de reproduction année après année des super crack de la trempe de ‘Gouden Vleugel’, la ‘Marathonlady’, le ‘Cor’, la ‘Asduivin’, la ‘Perpignan Lady’,  le ‘Marseille’, le ‘Luka’, le ‘Starlight’, sans porter préjudice au niveau sportif, celui-là doit alors disposer d'une série impressionante de classieux volatiles... Sans aucun doute un des meilleurs, si pas le meilleur pigeonnier de fond et de grand-fond en Europe actuellement. Remporter deux fois d'affilée le titre d'as pigeon national de grand-fond n'arrive pas par hasard et témoigne de la super classe présente au colombier.

Nos félicitations à Etienne, sa femme Yvette ainsi qu'à Aline.

En  2009

1° Nat. As pigeon Grand fond RFCB 2009
1° Intnat As pigeon Grand fond (2 concours)
1°Champion national IFC IFC 4000
1°As pigeon
Prov  "Grand Prix"RFCB Fl Oriëntal.
1° Champion "Grand fond Cureghem Centre
1° Champion Vieux et Yls FVOV Provincial
1° Jan Breydel Marathon
1° Masters Award ‘Grand fond’ (Versele Laga)
1° Europacup (1° Belge)
1° Grand Slam ‘Champions League’ Yearlings
1° Champ. Internat. 2009 – 10 premiers marquées IFC 4000

1° Marathon Yls ‘Fondclub Eeklo’
2° Grand Slam Steeple
2° Grand Slam Decathlon
2° Bony Club Fond NL
2° As pigeon Intnat IFC 4000 (3 concours)
2° Nat. As pigeon IFC 4000 ( 4 concours)
2° Champ. Nat. avec 1°+2° marquées 2009 IFC 4000
2° Champ. fond  ‘Fondclub Eeklo’
2° Champion Marathon ‘Fondclub Eeklo’