Le tandem Depasse-Lardenoye (Wagnelée, BE) toujours au top dans sa discipline de prédilection

Pour le tandem Depasse-Lardenoye, briller sur Barcelone et Perpignan constitue l'objectif principal de chaque saison. Cette colonie prestigieuse est l'une des plus redoutables d'Europe sur ces deux étapes, considérées comme les plus importantes du calendrier international.


Jo, Stéphane & Alex: le trio qui se cache derrière le tandem.

Un bilan remarquable sur Barcelone

Chaque fois que nous rédigeons un reportage sur cette colonie, nous en revenons toujours à ses résultats fantastiques obtenus sur Barcelone. Cela fait plusieurs années que Stéphane et son équipe dominent ce concours de la tête et des épaules et la preuve nous en a été donnée une fois de plus avec 'Francine' cette année: 1er interprovincial et 7e national sur une édition encore compliquée. En participant à ce concours mythique avec des équipes encore relativement raisonnables comparé à tous les spécialistes du genre, la colonie s'est classée dans le top 11 national à pas moins de 5 reprises depuis 2006:

4e  Barcelone national 11.802 p. 2006
7e  Barcelone national  7.301 p. 2019
9e  Barcelone national 12.312 p. 2007
9e  Barcelone national  7.874 p. 2017
11e Barcelone national 13.503 p. 2009

A cela, il faut rajouter une superbe référence datant de 2008 avec un pigeon d'origine Depasse-Lardenoye:

3e Barcelone national 7.300 p.
11e International 23.708 p.

Cette performance a été réalisée par Wil Pieters (Maastricht, P-B). Tous ces pigeons ayant brillé sur Barcelone sont apparentés à des degrés divers au 'Frazette', pigeon de base de la colonie. D'autres pigeons s'étant distingués sur Barcelone ont ensuite été incorporés petit à petit à la race. Citons par exemple le 'Glenn' (1er Barcelone national P-B chez Jo Lardenoye), 'Adrien' (4e Barcelone national '06), 'Camie' (11e & 81e Barcelone national), etc. Le résultat vous le connaissez aujourd'hui puisque nous sommes en présence de l'une des colonies les plus régulières sur l'étape catalane: 12 années de présence dans le top 100 national sur les quinze dernières éditions de Barcelone (2005 inclu) avec une moyenne de 15 à 20 pigeons engagés sur le concours. Qui dit mieux?


Le 'Frazette'.

La femelle qui a brillamment remporté le 7e national Barcelone 2019, 'Francine', est également une descendante du 'Frazette'. Quand vous analysez son pedigree, vous comprenez directement qu'elle avait des prédispositions pour réussir à se classer en tête d'un concours comme Barcelone. On retrouve en effet plusieurs pigeons ayant remporté des tops 10 nationaux sur Barcelone.

- 'Francine' (BE15-1125584)

1. Barcelone provincial -    491 p. '19
   1. Interprovincial   -  1.045 p.
   7. National          -  7.301 p.
   9. International fem -  5.104 p
  17. International     - 15.981 p.
216. Barcelone national -  7.438 p. '18
   516. International   - 15.700 p.
344. Narbonne national  -  4.272 p. '17
   653. International   - 10.421 p.
451. Perpignan nat      -  3.966 p. '18
568. Agen national      -  4.405 p. '17
   931. International   - 12.007 p.
​...

Cliquez ici pour consulter son pedigree.

'Francine' vient donc enrichir encore un peu plus une longue tradition de pigeons élevé par la colonie Depasse-Lardenoye et ayant volé la tête sur Barcelone. En voici maintenant une liste non exhaustive:

Amby

9. Barcelone nat    -  7.874 p. '17
   19. Internat fem -  5.336 p.
   40. Internat     - 17.026 p.
340. Narbonne nat   -  4.113 p. '16
   805. Internat    - 10.836 p.
291. Libourne nat   -  5.195 p. '16
...

Cliquez ici pour consulter le pedigree de 'Amby'.

Di Stefano

Big Bird

132. Barcelone nat - 7.874 p. '17
296. Barcelone nat - 7.791 p. '15
442. Barcelone nat - 7.693 p. '16
547. Barcelone nat - 7.438 p. '18
...

Cliquez ici pour consulter le pedigree de 'Big Bird'.

Comme on le sait, 'Big Bird' n'est malheureusement pas rentré de l'édition 2019 de Barcelone alors qu'il pouvait y remporter le fameux Primus Interpares Barcelona.

La même tendance dans d'autres colonies... week-end des 28 & 29 juin 2019

On dit souvent que la qualité d'une souche se mesure non seulement sur ses résultats à la maison mais aussi sur ses capacités à s'exporter ailleurs. A ce titre, les pigeons Depasse-Lardenoye jouissent d'une excellente réputation puisque plusieurs amateurs remportent chaque année de brillantes performances avec l'aide de ces pigeons, principalement sur les internationaux mais, vous le verrez plus tard, pas seulement!
Nous avons encore en mémoire le dernier week-end caniculaire du mois de juin. Au programme des concours nationaux, on retrouvait les concours d'Agen et de Montélimar qui se déroulèrent dans des conditions extrêmes: vent de face et une chaleur irrespirable avec environ 35°... de loin le week-end le plus extrême de la saison 2019. Sur Montélimar, seuls six des 4.552 engagés réussirent à franchir la barre des 1.000 m/min. Le vainqueur est un pigeon de 2 ans (cliquez ici pour consulter son pedigree) de la colonie Regnier père & fils. Sa mère est une fille de la femelle de base de la colonie, une femelle provenant du tandem Depasse-Lardenoye. Le deuxième pigeon constaté par les Regnier remporte également le 6e national et sa mère n'est autre qu'une directe Depasse-Lardenoye (une petite-fille du 'Frazette' et de 'Camie').

Quant aux pigeons d'Agen lâchés la veille, ce ne fut pas mieux: aucun pigeon connu en Belgique durant le premier jour de vol. Le lendemain, Hugo Casaert constate une femelle yearling peu après 06h. Celle-ci remportera le 5e national contre 4.644 yearlings et le 18e international contre 10.616 pigeons. Cette femelle provient directement du tandem Depasse-Lardenoye (cliquez ici pour consulter son pedigree).
Soit deux tops 5 nationaux remportés au cours du même week-end de jeu, le plus extrême de la saison, avec du sang Depasse-Lardenoye... cela ne peut être dû au hasard!

Revenons-en à la colonie Regnier père & fils chez qui une femelle obtenue directement à Wagnelée (la grand-mère du vainqueur national de Montélimar) est devenue une reproductrice exceptionnelle. Ainsi, les Regnier remportaient en 2014 le 1er national Argenton face à 9.970 yearlings en réalisant au passage la plus grande vitesse des 18.266 pigeons engagés avec un fils de cette dernière (cliquez ici pour consulter le pedigree de cette femelle). Plus de cinq années plus tard, on peut considérer que cette femelle a eu un impact considérable sur le développement de la colonie Regnier. Elle est ainsi mère & grand-mère des pigeons suivants:

- 1er national Montélimar 4.552 p. en 2019
- 1er national Argenton 9.970 p. en 2014 (+rapide des 18.266 p.)
- 2e national Argenton 8.006 p. en 2017
- 17e national & 25e international Marseille 8.037 p. en 2017
- ...

Pour conclure avec les références, nous pouvons également parler du tandem Bastogne-Henry (Corroy-le-Château, BE) qui réalise une excellente saison 2019 sur les internationaux. Sur Barcelone, ils remportent ainsi le 51e national dans 7.301 pigeons et le 153e international dans 15.981 pigeons (75e international femelles 5.104 p.).
Ils confirment ensuite sur Perpignan en y remportant le 77e national dans 3.915 pigeons et le 378e international dans 12.370 pigeons. Les deux pigeons auteurs de ces performances sont des 100% Depasse-Lardenoye.

Conclusion

Les résultats mentionnés tout au long de ce reportage constituent des faits et non de la théorie. Ils nous semblent pour le moins significatifs: les pigeons performent à Wagnelée ainsi que dans d'autres colonies. La souche de base reposant autour des pigeons de Jo Lardenoye, et plus particulièrement ceux de la lignée du 'Frazette', a été améliorée au fil du temps par une sélection rigoureuse pour en arriver à ce que l'on sait d'elle aujourd'hui. 'Performer' et 's'exporter' pourraient être les deux mots clefs à retenir de ce reportage. En réalité, il ne manquerait plus qu'à cette colonie de remporter une prestigieuse victoire internationale pour obtenir la reconnaissance mondiale à laquelle elle aspire. Ce sera peut-être d'ici peu. Félicitations à tous.