Les rapaces sont devenus le cauchemard des colombophiles

Les nombreuses attaques commises par les rapaces sont devenues un véritable problème pour les amateurs. On compte évidemment beaucoup de pigeonneaux parmi les victimes mais des vieux pigeons expérimentés ont également été la proie des rapaces.

A l'heure actuelle, il s'agit probablement du problème principal des colombophiles, surtout ceux qui vivent dans les régions fortement boisées. Les amateurs ayant perdus plus d'une dizaine de pigeonneaux depuis le début des volées sont désormais nombreux.

Dans la province du Limbourg, les amateurs se tournent directement vers le Centre Naturel d'Opglabbeek jugé comme principal responsable. En effet, ce centre s'occupe de la revalidation des rapaces qui sont ensuite remis dans la nature, au grand désarroi des amateurs de la région. Un amateur de la région nous a expliqué ceci: "Nous ne pouvons même plus lâcher nos pigeons. Une fois dehors, ils servent de proie aux rapaces qui attaquent constamment. Une dizaine d'amateurs sont déjà démotivés et prêt à jeter l'éponge". Sil Janssen, représentant du centre d'Opglabeek, trouve les critiques injustifiées.

Moyens de disuasion

Certains amateurs regorgent d'inspiration pour tenir les rapaces éloignés de leurs installations. Certains ont placé des épouvantails autour de leur pigeonnier, d'autres essaient de les effrayer avec un miroir ou une boule à facettes. D'autres encore diffusent le cri du grand-duc, principal prédateur de l'épervier. Il existe différents moyens de disuasion. Si vous connaissez d'autres moyens dissuasifs, n'hésitez pas à nous en faire part en postant un commentaire au bas de cet article.