La colonie Casaert-Sénéchal (Russeignies, BE) remporte le 1er zonal Châteauroux face à 8.291 yearlings!

Après s'être séparé de sa colonie durant l'hiver 2014-2015, Sébastien Casaert-Sénéchal est déjà de retour au premier plan puisqu'il vient de remporter la première grande victoire du nouveau chapitre de sa carrière colombophile.

Constatée à 16h37'09 après avoir parcouru 456 km, la femelle victorieuse, baptisée 'Venda Nova', réalise une vitesse moyenne de 1.242 m/min, soit une avance de 7 m/min sur les pigeons de Wilfried Vandemaele et de Georges & Filip Peirs.

06/06 Châteauroux national zone (A2) - 8.291 p. :
1, 13, 77, 103, 123, 129, 173, 507, 585, 815, ... (22/52)
06/06 Châteauroux national - 25.710 p. :
49, 173, 546, 675, 797, 831, ... (21/52)

C'est donc une femelle yearling qui réalise cette magnifique performance. Etant donné la situation géographique de la colonie et les arrivées sur ce concours, il ne faut pas avoir fait de grandes études pour comprendre que 'Venda Nova' a réalisé un effort incroyable en luttant contre la masse et le vent pour venir remporter cette victoire zonale. Elle a certainement volé seule durant la majorité du parcours. Bref, le genre de pigeon que l'on aime posséder. A la lecture de son pedigree, nous ne sommes pas vraiment étonné de la voir réaliser pareille performance. Son père n'est autre que le 'Nestbroer T'Fenomeen' d'Etienne Meirlaen, un pigeon qui remporta quatre top 85 nationaux au cours de sa carrière sportive et qui se révéla être un excellent reproducteur durant son bref passage au sein de la colonie Casaert-Sénéchal. Même chose pour sa mère, 'Capucine', reproductrice exceptionnelle et grand-mère e.a. du 1er national Bourges 2013 chez les frères Gaie. Détail qui ne passera pas inaperçu: c'est une petite-fille du légendaire 'Nasdaq'. 

Cliquez ici pour consulter le pedigree de 'Venda Nova'.

Meilleurs résultats 2015

12/04 Noyon - 290 yl:
8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 20, 21, 22, 23, 24, 27, ... (43/110)
19/04 Pont - 251 yl:
2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 13, 15, 16, 17, 19, 20, ... (38/95)
09/05 Villemandeur - 748 yl: 
8, 9, 10, 19, 20, 21, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 31, 47, 48, 60, 69, ... (40/59)
30/05 Toury - 1.029 yl:
16, 23, 24, 25, 30, 31, 32, 33, 35, 38, 44, 45, 47, 51, 72, 78, ... (38/61)
07/06 St Quentin - 453 jeunes:
4, 6, 9, 10, 12, 15, 16, 17, 19, 20, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 35, 36, 38, 39, ... (49/95)
13/06 Guéret club - 274 yl:
3, 6, 8, 9, 10, 12, 17, 21, 23, 25, ... (22/28)
13/06 Guéret prov - 1.111 yl:
4, 16, 20, 21, 25, 28, 54, 72, 77, 90, 104, ... (22/28)
13/06 Nanteuil - 454 jeunes:
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 29, 30, 31, 32, 
33, 34, 38, 43, 44, 45, ... (54/90)

Malgré un mois de mai pourri suite aux conditions de vol, la colonie semble aujourd'hui être sur les bons rails comme le prouvent les premiers résultats engrangés sur les classiques de grand demi-fond. Malgré une situation défavorable étant donné le vent d'ouest persistant depuis le début de saison, la colonie de Russeignies semble monter en puissance au fur et à mesure que les joutes nationales s'enchaînent. La condition augmente de semaine en semaine et le pic de forme devrait être atteint au cours des prochaines étapes. Serait-ce une mise en jambe vers la consécration suprême, en attendant que le vent tourne pour une fois dans la bonne direction? L'avenir nous le dira mais il est clair que nous n'avons pas fini d'entendre parler de cette colonie.

Maestro, bonne chance pour la suite de la saison!