Le phénomène Best Kittel: l'évolution de la meilleure famille de vitessiers de ces 10 dernières années

Le Best Kittel est l'un des pigeons dont on parle le plus ces derniers temps. Ce pigeon exceptionnel a remporté le titre de 1er As Pigeon National Vitesse RFCB en 2017. Cependant, l'histoire de cette famille incroyable commence bien avant 2017.

Ces 20 dernières années, le tandem Dehon-Demonseau a travaillé et avancé en silence en se créant une souche unique pour les concours de vitesse, ce qui s'est terminé en apothéose avec pas moins de 4 titres de 1er As Pigeon National Vitesse RFCB au cours de ces 6 dernières années. Jamais auparavant une famille de pigeons n'avait autant dominé la compétition. Dans cet article, nous allons replonger dans la fondation de cette lignée ainsi que son évolution récente.

Daniel Dehon & Mee Hae Demonseau ont commencé le sport colombophile au début des années 1990. Dès le premier jour, le sport colombophile a été pratiqué en couple. C'est un aspect essentiel pour Daniel d'avoir le soutien de sa femme Mee-Hae, un aspect qu'il juge crucial pour la pérrenité du tandem. C'est Daniel qui dicte et trace les grandes lignes de fonctionnement et Mee-Hae prend à sa charge le nettoyage quotidien des installations et une partie des enlogements quand Daniel est retenu à son travail. En saison, elle est intensément impliquée dans la gestion de la colonie.

Pour arriver au sommet, ils ont directement compris qu'il fallait investir dans le meilleur matériel génétique possible. Dans les années ’90, un tandem formé par un père & son fils a mis le sport colombophile belge à ses pieds: Maurice & Gregory Casaert de Néchin. En Belgique francophone, il n'y avait pas meilleure colonie que celle de Maurice & Gregory à l'époque. En 1992, ils ont remporté une victoire nationale devenue légendaire. Cette année-là, leur “Invincible Montauban” remportait en effet le 1er national Montauban avec pas moins de 20 minutes d'avance sur le 2e prix national. Cette performance, et toutes les autres réalisées par M&G Casaert à cette époque, termina de convaincre Daniel & Mee-Hae d'acquérir une tournée d'oeufs complète provenant des meilleurs voyageurs de 1997. Ils ne le savaient pas encore mais cette décision allait changer bien plus tard la vie de Daniel et Mee-Hae.

En 1998, ce fut déjà un grand moment de consécration pour ces pigeons puisque le jeune tandem remportait le prestigieux titre de 1er Champion National Vitesse RFCB. Avec ce titre, une véritable passion pour les concours de vitesse était née. Ensuite, Daniel & Mee-Hae participèrent durant de longues années aux concours de demi-fond, toujours avec succès. Ainsi, ils remportèrent le 8e As Pigeon National demi-fond RFCB en 2014 avec “Nico”. Cependant, Daniel n'a jamais pu cacher son attrait pour les concours de vitesse, une discipline qui correspond bien plus à son caractère. En effet, il n'est pas friand d'attendre ses pigeons toute la journée. Après quelques minutes d'attente, il devient trop nerveux.

Pour le second grand moment de leur carrière, nous devons revenir à l'année 2007. Cette année-là, “Le Méchant” remporta le titre de 1er As Pigeon Provincial vitesse RFCB. “Le Méchant”, un mâle écaillé joué au veuvage, était un descendant des pigeons acquis chez Casaert en 1997. Il avait un caractère très fort, d'où son nom: “Le Méchant”. A l'époque, c'était le meilleur pigeon de la colonie Dehon-Demonseau. Ce n'était en fait que le début du conte de fée…

Dès ses débuts, le tandem Dehon-Demonseau a été habitué à jouer avec un petit panier, à peine 6 couples de reproducteurs et un maximum d'environ 20 voyageurs, vieux & yearlings confondus. A l'époque, on n'accordait guère d'attention à la possibilité de vendre des pigeons, seul le jeu importait. Cela implique que chaque année, seule une poignée de pigeonneaux étaient élevés hors des meilleurs pigeons. C'était également le cas pour “Le Mechant”. Lorsqu'il était présent au colombier de jeu en 2006, “Le Méchant” n'éleva qu'un seul couple de jeunes: les frères de nid 720 et 721. Le 721 fut par la suite rebaptisé ‘L’As’ et il se classa 6e As Pigeon National vitesse RFCB en 2007. Quant à son frère de nid, le 720, il allait devenir quelques années plus tard père du “National Ace 2015”, 1er As Pigeon National vitesse RFCB 2015.

Mais il était écrit que la chance ne serait pas toujours aux côtés de Daniel et Mee-Hae: en 2011, “Le Méchant” était déjà stérile alors qu'il était âgé de 6 ans à peine. Un coup dur puisque seuls quelques jeunes furent élevés par “Le Méchant”. Heureusement, ces quelques enfants jouèrent un rôle prépondérant dans le grand moment suivant de la carrière du tandem… “Best Kittel”….

Chronologiquement, et comme nous venons de l'écrire un peu plus haut, un autre moment marquant dans la carrière du tandem date de 2015, année lors de laquelle le “National Ace 2015”, un mâle écaillé né hors d'un fils du “Méchant”, remporta le titre de 1er As Pigeon National vitesse RFCB 2015. C'est la première fois que le tandem Dehon-Demonseau se retrouva réellement sous le feu des projecteurs et c'est d'ailleurs ainsi que ce “National Ace 2015” fut vendu en Chine au début de l'année 2016. A l'époque, c'était une opportunité difficile à refuser…

Après le titre de 2015, notre couple d'ami n'a pas dû attendre bien longtemps pour vivre un nouveau grand moment. Cette fois, ce fut grâce au pigeon BE15-1029362 qui réalisa une brillante saison en 2016, ce qui permettra au final à Daniel & Mee-Hae d'à nouveau s'illustrer dans les championnats nationaux. Cette fois ils ne sont pas montés sur le podium mais ils remportèrent tout de même une 4e place d'as pigeon national vitesse RFCB 2016. Mais ce n'était en vérité que partie remise car ce qui allait suivre l'année suivante resterait dans les annales…

En Belgique, la saison démarre traditionnellement avec les concours de vitesse au début du mois d'avril. En 2017, le tandem Dehon-Demonseau vécu plusieurs semaines qui furent parmi les plus merveilleuses de l'ensemble de leur carrière. En effet, après sa brillante saison de l'année précédente, il fut décidé de ne pas placer le 362-15 au colombier de reproduction afin de continuer à le jouer en 2017... Et au milieu du mois de juin de cette nouvelle saison, soit en plein milieu de la saison de vitesse, ce fameux 362-15 s'était constitué un impressionnant palmarès qui lui permettait d'atteindre le coefficient le plus bas de l'histoire du sport colombophile en Belgique dans les concours de vitesse. En effet, aucun autre pigeon n'avait jamais réalisé un si faible coefficient auparavant, ce qui le plaçait en top position pour remporter le prestigieux titre de 1er As Pigeon National vitesse RFCB, et cela en l'espace d'une demi-saison à peine. En réalité, son palmarès était si impressionnant qu'il ne devait même plus voler le reste de la saison afin d'encore améliorer son coefficient. Et à la fin de la saison, il fut effectivement sacré meilleur pigeon de vitesse de l'histoire en Belgique en remportant glorieusement le titre de 1er As Pigeon National vitesse RFCB… Ce “362 de 2015” allait alors recevoir le nom de “Best Kittel”.

Nous avions déjà écrit plus haut que “Le Méchant” n'avait mis au monde qu'une poignée de jeunes, ce qui est bien regrettable. Mais apparemment, cela s'est avéré suffisant pour créer une nouvelle icône puisque hors de cette poignée de jeunes naquit le père de “Best Kittel” qui n'est donc qu'un propre fils du “Méchant” alors accouplé à l'une de ses petites-filles (une fille d'un fils du “Méchant”).

Ce sujet consanguin a donc remporté en l'espace de deux saisons consécutives le 1er et 4e as pigeon national vitesse RFCB avec le record du plus faible coefficient jamais réalisé durant une saison.... et celui-ci n'était autre qu'un neveu du "National Ace 2015", le pigeon qui remportait en 2015 ce même titre de 1er As Pigeon National vitesse RFCB.

C'est Adrien Mirabelle, qui travaille en tant qu'agent pour PIPA, qui a découvert ce pigeon et qui avertir Thomas Gyselbrecht de l'existence d'un “pigeon unique issu d'une famille unique en Belgique francophone”. Thomas Gyselbrecht nous explique: “Chaque saison, on nous renseigne énormément de pigeons à palmarès et certains sont vraiment intéressants, d'autres moins. Lorsque j'ai appris l'existence de ce pigeon à la fin du mois de juillet 2017, je suis resté silencieux un moment. Ce pigeon n'était pas simplement un candidat sérieux pour remporter le titre de 1er As Pigeon National RFCB, il s'agissait en réalité d'un crack qui provenait déjà d'une famille qui comptait plusieurs as pigeons nationaux RFCB, soit un des titres les plus prestigieux à remporter en Belgique lorsque vous êtes colombophile, le tout en une demi-saison à peine. J'avais du mal à croire que personne d'autre n'avait encore découvert cette famille.”

Au cours de cette période, donc avant que le Best Kittel ne devienne officiellement candidat pour son titre, Thomas & Adrien prirent contact avec Daniel & sa femme Mee-Hae. Le contact fut directement excellent et on pouvait directement ressentir la passion et l'amour du pigeon qui animait ce couple. Là-bas, le sport colombophile était encore pratiqué à l'ancienne: on attachait peu d'importance aux jeunes, les vieux étaient joués au veuvage classique et on ne disposait que d'une poignée de reproducteurs. Plusieurs standards étaient mis en évidence avec une petite colonie composée de pigeons en pleine santé et logés dans de bons colombiers et, fait absolument important, Daniel attachait beaucoup d'importance au lien qui le lie à ses pigeons, il était en mesure de bien les comprendre et savait de facto comment les motiver. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il ne souhaite pas augmenter la taille de sa colonie, cela alors que le succès commercial est en train de s'accroître. Il veut continuer à faire les choses à sa manière et la relation qui le lie à ses pigeons reste la chose la plus importante. Ce n'est pas pour rien qu'il est réellement malade lorsqu'il perd un pigeon aux concours.

Voici une petite anecdote qui montre à merveille comment Daniel soigne ses pigeons... Lors de la première visite de Thomas & Adrien chez Daniel & Mee-Hae à la fin du mois de juillet 2017, il était clair à 99% que le Best Kittel remporterait le titre de 1er as pigeon national RFCB, ce qui n'empêcha pas Best Kittel de faire sa volée quotidienne à la maison. En effet, Daniel n'aurait pas supporté le fait de priver son champion de pouvoir voler, surtout si, dans l'optique d'une première place au championnat national, il passerait le reste de sa vie enfermé dans un pigeonnier. C'est la raison pour laquelle Best Kittel recevait sa volée quotidienne jusqu'à la fin de l'été, en dépit de ce qui l'attendait plus tard. Si le pigeon état heureux, alors il en allait de même pour Daniel.

C'est durant cette visite que Thomas & Daniel trouvèrent un accord. Thomas souhaitait lancer un projet à part la découverte du Best Kittel constituait une opportunité unique de se lancer. Daniel recevait également la garantie que son pigeon ne serait pas vendu en Chine et qu'il pourrait encore venir le voir quand bon lui semble. Il fut également décidé que Daniel recevrait chaque année une série de jeunes de son champion afin de pouvoir les jouer. Pour Daniel & Mee-Hae, le choix était finalement très simple puisqu'ils ne nourrissaient aucune réelle ambition commerciale. Le plus important restait finalement de pouvoir jouer chaque année plusieurs jeunes de leur Best Kittel. L'accord menait alors tous le monde vers une situation win-win, ce qui expliqua pourquoi l'accord fut rapidement conclu.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Le nouveau projet prendrait finalement le nom de “PIPA Breeding”, un nom simple avec l'intention de ne pas détourner l'attention du Best Kittel puisqu'il s'agit du pigeon central du projet. Finalement, le Best Kittel déménagea à Knesselare mais il ne fut pas le seul puisque ses parents, 2 de ses soeurs, la fameuse Shakira et son fils Milan (6e As Pigeon National RFCB 2017) en firent de même, le père de Milan n'étant autre que le “National Ace 2015”, né juste avant que le pigeon ne s'envole pour la Chine au début de l'année 2016.

Plusieurs mois après le début du nouveau projet, soit en février 2018, PIPA Breeding se devait de mettre la main sur 1 ou 2 femelles spéciales. Daniel, qui en avait déjà terminé avec l'élevage, décida d'envoyer la soeur de nid du 1er As Pigeon National RFCB 2015 chez PIPA Breeding… Et ce n'était pas la dernière fois que l'on entendrait parler de cette femelle…

Encore quelques mois plus tard, soit au printemps 2018, Daniel est à nouveau en train de réaliser une saison exceptionnelle avec des séries incroyables de prix de tête face à une moyenne de plus de 1.000 pigeons par concours chaque semaine. Mais un pigeon en particulier semble être à son avantage, en réalité il s'agit d'un pigeon élevé hors des voyageurs avant la saison 2017 et plus précisément hors du 362-15, le Best Kittel... Durant les mois de mai, juin et juillet, ce pigeon remporte la bagatelle de 5 premiers prix et deux 2e prix. Il est donc désormais clair que le Best Kittel semble disposer d'un talent incroyable de reproducteur puisque le seul et unique jeune qu'il avait engendré jusqu'ici devint directement candidat à un top 3 d'as pigeon national vitesse RFCB. Finalement, ce pigeon qui reçut depuis lors le nom de Junior, termina sa campagne en se classant 2e As Pigeon National vitesse RFCB 2018. Ce dernier déménagea directement vers les installations du PIPA Breeding après sa saison.

Sautons directement à l'été 2019. Dès la fin du mois de juin jusqu'à début juillet, il y a eu 5-6 semaines de jeu qui se sont déroulées dans des conditions exceptionnelles avec vent de face et chaleurs au rendez-vous. Chez Daniel, ce sont à nouveau deux yearlings qui volent le mieux, le 020 et le 025. Ces derniers arrivent chaque semaine soit en même temps, soit à quelques secondes d'intervalles. Mais le 020 réussit pratiquement toujours à rentrer premier et, au final, il remporte quatre 1ers prix et deux 2e prix face à une moyenne de plus de 1.000 pigeons. A la fin de la saison, il réussit à remporter le titre de 1er As Pigeon National vitesse RFCB face à plusieurs autres top pigeons s'étant manifesté durant l'une des saisons les plus difficiles de ces dernières années en Belgique. Ce “020” s'appellera dorénavant “Daniel”. Son “compagnon de route”, le 025, termina quant à lui 4e As Pigeon National vitesse RFCB et reçut le nom de “Espoir”. “Daniel” est un propre fils de… la soeur de nid du “National Ace 2015” qui rejoignit en 2018 les installations du PIPA Breeding et qui, juste avant son déménagement final, engendra ce pigeon devenu 1er As Pigeon National RFCB. Il s'agit d'une cousine de Best Kittel, élevée hors d'un propre frère du père de Best Kittel. “Daniel” déménagea lui aussi définitivement chez PIPA afin de renforcer à nouveau le colombier de reproduction.

C'est à ce moment que la famille du Best Kittel n'était plus réellement une famille de pigeons ''sous le radar'' du sport colombophile international et l'intérêt fut de plus en plus marqué pour la lignée du BK, notamment grâce à une série de plusieurs top références obtenues dans d'autres colonies. En effet, en quelques mois à peine, des pigeons issus de cette lignée réalisèrent de brillantes choses. Ainsi, Petrus Van Eeden remporta le 1er prix du Hot Spot 3 du Million Dollar Race 2019 tandis qu'en Angleterre, Derek Rooney disposait de l'un des meilleurs pigeonneaux du pays en 2019 avec “BK’s Best” (élevé par Velghe Pigeons), avant que Yousef & Ali Alkandari ne remporte le 18e prix de la finale de Pattaya 2019 et que les frères Gordon (Irlande) ne remportent plusieurs 1ers prix face à plusieurs milliers de pigeons... rien qu'avec des petits-enfants du Best Kittel… En bref, tout ceux qui furent intrigués par la lignée du Best Kittel en 2018 et qui furent parmi les premiers à les introduire au sein de leur colonie purent élever dès la première année plusieurs pigeons capables de remporter des 1ers prix ou des prix de tête.

Et le conte de fée continua… Parce que, comme ce fut convenu dès le départ, un couple de pigeonneaux élevés hors du Best Kittel déménage chaque année chez le tandem Dehon-Demonseau afin d'y être joué. En 2019, Daniel reçut ainsi 2 jeunes mâles élevés hors du Best Kittel, étant donné que Daniel ne joue qu'avec les mâles une fois arrivés yearlings, ces derniers ne reçurent leur chance qu'en 2020, une année qui fut marquée à tout jamais par le Covid-19… Une fois arrivé au début du confinement, personne ne savait si l'on serait en mesure de jouer à pigeons en 2020. Finalement, la saison a pu démarrer le 13 juin, soit deux mois et demi plus tard que la normale.

Malgré la très courte saison 2020, les deux fils de Best Kittel ont réussi à enchaîner les prix de tête. Sur 9 enlogements, le 059 remporte à chaque fois un prix par 10 tandis que son frère de nid, le 060, fit encore mieux. Lui aussi participa à 9 concours et remporta 6 prix par 100 dont 3x le premier prix. Une fois de plus des performances exceptionnelles, d'autant plus qu'au vu de la très courte saison, le temps ne fut pas toujours de la partie: la plupart du temps, les pigeons ont volé avec du vent arrière ou un vent de côté défavorable, ce qui n'encourageait pas vraiment les pigeons à briller chaque semaine.

Avec un coefficient de 1,33%, les chances étaient grandes de voir à nouveau le tandem Dehon-Demonseau remporter le titre de 1er As Pigeon National vitesse RFCB. Et de fait, fin septembre, soit 2 mois après le dernier concours officiel, la RFCB publia les résultats de ses championnats nationaux et ce magnifique pigeon trônait en tête du classement avec le titre de 1er As Pigeon National vitesse RFCB. En tant que propre fils du Best Kittel, il fut décidé de l'appeler “Best Kittel II” puisqu'il a remporté le même titre que son champion de père. Après la saison, il a directement déménagé à Knesselare lui aussi afin de recevoir une place de choix dans les installations du PIPA Breeding. Coincidence ou pas mais c'est de nouveau un écaillé qui vint cette fois renforcer l'équipe du PIPA Breeding.

Les performances du tandem Dehon-Demonseau sont uniques dans le sport colombophile belge. Sur une période de 6 ans, ce couple a réussi la prouesse de remporter 4x le titre de 1er As Pigeon National vitesse RFCB. Et lorsqu'il ne trônait pas à la première place, on retrouvait la colonie Dehon-Demonseau avec les 2e et 4e As Pigeon National RFCB. Tous sont des descendants d'un seul et même pigeon, “Le Méchant”, dont le “Best Kittel”, en tant que petit-fils consanguin de ce dernier, est le fer de lance.

C'est aux alentours de janvier 2018 que les premiers jeunes du Best Kittel virent le jour dans les installations du PIPA Breeding. Depuis lors, pas moins de 20 (!) colonies différentes ont remporté la bagatelle de 50 premiers prix simples avec des enfants ou des petits-enfants de Best Kittel.

PIPA Breeding a également l'ambition de placer sur la carte du monde la lignée du Best Kittel en participant à différents One Loft Races. En 2020, il fut décidé de ne participer qu'à une seule de ces organisations, le Victoria Falls World Challenge Pigeon Race. Avec pas moins de 4.000 pigeons au départ, ce fut une édition très difficile avec seulement 859 pigeons présents pour la finale. PIPA Breeding a réussi la prouesse de classer 4 pigeons en têtes de différents classements:
13e place de la grande finale de 544 km avec un petit-fils de Best Kittel
3e Grand Average (sur 39 vols) avec une propre fille de Best Kittel
5e Grand Average (sur 39 vols) avec un propre jeune de Milan (fils du National Ace 2015 X Shakira)

15e Super Ace (as pigeon sur les Hotspot 3-4-5 et sur la finale) avec un propre jeune de Junior, qui remportait également le 3e prix sur le Hot Spot 5 de 450 km.

Pour conclure, revenons-en au tandem Dehon-Demonseau. On pourrait penser qu'avec un tel palmarès, il est désormais impossible de faire mieux. Cependant, la motivation ne fait qu'augmenter. Le goût de la victoire est une addiction et Daniel & Mee-Hae préparent la saison 2021 avec une grande détermination. Avec e.a. le fameux “Espoir”, 4e As Pigeon National RFCB en 2019 et le frère de nid de Best Kittel II présents au colombier de jeu, Daniel dispose déjà de deux valeurs sûres dans son équipe de jeu. La génération 2020 compte également en ses rangs plusieurs pigeons pleins de potentiel qui devraient émerger au cours de la saison 2021.

Quoi qu'il en soit, il est désormais clair que la lignée du Best Kittel du tandem Dehon-Demonseau a marqué de son emprunte en un temps record le sport colombophile international.