Le 'Dietje' d'Erik Denys (Beveren-Leie, BE) remporte le 1er national Souillac yearlings

Le 1e national Souillac de la catégorie yearlings a été enlevé cette année par un mâle qui remportait par la même occasion son quatrième prix lors d'un concours national. Un triomphe national qui est donc tout sauf un coup de chance.


Erik avec son vainqueur national

Beveren-Leie est un village qui se trouve à deux pas de la Lys, une rivière qui coule tant en France qu'en Belgique. Sur la carte, on peut situer le village entre Courtrai et Waregem. C'est là, à la Nijverheidsstraa, qu'est arrivé le ''Dietje'' après avoir parcouru les 679,387 km par une chaleur étouffante et un vent de face. ''Dietje'' a parcouru le trajet à la vitesse moyenne de 1075,26 m/min. Il est donc le plus rapide des 3640 enlogés sur le plan national. “Les derniers jours avant l'enlogement, j'avais remarqué qu'il s'entraînait dur. Mes veufs sont désormais lâchés avec les jeunes mâles qui sont eux aussi joués au veuvage. J'avais vu qu'il volait avec enthousiasme”, expliqua Erik.

Pour le champion de Beveren-Leie - qui est colombophile depuis plus d'une trentaine d'année - cette victoire est assurément le temps fort de sa carrière. Il hérita le microbe au domicile familial grâce à son père, André Denys de Ruddervoorde, qui jouait fort en vitesse et en petit demi-fond. Erik a aussi joué en tandem avec son frère Frans mais suite au décès du paternel, celui-ci a souhaité continuer l'aventure en jouant sous le nom de Vve A. Denys dans les colombiers de Ruddervoorde. Après son déménagement vers Beveren-en ’89, Erik a alors joué sous son propre nom et s'est immédiatement tourné vers les concours de fond. Il s'est déjà constitué un riche palmarès comme par exemple sur Agen où il remporta le 5e prix dans 8293 pigeons. En 2012, il remportait e.a. le 49e nat. de Brive dans 11130 p. et en 2003, le 10e internat. de Marseille dans 20786 p. Il a également participé avec succès à divers one loft races en Chine, en Hongrie, en Afrique du Sud, etc. 


Les colombiers

Intéressons-nous désormais à Dietje (BE12-3043289). L'année de sa naissance, il se classait déjà sur Tours avec le 31e de 212 p. En 2013, il a, tout comme ses congénères, était accouplé en hiver et a pu élever les oeufs d'un couple de reproducteurs. Il a alors été remis en ménage fin mars pour un couvage de plusieurs jours avant que le veuvage ne commence. Il a alors participé à Arras, 2 x Clermont, Fontenay avant d'être engagé dans les nationaux. Voici ses résultats:

Sur la première confrontation nationale à Châteauroux :

Fondclub   158e /   509 p
Provincial 746e /  3469 p
National  4313e / 19691 p

Le concours national suivant fut celui de Guéret:

Fondclub     20e /   427 p
Provincial   50e /  2201 p
National   1978e / 15007 p

Par la suite, La Souterraine était alors au programme:

Fondclub    36e /   335 p
Provincial  99e /  1598 p
National   262e / 11236 p

Et maintenant Souillac:

Fondclub    1e /  125 p
Provincial  1e /  905 p
National    1e / 3640 p

Son frère de nid, le 12-3043269, a quant à lui participé à Agen cette année en remportant le 2e/93p au fondclub, provincial de 2e/923p et national 5e/8293p.

Leur père n'est autre que Diederik (BE07-3023941; de chez D. & E. Tybergijn de Bavikhove) et ce dernier provient du 06-3185561 (remporta e.a. 2e Blois 232p, 6e Argenton 603 p. etc.) accouplé sur la 04-3231411 (origine Jozef Planckaert de Harelbeke). La mère est la 'Femelle As Turbo' (BE06-3060172; origine Noël Lippens d'Aarsele) et c'est une fille du 'As-Turbo' (BE01-3235148; e.a. 9e nat. Perpignan 6489p, 47e internat. Dax 17526p et 97e nat. Limoges) accouplé sur Frisby (BE01-3236194), une petite-fille du 'Vital' et fille de 'Figo 050/96' (e.a. 3e as pigeon RFCB 2000).

Sur le plan nutritionnel, Erik donne du mélange léger en début de préparation (le mélange Platteeuw de la firme Beyers) tandis que les trois derniers repas font le plein d'énergie (Sport Beyers & Energy). Si les pigeons n'ont pas beaucoup d'appétit, il distribue volontiers un peu de désert ainsi que du Patagoon (mélange grit). Au retour, les pigeons reçoivent du mélange sport ainsi que des électrolytes dans l'eau de boisson. 

Voilà qui clôture notre reportage sur le vainqueur national de Souillac catégorie yearling. Pour Erik, pour qui le sport colombophile reste un pur hobby, ce résultat est un vrai honneur. Après la pluie vient le beau temps et notre ami prendra toujours autant de plaisir à fréquenter son local (De Arend à Rekkem) afin d'aller boire un verre avec ses amis.

Ses nombreux amis tenaient à se joindre à nous pour lui présenter de sincères félicitations. Erik, félicitations!